Skip to main content

Voitures électriques : un nouveau câble permet de réduire considérablement le temps de recharge

Chargement d'un véhicule électrique
(Crédit photo: Shutterstock / Viktoriia Hnatiuk)

L'un des principaux inconvénients des voitures électriques est le temps nécessaire pour les recharger. Bonne nouvelle si ce point vous rebute : un projet conjoint entre l'université américaine Purdue et Ford Motor Company a trouvé une solution pérenne pour réduire considérablement ce temps de chargement. 

Les grandes entreprises s'associent depuis longtemps aux plus brillants esprits du monde universitaire pour résoudre des problèmes commerciaux complexes, dont les avantages dépassent largement les séances de brainstorming internes. 

Les ingénieurs de Purdue, qui travaillent sur le projet financé par Ford, ont en effet conçu un prototype de câble capable de recharger intégralement une batterie de voiture électrique (VE) en cinq minutes à peine.

La promesse technologique de Purdue est que cette innovation peut offrir des temps de recharge beaucoup plus proches de l'expérience classique d'un arrêt à une station-service. Alimenter votre VE prendra ainsi, dans un avenir proche, autant de temps que de faire un plein de carburant.

Aujourd'hui, les temps de chargement d’une VE varient énormément en raison de quelques facteurs, principalement liés au câble dédié et à la puissance nominale de la batterie du véhicule. Or, les systèmes de refroidissement actuels ne sont pas à la hauteur de la tâche.

Même sur les chargeurs ultrarapides, les propriétaires de VE ont généralement besoin de plus de 30 minutes pour recharger complètement leur batterie.

Le nouveau câble peut supporter un courant 4,6 fois supérieur à celui des chargeurs de VE les plus puissants du marché. Il est capable de fournir ce courant grâce à sa capacité à évacuer jusqu'à 24,22 kilowatts de chaleur.


Une étape importante, mais il reste encore un chemin certain à parcourir

Il convient de noter que le nouveau câble de chargement constitue une avancée majeure sur la voie de la recharge rapide, mais c'est loin d'être la seule.  

Ce prototype n'a pas encore été testé sur un véhicule électrique, car il n'existe pas encore de batteries de voitures électriques capables d'atteindre les vitesses d'entrée requises. Selon l’université Purdue, même avec le câble, les temps de chargement réels dépendront fortement de la puissance de sortie de l'alimentation électrique et du câble disposé, ainsi que de la puissance d'entrée de la batterie. Ces trois éléments doivent être évalués à 2 500 ampères.

Une série d'avancées ont été réalisées dans le domaine des batteries pour VE, axées sur la sécurité, l'efficacité et les vitesses de chargement. Les batteries les plus rapides promettent une charge de 160 km en cinq minutes, mais il faudra encore des années avant qu'elles ne trouvent des applications commerciales.

Via Purdue

Chris Teague

After working in the technology and software industry for several years, Chris began writing as a way to help people outside of that world understand the sometimes very technical work that goes on behind the scenes. With a lifelong love of all things automotive, Chris turned his attention to writing new vehicle reviews, detailing industry trends, and breaking news. Along the way, he earned an MBA with a focus on data analysis that has helped him gain a strong understanding of why the auto industry’s biggest companies make the decisions they do.