Skip to main content

Sony A7 IV : date de sortie, prix, nouveautés et rumeurs

Sony A7 IV
(Crédit photo: Sony)

Cette année, nous avons assisté à une vague de lancement d’appareils photo haut de gamme, du Sony A1 au Fujifilm GFX100S, mais le plus attendu reste le potentiel Sony A7 IV, qui devrait succéder au désormais classique Sony A7 III.

Lors de son lancement en avril 2018, le Sony A7 III a fait date pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il a permis à Sony de s'imposer comme une marque d’appareils photo professionnels avec laquelle il faut compter. Mais il a également rehaussé les attentes d’un photographe envers les modèles plein format à 2 000 € et plus. Inégalé bien après sa sortie, il demeure l'un des meilleurs appareils photo que l'on puisse acheter aujourd'hui.

Compte tenu de son âge, le A7 III commence néanmoins à prendre la poussière et nous avons été heureux de voir les rumeurs autour du développement d’un Sony A7 IV prendre de l’ampleur. Nous ne pouvons pas encore dresser la fiche technique complète de ce successeur prometteur, mais nous pouvons d’ores et déjà brosser un tableau raisonnable de ce que l'appareil photo offrira probablement. 

Comme son prédécesseur, le Sony A7 IV devrait se concentrer sur de légères améliorations du viseur et de l’écran, sur l’inclusion d’un nouveau capteur tout en affichant un prix plus raisonnable.

Voici tout ce que nous savons sur le Sony A7 IV jusqu'à présent, ainsi que nos premières réflexions sur son évolution par rapport à des rivaux comme le Canon EOS R6 et le Nikon Z6 II.

Date de sortie et prix du Sony A7 IV

  • Lancement prévu au second semestre 2021 
  • Prix de lancement suggéré : 2 500 €

Si les dernières rumeurs sont exactes, nous nous attendons à accueillir le Sony A7 IV au cours du second semestre 2021. Selon les informations assez fiables de Sony Alpha Rumors, l'A7 IV arrivera "au plus tôt au deuxième trimestre" même si l’agenda de Sony privilégierait davantage le troisième trimestre. 

Il sortirait ainsi trois ans et demi après l'annonce du Sony A7 III, ce qui est un écart important dans l’univers des appareils photo sans miroir, mais cela resterait logique étant donné l'arrivée relativement récente des Sony A7C, Sony A1 et Sony FX3. 

Plusieurs commentateurs ont prédit que le Sony A7 IV coûterait environ 2 500 $ (et plus ou moins la même somme en euros) pour le boîtier nu seulement. C’est un tarif supérieur à celui qui a lancé l'A7 III (2 300 euros exactement), bien qu’il s’inscrive dans la fourchette de ses plus proches rivaux.

Les hausses de prix provoquent toujours un ou deux hoquets de surprise, mais celle-ci serait largement conforme à ce que l'on observe sur l'ensemble du haut de gamme Sony. Le Sony A7R IV a été lancé à 3 999 €, soit 300 € de plus que l'A7R III, plus vieux de deux ans. 

Ce prix permet également à Sony de se placer judicieusement par rapport à la concurrence. Le Canon EOS R6 coûte 2 699 €, et dispose déjà de la capture vidéo 4K/60p que nous découvrirons potentiellement sur le Sony A7 IV. 

Capteur du Sony A7 IV

  • Le Sony A7 IV serait équipé d'un nouveau capteur de 30-32 Mpx

Les sources les plus fiables laissent entendre que le Sony A7 IV utilisera un nouveau capteur, à plus haute résolution que le Sony A7 III. Plusieurs d’entre elles ont suggéré que ce capteur sera le Sony IMX 554. Si cela est vrai, nous disposons déjà d’une pile d'informations sur la pièce centrale de ce modèle.

Il s'agit, bien sûr, d'un capteur plein format, avec une résolution effective de 30,65 Mpx, et un enregistrement pouvant atteindre 36,6 images par seconde.

Sony A7 IV

(Image credit: Sony)

Cela signifie-t-il que le mode rafale à 36 images/seconde est pratiquement confirmé ? Pas tout à fait. Un appareil photo ne s'approchera pas nécessairement des limites matérielles théoriques du capteur. Mais si tel est le cas, il surpasserait le Sony A1 haut de gamme actuellement conditionné à 30 images/seconde.

