Skip to main content

Test de la PS5

La PS5 crée finalement la surprise avec de nouvelles fonctionnalités fantastiques et une manette révolutionnaire.

PS5
(Image: © Future)

Notre verdict

La PS5 est une superbe console qui offre une expérience de jeu next-gen fascinante - et qui ne fera que prendre du galon à mesure que de nouveaux titres s'ajouteront au catalogue. La PS5 se révèle à la fois puissante et bien conçue. Quelques petits défauts l'empêchent d'être un produit cinq étoiles au lancement, mais autrement, c'est une mise à niveau de la PS4 bienvenue.

Pour

  • 4K/120 fps par défaut, 8K/60 fps en configuration max
  • Le catalogue PS Plus prend de la valeur
  • Une manette haptique magnifique
  • Des temps de chargement nettement plus rapides

Contre

  • Design contraignant
  • Le SSD de 825 Go se remplit rapidement
  • Une bibliothèque de jeux encore pauvre
  • Rétrocompatibilité limitée
  • Dolby Vision et Dolby Atmos non supportés

La PS5 en résumé

Nous espérions de grands bouleversements de la part de la PS5, et Sony a clairement répondu à nos attentes. L’expérience PlayStation est ici totalement repensée, avec une prise en main plus simple et une nouvelle interface bien pensée, une manette révolutionnaire ainsi que des bonus alléchants pour les abonnés PS Plus.

Bien sûr, ceux qui se rueront dessus dès le jour 1 devront composer avec un catalogue de jeux quasi-désert, avec une rétrocompatibilité limitée aux seuls titres PS4. La console next-gen reste toutefois un investissement solide, et nous sommes convaincus qu’elle prendra encore plus de valeur avec le temps.

Vous serez peut-être tenté d'acheter un téléviseur 4K/120Hz avec port HDMI 2.1 pour profiter pleinement des capacités de pointe de la console. Et pourtant, même sans cette configuration idéale, vous bénéficierez de temps de chargement incroyablement rapides et d'une nouvelle interface utilisateur époustouflante. Si vous possédiez une PS4 auparavant, la console next-gen assure la transition en douceur, tant et si bien qu’en quelques jours, vous n’aurez plus jamais envie de rallumer votre vieille machine.

Des grandes améliorations comme le SSD NVMe super rapide et le GPU puissant permettent des fréquences d'images plus élevées, sans oublier l’activation du ray tracing apportant encore plus de réalisme à vos jeux préférés.

Prix et date de sortie de la PS5

  • La PS5 est sorti le 19 novembre en France
  • Au prix de 499 €
  • Comptez 100 € de moins pour la PS5 Digital Edition

La PS5 est arrivée en exclusivité le 12 novembre 2020 chez nos voisins d’Amérique du Nord, d’Australie, du Japon, de la Corée du Sud et de la Nouvelle-Zélande. Soit deux jours seulement après la sortie de ses rivales next-gen, les Xbox Series X et Xbox Series S. Pour le reste du monde, dont nous faisons partie, la console est commercialisée en boutique depuis le 19 novembre.

La PS5 Standard est disponible au prix de 499 €, avec lecteur Blu-Ray 4K inclus. Celui manque à la PS5 Digital Edition qui prend en charge uniquement les jeux dématérialisés - pour 100 € de moins à débourser.

Rappelons que la PS4 et de la PS4 Pro ont toutes deux étaient lancées à 399 €, il y a respectivement sept et quatre ans. De ce fait, la version standard peut vous sembler abominablement chère. Et pourtant elle mérite chaque centime d’euros, tant le saut générationnel qu’elle opère se révèle conséquent.

Nous pourrions éventuellement trouver comparaison avec les consoles next-gen de Microsoft, qui assurent également un bond en avant bluffant avec les générations antérieures. La Xbox Series X étant vendue au prix de 499,99 €, alors que la Xbox Series S, pendant de la PS5 Digital Edition, coûte 299,99 € (soit 100 € de moins que celle-ci).

