Skip to main content

Meilleurs jeux PS5 : quels titres devriez-vous lancer en priorité sur votre nouvelle console ?

Meilleurs jeux PS5
(Crédit photo: Future)

Vous venez d’acquérir une PS5 ou vous avez prévu de le faire sous peu ? Pour exploiter pleinement son potentiel, il vous faudra également chercher les meilleurs jeux next-gen du moment. Une tâche complexe en cette année 2021, le catalogue de lancement de la PlayStation 5 restant peu fourni. Heureusement, les quelques titres disponibles ne manquent pas de qualité tant visuellement qu’au niveau de leur gameplay. La plupart mettent déjà la barre très haute pour leurs successeurs.

Quels jeux valorisent le mieux les fonctionnalités et la configuration avancées de la nouvelle console de Sony ? Par lesquels devriez-vous commencer votre exploration ? Ce sont les questions auxquelles nous avons tenté de répondre, en sélectionnant les meilleurs jeux PS5 que vous pouvez d’ores et déjà trouver dans le commerce ou depuis le PS Store.

Certains sont des exclusivités PS5, d’autres appartiennent à l’ère PS4 et ont fait récemment l’objet d’une mise à niveau - afin de bénéficier d’une résolution, d’un framerate et de temps de chargements exceptionnels.

Nous mettrons également à jour ce classement au fur et à mesure des nouvelles sorties passionnantes de titres AAA sur PS5.

Assassin's Creed Valhalla

(Image credit: Ubisoft)

Assassin's Creed Valhalla

Plusieurs jeux cohabitent dans une aventure mythique.

Pourquoi l’acheter
+L’épisode le plus drôle de la série+Eivor est un protagoniste inoubliable+Un monde ouvert immense
Pourquoi attendre
-L'intrigue ne décolle jamais-Le système de combat est quelque peu désordonné

Le nouveau chapitre de la saga Assassin's Creed est disponible sur PS5 depuis le jour 1 de la console next-gen. Dans Assassin's Creed Valhalla, les joueurs incarnent le guerrier viking Eivor, chargé de mener son clan, de sa Norvège natal aux rivages de l'Angleterre médiévale. Avec l'espoir de s'y installer définitivement. Mais la résistance saxonne ne facilitera pas vraiment les choses. Les possibilités sont ici impressionnantes : construisez et gérez des colonies entières, lancez des raids pour obtenir des ressources, formez des alliances et surtout personnalisez au détail près votre personnage.

Que vous naviguiez au large des côtes ou que vous saccagiez un village, Ubisoft Montréal a recrée scrupuleusement l’Age des Vikings et le folklore nordique qu’on lui associe. Ajoutez une bonne dose d’action et de stratégie, vous obtenez alors le premier jeu AAA incroyablement polyvalent de l’ère next-gen. Avec un mode standard affichant dignement une résolution 4K/60 images par seconde, vous risquez de repartir avec un sacré tournis en quittant chaque tournoi à boire organisé à la veillée par votre clan. C’est ça aussi le vidéo-réalisme promis par Sony.

Astro's Playroom

(Image credit: Sony)

Astro's Playroom

Le tuto parfait pour apprivoiser votre manette DualSense.

Pourquoi l’acheter
+Passe en revue toutes les fonctionnalités de la DualSense+Pour tous publics+Chaque niveau est surprenant+Préinstallé gratuitement sur la console
Pourquoi attendre
-Bien trop court

Astro's Playroom est pour ainsi dire votre premier jeu PS5 officiel. Et pour cause, il est livré directement installé sur l’interface de votre console, vous n’avez plus qu’à le lancer pour découvrir les vastes étendues de la puissance graphique délivrée par votre PlayStation toute neuve - mais aussi et surtout apprendre à maîtriser votre manette DualSense. Car l’objectif de cette suite d’Astro Bot: Rescue Mission est de vous familiariser rapidement avec la technologie de retour haptique et avec les gâchettes adaptatives du contrôleur. Avant de passer aux choses sérieuses.

Ce jeu de plates-formes, en revanche, ne se prend jamais au sérieux. Il se veut aussi stupide qu’amusant, vous plaçant face à des obstacles et des ennemis improbables - vous leur prêterez parfois moins d’attention, ébloui par les sensations inédites que vous procurera la manette, au contact d’une mitrailleuse Gatling ou d’un ressort géant. C'est une expérience surréaliste dont nous espérons des suites régulières offertes par les éditeurs de la Team Asobi.

