Skip to main content

Voici pourquoi votre PC portable professionnel n’accueillera pas Windows 11 de sitôt

Ordinateur portable et smartphone professionnels
(Crédit photo: Shutterstock.com / GaudiLab)

La mise à jour des parcs informatiques professionnels vers Windows 11 risque de devenir un véritable casse-tête pour de nombreuses entreprises, selon une nouvelle étude révélant que beaucoup d'entre elles ne sont tout simplement pas préparées à ce changement.

Ce rapport de Nexthink suggère que moins de la moitié (40%) des ordinateurs professionnels sont prêts à migrer vers Windows 11, malgré le fait qu’il deviendra le principal système d'exploitation de Microsoft d'ici octobre 2025.

Parmi les entreprises qui disposent d'appareils potentiellement compatibles, la situation reste loin d'être idéale, puisque plus de 35% ont déclaré ne pas être prêts pour la mise à niveau. 25% se caractérisent comme "presque prêts".

Il est temps de passer sous Windows 11

En examinant 3,12 millions d'appareils anonymes dans 457 structures professionnelles différentes, Nexthink a également constaté que le passage à Windows 11 ne devrait pas être trop perturbant pour de nombreuses sociétés, le temps moyen de mise à niveau avoisinant 15 minutes par tâche. 

Et bien que l'échéance d'octobre 2025 - qui verra la fin du support de Windows 10 - semble lointaine, Nexthink estime qu'il faudra 4 212 000 heures d’assistance manuelle pour paramétrer chaque machine nécessitant le passage à niveau vers Windows 11.

"La mise à niveau vers Windows 11, comme toute transformation numérique, peut être considérée comme une arme à double tranchant pour les entreprises qui veulent profiter de cette innovation… mais qui s'inquiètent de la somme d’efforts à fournir pour vérifier le bon déroulement de cette transition", a explicité Yassine Zaied, directeur de la stratégie chez Nexthink.

"Par conséquent, ces mises à niveau sont souvent retardées, ce qui fait perdre aux entreprises un temps et un budget précieux. Bien que la mise à niveau vers Windows 11 soit délicate, nos recherches confirment qu'avec une bonne compréhension des environnements numériques de chaque employé, la sélection du meilleur périmètre pilote et la conduite d’une pédagogie adéquate avant la mise à niveau, ces mêmes entreprises pourraient bénéficier de Windows 11 plus rapidement et sans risque."

Une grande partie du travail de mise à niveau vers Windows 11 consistera également à obtenir l'adhésion des employés, a noté la société. La formation des salariés s’impose donc comme la seconde étape clé.

Un rapport récent de Lansweeper affirme même qu'il y a plus de PC sous Windows XP que sous Windows 11 aujourd’hui.

Mike Moore is Deputy Editor at TechRadar Pro. He has worked as a B2B and B2C tech journalist for nearly a decade, including at one of the UK's leading national newspapers and fellow Future title ITProPortal, and when he's not keeping track of all the latest enterprise and workplace trends, can most likely be found watching, following or taking part in some kind of sport.