Windows 12 : que nous réserve la prochaine version ?

Windows 12
(Crédit photo: TechRadar)

C'est un fait, Windows 11 peine à séduire les utilisateurs depuis sa sortie. Si les problèmes de compatibilité, les bugs, et les ralentissements rapportés, ont certainement contribué au faible taux d'adoption des utilisateurs, la pénurie de composants a également freiné la production de nouveaux ordinateurs équipés de Windows 11. Malgré ce bilan décevant, Microsoft n'a pas dit son dernier mot et prépare déjà la prochaine mise à niveau de son système d'exploitation, connu sous le nom de code "Hudson Valley", ou encore "Next Valley".

Bien qu'il y ait encore peu d'informations officielles au sujet de Windows 12, les rumeurs agitent déjà la toile. Si vous vous demandez à quoi ressemblera la prochaine interface de Windows, ou encore de quelles fonctionnalités profitera-t-elle, vous êtes au bon endroit. Voici tout ce que nous savons sur Windows 12 pour le moment.

Windows 12 : l'essentiel en bref

  • Qu'est-ce que c'est ? Windows 12 est le successeur présumé de Windows 11.
  • Quand sortira-t-il ? Probablement en 2024, selon le calendrier triennal.
  • Combien coûtera-t-il ? Il devrait être gratuit, comme l'est actuellement Windows 11

Windows 12 : Quelle date de sortie ?

Bien qu'aucune date n'ait encore été annoncée par Microsoft, il est fort probable que Windows 12 suive le calendrier de sortie des versions précédentes. Selon Windows Central, Microsoft aurait prévu de sortir un nouvel OS tous les trois ans. Windows 11 étant sorti en 2021, le prochain Windows 12 devrait donc être lancé d'ici 2024. Cette date reste bien évidemment spéculative à ce stade, et pourrait être repoussée.

Pourtant, Microsoft semble avoir bien avancé dans le développement de Windows 12. Pour preuve, la firme de Redmond a récemment lancé un nouveau canal dans Windows Insider. Ce dernier, baptisé Canary, serait probablement destiné à tester Windows 12. En effet, les dernières nouveautés du système Windows 11 étant testées dans le canal Dev, la création de ce nouveau canal ne serait donc pas due au hasard. 

Windows 12 : la mise à niveau sera-t-elle payante ?

La mise à niveau vers Windows 12 devrait être gratuite, pour les utilisateurs de Windows 11, et pour ceux qui continuent à utiliser Windows 10. En revanche, le système d'exploitation devrait être proposé à l'achat pour les utilisateurs disposant de versions antérieures, telles que Windows 7 ou 8. 

Il est par ailleurs possible que Microsoft opte pour un modèle d'abonnement, comme c'est le cas avec Microsoft 365. Ce qui permettrait à l'entreprise de générer des revenus réguliers, plutôt que de compter sur les ventes de licences uniques.

Nous ne manquerons pas de mettre à jour ces informations lorsque nous en saurons plus sur le sujet.

Windows 12 : quelle sera la configuration minimale requise pour en profiter ?

Selon une nouvelle rumeur, Microsoft prévoirait finalement de faire passer la RAM requise de 4 Go (pour Windows 11) à 8 Go avec le système d'exploitation de nouvelle génération. À part cela, Windows 12 devrait prendre en charge les mêmes processeurs que Windows 11, et aura probablement des exigences similaires :

Voici la configuration minimale attendue pour Windows 12 :

  • 4 Go de RAM
  • 64 Go de stockage
  • Processeur 1 GHz 64 bits Dual-Core
  • Compatibilité UEFI, Secure Boot, TPM 2.0 et DirectX 12
  • Écran 9 pouces avec définition minimale de 720p
  • Une connexion Internet et un compte Microsoft

Windows 12 : quelles sont les nouveautés attendues ?

Une expérience utilisateur optimisée

On s'attend bien évidemment à ce que Windows 12 soit plus stable que son prédécesseur. La nouvelle version devrait également proposer une interface plus fluide et intuitive, avec son lot de nouvelles fonctionnalités, afin de toujours plus simplifier l'expérience utilisateur.

Au rayon des nouveautés, les rumeurs qui circulent sur le net font état d'un nouvel écran de verrouillage, et aussi d'un nouveau centre de notifications. Windows 12 pourrait également mettre à l'honneur une toute nouvelle barre des tâches flottante

De plus, Microsoft pourrait faire le ménage concernant certaines applications anciennes. L'entreprise compte par exemple retirer WordPad, un logiciel de rédaction vieux de plus de 30 ans.

Une barre de recherche pourrait également s'inviter sur le Bureau et permettrait de lancer des requêtes sans passer par la traditionnelle fonction de la barre des tâches. Les utilisateurs pourraient par ailleurs disposer de beaucoup plus de libertés quant à la personnalisation de leur Bureau.

La capture d'écran ci-dessous, partagée par Windows Central, nous montre un aperçu de ce à quoi l'interface pourrait ressembler.

Une capture d'écran du futur design de Windows 12 ?

(Image credit: Microsoft)

Toujours selon Windows Central, Microsoft travaillerait également depuis quelques années sur un modèle d'interface optimisée à la fois pour les fonctionnalités tactiles et les utilisateurs classiques. Ce qui permettrait de simplifier l'expérience des propriétaires de PC portables hybrides, et de tablettes Windows.

De plus, Microsoft ayant récemment dévoilé son intention de transférer Windows 11 sur le cloud, la prochaine version sera donc potentiellement accessible en intégralité via les serveurs numériques.

