Skip to main content

Les Chromebooks bon marché pourraient connaître des hausses de prix en raison de difficultés d'approvisionnement

Chromebook
(Crédit photo: CC Photo Labs / Shutterstock)

Les Chromebooks bon marché pourraient bientôt devenir un peu plus chers à cause des problèmes d'approvisionnement en composants pour le stockage eMMC que l'on trouve souvent dans ce genre d'appareils abordables.

C'est la conclusion tirée par le cabinet d'analystes TrendForce. Nous devons garder à l'esprit qu'il ne s'agit pour l'instant que d'une hypothèse. 

TrendForce signale qu'il y a des problèmes avec les fournisseurs de circuits intégrés pour les lecteurs flash NAND, comme Phison et Silicon Motion, et que des hausses de prix sont envisagées en conséquence.

Alors que le marché des puces mémoires flash NAND reste actuellement en surabondance, le TrendForce prévoit que ces problèmes de chaîne d'approvisionnement exerceront bientôt une pression sur les lecteurs eMMC de 32 et 64 Go (l'eMMC est un stockage flash intégré qui est beaucoup moins cher qu'un SSD traditionnel, mais qui n'offre pas le même niveau de performance, bien qu'il soit plus rapide qu'un disque dur).

Les prix de ces lecteurs eMMC à faible capacité pourraient donc augmenter, et ces coûts seront (comme toujours) répercutés sur le consommateur. Cela signifie que les Chromebooks bon marché qui fonctionnent avec ces options de stockage abordables pourraient devenir un peu plus chers.

Futur proche

Ces hausses de prix pourraient se faire sentir au cours du premier trimestre 2021. Il s'agit donc d'un scénario potentiel pour un avenir proche. C'est peut-être le moment de vous procurer un Chromebook, si vous pensiez déjà à en acheter un et que vous avez raté le coche du Black Friday.

A priori, ces problèmes d'approvisionnement en composants n'affecteront pas les prix des SSD, car les grands fabricants disposent de circuits intégrés internes fabriqués dans le cadre de contrats à long terme. Ceux-ci ne seront donc pas touchés, du moins pour l'instant. TrendForce note toutefois que les délais de production ont été un peu allongés, même pour les SSD, et qu'il faudra donc surveiller l'évolution de la situation.