Skip to main content

Test de la caméra de visioconférence 4K Trust Iris

Un œil de Sauron abordable pour toutes les entreprises.

Trust Iris 4K
(Image: © Mark Pickavance)

Notre verdict

La Trust Iris fournit images et son de haute qualité pour organiser des visioconférences sans aucun aléa, y compris en télétravail. L’ensemble à un prix relativement attractif. Les maniaques du contrôle seront contrariés de ne pas pouvoir la diriger à distance, mais à tous les autres égards, il s'agit d'un équipement vidéo de pointe.

Pour

  • Sans pilote
  • Prix compétitif
  • Mode HDR

Contre

  • Pas de contrôle à distance

Trust conçoit des solutions de visioconférence depuis presque quarante ans et a fait ses preuves en poussant à prix bas les fonctionnalités et les appareils les plus populaires auprès des cibles professionnelles, incluant également les très petites entreprises et les autoentrepreneurs. 

Aujourd'hui, l’entreprise propose une large gamme de technologies bureau comme mobile, mais aussi liées aux univers gaming et domotique pour les particuliers. 

Son produit phare reste la caméra Trust Iris, une plateforme audio et vidéo transformant n’importe quelle pièce en salle de réunion et dispensant des communications de haute qualité entre interlocuteurs séparés par la distance ou les mesures sanitaires restrictives actuelles. 

Il s’agit d’un article onéreux pour la plupart des particuliers, toutefois c’est un outil de premier ordre pour les sociétés qui doivent aujourd’hui composer avec l’adoption massive du télétravail et la limitation des voyages d’affaires. 

Prix et disponibilité

La caméra de visioconférence Trust IRIS 4K est disponible chez Amazon (uniquement) au prix conseillé de 799 €. Néanmoins, vous pouvez vous la procurer actuellement sous la barre des 690 €, soit une réduction massive de plus de 110 €. 

Elle devrait bientôt s’étendre sur d’autres points de vente populaires, à un prix similaire.

Quatre accessoires optionnels sont également fournis par Trust pour compléter l’installation : une rallonge de micro (129 €), un câble USB de 10 m (99 €), un câble USB optique de 15 m (249 €) et un support TV VESA (69 €). En raison d'une complication que nous ne pouvons pas expliquer, la Trust Iris 4K est uniquement destinée à la vente en dehors des États-Unis.

Trust n'est pas le seul fabricant de solutions dédiées à la visioconférence, même si l’Iris demeure l’une des moins chères du marché. A titre de comparaison, Logitech propose le Meetup au prix de 1 099 €, Poly le Studio à 1 041 € et Jabra le Panacast à 806 €.

Il est intéressant de noter que le Logitech Meetup dispose d'un mode gestion à distance, mais que son utilisation nécessite des configurations coordonnées. Le Poly Studio possède, en revanche, un objectif fixe mais peut être connecté au système hôte par WiFi. Quant au Jabra Panacast, il se présente comme une caméra à trois objectifs délivrant une vue panoramique à 180 degrés.

Compte tenu du caractère indispensable des visioconférences dans le contexte actuel, nous nous attendons à voir davantage d’outils et d’alternatives enrichir le catalogue des professionnels dans les quelques mois à venir.

Trust Iris 4K

(Image credit: Mark Pickavance)

Design

La caméra Trust Iris est un outil de travail - aussi quel que soit l’endroit où vous l’exposerez, vous y grefferez une partie de votre entreprise / bureau. Il convient donc de bien choisir son emplacement. Ses lignes courbes et l'association d'éléments noirs et gris foncé lui confèrent une esthétique élégante et totalement professionnelle.

Cet appareil a été pensé pour être placé à l'extrémité d'une table de conférence ou sur une table d'appoint et offrir la plus large vue possible sur l’ensemble des interlocuteurs présents. Trust fournit l'Iris avec un support mural. Si celui-ci ne vous convient pas, il est possible d’opter pour un support TV de couleur noire. 

L'angle de vision de la caméra est de 120 degrés, ce qui lui permet d’intégrer la plupart des participants qui se trouvent devant elle, tout en laissant les extrémités de la pièce d’accueil dissimulées. Tout passage inopportun restera ainsi discret. 

Pour qu'il fonctionne, ce matériel doit être connecté à un ordinateur via port USB. Justement un câble de trois mètres est inclus dans la boîte, avec un connecteur de type C vers type A. Cette longueur suffit amplement pour relier les deux appareils. 

Pour autant, Trust met à disposition une version extensible si vous devez composer avec une immense assemblée et un président difficile à déloger à l’autre bout de la table. Enfin, ceux qui ne souhaitent pas quitter leur bureau, localisé à bonne distance de la caméra, un câble USB "optique" de 15 mètres fait partie des compléments envisageables..

Le dernier accessoire optionnel apparaît sous la forme d’une rallonge pour microphone, d'une portée de 10 mètres, destinée à rendre audible les intervenants présents au fond de la salle de réunion. 

Le support TV, les câbles d'extension et la rallonge micro ne sont pas encore commercialisés, mais ils devraient être disponibles sous peu.

A contrario, le pack Trust Iris embarque également un petit chargeur de 24W, ce qui évite d'avoir à utiliser la connexion USB pour alimenter la caméra - ce qui demeure possible, n’en doutez pas. Comme il est probable que vous coupliez à l’installation un ordinateur portable avec batterie, le fait de disposer d'un chargeur dédié présente certains avantages compréhensibles.

Trust Iris 4K

(Image credit: Mark Pickavance)

Le packaging comprend aussi une petite télécommande qui permet d'effectuer des réglages rapides de l’angle de vue, du volume et de luminosité. Cet élément s’avère pratique mais peut facilement être égaré. Pensez à le ranger à proximité de la caméra à la fin de toute réunion.

