Skip to main content

Apple One : date de sortie, prix de l’abonnement, services concernés, appareils compatibles

Apple One
(Crédit photo: Apple)

Apple One est le tout dernier service d'abonnement mis en place par la firme de Cupertino. Il englobe certaines des plus grosses plateformes d’Apple dans un seul et même pack.

L’introduction officielle du service a eu lieu pendant l’Apple Event 2020 qui nous en a appris également davantage sur l’Apple Watch 6, l’Apple Watch SE et le nouvel iPad 10.2. Apple One est censé mutualiser vos abonnements iCloud, Apple Music, Apple TV Plus, Apple Arcade, Apple News Plus. Ainsi que le très prometteur coach d'Apple, Apple Fitness Plus, qui propose des sessions d’entraînement quotidiennes et un suivi avancé de votre condition physique.

Le prix de la souscription à Apple One commence à 14,95 € par mois si vous choisissez la formule individuelle. Elle passera à 19,95 € mensuels si vous lui préférez la formule Famille – qui permet d’inviter jusqu’à cinq autres personnes.

Ces deux formules seront mises à disposition dans plus de 100 pays, où le service pourra être activé sur l’ensemble des appareils Apple. Sans configuration minimale requise. Les Etats-Unis, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni s’avéreront un peu plus chanceux puisqu’ils bénéficieront d’une troisième alternative : l’offre Premium qui donne droit à 2 To d’espace iCloud en prime, contre 29,95 € par mois.

A noter qu’Apple donne droit à une période d’essai gratuit généreuse, puisqu’elle inclut 30 jours de service intégral pour tout nouvel adhérent.

Apple One en résumé

  • Qu'est-ce que c'est ? Le service d'abonnement tout-en-un d’Apple
  • Quand sera-t-il lancé ? A l’automne 2020 (octobre/novembre)
  • Combien va-t-il coûter ? 14,95 € / mois (abonnement standard) ou 19,95€ / mois (abonnement familial)

Nous avons entendu parler d'Apple One pour la première fois en août, lorsque Bloomberg a publié un article évoquant « un catalogue de différents services Apple qui permettra à leurs utilisateurs de profiter de plusieurs applications payantes à un prix mensuel plus abordable ».

apple arcade

(Image credit: Apple)

Date de sortie d’Apple One

Le service d'abonnement groupé d'Apple a été annoncé lors de l'Apple Event 2020, le 15 septembre dernier. Son lancement final, quant à lui, est programmé pour octobre au plus tôt. Comme à son habitude, la compagnie de Tim Cook reste très énigmatique sur les dates de sortie et devrait communiquer pleinement autour entre 24 heures et une semaine avant le déploiement du service.

Il est même envisageable qu’Apple One soit actif dans les jours qui suivent, car il ne s'agit en réalité que d'une mise à jour logicielle.

La fenêtre de lancement d'octobre a été initialement revendiquée Bloomberg, dont les informations seraient issues de « sources proches du dossier ». Ajoutez à cela le décryptage récent du code iOS et la découverte de noms de domaines relatifs à Apple One récemment révélés, et vous obtenez une spéculation plus que pertinente.

Apple One

(Image credit: Apple)

Prix des abonnements Apple One

L’objectif premier de la mise en service d’Apple One pour la société à la grande pomme, serait apparemment de générer des économies attractives pour ses abonnés les plus fidèles. Tout en incitant d’avantage de nouveaux utilisateurs à découvrir ses multiples applications et plateformes.

Au cours de l'Apple Event, nous avons appris que l’abonnement standard coûtera 14,95 € par mois, contre 19,95 € mensuels pour l’offre Famille. Nous ne mentionnerons pas la formule Premium qui n’a pas lieu d’être en France.

C'est plus cher qu'un abonnement Netflix, évidemment, mais l'idée est que vous obtenez ici un catalogue de streaming vidéo intéressant (Apple TV Plus à 4,99 €/mois) ainsi qu'Apple Music (9,99 €/mois) pour les mélomanes, Apple Arcade (4,99 €/mois) pour les gamers et 50 ou 200 Go d’espace disponible sur iCloud (0,99 € ou 2,99€/mois). Soit une facture brute qui peut grimper jusqu’à 22,96 € mensuels.

En échange de toute souscription aux forfaits individuel ou familial, vous ne profiterez pas (hélas) d'Apple News Plus ou d'Apple Fitness Plus et vous ne disposerez pas non plus des 2 Go d’espace iCloud délivrés par la formule Premium (non distribuée en France).

Au détail, sachez que :

  • Apple One individuel comprend Apple Music, Apple TV+, Apple Arcade et 50 Go iCloud pour 14,95 €/mois.
  • Apple One Famille propose Apple Music, Apple TV+, Apple Arcade, 200 Go iCloud, et peut être partagé entre un maximum de six membres issus de la même famille, pour 19,95 €/mois.

Si l'on en croit les chiffres, l’abonnement individuel permet d'économiser plus de 6 € par mois ou 72 € par an. L’abonnement familial, lui, vous permettra de mettre de côté 8 € par mois ou 96 € par an.

Appareils compatibles avec Apple One

Bien entendu, Apple One sera avant tout compatible avec l’ensemble des appareils Apple reliés à un écran. iPhone, iPad, Mac, MacBook et Apple TV devraient vous donner accès à l’offre de votre choix. Après une simple connexion à votre identifiant Apple.

