Skip to main content

Comment soigner le coronavirus grâce à son PC ou son smartphone ?

coronavirus
coronavirus (Crédit photo: Folding@Home / Alissa Eckert, MS; Dan Higgins, MAM)

Vous êtes inquiet(e) de la propagation du coronavirus ? A priori, vous n'êtes pas seul(e). Plutôt que de céder à la panique et de vous isoler, nous vous proposons de participer plus positivement à la lutte contre l’épidémie. Comment ? En mettant à disposition la puissance de calcul non utilisé par votre ordinateur et / ou votre smartphone. Des ressources informatiques qui aident à simuler la recherche médicale.

Cette initiative, appelée Folding@Home, a été développée par l'université américaine de Stanford, avant d’être soutenue activement par Google. Le mode opératoire est simple : installer un client sur votre appareil qui générera alors des calculs sur le processeur et la carte graphique de ce dernier. Ceux-ci reproduisent et analysent le système de repliement des protéines, pour déterminer comment il peut bloquer la prolifération d’un virus. Bien sûr, cette simulation est garantie sans ralentissement de l’ordinateur comme du téléphone.

Il s'agit d'une utilisation de ressources informatiques collectives qui s’inspire du projet SETI@Home, démarré en 1999. A l’époque, le laboratoire des sciences de l’Espace, installé Berkeley en Californie, tente d’émuler la recherche d’une vie extraterrestre par le même procédé. Aujourd’hui, SETI@Home est en cours de liquidation mais Folding@Home apparait comme un héritier vertueux. Il pourrait d’ailleurs contribuer à l’élaboration d’un traitement viable contre le coronavirus. Et ce grâce à votre équipement high-tech personnel. Donc grâce à vous !

Des premiers résultats convaincants ?

Plus concrètement, les chercheurs à l'origine de Folding@Home expliquent qu'ils étudient la manière dont l'infection s’insinue en temps réel dans les poumons. En bloquant la fixation du coronavirus sur les cellules pulmonaires, via une protéine réceptrice, il est possible de développer un anticorps.  Une méthode déjà payante face à la propagation du SRAS en 2003.

L’appel de ces chercheurs s’adresse au plus grand nombre : « Les données que vous nous aidez à générer seront rapidement et ouvertement diffusées dans le cadre d'une collaboration scientifique entre plusieurs laboratoires du monde entier. Elles donneront aux chercheurs de nouveaux outils susceptibles de débloquer le développement de médicaments salvateurs ».

Si vous souhaitez utiliser la puissance de traitement de votre PC pour les aider, il vous suffit de télécharger l'application Folding@Home ici, de l'installer sur votre appareil et de l’activer.

Via Tom’s Hardware