Skip to main content

Test du Sony A1

Un appareil photo étonnant autant qu’excluant.

Sony A1
(Image: © Future)

Notre verdict

Le Sony A1 est un appareil photo vraiment remarquable qui couvre presque toutes les fonctionnalités haut de gamme proposées par l’industrie grâce à son capteur haute résolution, son mode rafale et sa mise au point automatique ultra-rapides, sa connectivité polyvalente et l’enregistrement vidéo 8K. Sa qualité d'image est inégalée, mais son prix le place hors de portée pour la plupart des photographes.

Pour

  • Capture de détails incroyables
  • Mise au point automatique d'une rapidité fulgurante
  • Mode rafale très réactif

Contre

  • Prix prohibitif
  • Surdimensionné pour la plupart des photographes
  • L’interface est compliquée

Le Sony A1 en résumé

Délivrant une vitesse de prise de vue impressionnante, des photos haute résolution et des vidéos 8K, le Sony A1 vise à devenir l'appareil photo sans miroir ultime et le fleuron incontesté de la marque - même si son prix nous amène à penser que nous nous procurons une voiture citadine d’occasion.

Son principal argument de vente, si vous êtes en mesure de l’acheter, est qu'il s'agit probablement de l'appareil photo professionnel le plus polyvalent jamais conçu. Non content de se spécialiser dans un seul domaine photographique, l'A1 (ou Alpha A1) vous permet de travailler en studio, sur la ligne de touche d'un événement sportif ou celle d’un tapis rouge foulé par des célébrités, de suivre des animaux sauvages dans leur environnement naturel… et même de tourner votre premier long métrage. 

Le rival le plus proche du Sony A1 est le Canon EOS R5, qui enregistre également des vidéos 8K. Toutefois, on peut avancer sans se tromper qu'en matière de photos, l'Alpha 1 surpasse le R5 sur de nombreux points. Il s'agit notamment du mode rafale - l'Alpha 1 affichant 30 images par seconde contre 20 pour le R5 -, et de la résolution - 50,1 Mpx pour le Sony contre 45 Mpx concernant le Canon. Bien qu'il faille rester réaliste, aucun des deux appareils n'est susceptible d'inciter les photographes et les vidéastes qui ont investi dans l'un ou l'autre à changer d'appareil immédiatement.

Le seul vrai problème avec le Sony A1 est son prix de départ : à 7 299 €, il ne convient pas à toutes les bourses, même celles de photographes extrêmement passionnés. Il existe heureusement des alternatives plein format Sony plus abordables. Si vous avez l’habitude de prendre des clichés en haute résolution, vous pouvez toujours opter pour le Sony A7R IV et son capteur de 61 Mpx. Par contre, si vitesse et connectivité pro sont vos principaux critères d’achat, optez pour le Sony A9 II et son mode rafale grimpant jusqu’à 20 images par seconde.  

En revanche, vous ne pourrez pas tourner des vidéos 8K avec ces modèles, seul le Sony F65 Cinema vous y invite aujourd’hui - et il coûte aussi cher que l’A1. 

Date de sortie et prix du Sony A1

  • Disponible mi-avril au prix de 7 299 € (boîtier nu uniquement)
  •  Des modèles spécialisés comme le Sony A7R IV ou le Fujifilm GFX100S sont plus avantageux 

Annoncé en janvier 2021, le Sony A1 devait être commercialisé dès la fin du mois de mars. Il semblerait que sa livraison soit retardée jusqu’au 14 avril en France. Les précommandes sont tout de même ouvertes chez plusieurs détaillants. 

Avec un prix qui ferait frémir même les gestionnaires de fonds spéculatifs, l'Alpha 1 risque d'être un appareil de niche, bien qu'il offre des caractéristiques qui le rendent adapté à la totalité des centres d’intérêts photographiques qui existent - et ce, sans évoquer encore ses compétences d’enregistrement vidéo 4K et 8K.

Sony A1

(Image credit: Future)

À 7 299 € pour le boîtier nu uniquement, cet appareil représente un investissement sérieux que même certains professionnels auront du mal à justifier. En tant qu'appareil photo plein format / 35 mm, le prix empiète sur celui des appareils photo moyen format. Bien sûr, vous ne trouverez aucun photographe sportif ou de presse utilisant un appareil de la taille d'un Fujifilm GFX100S, mais c'est une toute autre histoire pour les autres pendants de la profession.  

Pour mettre les choses en perspective, le Fujifilm GFX100S coûte 5 999 € et délivre un peu plus du double de sa résolution sur un capteur 1,7 fois plus grand. Sans atteindre pour autant la polyvalence de ce Sony A1, qui se révèle une proposition fiable conçue pour durer sur le (très) long terme. Ce qui justifie son tarif élevé.

