Skip to main content

Test du Google Pixel 6

Le Google Pixel 6, entièrement repensé, définit le photophone moderne (presque) parfait.

Google Pixel 6
(Image: © Future)

Notre verdict

Le Google Pixel 6 n'est pas le photophone le plus puissant du marché, mais sa nouvelle puce Tensor élève ses capacités de prise de vue au-delà de celles des appareils concurrents. Bien qu'il doive se débrouiller sans téléobjectif et que son autonomie gagnerait à être amplifiée, c’est un smartphone Pixel prêt à vous enthousiasmer - avec un écran de 6,4 pouces, un nouveau design radical et un prix inférieur à celui des modèles Android rivaux.

Pour

  • Des photos fantastiques
  • Bon prix
  • Design singulier

Contre

  • Pas de zoom
  • Batterie médiocre

TechRadar Verdict

Le Google Pixel 6 n'est pas le photophone le plus puissant du marché, mais sa nouvelle puce Tensor élève ses capacités de prise de vue au-delà de celles des appareils concurrents. Bien qu'il doive se débrouiller sans téléobjectif et que son autonomie gagnerait à être amplifiée, c’est un smartphone Pixel prêt à vous enthousiasmer - avec un écran de 6,4 pouces, un nouveau design radical et un prix inférieur à celui des modèles Android rivaux.

Pros

  • + Des photos fantastiques
  • + Bon prix
  • + Design singulier

Cons

  • - Pas de zoom
  • - Batterie médiocre

Le Google Pixel 6 est le nouveau smartphone de la firme de Mountain View, et bien que sa puce maison Tensor ne réinvente pas tout à fait la roue (elle ne rivalise pas avec la série Bionic d’Apple), cette innovation donne au logiciel de traitement photo du dernier Pixel le pouvoir de produire certains des meilleurs clichés réalisés à partir d’un téléphone mobile. 

Le Pixel 6 est un photophone plus haut de gamme que ses prédécesseurs, offrant un design plus épuré et des capteurs photo plus puissants. Vous obtenez en parallèle les performances de smartphones atypiques comme le Samsung Galaxy Z Flip 3

Ce smartphone embarque également 8 Go de RAM, 128 Go ou 256 Go de stockage, et une batterie de 4 612 mAh qui vous garantit une journée complète d’utilisation. L'écran OLED Full HD (2400 x 1080) de 6,4 pouces se révèle plus grand que les dalles accompagnant la plupart des flagships - et avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz, il offre une navigation plus fluide que les appareils mobiles standards.

Les fans de la gamme Google Pixel recherchent avant tout un module photo avancé. Et sur le Pixel 6, ils seront plus qu’enthousiastes. Google nous offre enfin des capteurs à haute résolution, dignes de son logiciel de traitement photo exceptionnel. La réputation de la marque est clairement méritée ici : le Pixel 6 prend de superbes photos, à tous les niveaux de lumière (le mode nuit est l’un des plus impressionnants à ce jour), en capturant les nuances de couleurs et d'ombres exceptionnelles. 

A l’arrière, vous obtenez un capteur principal de 50 mégapixels et un ultra grand angle de 12 mégapixels avec un champ de vision de 114 degrés. Dépourvus de tout zoom photographique, vous devrez donc vous contenter du recadrage opéré par le capteur principal si vous voulez immortaliser quoi que ce soit à distance. Ce n'est pas une déception, car de nombreux smartphones phares adoptent la même configuration, mais vous serez terriblement tenté par le zoom téléobjectif 4x du Pixel 6 Pro.

Le Pixel 6 est le premier smartphone vendu avec Android 12 préinstallé, offrant de multiples fonctionnalités inédites à découvrir. La plupart sont incrémentales ou discrètes, certaines s’avèrent juste phénoménales. 

Au sommet de la liste, se trouve la nouvelle palette de couleurs Material You, qui synchronise les widgets et les icônes de l'interface utilisateur pour qu'ils correspondent à un thème de couleurs choisi. Vous profitez également d’une application de traduction audio en temps réel, un avantage de taille pour les globe-trotters et les travailleurs internationaux.

