Skip to main content

Sony ne lancera jamais ses exclusivités PS5 sur PlayStation Plus - voici pourquoi

God of War Ragnarok
(Crédit photo: Sony)

En restant ferme sur sa décision de ne pas inclure les jeux PS5 exclusifs dans le cadre de son abonnement PS Plus, Sony est allé plus loin en affirmant que cela "détériorerait" la qualité de son catalogue. Sans nommer Microsoft, le directeur financier de Sony, Hiroki Totoki, semble adresser une attaque à peine voilée au service Xbox Game Pass.

La principale raison de souscrire au Xbox Game Pass est l'engagement de Microsoft à mettre en ligne tous ses jeux exclusifs sur le service d'abonnement, dès le premier jour de leur lancement. Bien sûr, vous avez également accès à des centaines d'autres titres, mais savoir que vous pourrez jouer à Halo Infinite, Forza Horizon 5 et Fable 4 sans frais supplémentaire s’avère un véritable extra. Sony est sous pression pour offrir un avantage similaire depuis sa nouvelle interface PS Plus, mais la société continue de s’y opposer fermement.

"Si nous distribuons nos exclusivités sur PS Plus, nous devrons en contrepartie réduire les investissements nécessaires pour obtenir des jeux de qualité", avance Hiroki Totoki, lors de la dernière conférence financière du groupe. "Cela risque de détériorer la qualité des titres de premier plan, or ce point demeure notre préoccupation principale. Notre objectif actuel est de tenir des coûts de développement appropriés en R&D pour garantir des produits haut de gamme. Ce qui rendra la plateforme plus attractive sur le long terme".

Ce que garantit le nouveau PS Plus

PS Plus

(Image credit: Sony)

En mars, Sony a révélé son intention de relancer PS Plus sous la forme d'un service à plusieurs niveaux d’abonnement. Ce en combinant son offre actuelle avec le service de streaming PS Now, tout en promettant un catalogue de jeux beaucoup plus important. Cette mise à jour était demandée depuis longtemps, le Xbox Game Pass de Microsoft concédant un accès à des titres maison et à une énorme bibliothèque de jeux tiers. L’abonnement mensuel coûte plus cher, mais vous obtenez un meilleur rapport qualité-prix.

PS Plus sera disponible en trois niveaux à partir de juin : Playstation Plus Essential, Playstation Plus Extra et Playstation Plus Premium. Essential vous donne accès au même service que celui proposé auparavant - des sessions multijoueurs, des réductions sur le Playstation Store et deux jeux PS Plus gratuits par mois. Extra vous ouvre une bibliothèque de 400 jeux PS4 et PS5, alors que Premium regroupe les deux propositions, ainsi qu'une bibliothèque de jeux rétro.

Mise en service fin 2020, la PS5 a pu compter sur des productions exclusives pour séduire de nouveaux joueurs. Gran Turismo 7, Ratchet & Clank : Rift Apart, Horizon Forbidden West, et même Astro's Playroom ont tous montré la console de Sony sous son meilleur jour. Alors que les jeux Microsoft ont connu des succès plus mitigés, à l’instar d’Halo Infinite qui a souffert de sa sortie fragmentée.

Qui aura le dernier mot ?

Fable 4

(Image credit: Playground Games)

Sony a moins de raisons de fédérer ses joueurs autour d’un service d'abonnement ; le public ciblé achète déjà les consoles pour ses exclusivités, il est donc prêt à les obtenir à prix classique. Avec la Xbox, il s'agit davantage d'un investissement de foi dans l'arrivée de ces précieuses exclusivités - et avec la série d'acquisitions de studios que Microsoft a réalisées au cours des cinq dernières années, il y a de nombreuses raisons de croire que son catalogue Xbox Game Pass s'étoffera massivement à l'horizon.

La question qui se pose est la suivante : lorsque les nouveaux studios de Microsoft commenceront à déployer plus de jeux, Sony ressentira-t-il la pression d'ajouter ses exclusivités au PS Plus pour concurrencer Microsoft ? Ou Microsoft se rendra-t-il compte qu'il est nécessaire de rétrocéder et suivre l'exemple de Sony pour conserver de bonnes marges ?

Julian's been writing about video games for more than a decade. In that time, he's always been drawn to the strange intersections between gaming and the real world, like when he interviewed a NASA scientist who had become a Space Pope in EVE Online,  or when he traveled to Ukraine to interview game developers involved in the 2014 revolution, or that time he tore his trousers while playing Just Dance with a developer.