Call of Duty: Black Ops Cold War

(Image credit: Activision)

Call of Duty: Black Ops Cold War

Vos rétines (et votre SSD) ne vont pas s’en remettre.

Pourquoi l’acheter
+Les graphismes next-gen les plus sidérants+Totalement immersif+Les modes multijoueur et zombies, addictifs
Pourquoi attendre
-Une campagne solo moins passionnante-(très) Encombrant

Avec 133 Go requis pour son installation, le dernier CoD a prévu de réquisitionner 1/5e de votre SSD avant de s’en prendre à votre temps de cerveau disponible. C’est un fait incontestable : Black Ops Cold War magnifie tous les apports de la next-gen : la direction artistique qui nous offre un film 4K à gros budget même dans les phases de pur gameplay, des temps de chargement quasi-inexistants, un mode multijoueur qui bénéficie du framerate le plus abouti sur console, puisque vous pouvez pousser vos sessions à 120 images par seconde. Et bien sûr, il y a les commandes nerveuses, mais surtout incroyablement réalistes, de la DualSense.

Call of Duty: Black Ops Cold War ne serait pas complet sans son mode Zombies. Or Sony a décidé de vous gâter ici en vous proposant l’extension classique Die Maschine, ainsi qu’une exclusivité PS4 / PS5 : Carnage Zombie. Un survival horror en co-op dont le rythme effréné vous fera très vite oublier la campagne solo, hélas moins immersive.

Control PS5

(Image credit: 505 Games)

Control: Ultimate Edition

Libérez votre esprit.

Pourquoi l’acheter
+Direction artistique inspirée+Un gameplay tout aussi original+DLC inclus
Pourquoi attendre
-Assez lent

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi Control a pris d'assaut et emballer les critiques jeux vidéo aux quatre coins du globe. L'équipe créatrice de Remedy Entertainment a présenté - une fois n’est pas coutume – un jeu d’action-aventure résolument tourné vers le cinéma. Avec une mise en scène époustouflante, un découpage scénaristique complexe et des performances d’acteurs brillantes tout comme leur numérisation sans faille. La mise à niveau PS5 lui rend d'ailleurs justice avec la possibilité d'activer le ray tracing.

Control vous place aux commandes de Jesse Faden, directrice tout juste nommée du Bureau Fédéral du Contrôle. Menacée par une entité surnaturelle qui semble increvable, vous allez devoir combattre vos ex-collègues, mettre de l’ordre dans votre vie, sauver New-York et retrouver votre frère disparu. Pas forcément dans cet ordre. Bourré de rebondissements, Control ne cesse de jouer avec votre perception de la réalité et vous perturbera pendant de multiples heures de jeu. Et bien après.

Deathloop

(Image credit: Bethesda)

Deathloop

Sortirez-vous indemne de cette boucle sans fin ?

Pourquoi l’acheter
+Un mystère passionnant à élucider+Le mode multijoueur a un certain potentiel+Gameplay ultra-rythmé 
Pourquoi attendre
-Quelque peu répétitif vers la fin-Les fans d’infiltration apprécieront, les autres moins 

Deathloop est un candidat idéal au titre de jeu de l’année 2021, offrant un mélange engageant entre FPS et infiltration. Vous vous réveillez dans la peau de Colt, sur l’île de Blackreef. Pas de chance : votre personnage est prisonnier d’une boucle temporelle et doit tuer huit "Visionnaires" dans la même journée pour en sortir. Cette quête est complexe, et il vous faudra collecter un maximum d’informations, d’armes et de capacités spéciales pour vous tirer de ce pétrin. Vous allez donc apprendre à cultiver une âme de détective et de la patience. 

Le maniement des armes, lui, se veut immersif et amusant (notamment grâce à l'utilisation des fonctions DualSense), ce qui en fait un jeu innovant - mais qui ne conviendra pas forcément à tout type de joueurs. Furtivité, shoot, pouvoirs magiques… A vous de choisir vos capacités d’élite, à l’instar des deux volets de Dishonored, précédemment développés par Arkane Studios. Un mode multijoueur unique permettra de vous confronter à d’autres « tueurs », si la campagne solo ne vous suffit plus.

Demon's Souls

(Image credit: Sony Interactive Entertainment)

Demon's Souls

Délicieusement diabolique.

