Le Samsung Galaxy S23 pourrait résoudre le plus gros problème du S22

Samsung Galaxy S22
(Crédit photo: Future / Lance Ulanoff)

La gamme Samsung Galaxy S est composée de smartphones largement fantastiques, mais un problème qui les a longtemps affectés est l'intégration de chipsets différents, en fonction de la région du monde dans laquelle vous les achetez. Et inévitablement, l’un des chipsets adoptés s’avère plus limité que l’autre. Aujourd'hui, il semble que Samsung s'attaque enfin à ce problème.

Selon Naver (s'ouvre dans un nouvel onglet), un site d'actualités tech sud-coréen, Samsung est en train de créer une "dream team" d'environ 1000 employés pour construire une famille de chipsets unique, conçue spécifiquement pour les smartphones Galaxy.

Apparemment, cette puce ne sera pas prête à temps pour le Samsung Galaxy S23 ou même le Galaxy S24, mais les ressources nécessaires au développement de ce nouveau composant signifieraient que Samsung ne fabriquera plus de puces Exynos pour ces modèles - mais uniquement des puces Qualcomm Snapdragon dans le monde entier.

En d'autres termes, tous les Samsung Galaxy S23 et Galaxy S24 pourraient être équipés d'un chipset Snapdragon, plutôt que de limiter leur exploitation aux marchés américain et coréen, là où les puces Exynos sont proposées au reste du monde. Comme c'est le cas avec la gamme Samsung Galaxy S22.

Ce chipset personnalisé serait alors apparemment finalisé en 2025, donc peut-être à temps pour le Samsung Galaxy S25.

Ce n'est pas la première fois que nous entendons mentionner la conception d’un chipset personnalisé par Samsung. Environ une semaine plus tôt, un autre rapport a évoqué la même hypothèse, notant que la décision constituait une réponse à la mauvaise gestion thermique des deux chipsets Exynos 2200 et Snapdragon 8 Gen 1. 

Bien sûr, ce n'est qu'une rumeur pour le moment, mais elle s’avère prometteuse. Les puces Exynos de Samsung ont tendance à se montrer moins performantes que les Snapdragon comparables, donc un passage à la gamme Snapdragon, quel que soit le marché et pendant quelques années, apparaîtrait bénéfique pour les acheteurs habituellement équipés de la version Exynos.

Si ce chipset personnalisé est aussi bon que Samsung doit l'espérer, nous pourrions voir le Galaxy S25 obtenir un meilleur chipset que n'importe quel flagship Android.


Et l’avenir d’Exynos dans tout ça ?

Vous vous demandez peut-être en quoi ce nouveau chipset différera des performances d’une puce Exynos. Après tout, Samsung fabrique déjà des puces Exynos et les intègre dans ses smartphones. Ils sont également proposés à d'autres constructeurs mobiles et sont donc conçus pour un usage général.

Ce nouveau chipset, quant à lui, serait conçu pour les smartphones Galaxy exclusivement, un peu comme ce qu’entreprend Apple avec ses chipsets de série A.

Encore une fois, le fait que les puces polyvalentes de Samsung ne peuvent généralement pas rivaliser avec celles de Qualcomm, même lorsqu'elles sont intégrées dans un smartphone Samsung, suggère qu'il pourrait être utile de modérer vos attentes.

Via SamMobile (s'ouvre dans un nouvel onglet)

James is a freelance phones, tablets and wearables writer and sub-editor at TechRadar. He has a love for everything ‘smart’, from watches to lights, and can often be found arguing with AI assistants or drowning in the latest apps. James also contributes to 3G.co.uk, 4G.co.uk and 5G.co.uk and has written for T3, Digital Camera World, Clarity Media and others, with work on the web, in print and on TV.