PS5

(Image credit: Future)

Design de la PS5

  • Une taille titanesque
  • Les choix esthétiques peuvent diviser
  • Un système de refroidissement plus efficace

Si les consoles de jeu étaient catégorisées comme des boxeurs, la PS5 serait assurément dans la famille poids lourds. Nous avons tenté de la mesurer - difficile d’obtenir des dimensions précises, de par ses surfaces incurvées - pour composer finalement avec les mensurations suivantes : 38,8 x 8 x 26 cm (H x L x P). En complément, sachez qu’elle pèse 4,5 kg. En gardant ces mesures à l'esprit, il est facile de classer la PlayStation 5 comme la plus grande console jamais fabriquée par Sony - et elle s’avère tout simplement trop grande pour venir s’installer sans mal sous votre téléviseur. Beaucoup devront donc repenser leur installation actuelle.

Quant aux couleurs et à la forme de la console, elles peuvent aussi diviser. Au sein de la rédaction TechRadar, nous obtenons un parfait 50/50. Parmi les critiques les plus acerbes, revient en premier lieu sa taille titanesque - bien évidemment -, et la conception bicolore qui, esthétiquement, n’épousera pas tous les types de salon (ou de chambre).

Le seul élément universellement apprécié par notre équipe est l'effet d'éclairage subtil présent sur la façade. Celui-ci crée une teinte apaisante dans la pièce, que la console soit active ou en mode veille. Tout comme sur la PS4, lorsque la console est mise en veille, la lumière devient orange, et lorsque la PS5 est allumée, elle passe du bleu au blanc.

PS5

(Image credit: Future)

Nous sommes, au demeurant, un peu surpris par le choix de Sony d’imposer un matériau plastique brillant au centre de la console, d'autant plus que c'est là que se trouvent les ports USB en façade. Ce qui multiplie les risques de rayures et accélère l’usure de l’appareil. Qui plus est, nous tenons ici un gros aimant à poussière et à empreintes digitales.

En raison de sa taille et de son poids, vous devrez la poser sur un socle solide (fourni avec la console) qui peut supporter son gabarit sans problème. La console ne peut pas être placée horizontalement sans, et vous risquez de gêner la circulation de l'air si vous ne l'utilisez pas lorsque la PS5 est à la verticale. C'est une étape supplémentaire qui, bien que nécessaire, sera - espérons-le - oubliée lorsque l'inévitable version « slim » de la PS5 nous parviendra dans quelques années.

Ce socle, bien que fonctionnel, apparaît comme bon marché. Il comporte un petit compartiment destiné à ranger une vis unique (ne la perdez pas, sous peine de ne plus jamais placer votre console à la verticale). Il faut cependant reconnaître qu'il assure sa mission sans problème. Avec parfois, quelques soucis aléatoires de glisse au moment de fixer la console. Pensez bien à pratiquer cette action au sol, pour éviter tout dégât.

En termes de ports, la face avant dispose de ports USB-A et USB-C, tandis que la face arrière est équipée de deux ports USB-A, d'un port HDMI 2.1, d'un port Ethernet et d'un connecteur d'alimentation. Il n'y a pas du tout de ports propriétaires sur la console, mais cela semble être une bonne chose cette fois-ci. C'est presque identique à ce que l'on trouve sur les Xbox Series X, bien que cette dernière intègre également un support de stockage extensible - que la PS5 n’a pas. En contrepartie, Sony affirme qu'il est possible d'améliorer le stockage interne avec l’ajout d’un SSD NVME.

Enfin, la présence de nombreuses grilles de ventilation peut dénaturer la surface de l’appareil. Reste que cette ergonomie permet de profiter d’une console de jeu extrêmement aérée - et vu sa puissance, c’est un ajout plus que bienvenu.

PS5

(Image credit: Future)

Performances de la PS5

  • Possibilité de jouer en 4K/120 fps et de prendre en charge 8K/60 fps
  • Des temps de chargement plus rapides grâce au nouveau SSD
  • La technologie Tempest 3D audio résonne comme du Atmos-lite
  • Silencieuse et froide presque tout le temps

En termes de spécifications techniques, la PS5 est un matériel techniquement impressionnant. Il y a la nouvelle carte graphique RDNA 2 personnalisée qui peut pousser la résolution 4K à 120 images par seconde, et le processeur octa-cœur AMD Zen 2 avec une fréquence de base de 3,5 GHz. Ajoutez à cela 16 Go de mémoire GDDR6 et le SSD NVMe et vous obtenez l’équivalent d’un PC Gamer haut de gamme.

