Skip to main content

2022 peut être un bon moment pour acheter un nouveau PC professionnel

Télétravailleur et son équipement informatique
(Crédit photo: Luke Peters / Unsplash)

Le marché informatique, généralement en difficulté, pourrait multiplier les offres promotionnelles pour conserver le niveau de ventes exceptionnel de 2021. L’an dernier, les livraisons d’ordinateurs de bureau et d’ordinateurs portables ont enregistré une hausse significative, selon un rapport récent.

Les derniers résultats de Gartner montrent en effet que les expéditions mondiales de PC ont augmenté de près de 10% l'année dernière par rapport à 2020, pour atteindre 339,8 millions d'unités vendues en 2021. La raison évidente : partout sur la planète, les entreprises ont mis à niveau leur parc informatique pour faire face à la généralisation du travail hybride due à la pandémie en cours. 

Au dernier trimestre cependant, une baisse des ventes d'environ 5% est signalée, avec seulement 88,4 millions d'unités déclarées.

A qui profite la croissance ?

Lenovo est redevenu le premier fournisseur de PC en 2021, avec 84 millions de livraisons effectuées et une part de marché de 24,7%. Soit une croissance de 10,4% par rapport à ses chiffres de 2020.

HP a enregistré 74,1 millions de livraisons en 2021, ce qui représente une part de marché de 21,8% (en hausse de 8,8% versus l'année précédente). Devant Dell qui compile 59,6 millions de livraisons, pour une part de marché de 17,6% (en hausse de 17,6% comparé à 2020).

Apple assure une quatrième place, avec 25,9 millions d'expéditions en 2021, autrement dit une part de marché de 7,6%, mais une hausse de 18,1% par rapport à 2020.

Les chiffres ont été affectés par une forte baisse du marché américain des PC, qui a connu deux trimestres consécutifs de déclin à la fin de l’année 2021 - et une chute des livraisons estimée à -24,2% entre 2020 et 2021.

D’après Gartner, cette chute peut être en grande partie attribuée à la baisse de la demande des écoles et des universités pour des appareils Chromebook à faible coût. La formation en distanciel étant devenue la norme.

La pénurie actuelle de puces et les problèmes de ralentissement des chaînes d'approvisionnement ont également durement touché le marché américain. Avec une demande restée tiède pendant le Black Friday et les achats de Noël. 

En revanche, la région EMEA a connu une croissance de 7,4% d'une année sur l'autre pour atteindre 26 millions d'unités vendues - le volume le plus élevé depuis cinq ans, grâce à l'explosion de la demande des entreprises. Le marché de l'Asie-Pacifique (hors Japon) a de son côté affiché une croissance de 11,5% sur la même période. Ici, une grande partie des entreprises privées ont commandé à l'avance des stocks supplémentaires de PC portables, en prévision d'une éventuelle pénurie.

Malgré ces bons résultats, Gartner s'attend toujours à ce que le segment des ordinateurs portables comme de bureau décline progressivement au cours des deux prochaines années, la nécessité de renouveler son équipement étant aujourd’hui comblée… jusqu’à ce qu’une nouvelle mise à niveau s’impose, notamment en 2025 avec l’arrêt du support de Windows 10. D’ici là, les retardataires devraient encore assurer un volume de commandes appréciable pour tous les acteurs du marché.

"La pandémie a considérablement modifié le comportement des entreprises et des utilisateurs de PC en général. Les unes comme les autres ont dû adopter de nouvelles façons de travailler et de vivre, ce qui explique cette évolution", explique Mikako Kitagawa, directeur de recherche chez Gartner. "Après la pandémie, certaines de ces transformations resteront des pratiques régulières, comme le télétravail, les formations à distance et la globalisation des visioconférences".

Mike Moore is Deputy Editor at TechRadar Pro. He has worked as a B2B and B2C tech journalist for nearly a decade, including at one of the UK's leading national newspapers and fellow Future title ITProPortal, and when he's not keeping track of all the latest enterprise and workplace trends, can most likely be found watching, following or taking part in some kind of sport.