Pourquoi l’acheter
+Une mise à niveau remarquable+Des temps de chargement ultra-rapides+Le Royaume de Bolétaria est inoubliable+L’environnement sonore, aussi angoissant que sublime
Pourquoi attendre
-La difficulté extrême rebutera de nombreux joueurs

En voulant réactualiser l’un des plus beaux chefs d’œuvre de l’époque PS3, le studio BluePoint Games a accepté une mission des plus périlleuses. Bien lui en a pris puisque ce remake PS5 frôle l’excellence à tous les niveaux. Nous avons réellement l’impression d’errer dans le Royaume brumeux de Bolétaria, les transitions entre chaque zone n’excédant jamais trois secondes contribuent grandement au réalisme de la carte. L’environnement se fait, lui, de plus en plus oppressant et monopolise presque tous vos sens (nos tympans ne s’en remettent toujours pas).

Nous espérons que vous vous êtes longuement entrainé sur la trilogie Dark Souls, son héritière, car la difficulté est toujours plus redoutable, à chaque niveau passé. Les boss sont spectaculaires et vous devrez faire preuve de beaucoup de persévérance pour arriver au bout des 15 heures de jeu conseillées. Préparez-vous à mourir des centaines de fois avant de ressortir éreinté mais satisfait de cette grande épopée.

Disco Elysium

(Image credit: ZA/UM)

Disco Elysium: The Final Cut

Le renouveau du RPG.

Pourquoi l’acheter
+Un récit et des dialogues époustouflants+La direction artistique n'est pas en reste+Enfin en français
Pourquoi attendre
-Les amateurs d'action pure passeront à côté

Avez-vous déjà rêvé de devenir le plus grand détective de tous les temps ? Si tel est le cas, nous avons le jeu qu'il vous faut. Disco Elysium met à votre disposition une quantité d’énigmes et de missions aussi complexes que farfelues. Dans ce jeu de rôle ouvert, vous disposez d'une liberté sans précédent. Visitez n’importe quel recoin de la ville, acceptez ou refusez des centaines de sous-quêtes, bavardez avec les multiples PNJ et, surtout, choisissez d’être le détective qui vous sied. Lettré, bagarreur, poltron, intuitif, manipulateur ou corrompu, les possibilités sont infinies pour avancer dans l’intrigue. Ce, grâce à une pléthore de compétences et d'outils à récupérer au fil du jeu.

La ville, dans laquelle vous évoluez, développe une atmosphère mystérieuse façon Gotham. Bien sûr, vous n’êtes pas Batman, mais vous évoluez dans une atmosphère de film noir, avec des pièges qui vous tomberont dessus sans prévenir. Vous pouvez mourir un paquet de fois… et ressusciter. Disco Elysium propose ainsi des centaines d’heures de jeu.

FIFA 22

(Image credit: EA Sports)

FIFA 22

Une domination totale sur le terrain.

Pourquoi l’acheter
+Innovant sans tout bousculer+Visuellement réaliste+Mode Carrière rafraîchi
Pourquoi attendre
-Quelques nouveaux mécanismes superflus-Trop de microtransactions

Grâce à une série d'améliorations bienvenues, tant sur le plan visuel que sur celui du gameplay, FIFA 22 donne l'impression d'être un jeu résolument différent de son prédécesseur. Il n'est pas exempt des problèmes les plus classiques rencontrés par la licence depuis plusieurs années, et certaines des améliorations supposées ne sont en réalité que des ajouts superficiels. Pour autant, il s’agit du premier simulateur de football à épouser véritablement la puissance de la PS5. EA a capturé ici les mouvements et les comportements des joueurs lors de matchs de football réels et les a convertis en plus de 4 000 animations fluides et énervées.

Les comportements, les réactions et les interactions des joueurs sont plus réalistes que jamais, que ce soit avec ou sans ballon aux pieds. Les gestes techniques, eux-mêmes, ont été remodelés, tout comme les animations des arrêts de but bluffantes de vérité. Chaque tir semble donner lieu à un type d'arrêt différent, les gardiens renversant le ballon, se précipitant pour le récupérer, l'expulsant dans les airs ou le faisant basculer au-dessus de la barre... d'une manière que nous n'avions jamais vue auparavant dans un jeu FIFA. Tout cela ajoute à l'imprévisibilité des matchs, et contribue à effacer le sentiment de maîtrise que l'on développait en mémorisant chaque réaction du gardien dans les opus précédents.

