Skip to main content

Test des Sony WF-C500

Ne vous fiez pas à leur prix, les écouteurs sans fil économiques de Sony sont extrêmement impressionnants.

Sony WF-C500 et leur boîtier de charge
Great Value
(Image: © TechRadar)

Notre verdict

Oui, le fait de rendre les WF-C500 si abordables a entraîné des compromis, mais Sony a réduit ces derniers au minimum, tout en offrant un son percutant ainsi qu’un support confortable. De quoi considérer pleinement ces écouteurs sans fil économiques, même si la concurrence reste rude sur le marché audio d’entrée de gamme.

Pour

  • Son détaillé et vif
  • Conception soignée et confortable
  • Application facile à utiliser

Contre

  • L'autonomie est décente, sans plus
  • La scène sonore manque de profondeur
  • Une concurrence trop large

TechRadar Verdict

Oui, le fait de rendre les WF-C500 si abordables a entraîné des compromis, mais Sony a réduit ces derniers au minimum, tout en offrant un son percutant ainsi qu’un support confortable. De quoi considérer pleinement ces écouteurs sans fil économiques, même si la concurrence reste rude sur le marché audio d’entrée de gamme.

Pros

  • + Son détaillé et vif
  • + Conception soignée et confortable
  • + Application facile à utiliser
  • +

Cons

  • - L'autonomie est décente, sans plus
  • - La scène sonore manque de profondeur
  • - Une concurrence trop large
  • -

Les Sony WF-C500 en résumé

Une marque audio doit se révéler soit très courageuse, soit très confiante pour se lancer sur le marché des écouteurs sans fil à petit prix. Et Sony a décidé d’être les deux.

Les écouteurs True Wireless Sony WF-C500 possèdent des spécifications raisonnables, se montrent légers et confortables, et s’avèrent facilement contrôlables. Avec 20 heures d’autonomie, ils se mettent en difficulté face à des rivaux qui se veulent plus endurants - pour autant, offrir 10 heures d’écoute via les seuls écouteurs est un extra que ne rejetteront pas de nombreux audiophiles au budget limité. D’autant plus que les WF-C500 délivrent un son vif, détaillé et tout à fait engageant. 

Il faudra composer avec des basses plus timides, et là encore, Sony se laisse doubler par ses rivaux. Néanmoins, si vous êtes un fidèle de la marque et que vous recherchez une paire d’écouteurs économiques relativement fiables, vous devriez considérer cette offre au rapport qualité-prix convaincant.

les sony wf-c500 dans leur boîtier

(Image credit: TechRadar)

Prix et date de sortie des Sony WF-C500

Les écouteurs intra-auriculaires sans fil Sony WF-C500 sont actuellement disponibles, à un prix extrêmement compétitif de 99,99 €.

La prolifération d'écouteurs sans fil très intéressants sous la barre des 100 € n’a manifestement pas échappé à la vigilance de Sony, et la société souhaite aujourd’hui profiter de sa propre part du gâteau. Si la marque peut compter sur la réputation positive de ses écouteurs et casques sans fil premium pour pousser la vente des WF-C500, elle doit aussi composer avec des concurrents extrêmement compétents et bien installés sur ce marché. 

Cambridge Audio, Jabra, Panasonic, Samsung et Sennheiser (pour n'en citer que quelques-unes) proposent toutes des écouteurs sans fil à des prix comparables et très corrects. D’ailleurs, sur le papier, certains de ces modèles dominent largement les WF-C500.

sony wf-c500 dans leur boîtier

(Image credit: TechRadar)

Design et caractéristiques principales

  • Autonomie de 20 heures 
  • Connectivité Bluetooth 5
  • Légers et confortables 

Il est difficile de critiquer négativement Sony pour la façon dont ses produits sont conçus - et nous ne sommes pas prêts de commencer maintenant. Les WF-C500 se présentent comme des écouteurs extrêmement soignés, compacts et légers (seulement 5,4 g par écouteur). Mais aussi faciles à positionner confortablement, quelles que soient la taille et la forme spécifiques de votre oreille. Une sélection de trois tailles d'embouts est incluse dans la boîte.

En dépit de leurs dimensions réduites, Sony a trouvé de la place pour intégrer des commandes physiques relativement grandes sur chaque écouteur WF-C500. Il s'agit d'un bouton poussoir qui couvre les fonctions "lecture/pause", "avance/retour", "volume haut/bas", "répondre/terminer/rejeter un appel" et "réveiller l'assistant vocal". Il y a également une ouverture pour le micro sur chaque écouteur pour interagir avec l'assistant vocal et vos correspondants lors d’un appel téléphonique - Google Assistant et Siri sont tous deux prêts à l’emploi ici. 

