Skip to main content

Le Canon EOS R7 promet de séduire les photographes professionnels, autant que les amateurs

Le Canon EOS R5
(Crédit photo: Canon)

Il y a à peine douze jours, une rumeur laissait entendre que le futur Canon EOS R7 pourrait être doté d'une vitesse de prise de vue continue de 20 images par seconde, ce qui le mettrait sur un pied d'égalité avec les Canon EOS R5 et R6. 

Une nouvelle fuite provenant de la même source fiable (Canon Rumors (opens in new tab)), indique maintenant que le prochain appareil photo APS-C offrira un mode rafale pouvant grimper jusqu'à 30 images par seconde. Si cette nouvelle affirmation peut être vérifiée, alors l’EOS R7 s’alignerait plutôt sur les performances de boîtiers photo professionnels comme le Canon EOS R3 et le Sony A1 !

Parmi les autres caractéristiques "confirmées", citons la stabilisation d'image intégrée au boîtier (IBIS) et un prix qui devrait être avantageux. 


Le bon compromis de 2022 ?

Même si, selon la dernière fuite de Canon Rumors, l'EOS R7 ne disposera pas d'un emplacement pour carte CFexpress, mais de deux emplacements pour carte SD avec prise en charge de la vitesse UHS-II - ce qui semble contre-intuitif pour un appareil photo offrant un mode rafale aussi généreux - le reste des spécifications divulguées me donne très envie de mettre la main sur ce nouvel appareil.

Le Canon EOS 7D Mark II a été mon appareil photo principal pendant des années, jusqu'à ce que je passe au plein format avec l'EOS 6D Mark II. Depuis lors, j'ai vraiment résisté à la tentation d’acquérir l’EOS R5, en raison de son prix élevé.

Toutefois, si les spécifications potentielles de l'EOS R7, à savoir un capteur APS-C de 32,5 Mpx, un mode rafale pouvant atteindre 30 images par seconde, un enregistrement vidéo 4K/60p et un système IBIS, s'avèrent exactes… j’envisagerais sérieusement d'acheter le nouvel appareil photo à monture RF au lieu d'un autre appareil photo plein format. Je pense en effet que son prix entrera dans mon budget. Certes, il ne sera pas aussi abordable que, par exemple, l'EOS RP, mais il reste fort probable qu'il s’avérera moins cher que le R5, voire que le R6.

Même la résolution du capteur demeure idéale pour mes usages personnels et professionnels, j'ai été déçu par la résolution de 20 Mpx du R6. Un capteur de 32,5 Mpx est exactement ce qu'il me faut. J'ai testé le capteur APS-C de 32,5 Mpx de l'EOS 90D et je suis pleinement convaincue par la prouesse de ses réalisations. 

La rumeur d'un mode rafale de 30 images par seconde pour le R7 me donne envie de m'essayer à la photographie sportive (je n'y ai pris goût que récemment) et j'ai hâte de voir où il me mènera dans mon initiation à la photographie animalière. Tout ce dont il a besoin pour achever de me convaincre, c'est de bénéficier des mêmes performances autofocus que les appareils haut de gamme de la série R. Et j'avoue être un peu inquiète quant à la capacité des cartes UHS-II à gérer les rafales massives.

Aussi excitantes qu’elles puissent paraître, ces spécifications ne sont pas encore officielles, donc ne les prenez pas comme parole d'évangile. Canon Rumors suggère que nous pouvons nous attendre à une annonce en juin ou juillet de cette année, aussi nous ne devrions pas avoir à attendre trop longtemps pour savoir si Canon possède ici son prochain best-seller.

Sharmishta Sarkar
Sharmishta Sarkar

Sharmishta is TechRadar's APAC Managing Editor and loves all things photography, something she discovered while chasing monkeys in the wilds of India (yes, she studied to be a primatologist but has since left monkey business behind). While she's happiest with a camera in her hand, she's also an avid reader and has become a passionate proponent of ereaders, having appeared on Singaporean radio to talk about the convenience of these underrated devices. When she's not testing cameras and lenses, she's discovering the joys and foibles of smart home gizmos. She also contributes to Digital Camera World and T3, and helps produce two of Future's photography print magazines in Australia.