Ghost of Tsushima

(Image credit: Sony)

Ghost of Tsushima

Le meilleur monde ouvert sur PS5

Pourquoi l’acheter
+Une carte incroyable à explorer+Temps de chargement réduits+Une histoire épique et rythmée
Pourquoi attendre
-Quelques quêtes trop anecdotiques

Sony a mis à niveau l’une de ses plus belles exclusivités de 2020. Avec The Last of Us 2, Ghost of Tsushima a fédéré les joueurs PlayStation autour d’une aventure féodale dense – tant par sa carte ouverte que par son récit plein de rebondissements et son gameplay mêlant phases de combat (à l’épée) et d’infiltration. Les studios Sucker Punch ont livré un travail admirable, concevant une île aux paysages magnifiques et dont vous aurez du mal à achever le tour en quelques heures. Ce titre a été merveilleusement mis à niveau sur PS5, avec un patch gratuit permettant de doubler le framerate de 30 à 60 images par seconde et de réduire drastiquement les temps de chargement. Si vous possédez déjà un téléviseur gaming, c’est assurément ce titre qui le mettra en valeur.

God of War

(Image credit: Sony)

God of War

Le Dieu de la Guerre est-il aussi celui de la next-gen ?

Pourquoi l’acheter
+Kratos, encore plus impressionnant en 4K+Une histoire captivante et touchante+Des personnages profonds+Un monde qui offre beaucoup à explorer
Pourquoi attendre
-Empty List

God of War était déjà l'un des meilleurs jeux PS4, sa mise à jour PS5 le rend plus sublime que jamais - et c’est peu dire. En lançant la version next-gen, vous bénéficierez de nouveau d’un framerate de 60 images par seconde, mais - c’est inédit -, cela ne se fera pas au détriment de la résolution : vous pourrez explorer ce monde semi-ouvert en 4K (2160p) et non plus en Full HD. C’est une excellente excuse pour démarrer la plus touchante des aventures de Kratos, en attendant la sortie de sa suite, God of War: Ragnarok, prévue pour cette fin d’année. 

Hades

(Image credit: Supergiant Games)

Hades

Une histoire sans fin qui vous happera des heures durant.

Pourquoi l’acheter
+Une direction artistique fantastique+Des phases de combat extrêmement amusantes+L’Olympe (et les Enfers) comme si vous y étiez
Pourquoi attendre
-Une difficulté parfois déconcertante

Cet excellent RPG d'action vous paraîtra incroyablement familier si vous avez déjà joué à Transistor, l’un des titres les plus mémorables du studio d’Hades : Supergiant Games. Mais là où Transistor délivrait un récit assez linéaire, Hades fait figure de rebelle et génère des niveaux aléatoires à chaque partie. N’espérez pas mémoriser le moindre piège, chaque zone est modifiée à chaque fois que vous y remettez les pieds - ce qui garde la carte fraîche et excitante.

Si vous vous intéressez à la mythologie grecque, vous serez agréablement surpris par l'ampleur des recherches menées par l’éditeur. Les personnages de l’Olympe, mais aussi les lieux foulés, sont impressionnants de détails, avec une précision qui bluffera les experts de la Grèce Antique. Le sens de l’exactitude est tel que vous vous perdrez parfois en contemplation, alors que l’action immédiate nécessite tous vos réflexes. Ce qui rend parfois le gameplay mouvementé et complexe - préparez-vous à quelques phases de « game over » bien salées.

Reste qu’avec une bande-son entêtante, des combats grisants, une histoire élaborée et une grille de compétences largement fournie, Hades vous occupera des semaines durant, avec l’envie de revisiter les Enfers qui vous reprendra fréquemment.

Hitman 3

(Image credit: IO Interactive)

Hitman 3

Parfaitement exécuté.

Pourquoi l’acheter
+Des niveaux riches et variés+Belle rejouabilité+Conclusion sans fausse note
Pourquoi attendre
-Le nouvel outil caméra n'ajoute pas grand chose

Hitman 3 clôt la trilogie World of Assassination relancée en 2016, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le studio IO Interactive a définitivement réussi à faire oublier l'œuvre originale. Bien sûr, le gameplay ne change pas et vous serez toujours amené à parcourir les quatre coins du monde, de Dubaï à la Chine, pour remplir vos contrats. Reste qu’ici, les missions se révèlent nettement moins scriptés, la liberté de mouvement plus conséquente et sublimée par les framerates époustouflants de la PS5. Et que dire du nouveau moteur graphique impressionnant de réalisme ?

Si vous découvrez pour la première fois le background de cette série, vous allez vous régaler. Dans le smoking de l'Agent 47, vous incarnez un tueur à gages froid et calculateur qui ne s’amusera jamais à tirer dans la foule ou maximiser ses dégâts comme dans tout FPS classique. Au lieu de cela, vous devrez vous infiltrer le plus discrètement possible derrière les lignes ennemies, puis éliminer vos cibles en rivalisant d’ingéniosité. Il existe une multitude de possibilités pour achever chaque niveau, ce qui rend Hitman 3 rejouable presque à perpétuité. 