Le Sony A7 IV peut encore améliorer considérablement le mode rafale à moins de 30 images/s, car la puissance de tir en rafale du Sony A7 III atteint lui son maximum à 10 images/s. Nous y reviendrons plus tard.

Viseur et écran du Sony A7 IV

  • Un viseur électronique de 3,69 millions de points à bord ?
  • Un écran entièrement articulé attendu
  • La technologie LCD sera probablement "bon marché"

La gamme d'appareils photo Sony A est aujourd’hui la plus accessible parmi l’ensemble des bastions plein format du constructeur. Elle n’inclut pas toutes les nouvelles technologies haut de gamme, ce qui permet d'en maintenir le prix à un niveau raisonnable. 

Selon Sony Alpha Rumors, une "très bonne source" a révélé que l’appareil photo sera doté d'un viseur électronique d'une résolution de 3,69 millions de points. Ce chiffre est inférieur à celui de l'A7R IV, qui englobe 5,76 millions de points, mais il est supérieur à celui du viseur électronique de l'A7 III, égalant 2,3 millions de points. 

Vous voulez parler pixels ? Le viseur de l'Alpha A7R IV a une résolution de 1600x1200 pixels, et celui de l'A7 III de 1024x768 pixels. L'A7 IV se situerait entre les deux propositions, à 1280x960 pixels exactement. Bien qu'il y ait un énorme fossé ici, nous sommes en fait en train de décrire des viseurs EVF proches du format 4:3 et de ce que nous appelions "HD Ready" (720p).

Sony A7 IV

(Image credit: Sony)

Sony Alpha Rumors pense également que "l'écran LCD sera bon marché, mais la qualité de l'image et la mise au point automatique, elles, gagneront en qualité".

L'A7 III est équipé d'un écran LCD simple et rabattable. Il fait 3 pouces de large et affiche une résolution de 921 000 points (640x480 pixels). Si l'A7 IV présente les mêmes caractéristiques d'affichage, nous serons déçus. Le nombre de pouces peut rester le même, mais le Sony A7 IV pourrait avoir besoin d'une luminosité maximale plus élevée pour les tournages par temps ensoleillé. Et d’une résolution de 1,4 million de points (800x600 pixels). 

Le Sony A7 IV demande également une charnière d'écran plus flexible. La bosse prononcée du viseur EVF de Sony ne permet pas d'utiliser un écran rabattable à 180 degrés - il faudrait donc un système de charnière entièrement articulé. Ce serait un bel extra pour les YouTubers à la recherche d'une caméra plus facile à prendre en main. 

Certains leakers ont suggéré que ces transformations étaient en cours, pourtant cela semble en contradiction avec l'idée que l'A7 IV n'aura pas d'écran arrière notable. 

Performances vidéo du Sony A7 IV

  • Enregistrement vidéo 4K/60p ?

L'une des caractéristiques futures les plus probables du Sony A7 IV est assez évidente : une capture vidéo 4K à 60 images par seconde, ce qui lèvera le plafond de 30 images/seconde de l’A7 III de 2018. Cependant, cela introduirait un gouffre gênant au sein de la même famille, le Sony A7R IV s’avérant toujours bloqué à un enregistrement vidéo maximal de 4K/30p. Or, il s’agit d’un appareil photo hypothétiquement plus onéreux que l’A7 IV.   

Ce ne serait pas la première fois que Sony gonfle les spécifications vidéo d’un modèle moins cher. Après tout, le Sony A7S III, axé sur la vidéo, peut également filmer en 4K à 120 images par seconde. Une stratégie qui s’explique par le double usage de ce type d’appareils, convenant aussi bien aux photographes qu’aux vidéastes. 

Sony A7 IV

(Image credit: Sony)

Autofocus du Sony A7 IV

  • Hériterait du système autofocus des Sony A7S III et A1
  • Une évolution qui permettrait d'obtenir Bird Eye AF, vu sur l'A1

Nous ne pouvons pas encore tirer de conclusions solides sur les particularités de l'autofocus du Sony A7 IV.

L'ancien A7 III possède un nombre impressionnant de 693 points de détection de phase, soutenus par 425 points de détection de contraste, et il a plus ou moins hérité du système autofocus de l'ancien Sony A9. 

Si celui-ci se reproduit sur le Sony A7 IV, il disposera probablement de 759 points de phase, encore une fois soutenu par 425 points de détection de contraste. Ce sont les statistiques même des Sony A7S III et A1.