PS5 specs

(Image credit: Future)

Processeur : AMD Zen 2 avec 8 cœurs à 3.5 GHz (fréquence variable)
Carte graphique : 10.28 TFLOPs, 36 CUs à 2.23 GHz (fréquence variable)
Architecture GPU : RDNA 2 (Custom)
Mémoire : 16 Go GDDR6 / 256-bit
Bande passante mémoire : 448GB/s
Stockage : SSD 825 Go (Custom)
Espace disponible : 667.2 Go
IOPS : 5.5 GB/s (raw), 8-9 GB/s (compressé)
Lecteur de disque : Blu-ray 4K UHD

En fait, le seul vrai inconvénient que nous avons relevé dans la fiche technique de la PlayStation 5 est l’intégration d'un SSD de 825 Go en lieu et place d'un SSD de 1 ou 2 To. Cette décision a été prise pour réduire le coût de la console, mais en contrepartie vous prive d’une capacité de stockage plus qu’indispensable pour vous forger une belle bibliothèque de jeux AAA.

La PS5 est livrée avec 667,2 Go de stockage utilisable. Ce qui, d'après nos informations, peut héberger jusqu’à 16 jeux. Parmi ceux-ci, imaginez deux titres next-gen (à l’instar d’Astro's Playroom et Marvel's Spider-Man: Miles Morales) plus une douzaine de hits PS4 comme God of War et Detroit: Beyond Human.

Il est possible de mettre à niveau cet espace interne avec un SSD NVMe certifié PlayStation, mais le problème ici est que cette option a été verrouillée par Sony au lancement. Lorsque la société rendra enfin possible l’usage de ce port d'extension, vous devrez retirer les plastrons en plastique de la PS5 pour révéler la baie SSD vide. Ce n'est pas la méthode la plus intuitive, et cela ressemble à un oubli de la part de Sony.

La bonne nouvelle, c'est que vous pouvez également employer des disques durs externes et des SSD en les branchant sur le port USB, mais vous ne bénéficierez pas des mêmes temps de chargement ultra-rapides que ceux obtenus avec le SSD intégré et la baie SSD optionnelle. Nous n'avons pas encore eu l'occasion de tester l’apport d’un disque externe sur la PS5, mais nous mettrons à jour cette évaluation avec nos conclusions dans les semaines à venir.

Reste qu’avec le SSD « maison » de la PS5, les temps de chargement de Marvel’s Spider-Man, par exemple, sont passés de 15-20 secondes sur la PS4 à moins d'une seconde sur la console next-gen. Tandis qu’Astro's Playroom s'exécute en 4K, avec un framerate à 60 images par seconde, sans jamais lâché. À l'avenir, certains titres pourront fonctionner avec une résolution de 4K à 120 images par seconde, et il est possible que certains jeux aux textures graphiques moins intensives puissent atteindre jusqu'à 8K/60 images par seconde.

Pour l'instant cependant, nous ne pensons pas que beaucoup de jeux atteignent cet objectif ambitieux, mais il est possible que certains titres PS5, et même PS4, culminent à la définition convoitée de 4K/120 images par seconde. Une petite partie de la bibliothèque de lancement de la PS5 supportera 120 images par seconde, elle comprendra Call of Duty: Black Ops Cold War, Devil May Cry V: Special Edition, Dirt 5, Rainbow Six Siege et WRC 9. Toutefois, vous aurez besoin d'un téléviseur compatible HDMI 2.1 pour activer cette option.

PS5

(Image credit: Future)

Et pour les autres jeux ? La plupart seront capables d'offrir une résolution 4K à 30 ou 60 images par seconde en utilisant le mode Performance (que nous détaillerons plus loin). A noter que le support HDR permettra d'obtenir de meilleures couleurs et un meilleur contraste. Si l'on ajoute à cela le ray tracing et les effets de particules améliorés qui sont maintenant disponibles, les performances graphiques des jeux proposés font un bond de 10 ans dans le futur. Minimum.