Et pour les appareils Android ? La compatibilité est ici des plus ardues. Vous pouvez consulter certaines plateformes comme Apple Music ou Apple TV Plus depuis le navigateur web de votre smartphone, tablette ou téléviseur connecté. Mais c’est bien tout. Apple Arcade et iCloud ne présentent ici aucun intérêt. Dès lors, l’abonnement à Apple One se révèle peu rentable, pour ne pas dire inutile.

Les services inclus dans Apple One

Apple One regroupe la plupart des services d'abonnement Apple existants, plus ou moins variés en fonction de votre formule d’abonnement - les abonnés français limités aux packs Individuel et Famille se retrouveront en effet avec deux plateformes de moins que les utilisateurs américains et anglais de l’offre Premium. Les services concernés sont : Apple Music, Apple TV Plus, Apple Arcade, et pour les futurs comptes Premium, Apple News Plus et Fitness Plus.

Vous ne connaissez aucun de ces services ? Voici un tour d’aperçu des contenus qu’ils vous offrent.

Apple Music

Apple Music est la réponse du géant high-tech à Spotify, avec une vaste bibliothèque de morceaux musicaux - au nombre de 50 millions environ. Si vous avez l’oreille délicate ou éclectique, vous pouvez compter ici sur un large éventail de genres.

La plateforme est accessible depuis votre smartphone, votre tablette, votre téléviseur, votre ordinateur, et même le HomePod d'Apple. En plus du streaming musical, le service propose des podcasts et la station de radio Apple 1 (anciennement connue sous le nom de Beats 1), ainsi que des stations secondaires consacrées aux tubes pop et à la musique country.

Le coût de l’abonnement varie, avec une formule moins chère destinée aux étudiants (4,99 €/mois), mais la formule standard s’élève à 9,99 €/mois et celle destinée aux familles atteint 14,99€/mois. L'inclusion d'Apple Music dans le service d'abonnement groupé Apple One pourrait donner à la plateforme de streaming un coup de pouce nécessaire dans sa bataille pour devenir le meilleur service de streaming musical au monde ; cependant, avec 72 millions d'abonnés contre 130 millions pour Spotify, elle a encore un long chemin à parcourir.


Apple TV Plus

Le service de streaming vidéo Apple TV est le plus récent des services d'Apple. Il diffuse une liste de programmes originaux pour un tarif globalement bas (4,99 €/mois). Son catalogue, extrêmement réduit au lancement, commence à s’étoffer avec des propositions de séries intéressantes, comme Mythic Quest, Defending Jacob, The Morning Show… et bientôt la très attendue adaptation de Foundation.  

La navigation au sein de l’interface se veut encore quelque peu obscure, du fait de sa fusion avec l’offre VOD d’Apple TV. Vous aurez ainsi du mal à distinguer les programmes soumis à abonnement de l’un et les locations / ventes de fictions de l’autre. Comme le service est actuellement gracieusement mis à disposition par Apple pour tout achat d'un nouvel iPhone, iPad, Mac ou Apple TV – et ce pendant un an -, qui pourrait s’en plaindre ?

Lire notre test complet d’Apple TV Plus

(Image credit: TechRadar / Apple)

Apple Arcade

Apple Arcade est un service de cloud gaming payant, regroupant quelques-uns des plus beaux jeux iOS. Pour 4,99 €/mois, vous avez accès à plus de 100 titres indépendants qui peuvent être lancés sur votre iPhone, iPad, Macbook ou Apple TV. Aucun de ces jeux n'est une superproduction AAA, il s'agit généralement de petites productions où le gameplay original et la durabilité prime sur les performances graphiques. Il y a pourtant de véritables joyaux ici, comme Sayonara Wild Knights, et un mélange d’exclusivités (Card of Darkness) ou de portages de jeux légendaires (Enter The Gungeon). Vous pouvez même connecter une manette PS4 DualShock ou Xbox One pour mieux appréhender ce service bien éloigné de Google Stadia et du Project xCloud de Microsoft.

Lire notre test complet d’Apple Arcade


Apple News Plus

Apple News Plus vous donne accès à plus de 300 magazines et journaux numériques de haute qualité via l’application du même nom. Les lecteurs anglophones pourront, par ce biais, feuilleter les plus que prestigieux Los Angeles Times, Wall Street Journal, Wired et National Geographic. En France, le service ne semble pas avoir fait d’émules parmi les éditeurs généralistes comme spécialisés. L’abonnement coûte 9,99 € par mois.

Apple News Plus

(Image credit: Apple)

Fitness Plus

Apple a également annoncé un service d'entraînements interactifs pour les plus sportifs - ou ceux qui souhaitent le devenir - de ses utilisateurs. Dans la même veine que Fitbit Coach ou l’américain Peloton.

Que proposera-t-il exactement ? Les détails sont rares pour le moment, mais d'après ce que nous avons vu jusqu'à présent, il s'agit d'un coach virtuel qui comprend de multiples sessions d’entrainement préenregistrées et qui les synchronise avec votre Apple Watch. Il est accessible sur toute une gamme d'appareils, dont l'iPhone, l'iPad et l'Apple TV, et semble cibler l'entraînement sportif, yoga ou fitness à domicile.

Aux Etats-Unis, le concurrent Peloton a courtisé les pro-Apple (il a lancé une application Apple Watch il y a quelques mois seulement), Fitness Plus devra donc faire face à une concurrence féroce. Le programme aura tout intérêt à miser sur des tarifs inférieurs et, espérons-le, un développement international. Là où Peloton se limite à l’Amérique du Nord, l’Angleterre et l’Allemagne.