It Takes Two

(Image credit: EA / Hazelight Studios)

It Takes Two

L’union fait le fun.

Pourquoi l’acheter
+Idéal pour ceux qui aiment jouer en famille+Mixe de nombreux genres+Des niveaux très créatifs 
Pourquoi attendre
-Aucune campagne solo disponible

Si vous avez acheté une PS5, non seulement pour bénéficier de performances graphiques époustouflantes, mais aussi pour partager des gameplays véritablement revisités avec vos amis ou votre famille… alors il faut absolument mettre la main sur l’un des meilleurs jeux coopératifs du moment. It Takes Two est une aventure amusante et pleine d'humour qui offrira des heures et des heures de divertissement créatifs aux gamers affirmés comme à ceux qui ont du mal à tenir une manette plus de deux minutes. Reprenant différents types de jeux - entre autres plates-formes et cartes -, ainsi qu’un récit prenant du début à la fin, ce titre enchantera tous les profils, y compris les enfants.

Il convient de noter que ce jeu ne peut être exécuté qu’en mode coop (en ligne ou en local), mais qu'il est fourni avec un Pass qui vous permet d'inviter un ami à rejoindre votre partie, même s'il ne possède pas le jeu complet. 

Marvel's Spider-Man: Miles Morales PS5

(Image credit: Sony)

Marvel's Spider-Man: Miles Morales

L’élève n’a rien à envier au maître.

Pourquoi l’acheter
+Qu’il est bon de survoler New York à nouveau+Ray tracing pris en charge+Des nouvelles capacités grisantes
Pourquoi attendre
-Plus une extension qu’un jeu à part entière-Les défis peuvent être répétitifs

Ovationné après la sortie de Marvel’s Spider-Man sur PS4 il y a deux ans, le studio Insomniac Games nous offre aujourd’hui Spider-Man: Miles Morales sur PS5. Bien qu'il s'agisse davantage d'un spin-off que d'une suite à part entière, avec une campagne solo de moindre envergure, cet épisode 1.5 fourmille d’innovations. Galerie affolante de costumes et de super-pouvoirs inédits, les rues de New York parcourues à vitesse grand V - et en toute fluidité, grâce aux temps de chargement oubliés ainsi qu’à la fréquence d’images poussée à 60 fps en mode performance.

Si vous lui préférez le mode fidélité, alors la PS5 vous exposera ses capacités en matière de ray tracing. Admirez les reflets de l’Araignée sympa du quartier dans les flaques d’eau ou les vitres des buildings et profitez des somptueux couchers de soleil. Miles Morales, justicier remplaçant déjà rencontré dans le premier opus PS4, devient ici titulaire avec les honneurs. De quoi signer une pétition massive pour inciter Sony à sortir rapidement une suite plus conséquente. Avec Peter Parker… dans le rôle du sidekick.

Ratchet and Clank: Rift Apart

(Image credit: Insomniac Games)

Ratchet and Clank: Rift Apart

Ratchet et Clank s'essaient à la next-gen.

Pourquoi l’acheter
+La profondeur des nouveaux personnages+Le retour haptique ajoute à l'immersion+La progression dans le jeu est rapide
Pourquoi attendre
-Quelques bugs-Un manque de missions optionnelles

Parmi les titres les plus attendus que nous avons vus débarquer sur PS5 cette année, Ratchet and Clank: Rift Apart est une véritable bouffée d'air frais. Le point fort de Rift Apart, comme des précédents épisodes de Ratchet and Clank, est qu'il ne se prend pas trop au sérieux, et n'a pas peur d'injecter un peu d'esprit et de folie dans une aventure au rythme effréné. C'est un stratagème intelligent, avec une trame qui multiplie les effets de surprise et les moments d’intense émotion. 

Pour autant, ce sont les options de déplacement rapide (pas loin de donner la nausée) qui s’imposent comme la vraie star du jeu. Ratchet and Clank: Rift Apart vous fera traverser des déserts à la vitesse d'une fusée, emprunter les rails à travers des failles et escalader des murs dans une variété d'environnements gigantesques superbement réalisés. La prise en charge de DualSense ajoute une couche supplémentaire d'immersion, avec un retour haptique vous permettant de ressentir chaque irrégularité du terrain et le haut-parleur intégré de la manette qui diffuse chaque coup de feu retenti. Ratchet and Clank: Rift Apart est incontestablement amusant et vous fera certainement monter votre jauge d'adrénaline.

resident evil village

(Image credit: Capcom)

Resident Evil Village

Du neuf avec du vieux.