Bien que tous les jeux présents au lancement de la PS5 n'en soient pas dotés, la majeure partie du catalogue inclura le mode Performance susmentionné, qui privilégie un framerate plus élevé à une résolution supérieure. Dans de nombreux titres, ce mode sacrifie divers effets graphiques intensifs comme le ray tracing ou une meilleure reproduction des ombres. Il réduit aussi la résolution de base afin d'obtenir 60 images par seconde au lieu de 30.

Mais pourquoi voudriez-vous un framerate plus conséquent au détriment de la résolution ? Eh bien, des fréquences d'images plus élevées donnent aux jeux une sensation de réactivité bien plus efficace - ce qui est indispensable pour les jeux de tir à la première personne qui nécessitent des réflexes immédiats, où toute victoire se joue en une fraction de seconde.

Ainsi, pour une certaine catégorie de joueurs, un framerate de 60 fps représente le Saint-Graal. Sur consoles, cet objectif a été recherché pendant des décennies - sans succès, en raison de la faiblesse du matériel. Le fait qu’il soit enfin réalisable va changer grandement le quotidien des joueurs consoles, même si cela s’effectue au prix de quelques prouesses graphiques.

Si vous préférez ne pas activer le mode Performance, vous pouvez toujours choisir le mode Résolution, qui donne la priorité aux résolutions supérieures et au ray tracing. Nous avons pu obtenir un avant-goût de celui-ci avec Marvel’s Spider-Man: Miles Morales, et nous avons adoré ce que nous avons vu. L'éclairage est considérablement amélioré : les fenêtres réverbèrent au soleil et renvoient des reflets réalistes, alors que les effets de particules sont stupéfiants.

PS5

(Image credit: Future)

Quelle est la qualité du son délivré par Tempest 3D Audio ?

Le son Tempest 3D Audio de la PS5 est la reproduction du format Dolby Atmos imaginé par Sony. Il s’agit de glorifier ici la fonction d’audio spatial, et celle-ci fonctionne avec n'importe quel casque. Nous avons testé différentes solutions « audio spatial » dans le passé, allant de Windows Sonic au Dolby Atmos, et nous avons constaté que l'audio 3D de la PS5 se veut plus ou moins comparable dans l'ensemble.

Nous avons apprécié entendre des vaisseaux passer devant et au-dessus de notre tête dans Astro's Playroom, et nous avons adoré la possibilité de repérer nos ennemis dans l’espace, rien qu’au son de leurs pas, dans Marvel's Spider-Man: Miles Morales. Ce n’est pas aussi détaillé ni aussi réaliste que nous l'espérions au départ, mais il appartiendra aux éditeurs des prochains jeux PlayStation de tirer le meilleur parti de cette technologie, au fur et à mesure de sa maturation. 

Aujourd’hui, vous pouvez vous attendre à découvrir Tempest Audio dans quatre titres : Astro's Playroom, Marvel's Spider-Man: Miles Morales, Demon's Souls et Sackboy: A Big Adventure.

PS5

(Image credit: Future)

Avec une telle puissance, faut-il s’attendre à des surchauffes et un bruit agaçant ?

Le système de ventilation monstrueux de la PS5 lui confère un avantage significatif par rapport à la PS4 : la console est fondamentalement silencieuse - et la production de chaleur est également minimale. C'est une amélioration monumentale par rapport aux PS4 et PS4 Pro, qui étaient négativement réputées pour leur capacité à produire beaucoup trop de chaleur.

Dans nos tests, il est très rare que les ventilateurs aient atteint un niveau sonore aussi élevé que celui de la PS4 Pro lors de l'exécution de jeux comme Horizon: Zero Dawn ou God of War. Sony a également promis d'optimiser les ventilateurs de la PS5 en utilisant des mises à jour régulières. De sorte que la machine se mettra au diapason des jeux next-gen attendus comme de plus en plus gourmands, dans les années à venir.

