Skip to main content

Les appareils photo Sony confrontés à une grave pénurie de pièces clés - et ils ne seraient pas les seuls

Sony A6100
(Crédit photo: Sony)

Sony Europe vient de confirmer que la société était « confrontée à une grave pénurie de pièces essentielles » pour ses appareils photo compacts et ses caméscopes, en raison d'une usine incendiée au Japon. Il y a trois semaines, la publication australienne Inside Imaging a signalé l’incident qui s'est déclaré le 20 octobre dernier dans l'usine de composants japonaise AKM Semiconductor. Un événement dramatique qui aurait « de graves conséquences sur l'approvisionnement de plusieurs fabricants d'appareils photo », dont Sony, Canon et Nikon.

Suite à ce rapport, Sony Japon a communiqué ses excuses auprès des consommateurs, laissant entendre que plusieurs modèles pourraient disparaître des rayons en cette fin d’année, du fait des difficultés critiques rencontrées par la chaîne d’approvisionnement. Seraient principalement visés les appareils photo sans miroir de la marque, à l’instar du Sony A6100 et des caméras d'action comme la Sony FDR-X3000R et la Sony RX0 II.

En revanche, Sony Japon ne lie pas explicitement la pénurie de pièces détachées et l'incendie de l'usine AKM Semiconductor, tentant de temporiser les conséquences sur le marché de l’imagerie à quelques jours de Noël. Une stratégie de communication perturbée par Sony Europe qui se veut plus pessimiste sur la durée de la pénurie et qui mentionne un problème mondial.

Sony ZV-1

(Image credit: Future)

Faut-il s’inquiéter pour 2021 ?

Cette déclaration est importante car il est assez rare qu’un constructeur d’appareils photo discute publiquement des problèmes propres à sa chaîne d'approvisionnement. Comme l'incendie de l'usine - qui semble être la cause de cette pénurie de composants - aurait également touché Canon et Nikon, nous avons demandé à ces deux entreprises de clarifier l’état de la production actuelle.

Nikon nous a confirmé que l'usine AKM Semiconductor compte parmi ses fournisseurs, mais a rétorqué que « les détails concernant l'impact sur le marché sont confidentiels ». Et Canon nous a également transmis une déclaration en demi-teinte : « Nous évaluons régulièrement létat de notre chaîne d'approvisionnement, y compris les retards potentiels dans la livraison des pièces. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour atténuer toute perturbation, s'il y en a une. Nous tiendrons nos clients informés de manière proactive sur les éventuels problèmes d'approvisionnement spécifiques ».

Suite à la déclaration de Sony Europe, nous pourrions obtenir des éclaircissements supplémentaires de la part d'autres fabricants. Patience donc.

L'incendie en question semble en tout cas avoir été dévastateur - il a duré 82 heures et a nécessité une reconstruction totale du bâtiment. AKM Semiconductor fabrique des convertisseurs numériques-analogiques (DAC) et des convertisseurs analogique-numérique (ADC) et il reste complexe de déterminer quels appareils photo sont aujourd’hui totalement dépendants de ces composants. Sony Europe évoque une « situation [qui] s'améliore progressivement », nous pouvons donc envisager que d’autres usines partenaires peuvent résorber la pénurie à court ou moyen terme.

Actuellement, des boîtiers comme le Sony A6100 et le Sony ZV-1 ne présentent aucun problème de stock significatif en dehors de l’Asie. Sony risque-t-elle de citer certains modèles affectés dans les jours à venir ? Nous mettrons à jour cet article si tel est le cas. En attendant, il n’y a pas lieu de succomber à la panique si vous êtes photographe amateur de la marque. Même si la situation mérite d'être suivie de près, si vous envisagez d'acheter un appareil photo Sony, Canon ou Nikon dans un avenir proche.

Mark Wilson

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won the Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.