Skip to main content

Xiaomi veut lancer sa propre liseuse à bas prix pour faire de l’ombre à la Kindle d’Amazon

liseuse Xiaomi
(Crédit photo: AliExpress)

Le marché des liseuses est dominé depuis longtemps par seulement deux acteurs dans de nombreuses régions du monde - Amazon avec sa Kindle et Rakuten avec sa Kobo. Mais comme cela fut le cas pour les smartphones ces dernières années, ce statu quo pourrait bientôt être remis en cause par l’arrivée d’un nouveau concurrent chinois.

Comme l'a remarqué le site Notebook Check, un produit répondant au nom de Xiaomi Mi Ebook Reader a récemment été certifié par le Bluetooth Special Interest Group, l'organisme qui supervise l'élaboration des normes Bluetooth et qui octroie les licences aux fabricants. Il se doterait de la dernière norme Bluetooth 5.0. Cela signifierait que l'appareil pourrait prendre en charge les livres audio, tout comme la gamme actuelle des liseuses Kindle d'Amazon.

Xiaomi n'est pas un nouveau venu dans le monde des liseuses électroniques. L'année dernière, la société avait lancé deux appareils exclusivement en Chine : le iReader T6 en mai et le MiReader en novembre. Tous deux ne prenaient en compte que les caractères chinois, mais si l'on en croit cette liste, Xiaomi pourrait bien se préparer cette fois-ci à lancer sa nouvelle liseuse par-delà les océans.

Une nouvelle page à écrire pour Xiaomi

Aucune spécification concernant le prochain appareil de Xiaomi n'a encore été révélée, et il n’a pas encore été établi avec certitude si cette liseuse est en fait un tout nouveau produit ou bien simplement une refonte d'un des modèles déjà existants.

En se basant sur le nom figurant dans la liste des produits de la base de données du Bluetooth SIG (Mi Ebook Reader) il semble probable que Xiaomi veuille simplement changer l'image de son MiReader actuel. Si tel était le cas, ce nouvel appareil sera probablement doté d'un écran tactile capacitif E Ink de 6 pouces avec une résolution de 1024 x 768 pixels (ou 212 ppi). Il s'agirait des mêmes spécifications d'affichage que la Kobo Nia récemment annoncée et ce serait également une amélioration par rapport à l'écran 167 ppp du modèle d'entrée de gamme des Kindle d’Amazon.

L'écran de la MiReader actuelle est éclairé par l'avant et, comme sur la Kobo Clara HD, la Libra H2O, la Forma ou la Kindle Oasis, la teinte de celui-ci peut être modifiée pour filtrer la lumière bleue qui pourrait venir perturber votre sommeil.

Sous le capot, on retrouve un processeur 1 GHz, 1 Go de RAM et une énorme capacité de stockage interne de 16 Go - soit le double de la capacité de n'importe quelle Kobo et quatre fois celle de la Kindle la moins chère. La MiReader serait également équipée du Bluetooth 5.1 ainsi que du Wi-Fi, elle utiliserait Android 8.1 comme système d'exploitation et disposerait d'une batterie très respectable de 1800 mAh. C'est plus que ce que toute autre liseuse actuelle peut offrir pour le moment.

Une autre caractéristique de la MiReader est qu’il n'existe actuellement aucune autre liseuse sur le marché disposant d’un port de chargement USB-C.

Tout comme les Kobos, la MiReader prendra en charge une grande variété de formats de fichiers, notamment EPUB, MOBI, PDF, TXT, DOC et XLS. Elle est également ultra-portable, mesurant 159,2 x 116 x 8,3 mm et est un chouia plus lourde que la Kindle et la Kobo Nia (178 g contre 172 g et 174 g respectivement).

La MiReader s'avère également on ne peut plus abordable, avec un prix de vente conseillé de 599 ¥ en Chine (environ 73 €). Et si cette nouvelle liseuse de Xiaomi venait à pénétrer le marché mondial à un prix similaire, alors la Kindle d’Amazon dans son modèle de base ainsi que la Kobo Nia pourraient toutes les deux se voir confrontées à une concurrence nettement plus rude à l'avenir.