Caractéristiques techniques du Sony A1

  • Le capteur plein format de 50,1 Mpx produit une qualité d'image incroyable
  • Le double processeur Bionz XR permet de réaliser des prises de vue en continu à 30 ips
  • Enregistre également des vidéos 8K/30p et 4K/120p avec une profondeur de couleur de 10 bits

Au cœur de tout appareil photo se trouvent le capteur et le processeur, autour desquels gravitent l’ensemble des spécifications et fonctionnalités. Le Sony A1 est un croisement entre le Sony A9 II et le Sony A7R IV. Son capteur CMOS Exmor R BSI plein format de 50,1 Mpx, alimenté par deux processeurs d'images Bionz XR, offre une qualité d'image et une vitesse incroyables.

Cette combinaison permet non seulement d'obtenir des images riches en détails, mais aussi de prendre des photos à une vitesse allant jusqu'à 30 images par seconde, avec une mémoire tampon qui peut capturer jusqu'à 155 fichiers RAW compressés ou 165 JPEG avec l'obturateur électronique. Lors de la prise de vue de fichiers RAW non compressés avec l'obturateur mécanique, nous avons pu capturer environ 67 images par rafale. 

Une autre caractéristique premium de cette combinaison est la possibilité de filmer des vidéos en résolution 8K/30fps en 10-bit 4:2:0 ou 4K/120fps en 10-bit 4:2:2 - ce, dans divers profils définis dont S-Cinetone et S-Log3. L'inclusion de S-Gamut3 et S-Gamut3.Cine permet également de filmer avec la précision équivalente d’une caméra professionnelle Sony. 

Sony A1

(Image credit: Future)

Il est rare que l'on entende parler de l'obturateur d'un appareil photo, mais l'obturateur mécanique à double entraînement de l'Alpha 1 est une véritable merveille. Il offre à la fois une prise de vue standard et silencieuse, ce qui s’avère fantastique pour couvrir un mariage ou un documentaire animalier avec le plus de discrétion possible. Quant à l'obturateur électronique, il est, comme on peut s'y attendre : silencieux et dépourvu de vibration.

Pour les photographes utilisant le flash, la vitesse de synchronisation de l'obturateur mécanique est de 1/400 s, idéal pour la photographie à grande vitesse. Il offre également des possibilités créatives en mode portrait. Avec l'obturateur électronique, la vitesse de synchronisation est de 1/200 s, ce qui constitue une première pour les appareils photo Sony de la série A. 

Malgré la vitesse et la résolution de l'Alpha 1, l'appareil maintient une plage dynamique de 15 arrêts pour les photos et de plus de 15 arrêts pour les vidéos. Associé à la stabilisation optique IBIS, qui vous donne un avantage de 5,5 arrêts sur la vitesse d'obturation, et à des paramètres ISO élevés (de 100 à 32000 ISO en gamme standard,  de 50 à 102400 ISO en gamme étendue), l'Alpha 1 est parfaitement configuré pour prendre des photos dans les conditions les plus difficiles.

Design et prise en main du Sony A1

  • Ressemble beaucoup au Sony A9 II
  • L'incroyable viseur OLED de 9,44 millions de points compense l'écran moyen
  • Une étanchéité améliorée par rapport aux Sony A7 et A9

Si l'on enlève le badge Alpha 1, l'A1 ressemble beaucoup au Sony A9 II. C'est une bonne chose, car cet appareil a marqué un point d'équilibre entre les séries Sony A7 et A9.

Comme l'A9 II, l'A1 présente son autofocus et ses différents modes sur le côté gauche. Cet accès direct offre la possibilité de modifier les paramètres principaux rapidement et facilement.

Pris en main, l'appareil photo ressemble beaucoup aux autres boîtiers plein format de Sony et il utilise la même batterie NP-FZ100 que les modèles Sony Alpha de ces deux dernières années -ainsi l’A1 se mariera parfaitement avec les kits Sony existants. Avec un poids de 737 g, carte mémoire et batterie comprises, la manipulation de l’A1 est confortable si vous lui ajoutez des objectifs standard. Néanmoins, si vous leur préférez des téléobjectifs plus grands, une poignée additionnelle améliorera l'équilibre entre l'appareil photo et l'objectif. 

Sony A1

(Image credit: Future)

La disposition des boutons et des cadrans de l'appareil est celle que l'on attend des appareils de la série A et il n'y a rien de nouveau ici. En fait, elle est pratiquement identique à celle de l'A9 II. Sur la droite, à l'arrière de la poignée, se trouvent deux emplacements (verrouillés) pour cartes mémoire SD et CFexpress de type A - une fonctionnalité intéressante qui vous évite d'avoir à investir dans de nouvelles cartes mémoire dès l'achat de l'appareil.