Pourquoi l’acheter
+Une histoire bien rythmée+Utilisation brillante de l'audio+Gestion de l'inventaire améliorée+Personnages mémorables 
Pourquoi attendre
-Les combats parfois décevants-Un opus moins effrayant 

Resident Evil Village est le digne successeur de Resident Evil 7, acclamé par la critique. Mais alors que le chapitre précédent avait réussi à réinventer le survival horror, Village s'appuie sur cette expérience et sur tous les points forts qui ont construit la série. Le résultat est un mix Resident Evil qui promet d'enthousiasmer les fans vétérans comme les nouveaux venus.

Dans Village, nous retrouvons le protagoniste principal de RE7, Ethan, quelques années après la conclusion de l’opus précédent. Débarqué en Europe de l'Est dans l'espoir de retrouver sa fille kidnappée, il doit faire face à une population locale loin d'être accueillante.

Resident Evil Village est plus axé sur l'action que son prédécesseur - et il est visiblement plus proche du classique Resident Evil 4 en termes de gameplay. Il mélange cela avec les éléments de survival horror que nous avons adoré dans les anciens opus. Ajoutez à cela une foule d'améliorations de la durabilité, une liste de personnages mémorables, une histoire bien rythmée et captivante et une superbe utilisation de l'environnement audio, vous obtiendrez alors l'un des meilleurs jeux actuels disponibles sur PS5.

returnal

(Image credit: Future)

Returnal

Le premier jeu exclusif PS5 est plus qu’à la hauteur.

Pourquoi l’acheter
+Des graphismes époustouflants+Excellente prise en charge de DualSense+Une expérience immersive impressionnante 
Pourquoi attendre
-Difficile, trop difficile-Des combats répétitifs 

En tant que premier titre exclusif PS5 dans le catalogue Sony, Returnal va attirer de nombreux joueurs qui n'ont peut-être jamais joué à un roguelike auparavant. Ces derniers risquent donc de trouver sa difficulté punitive, ses niveaux trop chaotiques et sa mécanique “die and retry” répulsive. Cela dit, après quelques cycles opérés dans ce monde extraterrestre peu idyllique, vous aurez bien du mal à le quitter.

À l'instar des précédents succès de l’éditeur finlandais, dont Outlast et Resogun, Returnal apporte une carte capable de se renouveler intégralement à chaque partie, tant et si bien que vous serez constamment surpris lorsque vous entrerez dans une pièce, pourtant déjà visitée auparavant. La rejouabilité est donc assurée, si vous n’êtes pas rebuté par ce type de mécanique complexe.

Heureusement, Returnal offre un certain nombre d'items à débloquer qui rendront votre progression plus facile. En cours de route, vous commencerez également à reconstituer l'histoire étonnamment immersive, assez motivante pour vous inciter à revenir et effectuer "un tour de plus".

Sackboy: A Big Adventure

(Image credit: Sony Interactive Entertainment)

Sackboy: A Big Adventure

La magie opère toujours.

Pourquoi l’acheter
+Des niveaux à la pelle+Coopération à quatre joueurs bien pensée+Des challenges qui savent se réinventer
Pourquoi attendre
-Les boss, trop prévisibles-Le mode multijoueur se fait désirer

Cette cinquième déclinaison de la franchise Little Big Planet peut sembler anecdotique dans ce classement recensant les plus gros blockbusters PlayStation 5. Et pourtant, Sackboy: A Big Adventure est probablement la production next-gen la plus importante du lot. D’abord parce que c’est un titre qui conviendra à tous les membres de la famille - et en cela, c’est un parfait alibi pour réunir tous vos proches autour d’un gameplay riche, intelligent et plus que tout amusant. On se croirait presque dans un ersatz de l'impressionnant Super Mario 3D World.

Reste que le retour de Sackboy est assez original pour développer son propre univers. C’est un jeu de plates-formes qui a pour lui une belle longévité, des niveaux qui se suivent mais ne se ressemblent pas et un gameplay qui donne la part belle à la coopération. La difficulté est progressive, ce qui fait qu’il plaira également aux joueurs plus âgés. Ne lui manque plus qu’un mode multijoueur pour devenir le classique PS5 absolu.