Une intelligence artificielle omniprésente

Le géant américain a déjà commencé à intégrer des fonctions intelligentes sur Windows 11, qui accueillera bientôt une nouvelle mise à jour avec l'ajout de Copilot, un bot intelligent à la ChatGPT. Il est donc fort probable que Microsoft alimente largement Windows 12 avec l'intelligence artificielle.

Microsoft devrait continuer sur cette voie en renforçant la présence de l'intelligence artificielle sur Windows 12

Panos Panay, l'actuel dirigeant du développement de Windows et des produits Surface chez Microsoft, a dévoilé lors de la Key Note d'AMD au CES 2023 : « l’IA va réinventer la façon dont vous faites tout sur Windows, littéralement ».

Grâce à ses investissements dans l'entreprise OpenAI, Microsoft devrait tirer parti des modèles de ChatGPT pour améliorer l'expérience utilisateur. Selon les rumeurs, des changements majeurs sont à prévoir concernant les applications de l'écosystème Google : Photos, Courrier, Calendrier, etc. 

L’accent devrait donc être mis sur des fonctions faisant appel à l’intelligence artificielle et au cloud, tout comme pour la suite bureautique Microsoft 365, récemment dopée à l’IA.

CorePC : une version 12 allégée et modulaire

An artist concept design for a whole new Windows 12 interface

(Image credit: Addy Visuals/YouTube)

Par ailleurs, Microsoft travaillerait sur le projet CorePC, qui serait une version light de Windows 12, à l'instar de ChromeOS. Grâce à cet OS allégé, les appareils disposant d'une RAM inférieure à 8 Go pourront quand même utiliser le prochain système d'exploitation.

Avec CorePC, Microsoft aurait également pour ambition d'offrir une version de Windows modulaire, qui s'adapterait à chaque appareil, quelles que soient ses spécificités. Les utilisateurs de CorePC disposeraient ainsi de plus de choix de personnalisation, et pourraient par exemple choisir de se passer ou non des applications Win32.

Le module CorePC serait par ailleurs séparé des programmes de Windows, ce qui permettrait notamment une meilleure sécurisation des données des utilisateurs, et des mises à jour plus rapides.

Microsoft pourrait être en train de créer des puces ARM afin de concurrencer Apple

À en croire les dernières rumeurs qui circulent autour de Windows 12, tout semble indiquer que Microsoft cherche à faire évoluer ses processeurs, afin de rivaliser avec Apple et ses surpuissantes puces M. Pour ce faire, Microsoft aurait créé un pôle dédié au nom évocateur : Microsoft Silicon Team - pour rappel, les processeurs de la marque à la pomme sont référencés sous l'appellation Apple Silicon.

Selon le site Windows Latest, le géant Microsoft pourrait donc être en train de mettre au point ses propres puces ARM. Ce sont les offres d'emploi publiées par la firme de Redmond qui lui ont mis la puce à l'oreille. En effet, ces dernières, qui ont été publiées fin avril, indiquent assez explicitement l'intention de Microsoft, qui cherche un responsable pour la construction de SoC complexes, à la pointe de la technologie. Selon les spécifications du poste, le géant américain cherche plus précisément à intégrer à sa Microsoft Silicon Team, un architecte en chef qui soit à même de mettre au point des SoC en silicium à haute performance, et qui justifie d'une expérience dans la conception de CPU et GPU. Le média a également précisé que la plupart des offres d'emploi ont ensuite été rapidement supprimées.

ARM

(Image credit: Silicon.fr)

Même si tout ceci laisse songeur, rappelons que ces informations ne sont pour l'heure que des rumeurs, et il se pourrait même qu'elles fassent référence à tout autre chose. En effet et toujours selon la même source, Microsoft n'envisagerait peut-être pas de concevoir entièrement un SoC ARM. Il pourrait au contraire chercher à implémenter certaines composantes sur un processeur ARM, fourni par un acteur tiers, afin de booster les capacités de Windows 12 - qui nécessitera de beaucoup de ressources, pour prendre notamment en charge l'IA. En effet, rappelons que l'intelligence artificielle occupera une place prépondérante dans le futur OS de Microsoft. 

Le site Windows Latest fait également référence à la modularité de l'interface et aux fonctionnalités de la prochaine mise à niveau, qui devraient permettre de s'adapter à de nombreux appareils (appareils hybrides, tablettes, etc.).

De nouvelles fonctions pour le gaming ?

An Xbox Series X controller held in two hands

(Image credit: Shutterstock / Chikena)

Lors de la présentation de la ROG Ally, Microsoft a indiqué qu'il souhaitait améliorer les fonctionnalités gaming de Windows afin d'offrir une meilleure expérience aux joueurs. Si l'on se fie à ces déclarations, le système Windows 12 pourrait s'inspirer des meilleures fonctions de la Xbox, afin d'enrichir l'expérience de gaming.

Le crossplay, les sauvegardes rapides, ou encore la fonctionnalité Quick Resume, qui permet de reprendre rapidement une partie là où on l'a laissé, pourraient faire leur apparition avec la prochaine mise à jour Windows. 

See more
Adrien Bar Hiyé
Senio Editor

Quand je ne suis pas en train de plonger dans le monde fascinant de la finance et des nouvelles technologies, vous me trouverez probablement en train de parcourir le globe ou de conquérir de nouveaux mondes virtuels sur ma console.

Avec la contribution de