Si vous préférez contrôler vos écouteurs via votre smartphone, l'application mobile "Headphones Connect" de Sony vous permet ce caprice. Outre les fonctions générales, vous pouvez y ajuster les paramètres d'égalisation, définir vos priorités Bluetooth, laisser l'application étudier la forme de vos oreilles et activer ou désactiver le Digital Sound Enhancement Engine. Le DSEE est censé améliorer la qualité des fichiers audio standard jusqu'à ce qu'ils atteignent "presque" la norme haute résolution. La possibilité de l'activer ou de le désactiver dans l'application vous invite à décider vous-même de son efficacité.

l'application headphones connect de sony

(Image credit: TechRadar)

La durée de vie de la batterie est de 20 heures en tout et pour tout, bien que les 10 heures stockées dans les écouteurs eux-mêmes restent considérables. Un petit coup de fouet sur secteur de 10 minutes permet d'obtenir une heure de lecture supplémentaire - un câble USB-C vers USB-A est fourni à cet effet dans l'emballage. Les WF-C500 exploitent la connectivité sans fil Bluetooth 5, avec une diffusion audio assurée par une paire de haut-parleurs pleine gamme de 6 mm. 

La norme IPX4 leur confère une excellente résistance à l'humidité et aux éclaboussures, et un choix de quatre couleurs (vert ou orange, ainsi que noir ou blanc) est également proposé. Ajoutez à cela un appairage "fast pair" avec les appareils Android et "swift pair" avec les PC Windows 10, et vous obtenez un produit aux spécifications très appréciables. 

Bien sûr, il est évident que Sony a dû céder aux compromis nécessaires pour proposer les WF-C500 à moins de 100 €. Il n'y a pas de suppression active du bruit, il n'y a pas de chargement sans fil, le boîtier de charge lui-même ne concède rien d'exceptionnel... mais tant que les écouteurs Sony octroient un son décent, ceci demeure tout à fait acceptable. 

l'application compagnon de vos écouteurs sony

(Image credit: TechRadar)

Performances audio

  • Son vif et limpide
  • Bon niveau de détails
  • Profondeur à améliorer 

Les WF-C500 sont parfaitement capables de gérer les gros fichiers audio numériques TIDAL Masters alimentés par MQA. L'écoute de You Must Be Out Of Your Mind des Magnetic Fields semble donc être un bon point de départ. En tout cas, les écouteurs économiques Sony n'ont pas eu beaucoup de mal à relever ce défi.

Parler de focalisation et de séparation stéréo peut sembler redondant lorsque nous évaluons des écouteurs, toutefois il existe suffisamment de modèles incapables de décrire correctement la disposition d'une scène sonore pour démontrer que rient n’est jamais acquis. Les WF-C500 n'ont aucun problème à détailler ladite scène sonore : bien que la chanson soit remplie d'instruments occupant tous plus ou moins la même gamme de fréquences, il est facile ici de suivre chaque élément individuellement.

Les basses manquent légèrement d'extension, mais elles sont joliment retransmises. Et elles n’empiètent pas non plus sur les médiums, ce qui signifie que les rythmes et les tempos demeurent fidèles à l’intention de base. Les aigus, quant à eux, s’avèrent légèrement atténués, conservant juste assez de mordant pour ne pas vous sortir du morceau.

vue rapprochée d'un écouteur sony wf-c500

(Image credit: TechRadar)

Entre les deux, les médiums assurent le gros du travail. La voix de baryton de Stephin Merritt oscille entre les basses et les médiums, chargée de détails et, par conséquent, de caractère.

Sur l’enregistrement de Jail (Kanye West), les WF-C500 apparaissent incroyablement dynamiques, en rendant les silences et les espaces tout aussi significatifs que la composition elle-même.

Tout cela suppose un égaliseur réglé minutieusement sur toute la ligne. L'application vous offre de multiples possibilités de modifier le son selon vos goûts personnels. De notre point de vue, le mode "Plat" demeure le plus engageant. Même si nous vous invitons à tester le niveau "Basses claires", en fonction de vos convenances. 

Faut-il acheter les Sony WF-C500 ?

écouteurs sony wf-c500

(Image credit: TechRadar)

Achetez-les si...

Vous avez les oreilles fragiles
Les WF-C500 comptent parmi les écouteurs les plus faciles à porter, avec un ajustement parfait et une résistance à l'eau qui vous permettra de les porter même sous la pluie.

Vous appréciez les sons détaillés et riches, comme ceux d’un enregistrement live
Ces écouteurs décrivent la scène sonore presque comme si vous y étiez. Un plus qui devrait vous plaire si vous souhaitez vous rappeler les concerts qui ont marqué votre culture musicale.

Vous êtes un fan des produits Sony
La réputation de Sony en matière d'écouteurs intra auriculaires sans fil n'est plus à faire, grâce à l'excellente gamme WF-1000. Ici vous avez le droit à un modèle bien plus abordable. 

Ne les achetez pas si...

Vous êtes pointilleux sur les basses
Les basses fréquences restent appréciables dans l’ensemble, sauf que certains écouteurs sans fil rivaux - tels que les NuraTrue - sont aujourd’hui beaucoup plus précis quant à leur traitement. 

Vous enchaînez de longues sessions d’écoute
Un certain nombre de concurrents au prix similaire délivrent une autonomie plus impressionnante, comme les Cambridge Audio Melomania 1 Plus et les Lypertek PurePlay Z3 2.0.

Vous espérez un système actif de suppression du bruit
Nous craignons que vous fassiez fausse route en choisissant les WF-C500 pour cette option premium. Si vous désirez écouter votre musique en toute tranquillité, optez pour les Sony WF-1000XM4

Simon Lucas

Simon Lucas is a Senior editorial professional with deep experience of print/digital publishing and the consumer electronics landscape.