Manette DualSense et PS5

  • La manette PS5 est une véritable révolution par rapport à la DualShock 4
  • Ses points forts sont les gâchettes adaptatives et le retour haptique
  • Le bouton « Mute » permet de mettre votre micro - ou votre TV - en sourdine

PS5

(Image credit: Future)

Pour naviguer dans ce nouvel écosystème next-gen, vous aurez besoin d'une manette de jeu surpuissante - ce que représente assurément la DualSense de Sony, incluse dans votre pack PS5. En main, la DualSense est similaire à la DualShock 4 livré de la PS4, elle est même incroyablement confortable à manipuler y compris pendant de longues sessions de jeu.  

En la saisissant, on se rend tout de suite compte que la DualSense est assez légère et équilibrée, la plupart du poids reposant dans les poignées. Bien que la plupart des manettes soient composées en plastique blanc mat, la partie inférieure des poignées a une texture légèrement plus rugueuse qui rend la manette plus facile à tenir et moins susceptible de glisser des mains.

La palette bicolore de la manette PS5 s'étend aussi aux quatre boutons, qui sont toujours les classiques Triangle, Rond, Carré et Croix (ou X) - désormais dépourvus de couleurs spécifiques, ils nous rappellent l'approche minimaliste de la PS Vita.  

PS5

(Image credit: Future)

Pour celles et ceux à qui la variété colorimétrique manquerait, il sera toujours possible d’observer les teintes émises discrètement sur les rebords du pavé tactile central. Une nouvelle barre lumineuse moins problématique que celle de la PS4 – qui avait le fâcheux défaut de refléter une lueur massive et gênante sur l’écran du téléviseur.  

Alors que les premières manettes PlayStation présentaient des sticks analogiques convexes et en caoutchouc, la manette PS5 DualSense est dotée d’une conception concave, tout comme la DualShock 4. Et elle semble beaucoup plus durable, grâce à sa finition texturée - moins sensible à l’usure même après moult sessions de jeu intensives.

Vous remarquerez également quelques nouveaux boutons que vous n'aviez jamais vus auparavant, comme le bouton « Mute » qui permet de désactiver le microphone intégré dans la DualSense. Lorsque ce bouton est maintenu enfoncé, il peut même couper le son des haut-parleurs de votre télévision ou de votre casque, ce que nous avons trouvé fort pratique. Mieux encore : vous n’avez plus besoin de tenir la manette près de votre bouche pour vous faire entendre de façon audible, au cours de vos parties. Jouez naturellement, la DualSense s’occupe du superflu.

PS5

(Image credit: Future)

La DualSense présente une multitude d’atouts mais ses points forts demeurent, avant tout, les nouvelles gâchettes adaptatives. Ces dernières permettent aux éditeurs d'ajouter de la résistance sur certaines actions de leurs jeux et créer par ce biais diverses sensations qui imitent le réel - comme appuyer sur la pédale d'une voiture ou tirer sur la corde d'un arc.

En outre, la DualSense corrige un certain défaut de la DualShock 4. Bien que la manette de la PS4 génère des vibrations sur certains temps forts du gameplay, elle ne fait qu’envoyer des alertes au joueur sans l’immerger complètement dans l’œuvre. C’est ce que corrige spécifiquement le retour haptique de la DualSense. Elle simule le toucher, ce qui signifie que la manette émet des vibrations ainsi que des mouvements pour reproduire une expérience tactile réelle. Sony détaille un peu plus cette spécificité : « la DualSense ajoute une variété de sensations puissantes que vous ressentirez lorsque vous jouerez, comme le fait de glisser ou d’être freiné par la boue dans une course automobile ».

Jusqu'à présent, le retour haptique et les gâchettes adaptatives sont pris en charge dans tous les jeux PS5 auxquels nous avons joué, et nous espérons que les prochains titres les exploiteront de plus en plus en profondeur. L'accessibilité ne devrait pas non plus être un problème, car ces deux options peuvent être désactivées depuis l’interface, ou paramétrées en fonction de vos besoins.

PS5

(Image credit: Future)

L'autonomie de la DualSense constitue également une amélioration monumentale par rapport à celle de la DualShock 4. Nous avons joué (excessivement) à une poignée de titres PS5 et PS4 pendant notre évaluation, dont Spider-Man: Miles Morales et Astro's Playroom. La DualSense a fini entièrement déchargée au bout de 12 heures et 30 minutes.

