Skip to main content

Microsoft mettra Windows 10 à jour chaque année, avec de nouvelles fonctionnalités propres à Windows 11

Windows 10
(Crédit photo: Shutterstock / Anton Watman)

La firme de Redmond a annoncé qu'elle prévoyait de réactualiser et d’ajouter des fonctionnalités sous Windows 10, au rythme d’une mise à jour par an. Comme pour Windows 11. L’ultime mise à jour de Windows 10 a été déployée aujourd'hui, la prochaine apparaîtra durant le second semestre 2022.

"Nous allons passer à une nouvelle cadence de déploiement sous Windows 10, pour nous aligner sur celle annuelle de de Windows 11", explicite selon le responsable de la gestion des programmes Microsoft, John Cable.

Malgré tout le battage médiatique autour de ce calendrier de sortie, la mise à jour de cette année reste plutôt mineure, la seule fonctionnalité importante étant la prise en charge du calcul dans le GPU depuis le sous-système Windows pour Linux (WSL). Le contenu de la mise à jour de 2022 n'a pas été révélé pour le moment, mais Microsoft a clairement indiqué qu'au moins une version du système d'exploitation sera prise en charge jusqu'au 14 octobre 2025.

Windows 10 n’est pas prêt de s’éteindre

Il semble que Microsoft ait déployé Windows 11 bien trop rapidement. Sans doute pour laisser le temps aux utilisateurs de s’adapter au nouvel OS, et ce jusqu’en 2025. En attendant, il demeure légitime que Windows 10 continue de recevoir des mises à niveau indispensables à son bon fonctionnement. Mises à niveau qui minimisent également les différences avec son successeur. 

Au début du mois, Windows 10 a intégré le Microsoft Store remanié par le biais du programme Insider - le même sous lequel Windows 11 a été présenté. En outre, si DirectX 12 n’apparaîtra pas dans les prochaines mises à jour de Windows 10, il s’avérera disponible pour toutes les versions du système d'exploitation.

Parallèlement, Microsoft semble encourager les utilisateurs de Windows 10 à migrer vers Windows 11, en leur proposant de tester la compatibilité de leur configuration via l'application PC Health Check. 

Il n'en reste pas moins que beaucoup d’ordinateurs ne sont pas en mesure d’opérer la transition aujourd’hui, du fait des exigences matérielles assez strictes de Windows 11. Il est donc important pour l’éditeur de ne pas aliéner les utilisateurs actuels de Windows 10, et de leur assurer une assistance complète encore quelques années.

Via The Verge

Allisa James

Contributing Writer at TechRadar. Loves sweets, JRPGs, and artbooks.