L'iPad pliable pourrait être lancé par Apple début 2024, selon une source fiable

Un Apple iPad Pro 11 (2021) vu de face, dans la main de quelqu'un
(Crédit photo: Future)

Un iPad pliable avec une béquille en fibre de carbone serait en préparation et pourrait être lancé dès le début de l'année 2024.

Cette information provient du célèbre analyste, spécialiste d'Apple, Ming-Chi Kuo, via un fil de discussion sur Twitter (s'ouvre dans un nouvel onglet). Bien qu'il n'y ait pas grand-chose à glaner dans ce court message, ce qu'il révèle brosse un tableau plutôt intéressant à propos du géant de la technologie en 2023. Selon Kuo, le fabricant chinois Anjie Technology fournira la béquille en fibre de carbone pour le nouvel appareil et devrait bénéficier grandement de cette "tendance croissante des appareils pliables équipés de béquilles." Il poursuit en disant que le prochain iPad sera lancé aux côtés d'un iPad Mini remanié qui "commencera probablement à être produit en série" au cours de la même période. En ce qui concerne l'avenir proche, les choses vont être beaucoup moins intéressantes pour les consommateurs. Selon Kuo, il est possible "qu'il n'y ait pas de nouvelles sorties d'iPad au cours des [neuf à douze] prochains mois", car Apple travaille sur ses prochains appareils. Il prédit également que les expéditions d'iPad chuteront de 10 à 15 % d'une année sur l'autre en 2023.

Le NPD Group, une société d'études de marché, rapporte que les ventes d'appareils technologiques aux États-Unis (s'ouvre dans un nouvel onglet) devraient "terminer l'année 2022 en baisse de 8% par rapport à l'année précédente." Ce chiffre devrait encore baisser de 5% cette année. Les dépenses des consommateurs étant appelées à diminuer, il semble qu'Apple ferme les écoutilles en prévision d'une année 2023 difficile. Bien que l'avenir proche semble un peu sombre, Kuo déclare qu'il sera finalement positif et que l'iPad pliable et le nouveau modèle iPad Mini "stimuleront les expéditions [et] amélioreront le mix produit." 

Rumeurs persistantes

Des rumeurs d'appareils Apple pliables circulent sur Internet depuis environ deux ans. En 2021 (s'ouvre dans un nouvel onglet), Kuo avait déclaré qu'un iPhone pliable avec un écran de huit pouces était censé sortir cette année. Cependant, compte tenu des "problèmes techniques et de production de masse" affectant l'appareil, cela ne se produira probablement pas tout de suite. Au plus tôt, cet "iPhone Flip", comme on l'appelle parfois, devrait être lancé dans le courant de l'année 2025 et sera très cher. Une fuite suggère que le prix oscillera autour de 2 500 $ (pas de rumeur de prix pour la France pour le moment).

Entre un iPad et un iPhone pliables, le cabinet d'analystes CCS Insights estime que le premier est plus susceptible d'arriver en premier en raison du coût élevé d'un smartphone pliable et des inévitables problèmes techniques auxquels cet appareil devra faire face. Quelque chose doit faire ses armes avant. Cela pourrait bien être l'iPad et rien d'aussi "prestigieux qu'un iPhone". Samsung donne du crédit à cette théorie puisqu'il prédit qu'Apple est prêt à lancer son premier appareil pliable l'année prochaine également. Tout comme CCS Insights, le géant Android pense également qu'il s'agira d'une sorte de tablette.

Il semble donc qu'un appareil Apple pliable soit tout simplement inévitable à ce stade. Mais ne vous attendez pas à ce qu'un modèle d'iPad ou un iPhone Flip fasse une apparition lors de l'événement WWDC23 de cette année. La société garde ses atouts dans sa manche pour l'instant.

Si vous êtes intéressé par un téléphone pliable, vous devrez acheter un modèle Android pour cela. Ne manquez pas de consulter la liste des meilleurs téléphones pliables pour 2023, récemment mise à jour par TechRadar, qui présente des appareils comme le Huawei Mate XS et le Galaxy Fold 4

Cesar Cadenas
Contributor

Cesar Cadenas has been writing about the tech industry for several years now specializing in consumer electronics, entertainment devices, Windows, and the gaming industry. But he’s also passionate about smartphones, GPUs, and cybersecurity.