Sur la gauche, des ports sont dissimulés pour accueillir un microphone, des écouteurs, la synchronisation PC, des connexions HDMI, USB-C, une borne multi USB et l'Ethernet 1000BASE-T. Ces éléments côtoient Bluetooth 5.0 et WiFi bi-bande pour transférer des images ultra-rapidement. 

Sony A1

(Image credit: Future)

L'écran LCD situé au dos de l'appareil est parfaitement adapté, bien que sa résolution affiche 1,44 million de points (800 x 600 pixels) et qu'il ne compte pas parmi les plus nets. Néanmoins, le viseur électronique OLED Quad-XGA de 9,44 millions de points fait plus que compenser, notamment grâce à sa fréquence de rafraîchissement de 240 images par seconde. 

En tant qu'appareil photo professionnel destiné en partie aux photographes sportifs et animaliers, il était beaucoup plus logique pour Sony de se concentrer sur la qualité du viseur électronique. Puisque celui-ci sera utilisé bien plus que l'écran LCD arrière lors des prises de vue.

Performances et autofocus du Sony A1

  • Système autofocus hybride incroyablement puissant couvrant 92% du capteur
  • Modes de mise au point automatique en temps réel pour les humains, les animaux et les oiseaux
  • La célèbre interface de Sony reste limitée

Que vous photographiez des animaux sauvages, des rencontres sportives, des portraits, des paysages ou autre chose, l'A1 se montre au-dessus de la moyenne pour toutes vos prises de vue. L'appareil est rapide et performant dans plusieurs domaines, tandis que le système autofocus, en particulier, se révèle terriblement puissant.

L'A1 dispose d'un système AF hybride à 759 points qui couvre 92% du capteur, ce qui vous permet de placer l’autofocus dans presque n'importe quelle position du viseur. Il demeure fiable dans n’importe quelle situation, y compris les plus extrêmes.

Sony A1

(Image credit: Future)

Le capteur peut atteindre 120 calculs AF/AE par seconde, soit deux fois la vitesse du Sony A9 II. Cela garantit à l'A1 d'assurer la mise au point automatique en temps réel des humains, des animaux et des oiseaux. Pour ces derniers, les algorithmes maintiennent le suivi même lorsqu'un oiseau se déplace rapidement ou que la composition de la prise de vue est modifiée.

L'autofocus et le suivi AF sont tout simplement incroyables. Mais il n'est pas nécessairement meilleur que ses compagnons de série dans toutes les situations. Lorsque nous avons réalisé des prises de vue dans un studio avec uniquement des lumières de modélisation sur les têtes de flash (activées pour la mise au point), plus un filtre ND à trois diaphragmes sur l'objectif pour permettre la prise de vue à f/2,8 avec le flash, le A1 n'a pas fait mieux que les autres appareils photo plein format de la série A de Sony. Compte tenu les caractéristiques de haute vitesse du A1 et son AF généralement impressionnant, ce résultat a été une petite surprise.

Sony A1

(Image credit: Future)

L’interface Sony, intégrée sur les appareils de la série A, a longtemps été une source de critiques. Tout d'abord, il y a sa taille imposante, puis le fait que les paramètres ne sont pas toujours là où on les attend. S'y habituer reste une courbe d'apprentissage abrupte. Pourtant, l’A1 utilise le même menu que le Sony A7S III, qui propose des sections à code couleur pour faciliter la navigation.

Sony A1

(Image credit: Future)

Malheureusement, le code couleur ne change rien à l'accessibilité, car ce nouveau menu s'affiche verticalement sur un écran au format paysage. Le résultat est que les éléments du menu sont plus petits et plus difficiles à visualiser. Soit, en fin de compte, un retour en arrière par rapport à l'ancien menu déjà loin de briller par sa popularité.

Qualité d'image

  • Le capteur superposé délivre une quantité incroyable de détails
  • Performances ISO impressionnantes, avec des résultats exploitables à 12 800 ISO
  • Les modes vidéo 8K et 4K/120p offrent une vraie valeur ajoutée aux vidéastes

En matière de qualité d'image, l’A1 ne déçoit pas. Le capteur CMOS superposé de 50,1 Mpx présente des quantités incroyables de détails, qui enthousiasment même les photographes de studio.

Image 1 sur 3

Sony A1

Pour tester la plage dynamique du Sony A1, nous avons pris cette exposition mesurée et l'avons comparée à... (Image credit: Future)
Image 2 sur 3

Sony A1

… une version sous-exposée de trois diaphragmes. Suivie... (Image credit: Future)
Image 3 sur 3

Sony A1

… d’un cliché surexposé de trois niveaux. Une fois corrigée sous Adobe Camera Raw, cette photo a naturellement eu du mal à conserver les détails en situation de haute luminosité. (Image credit: Future)

Pour tester la plage dynamique, nous avons pris des clichés avec l'exposition mesurée par l'appareil photo ainsi qu'une sous-exposition et une surexposition de trois diaphragmes. Les images sous-exposées et surexposées ont ensuite été corrigées par trois arrêts d'exposition sous Adobe Camera Raw. Les résultats se sont montrés conformes aux attentes, malgré une plage dynamique de 15 arrêts. 