Le Pixel 6 Pro pourrait s’imposer comme le principal concurrent du Pixel 6. Il dispose d’une batterie boostée de 5 000 mAh ainsi que d’un écran OLED de 6,7 pouces avec résolution QHD Plus (3120 x 1440) et taux de rafraîchissement de 120 Hz. Il est aussi livré avec 12 Go de RAM et jusqu'à 512 Go de stockage. Plus une caméra arrière qui fait la différence (comme mentionné plus haut) : un téléobjectif périscope offrant un zoom optique jusqu'à 4x. 

Toutefois, le Pixel 6 Pro est nettement plus cher que le Pixel 6 standard, ce qui rend ce dernier incroyablement attractif. Suffisamment puissant, avec des caméras et un logiciel photo qui surpassent les autres smartphones phares, il frappe surtout un grand coup grâce à son prix revu à la baisse. 

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Prix et date de sortie du Google Pixel 6

Le Google Pixel 6 a été dévoilé le 19 octobre aux côtés du Google Pixel 6 Pro. Les deux appareils ont une date de sortie française fixée au 28 octobre.

Le prix de départ du Google Pixel 6 commence à 649 €, pour une combinaison incluant 8 Go de RAM + 128 Go de stockage. Une variante à 256 Go est également envisagée, Google n’a toujours pas communiqué son prix ni si elle sera distribuée en France.

A titre de comparaison, les débuts du Google Pixel 5 se sont faits au prix conseillé de 699 € (pour 8 Go de RAM et 128 Go de stockage). Le Pixel 6 se veut donc plus économique que son prédécesseur. 

De même, il se révèle moins cher que les flagships standards 8 Go de RAM / 128 Go de stockage d’Apple et de Samsung. Les iPhone 13 et Samsung Galaxy S21 étant respectivement proposés à 909 € et 799 €, aujourd’hui.

Le Pixel 6 Pro, quant à lui, réclame un investissement de 899 €, avec 12 Go de RAM et 128 Go de stockage. 

Le Pixel 6 est disponible en deux couleurs : gris océan (bleu/vert) et noir carbone (gris/noir).

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Design

Le Google Pixel 6 fait subir une refonte radicale à la série de smartphones Pixel. Nous nous éloignons désormais de la conception générique représentée par le Pixel 5, avec un dos unicolore subtilement marqué par un capteur d'empreintes digitales et un bloc caméra de forme carrée. 

L'arrière du nouveau Pixel 6 est bicolore, mais surtout coupé par une bande caméra horizontale qui s'étend sur toute la largeur du téléphone. C'est un design audacieux, qui nécessitera un étui tout aussi singulier. Justement, Google inclut un étui en silicone dans l’emballage, avec des protections supplémentaires délimitées au-dessus et en dessous du module photo - pour s'assurer que le verre ne se raye pas lorsque vous le posez contre une surface rugueuse. Pour autant, nous ne sommes pas particulièrement confiants quant au fait qu'il survivrait à une chute sur le dos. La façade avant, elle, est sécurisée par la présence d’un verre Gorilla Glass Victus bien plus résistant.  

A noter que l’étui reste léger mais épaissit le smartphone qu’il recouvre - ce qui pourrait faire grimacer les utilisateurs appréciant les smartphones plus compacts. Avec ou sans l'étui, le Pixel 6 ne se posera pas à plat sur un bureau, la bosse de l'appareil photo - de taille importante - créant une inclinaison assez prononcée. 

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Cependant, contrairement aux Pixel 5, iPhone 13 et Galaxy S21, la bande caméra du Pixel 6 stabilise plus efficacement l’appareil que la bosse latérale des autres modèles ayant tendance à déséquilibrer ces derniers sur une surface plane.

À 207 g, le Google Pixel 6 se révèle plus lourd que les iPhone 13 et iPhone 13 Pro, ainsi que les Galaxy S21 et Galaxy S21 Plus. Prenez-le et vous constaterez que tout le poids se concentre sur la partie supérieure (au niveau de la bande caméra). Il nécessite donc une prise ferme lorsqu'il est tenu d'une seule main pour assurer sa sécurité. Le smartphone Google présente un équilibre disgracieux et vous risquez de l’accrocher aléatoirement en le sortant de votre poche.

Le Pixel 6 a remplacé l’aspect métallique du Pixel 5 par du verre et une finition mate premium. Les commandes d'alimentation et de volume résident le long du flanc droit. La bascule de volume tombe relativement bien sous le pouce, le bouton d'alimentation sera un peu difficile à atteindre pour ceux qui ont des petites mains.

