Skip to main content

Prochainement, un simple iPhone déverrouillera et démarrera votre voiture sans contact

Tesla
(Crédit d'image: Shutterstock)

Le nombre d'objets quotidiens qu'un smartphone peut remplacer ne cesse d'augmenter : appareils photo, lecteurs multimédia, ordinateurs, portefeuilles… Dans un futur pas si lointain, vos clés de voiture viendront compléter cette liste.

Comme l'ont découvert nos confrères de 9to5Mac, la version bêta d'iOS 13.4 - récemment publiée – mentionne une curieuse API intitulée « CarKey ». Derrière celle-ci, se cache une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux possesseurs d’un iPhone de verrouiller, déverrouiller et même de démarrer leur automobile. A condition qu’elle soit connectée et compatible avec le système d’exploitation Apple. Pomme sur le gâteau : ces commandes pourront également être exécutées via une montre connectée Apple Watch.

Certaines lignes de l'API laissent supposer que la fonctionnalité sera intégrée dans l'application Wallet et ne nécessitera ni reconnaissance faciale, ni activation de l’appareil mobile pour être utilisée. Pour lancer CarKey, il suffira ainsi de tenir votre iPhone ou votre Apple Watch devant le lecteur NFC du véhicule. L’appairage se fera automatiquement même si le smartphone ou la montre connectée est éteinte ou à cours de batterie.

D'autres informations présentes dans l'API semblent envisager la possibilité de partager votre clé avec d'autres personnes possédant un appareil Apple avec l'application Wallet préalablement installée. Les utilisateurs concernés (idéalement, les membres de votre famille) pourraient accéder à votre voiture, si vous l’avez décidé.

Une clé digitale encore limitée

L’appairage de CarKey avec votre automobile réclamera un paramétrage spécifique via Wallet bien sûr, mais avant tout dans les paramètres de l’application compagnon du véhicule. Une fois les réglages effectués, vous devrez placer votre iPhone ou votre Apple Watch sur le lecteur NFC de la voiture et valider l’association en cours.

Apple n’a pas encore annoncé officiellement CarKey. Reste que l’API se révèle assez complète pour que son lancement devienne imminent. La firme de Cupertino devra tout de même convaincre les constructeurs automobiles de mettre à jour leur tableau de bord connecté pour toucher le plus grand nombre de conducteurs. A l’heure actuelle, un tel système exclut une vaste majorité de véhicules.