Sony A1

(Image credit: Future)

En termes d'ISO, le bruit est pratiquement indétectable jusqu'à 3 200 ISO. En fait, même la norme ISO 12 800 reste utilisable. Au-delà de ce paramètre, la sensibilité de 25 600 ISO est à peu près exploitable, mais les paramètres supérieurs affichent des niveaux élevés de bruit de chrominance (couleur) et de luminosité (grain). 

Ces réglages plus élevés peuvent s’avérer pratiques pour les photographes de presse régulièrement confrontés au bruit ISO, alors que les photographes sportifs et animaliers obtiendront les meilleurs résultats en restant autour et en dessous de 12 800 ISO.

Image 1 sur 11

Sony A1

Voici nos tests ISO - cette photo a été prise en sensibilité ISO 100... (Image credit: Future)
Image 2 sur 11

Sony A1

ISO 200 (Image credit: Future)
Image 3 sur 11

Sony A1

ISO 400 (Image credit: Future)
Image 4 sur 11

Sony A1

ISO 800 (Image credit: Future)
Image 5 sur 11

Sony A1

ISO 1600 (Image credit: Future)
Image 6 sur 11

Sony A1

ISO 3200 (Image credit: Future)
Image 7 sur 11

Sony A1

ISO 6400 (Image credit: Future)
Image 8 sur 11

Sony A1

ISO 12800 (Image credit: Future)
Image 9 sur 11

Sony A1

ISO 25600 (Image credit: Future)
Image 10 sur 11

Sony A1

ISO 51200 (Image credit: Future)
Image 11 sur 11

Sony A1

Et finalement, ISO 102400. (Image credit: Future)

La qualité vidéo est, comme on peut s'y attendre, tout aussi impressionnante, et les capacités ISO élevées sont fortement appréciées dans ce domaine également. À l'heure où nous écrivons ces lignes, il existe peu d'applications grand public pour la vidéo 8K. 

Les vidéastes et les cinéastes professionnels, de leur côté, anticipent leurs séquences finales en filmant en 8K, afin de tirer parti de la qualité d'image supérieure avant de monter leur production en 4K ou en Full HD.

Faut-il acheter le Sony A1 ?

Sony A1

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous disposez du budget adéquat
Si vous êtes passionné de photographie, mais surtout si vous avez quelques milliers d’euros de côté, le Sony A1 ne vous décevra dans aucun domaine. La qualité d'image, la vitesse de prise de vue et de mise au point automatique, la réponse fantastique à la sensibilité ISO élevée et la résistance aux intempéries vous permettront de photographier dans presque toutes les conditions.

Vous photographiez un large éventail de sujets
Si vous êtes un photographe professionnel et que vous excellez dans des thématiques aussi variés que le sport, les mariages ou la vie animalière, cet appareil est capable de couvrir tout ce que vous désirez et bien plus encore. De plus, le Wi-Fi 5 GHz et l'Ethernet 1000BASE-T seront très appréciés des photographes d'agence et de presse.

Vous filmez en 8K
Les vidéastes professionnels apprécieront la possibilité de tourner en 8K à 30 fps ou en 4K à 120 fps. L’A1 vous offre une expérience de tournage exceptionnelle et celle-ci fonctionne naturellement avec tous vos objectifs Sony.

Ne l'achetez pas si...

Vous photographiez uniquement des paysages ou des portraits
Si vous photographiez principalement des portraits ou des paysages, vous économiserez une petite fortune en optant pour le Sony A7R IV, dont la résolution est légèrement supérieure mais qui se révèle nettement moins cher. Vous pouvez également opter pour l'appareil moyen format Fujifilm GFX100S et économiser une somme colossale.

Vous passez de l'APS-C au plein format
Si vous êtes habitué aux capteurs APS-C, le Sony A1 est au-delà de ce dont vous avez besoin à ce stade de votre parcours de photographe. Le Sony A7 III constitue un modèle bien mieux adapté et performant. Il ne faut toutefois pas oublier qu'un Sony A7 IV est annoncé pour 2021.

La photographie sportive est votre unique credo
Si vous ne faites que de la photographie sportive et n'avez nullement besoin d'un capteur de 50,1 Mpx, le Sony A9 II de 24,2 Mpx coûte beaucoup moins cher que cet appareil. La cadence d'images de l'A9 II est plus lente (20 images par seconde) que celle de l'A1 (30 images par seconde), mais en réalité, très peu de photographes de sport font du "spray-and-pray", et la vitesse de 20 images par seconde s’avère largement suffisante.