L'étanchéité IP68 du Pixel 6 lui permet de résister aux poussières et à l'eau, il survivra aisément sur la plage ou suite à un plongeon accidentel dans le bain.

Avec des bords plus droits et des coins moins arrondis que ses prédécesseurs, son esthétique se rapproche de celle du Sony Xperia 1 III. Il semble toutefois un peu plus large, et réclamera souvent vos deux mains pour une manipulation plus sûre. 

Côté haut-parleurs, le Google Pixel 6 excelle. La scène sonore se veut équilibrée, avec deux haut-parleurs offrant un mélange plus régulier de basses et d’aigus. Il n'y a pas de prise jack, dans la continuité des Pixel 4 et 5. Si vous êtes un inconditionnel de l'écoute filaire, alors vous devrez croiser les doigts pour obtenir un futur Pixel 6a avec un port 3,5 mm.

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Ecran

L'écran OLED de 6,4 pouces du Pixel 6 est la seconde plus grande dalle intégrée sur un smartphone Pixel, derrière celle du Pixel 6 Pro - la devançant de peu avec 6,7 pouces.

La résolution Full HD Plus (2400 x 1080 pixels) garantit 441 pixels par pouce, un vrai cadeau pour ce prix. D’autant que dans notre comparatif face à face avec le Google 6 Pro - et son écran QHD (3120 x 1440 pixels) -, nous n'avons pas pu déterminer une grande différence de qualité. Celle-ci reste minime, y compris dans le visionnage de vidéos 4K mises à l’échelle sur YouTube. 

L'écran tend vers un mélange de couleurs plus vibrant que des téléphones tels que l'iPhone 12 Pro - et pas seulement dans la palette globale. L'écran OLED du Pixel 6 affiche un plus grand contraste dans les couleurs adjacentes, allant des teintes les plus claires aux plus sombres, un exercice qui trompe parfois le champion 2020 d’Apple.  

S’il brille par son agrandissement, l’écran du Pixel 6 peut surtout compter sur un taux de rafraîchissement plus rapide. Ses 90 Hz rendent la navigation sur le web et à l’intérieur d’une application beaucoup plus fluide. Nous n’atteignons pas l’excellence de l’écran 120 Hz du Pixel 6 Pro, mais le rapport qualité-prix se fait nettement à l’avantage du Pixel 6.

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Appareils photo

Le Google Pixel 6 ne fait pas dans la surenchère et récupère le même nombre d’objectifs que son prédécesseur (vous devrez lui préférer le Pixel 6 Pro pour en obtenir un de plus). En termes de qualité cependant, les capteurs haute résolution et la mise à niveau du logiciel de traitement photo font clairement sensation.

En comparant les clichés du Pixel 6 avec ceux pris par un iPhone 12 Pro et par un Pixel 5a, le premier l’emporte constamment - en délivrant plus de nuances dans la représentation des couleurs et des ombres, ainsi que des tons plus réalistes.

À l'arrière, le Pixel 6 dispose d'un capteur principal de 50 mégapixels avec un champ de vision de 82 degrés et une ouverture f/1,85, auquel s’ajoute un ultra grand angle de 12 mégapixels avec un champ de vision de 114 degrés et une ouverture f/2,2. 

Le Pixel 6 comprend également une caméra frontale de 8 mégapixels, dissimulée dans un trou perforé au centre de la partie supérieure de l'écran. Vous obtenez ici un champ de vision de 84 degrés et une ouverture f/2.0.

Il n'y a pas de zoom optique comme sur le modèle Pro, mais le "Super Res Zoom" du Pixel 6 met à disposition un zoom numérique 7x.

Notez que le zoom numérique n'est pas aussi bon que l'optique, car il recadre l'image pour vous rapprocher artificiellement de l'action, ce qui entraîne une légère perte de qualité d'image. Comme on pouvait s'y attendre, les capacités de zoom du Pixel 6 sont limitées. Ne vous attendez pas à obtenir beaucoup de clarté au-delà du zoom 2x - pour cela, optez plutôt pour le Pixel 6 Pro.