C'est un exploit impressionnant si l'on considère que la DualShock 4 tient entre 5 et 8 heures d'affilée. Bien que les batteries internes puissent se dégrader avec le temps, c'est un bon début pour le nouveau pad de Sony, surtout si l'on considère la quantité de technologie qu'il contient. Bien sûr, vous pouvez aussi utiliser la manette filaire si vous préférez.

Pour recharger la DualSense, vous avez trois options : soit la connecter à la PlayStation 5 elle-même via le câble USB-C vers USB-A qui se trouve à l'intérieur de la boîte, soit utiliser la station de chargement DualSense optionnelle, qui peut charger deux manettes à la fois en utilisant les conduits métalliques situés près de la prise jack de 3,5 mm. Vous pouvez également charger la manette, ou votre casque USB, grâce aux ports USB arrière, voire choisir d'utiliser un câble USB-C vers USB-C lorsque vous utilisez le port frontal.

Toutes ces options fonctionnent bien, mais la station de chargement Sony vous semblera peut-être encore onéreuse. Sachant que des stations tierces plus rentables seront probablement disponibles dans les mois à venir.

PS5

(Image credit: Future)

Interface utilisateur de la PS5

  • De beaux écrans de démarrage personnalisés pour chaque jeu
  • Le bouton PlayStation cumule de multiples fonctionnalités
  • Le retour de Spotify

Le design est une chose, mais ce qui peut vraiment élever une console au niveau supérieur, ce sont ses fonctionnalités et son interface innovantes. Deux caractéristiques auxquelles la PS5 répond amplement.

La PS5 innove par rapport à ce que les consoles de Sony ont fait dans le passé et, par conséquent, il faut parfois une minute ou deux pour s'habituer à certaines des nouvelles commandes. Par exemple, en appuyant et en maintenant enfoncée la touche PlayStation sur la manette, on ne fait plus apparaître le menu rapide, mais un nouveau centre de contrôle. Le fonctionnement est sensiblement le même que celui du menu rapide et vous permet d'afficher divers sous-menus tels que votre liste d'amis, les téléchargements en cours, les notifications et - si votre compte est lié - vos playlists Spotify.

L'une des nouvelles fonctionnalités les plus importantes est celle des cartes PS5. Celles-ci ont différents usages possibles, vous permettant de suivre la progression des trophées, de commencer une partie à un point ou à un défi donné, de vérifier où vous vous situez avant le démarrage du niveau suivant (et donc la fin du niveau en cours), ou simplement de lire les actualités relatives au jeu. Vous pouvez même suivre la partie d’un ami en direct, grâce à un mode « image dans l'image » plutôt cool.

En appuyant sur le pavé numérique ou sur le stick analogique, vous visualisez toutes vos cartes disponibles en un seul coup d'œil, ce qui évite d'avoir à consulter le menu principal ou un mode particulier du jeu pour obtenir ces informations essentielles. Par la suite, des tutoriaux vidéo viendront s’ajouter dans ce flux pratique, pour vous aider à avancer dans n’importe quel titre PS5. Seul bémol : l’affichage des cartes s’opère avec un léger retard, ce qui est en totale contradiction avec la rapidité du système dans son ensemble.

PS5 cards

(Image credit: Future)

En dehors des cartes, vous pouvez vous attendre au retour des groupes et autres fonctions sociales de la PS4, ainsi qu'à un partage facile des vidéos. Il est possible de partager des vidéos avec ses amis depuis le menu d’accueil ou la messagerie PlayStation. En parlant d’échanges, si vous en avez assez de taper des messages à l'aide d'un D-pad ou du stick analogique, la PS5 prend également en charge la dictée vocale grâce au micro intégré de la DualSense. Nous avons cependant constaté que les tests de diction effectués n'étaient pas toujours cohérents et que la précision de la dictée n'était pas aussi fluide que celle prise en charge par Google Assistant.