Sony Alpha A1

(Image credit: Sony)

Une fois de plus, cela surpasserait l'A7R IV sur le papier, qui compose avec 567 points de détection de phase. Cependant, dans la plupart des cas, la vitesse et la fiabilité de la mise au point automatique et du suivi du sujet sont ce qui tend le modèle haut de gamme à se démarquer dans les tests en situation réelle. 

Le Sony A7 IV pourrait également bénéficier de certains des réglages effectués par Sony sur le Sony A1. Ce dernier a obtenu le mode "suivi des oiseaux", qui est très pratique pour les photographes animaliers. Le suivi généralisé des animaux est déjà en place au sein de l'A7 III, et nous nous attendons à bénéficier d’une version éventuellement améliorée de ce système sur son successeur. 

Mode rafale du Sony A7 IV

  • Des salves espérées de 15-18 images par seconde

Il n'y a pas encore d’informations solides sur le mode rafale et la taille de la mémoire tampon du Sony A7 IV. Mais nous pouvons faire quelques suppositions éclairées en nous basant sur les appareils photo qui devraient l’inspirer. 

Le Sony A7 III utilise, selon nous, le capteur Sony IMX410. Celui-ci a une vitesse de lecture maximale de 19,2 images/seconde pour une profondeur de 14 bits. Sa vitesse de rafale réelle est d'environ 10 images par seconde, soit la moitié de la vitesse de lecture du capteur (bien que le mode rafale utilise en réalité une profondeur de 12 bits). 

Comme nous l'avons déjà mentionné, le Sony A7 IV utilise probablement le capteur Sony IMX 554, qui délivre une vitesse de lecture de 36,6 images/seconde à 14 bits de profondeur. Si l'on divise ce chiffre par deux, on obtient une vitesse de rafale d'environ 18 images/seconde, ce qui semble être un indicateur raisonnable et tout à fait pertinent pour cet appareil photo.

Sony A1

(Image credit: Sony)

Bien entendu, la caméra doit également traiter les données accrues de la résolution supérieure. Et nous ne serions pas surpris si, comme le A7 III, le A7 IV passait à une capture 12 bits en mode rafale. Cependant, des salves de 15 à 18 images par seconde semblent toujours possibles étant donné que l'appareil dispose d'un processeur plus récent que celui de l’A7 III. 

Sony devra par ailleurs optimiser la mémoire tampon du boîtier pour obtenir une durée de vie identique ou supérieure à celle du A7 III. L'ancien modèle peut filmer 163 JPEG en haute qualité, 89 raws ou 40 raws non compressés avant que sa mémoire tampon ne se remplisse. 

Sony a apporté des améliorations majeures au mode rafale, en passant de l'A7 II à l'A7 III. Vous pouviez filmer pendant une dizaine de secondes en capturant des JPEG dans l'A7 II, ou environ 16 secondes dans l'Alpha A7 III.

Pour atteindre le même niveau dans l'Alpha A7 IV, nous aurions besoin d'une mémoire tampon capable de contenir 240 JPEG, en supposant que notre estimation d'une salve minimale de 15 images par seconde soit vaguement fondée. Les changements attendus comme celui-ci expliquent pourquoi le Sony Alpha A7 IV s’avérera probablement plus cher que son prédécesseur. 

Sony A7 IV

(Image credit: Sony)

En attendant

Si les rumeurs en cours se révèlent légitimes, le Sony A7 IV devrait emprunter l’une des meilleures directions possibles. Nous aurons probablement les mêmes capacités vidéo de base que le Canon EOS R6, plus un capteur à haute résolution qui devrait lui donner un avantage côté photo. 

Avec les informations limitées dont nous disposons jusqu'à présent, nous espérons également profiter d’un viseur EVF de 9,44 millions de points, auquel cas il faudrait tout de même s’attendre à un surcoût (embêtant pour un modèle Alpha).

Reste le nouvel écran, élément très surveillé dans la configuration potentielle du futur Alpha A7 IV. Ce n'est peut-être pas une solution miracle pour les photos, mais un écran rabattable pourrait être un grand coup de pouce pour ceux qui sont tout aussi intéressés par la capture vidéo. 

Andrew Williams

Andrew is a freelance journalist and has been writing and editing for some of the UK's top tech and lifestyle publications including TrustedReviews, Stuff, T3, TechRadar, Lifehacker and others.