La seule autre réserve que nous nourrissons à propos de l'Iris est l’absence de cache objectif pour protéger la lentille de toute accumulation de poussière et éviter toute intrusion non souhaitée lorsque la caméra est désactivée. Nous aborderons la question de la confidentialité plus en détails dans la section suivante.

Dans l'ensemble, la qualité de fabrication et la ligne esthétique de l’Iris se révèlent plaisantes - est-ce le cas de son installation et de son usage au quotidien ? 

Trust Iris

(Image credit: Trust International B.V.)

Prise en main et fonctionnalités

Il est intéressant de noter qu'il existe quelques similitudes dans l'approche adoptée par Trust et celle de ses concurrents directs. Ainsi, Iris se présente comme une solution sans pilote logiciel, avec un contrôle est partiellement concédé à l'appareil. De ce fait, il n'est pas obligatoire qu’un intervenant prenne le rôle d’administrateur ou d’éditeur lors d’un meeting. 

Contrairement à d’autres modèles, comme la Coolpo AI Huddle Pana, la Trust Iris n'est pas intégralement automatique car elle peut se retrouver neutralisée par la télécommande. Une intervention humaine volontaire pour couper court à un rendez-vous non souhaité ou pour recentrer l’angle de vue. 

Comme l'Iris ne nécessite pas d'installation logicielle, elle fonctionne avec toutes les applications spécialisées connues, telles que Zoom, Skype, Google Meet, Microsoft Teams, etc...

Dans tous ces scénarii, la caméra et le microphone apparaissent comme des périphériques disponibles une fois que l'Iris est connectée par USB. L’organisateur de la réunion (au sein de l’application) peut activer et désactiver ces entrées selon ses besoins.

Lorsque la réunion commence, le système affiche une lumière autour de l'objectif de la caméra pour indiquer que celle-ci est allumée. La désactivation des flux audio ou vidéo modifie la couleur de cet halo pour indiquer clairement le statut off à l’ensemble des intervenants. Pratique pour éviter d’exposer ses arguments ou poser une question sans auditoire. 

Par défaut, la qualité maximale du capteur Sony embarqué délivre une résolution 4K (3840 x 2160 pixels), avec une fréquence de  60 images par seconde. Et ce sur un plan très large, ce qui devrait permettre de reconnaître tous les participants présents face à la caméra.

Une pression rapide sur la télécommande peut faire passer le système en mode audio, incitant alors la caméra à “écouter” les microphones directionnels pour déterminer qui parle et se centrer sur le visage de l’orateur en temps réel. Un suivi qui s’opère naturellement, sans attention constante du maître de cérémonie.

Trust Iris

(Image credit: Trust International B.V.)

Une caractéristique que nous avons particulièrement appréciée est le support du mode HDR. Dans ce sens, la caméra prend plusieurs images à des expositions différentes et les combine pour améliorer la luminosité mais aussi le niveau de contrastes, pour éviter un rendu sombre ou flou, voire une certaine latence.

De nombreuses salles de conférence ne sont pas éclairées de manière uniforme, et le mode HDR permet de corriger quelques anomalies classiques - comme des participants dédoublés parce qu’ils se trouvent appuyés contre une source lumineuse, ou à la silhouette floue du fait qu’ils se cachent dans un recoin peu éclairé. 

La caméra possède une routine qui identifie rapidement les visages et peut passer de l'un à l'autre sans hésitation. Si vous espérez cibler d’autres éléments, comme un nouveau produit à présenter, alors l’objectif peut être orienté directement via la télécommande. Cinq niveaux de zoom numérique sont également disponibles pour se rapprocher de l’objet concerné.

Le zoom optique aurait été préférable au numérique, mais avec un capteur 4K, les résultats ne sont pas excessivement éloignés.

Si vous trouvez que la caméra se focalise un peu trop fréquemment sur la même cible, la télécommande peut également stocker deux directions prédéfinies qui peuvent être activées en appuyant sur un bouton d’urgence. En cas de besoin.

Trust Iris

(Image credit: Trust International B.V.)

Pour conclure...

La caméra Trust Iris est une solution bien étudiée qui offre 95% des fonctionnalités communément indispensables dans une salle de conférence. Si votre entreprise n’a pas vocation à couvrir des keynotes mais des réunions d’équipe traditionnelles, c’est la solution la plus complète à ce jour.

Il ne lui manque qu'une option que certains clients apprécient plus que d’autres, à savoir la possibilité de gérer le contrôle de l’objectif à distance. Pour y parvenir, il faudrait installer la même interface logicielle chez l’émetteur comme chez le récepteur de la visioconférence - ce qui ruinerait la simplicité de cette conception "plug-and-play".

En outre, en évitant ce type d’administration intrusive, la Trust Iris rassure les employés qui risqueraient, dans ce schéma, de subir quelques zooms malaisants. Des produits rivaux, tels que le Logitech Meetup, disposent de cette fonction - mais ils nécessitent l'installation d'une application plus pour faciliter sa mise en place.

Nous sommes davantage convaincus par la Trust Iris, dont la simplicité permet d’éviter une installation trop complexe et une maintenance coûteuse à terme. Même si elle n'offre pas le contrôle ultime, cette proposition supporte des conférences garanties sans problème technique et sans heurt humain. Le tout à un prix abordable. N’est-ce pas primordial ?

Mark Pickavance

Mark is an expert on displays, reviewing monitors and TVs. He also covers storage including SSDs, NAS drives and portable hard drives. He started writing in 1986 and had contributed to MicroMart, PC Format, 3D World among others.