Bibliothèque de jeux de la PS5

  • Chaque PS5 est livrée avec Astro’s Playroom pré-installé
  • Les premiers titres next-gen à se démarquer sont Demon's Souls et Spider-Man: Miles Morales
  • Les acheteurs natifs devront compter sur la collection PlayStation Plus
  • Rétrocompatibilité limitée avec les jeux PS3, PS2 et PSOne

La plupart des nouvelles consoles n'offrent pas une bibliothèque de jeux complète dès le départ, mais le choix s’avère un peu plus pauvre pour la PS5 cette année. Cela étant dit, vous pourrez toujours la compléter à grands renforts de jeux PS4 - si vous n’avez pas eu le temps de commencer certains de ses ultimes chefs d’œuvre comme God of War, The Last of Us Part II, Marvel's Spider-Man et Uncharted 4 : A Thief's End.

Si vous êtes abonné au service PS Plus, vous pourriez aussi avoir accès à des titres plus anciens qui vous ont échappé. La nouvelle collection PlayStation Plus de Sony comprend 20 jeux en très haute définition que vous avez la possibilité de télécharger dès le premier jour. Chaque console dispose également d’Astro's Playroom, qui est préinstallé et qui vous servira de tuto pour adopter facilement toutes les nouvelles options de la PS5.

Astro's Playroom PS5

(Image credit: Future)

On ne va pas mâcher nos mots : Astro's Playroom est stupide, amusant... et ne va probablement pas gagner le titre de « Jeu de l'année 2020 ». C'est la suite complète d'Astro Bot: Rescue Mission qui sert ici de clin d’œil à l’univers marketing Sony. En effet, Astro's Playroom est un jeu de plates-formes qui dissimule dans des lieux exotiques des artefacts du catalogue PlayStation.

A quoi jouer d'autre dès le 19 novembre ? Eh bien, la PS5 n'aura qu'une douzaine de nouveaux jeux à vous proposer. Dont quelques grands noms comme Marvel's Spider-Man: Miles Morales, Sackboy: A Big Adventure et Demon's Souls, qui sont tous issus des studios de Sony. Mais vous pouvez également vous procurer des jeux tiers comme Call of Duty: Black Ops Cold War, Godfall et Watchdogs: Legion.

Bibliothèque PS5

(Image credit: Future)

Et puis, il y a Bugsnax, le tout premier jeu PS5 à rejoindre PlayStation Plus. Une aventure à la première personne complètement déjantée où vous incarnez un journaliste d'investigation dépêché sur l'île de Snaktooth, un repère de créatures loufoques aux faux airs de Muppets. Bugsnax sera disponible pour les membres PS Plus à partir du 19 novembre et jouable gratuitement sur votre future PS5 jusqu'au 4 janvier 2021.

En dehors des références mentionnées ci-dessus, il n'y a pas grandes nouveautés à vous mettre sous la dent. Ce qui se révèle légèrement décevant, car nous sommes avides de pousser dans leurs retranchements les performances next-gen de la PS5, avec des affiches prometteuses telles que Cyberpunk 2077, Gran Turismo 7, Poudlard Legacy, Ratchet & Clank: A Rift Apart. Faut-il encore garder patience quelques mois.

Quid de la rétrocompatibilité PS5

La dernière collection PlayStation Plus de Sony contient plusieurs jeux PS4 mis à disposition gratuitement pour tester l’apport de la PS5 face à sa grande sœur. Durant le mois de novembre, vous aurez le droit à Hollow Knight: Voidheart Edition et La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre. Sur PS Plus, vous trouverez de même des pépites indispensables, à l’instar de Persona 5 et The Last Guardian. Cette collection PlayStation Plus n'atteindra peut-être jamais la taille du catalogue Xbox Game Pass de Microsoft, mais même avec les 18 jeux présents actuellement, c'est une excellente rampe de lancement pour les nouveaux joueurs PS5.

Qu'en est-il des personnes qui veulent jouer à des titres plus anciens ? La PlayStation 5 peut accueillir presque tous les jeux PS4 (99% d'entre eux pour être exact), et télécharger des jeux dématérialisés PS3/PS2 via PlayStation Now... mais c'est bien tout.

Il est en effet impossible d'insérer un disque PS3 et qu’il soit reconnu par l’appareil, ou de transférer vos achats PlayStation Classics effectués sur la PS Vita il y a quelques années. Nous sommes aussi déçus que vous par cette rétrocompatibilité limitée, d'autant plus que les jeux Xbox 360 (disques physiques inclus) s’exécutent sur la Xbox Series X.