Et pour ce qui est du logiciel ? Le nouveau mode Mouvement s’inscrit comme une solution mitigée. Il est possible d'obtenir des images amusantes à partir de ses deux sous-modes, Panoramique avec mouvement et Pose longue, qui capturent un sujet fixe et représentent les actions alentour avec des traînées lumineuses floues. Le mode Nuit est la véritable star de cette mise à niveau, car il produit beaucoup moins de flou que le Pixel 5 et éclaire des scènes en basse lumière sans surexposition factice.

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Bien qu'il ne soit pas surprenant que le Google Pixel 6 prenne d'excellentes photos, compte tenu de la réputation de la gamme depuis sa création en 2016, sa caméra principale de 50 Mpx et le support de la puce Tensor vont clairement plus loin.

Mieux que des mots, voici quelques échantillons capturés avec le Google Pixel 6 - notez la richesse des couleurs adjacentes et la clarté du ciel (bête noire de bon nombre de photophones premium). 

Image 1 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Main lens

Image 2 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Ultra-wide

Image 3 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Zoom 2x

Image 4 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Maximum zoom

Le mode Portrait tire aussi son épingle du jeu.

mode portrait Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Dans cette capture d’un coucher de soleil, en situation de faible luminosité donc, comparez les ombres dans les nuages et le gradient de couleur sur l'horizon esquissé par le Pixel 6 (première photo) par rapport aux mêmes détails pris par l'iPhone 12 Pro (deuxième photo) et le Google Pixel 5a (troisième photo). 

Image 1 sur 3

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

iPhone 12 Pro camera sample

(Image credit: Future)

iPhone 12 Pro

Image 3 sur 3

Google Pixel 5a camera sample

(Image credit: Future)

Avec le mode Nuit activé, nous avons capturé un banc dans un parc public plongé dans l’obscurité. Relevez la différence entre le Pixel 6 (première photo) et les modes nuit de l'iPhone 12 Pro (deuxième photo) et même du Google Pixel 5a (troisième photo), qui présentent beaucoup plus de grain.

Image 1 sur 3

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

iPhone 12 Pro camera sample

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

Google Pixel 5a camera sample

(Image credit: Future)

En ce qui concerne les nouveaux modes Mouvement, nous n'avons pas réussi à faire fonctionner le sous-réglage Pose longue, mais nous nous sommes amusés sur Panoramique avec mouvement. Ce dernier préfère les sujets à vélo ou effectuant leur jogging (premières photos) - nous avons eu du mal à capturer une voiture qui se promenait dans un parking (photos suivantes). Heureusement, le Pixel 6 enregistre également des photos statiques en cas de flou, pour vous permettre de conserver le tirage le plus qualitatif :

Image 1 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 2 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 3 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 4 sur 4

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Enfin, nous n’avons pas échappé à l’exercice du selfie. La caméra frontale du Pixel 6 Pro a effectivement un champ de vision plus large que celle du Pixel 6, ce qui vous permet d’immortaliser de somptueux portraits de groupe. Le Pixel 6 s’en sort tout de même très bien, avec des détails plus fins que chez la concurrence Android dans son ensemble.  

Image 1 sur 2

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)
Image 2 sur 2

Google Pixel 6 camera samples

(Image credit: Future)

Performances

Que vaut la nouvelle puce Tensor de Google ? Si les différents benchmarks ne voient pas le Google Pixel 6 surpasser les principaux flagships dans une large mesure, le smartphone libère suffisamment de puissance pour fonctionner de manière fluide et prendre de superbes photos. 

Les autres spécifications clés du Pixel 6 sont respectables, avec 8 Go de RAM et 128 de stockage. Une combinaison qui voit le Pixel 6 obtenir un score moyen de 2837 points sur Geekbench 5 - ce qui est juste au-dessus du Samsung Galaxy Z Flip 3 (2801 points), et en dessous du Samsung Galaxy S20 Plus (3034 points). Notez que le Pixel 6 Pro n'a pas enregistré un score particulièrement élevé à 2895 points, ce qui suggère que le chipset Tensor pourrait ne pas atteindre les niveaux de performance des meilleurs smartphones Android équipés de Snapdragon 888. 