Accéder à vos anciens jeux PS4 est heureusement un jeu d'enfant sur la nouvelle console de Sony. Il suffit de sélectionner l'icône « Bibliothèque » et la PS5 récupère automatiquement tous vos achats numériques ainsi que les jeux précédemment associés à votre compte PlayStation Network. A condition que vous soyez connecté à celui-ci.

Vous devrez les télécharger de nouveau sur la console, bien sûr - ou insérer le disque physique pour activer la licence d'un jeu. Certains titres ont été mis à niveau pour jouir des avancées de la PS5 - comme Days Gone, qui tourne désormais à 60 images par seconde.   

Bon à savoir : vous remarquerez, lorsque vous lancerez pour la première fois un jeu PS4 sur votre nouvelle console, que vos fichiers sauvegardes sont manquants. C'est parce que vous devrez d'abord recharger ces derniers depuis le cloud et les transférer vers votre PS5. Les membres PS Plus disposes d’un accès direct à toutes ces sauvegardes « cloud ». Ce n'est pas le système le plus transparent, il est vrai, et il ne manquera pas de semer la confusion chez certains joueurs.

PS5

(Image credit: Future)

Faut-il acheter la PS5 ?

Achetez-la si...

Vous prévoyez de vous offrir une console de jeu next-gen dans les six prochains mois
La PS5 illustre tout ce que nous attendons d’une console next-gen, en termes de puissance et de rapidité. La nouvelle manette est révolutionnaire, l'expérience de jeu inédite, rafraîchissante, facile à adopter. Beaucoup de qualités qui en feront un produit très prisé jusqu’à Noël - avec des stocks extrêmement limités. 

Vous voulez goûter à une nouvelle génération de jeux sans perdre votre bibliothèque PS4
Autre qualité de la PS5 : elle sert de passerelle totalement fluide entre votre écosystème PS4 et celui de la décennie à venir qui s’offre à vous, dès à présent. Toute votre bibliothèque numérique de jeux PS4 apparaît disponible, immédiatement après vous être connecté sur votre compte PSN. Mieux encore : si vous avez manqué des titres populaires de la génération précédente, ils font ou feront partie du catalogue PlayStation Plus, désormais dédié à la nouvelle console.

Vous rêvez de temps de chargement instantanés et d’un framerate à 60 fps minimum
Le SSD ultra-rapide de la PS5 réduit considérablement le temps de démarrage des jeux. Et sa carte graphique de pointe offre le ray tracing et une résolution standard 4K grimpant jusqu’à 120 images/seconde. Sur certains jeux, vous profiterez aussi d’une résolution 8K/60 images par seconde.

Ne l’achetez pas si...

Vous recherchez un excellent lecteur Blu-Ray Dolby Atmos / Dolby Vision
Vous êtes un collectionneur passionné de Blu-Ray et vous visionnez vos films / séries uniquement en 4K Dolby Vision, avec un système audio Dolby Atmos en supplément ? Alors, la PS5 risque d’être une amère déception. Oui, elle peut lire vos Blu-Ray 4K, mais comme elle ne prend pas en charge les formats Dolby Atmos et Dolby Vision, c’est une véritable régression en comparaison de votre configuration actuelle.

Vous comptez surexploiter votre PS5 dès le jour de sa sortie
Le catalogue de lancement de la PS5 n'est pas très volumineux - nous n'avons compté qu'une douzaine de jeux PS5 sur le PlayStation Store qui seront disponibles dès le 19 novembre. Il faudra raisonnablement attendre 2021 pour bénéficier d’une bibliothèque de jeux PS5 décente.

Votre salon / chambre manque d’espace
Ce n'est peut-être pas un problème pour certains, mais il vaut la peine d'attirer l'attention sur la taille de la PS5 une dernière fois. Si vous manquez d'espace et que vous ne disposez physiquement d’aucun emplacement réservé à une console gargantuesque (un Home Cinema conséquent ou un bureau à plusieurs étages), il est préférable d’attendre la PS5 Slim qui sortira inévitablement dans quelques années.