Que cela ait de l'importance est une autre question : comme les modèles Samsung mentionnés ci-dessus, le Pixel 6 passe sans problème la navigation, le visionnage de médias et d'autres tâches courantes, sans le moindre problème. Ces scores sont également nettement supérieurs à ceux du Google Pixel 5, qui, avec son chipset Snapdragon 765G, affiche un score Geekbench 5 de 1600 points.

Le Google Pixel 6 peut aussi compter sur les innovations d’Android 12. La plupart sont des raffinements de l'interface utilisateur Android, comme la nouvelle page des paramètres de sécurité qui rassemble tous les risques de sécurité dans une liste de contrôle à code couleur facile à comprendre. Cependant, de nombreuses améliorations restent plus sommaires, comme la reconnaissance accélérée de l'orientation portrait / paysage.

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Autonomie

Soyons soulagés : avec le Pixel 6, Google n’a pas répété l’erreur d'entraver les performances de ses smartphones avec une autonomie insuffisante. La batterie du Google Pixel 6 présente ainsi une capacité de 4 612 mAh, en hausse par rapport aux 4 080 mAh du Pixel 5 de l'année dernière. Et bien au-dessus des maigres 2 800 mAh du Pixel 4. 

Alors que la batterie du Pixel 6 Pro offre encore plus de capacité avec une batterie de 5 000 mAh, le Pixel 6 passe confortablement loin de toute prise secteur pendant une journée complète. Google affirme que le téléphone peut tenir jusqu'à 24 heures entre deux charges, ce qui peut être étendu à 48 heures avec l'aide du mode Economie d’énergie extrême.

Le Pixel 6 supporte aussi le chargement rapide jusqu'à 30 W - et bien qu'un câble USB-C vers USB-C soit inclus dans la boîte, il n'y a pas d'adaptateur de prise. Il semble que Google ait rejoint d'autres constructeurs mobiles dans la lutte globale contre les déchets électroniques. Vous devrez donc vous en procurer un vous-même.

Nous avons réussi à recharger le Pixel 6 à 47% en 30 minutes et un peu plus de 80% en une heure. C'est loin d'être le chargement le plus rapide que nous ayons évalué : en haut de notre liste se trouve le Xiaomi 11T Pro, qui peut se recharger intégralement en seulement 17 minutes via son bloc de 120 W. Même d'autres flagships Android avec une charge rapide moins absurde - l'Asus ROG 5 à 60 W, et le OnePlus 9 qui peut atteindre 65 W - laisseraient le Pixel 6 à la traîne. 

Vous disposez enfin de la recharge sans fil (jusqu'à 21 W), ce qui vous permet de poser votre Pixel 6 sur un support compatible, sans perdre de temps à chercher votre câble. 

Google Pixel 6

(Image credit: Future)

Achetez-le si…

Vous recherchez un smartphone puissant à prix avantageux
Le Google Pixel 6 n'est pas le smartphone le plus rapide du marché, mais il s’impose tout de même dans la bonne partie du peloton. Tout en affichant un prix raisonnable et vous offrant ainsi un parfait compromis.

Votre smartphone est avant tout un appareil photo, de jour comme de nuit
Fidèle à la réputation de sa gamme, le Pixel 6 prend de superbes photos avec des couleurs plus vraies que nature en plein jour ou même de nuit. Et vous vous amuserez beaucoup avec ses multiples modes logiciels. 

Vous souhaitez tester Android 12
Fleuron de Google oblige, le Pixel 6 bénéficie des apports d’Android 12 en exclusivité. Ce qui lui garantit aussi une assistance plus longue et de ce fait, une plus grande durabilité.

Ne l'achetez pas si…

Il vous faut un zoom optique de compétition
Oui, le Pixel 6 prend de superbes photos, mais il peine avec les sujets et les cadres éloignés. Pour profiter d’un zoom convenable, optez plutôt pour le Pixel 6 Pro ou le Samsung Galaxy S21 Ultra.

Vous préférez les petits téléphones
Le Pixel 6 apparaît comme énorme avec son écran de 6,4 pouces. Si vous avez des petites paumes ou n’aimez pas tenir votre smartphone à deux mains, vous pouvez vous orienter vers l'Asus Zenfone 8 ou passer sous iOS avec l'iPhone 13 mini.

David Lumb

David J Lumb is Mobile Editor, US for TechRadar, covering phones, tablets, and wearables. He still thinks the iPhone 4 is the best-looking smartphone ever made.