Skip to main content

Test du Sony Xperia 1 III

Sony va encore plus loin dans la conception de ses photophones.

Sony Xperia 1 III
(Image: © TechRadar)

Notre verdict

Le Sony Xperia 1 III ne sera pas un achat impulsif pour tout le monde, mais les amateurs des photophones Sony pourraient grandement se laisser tenter par cette mise à niveau haut de gamme et polyvalente. Porté par un écran fantastique et une autonomie à toute épreuve, le nouveau smartphone Android se révèle un excellent ambassadeur, au cours d’une année où la concurrence ne manque pas. Encore faut-il pouvoir composer avec son prix, relativement onéreux.

Pour

  • Autonomie de haut niveau
  • Écran incroyable
  • Prise jack de 3,5 mm

Contre

  • Manipulation délicate
  • Pas de capteur d'empreintes digitales sous l'écran
  • Très cher

Le Sony Xperia 1 III en résumé

Le Sony Xperia 1 III est le meilleur smartphone que la société ait produit depuis des années. Il offre un écran de premier ordre, une excellente autonomie et un appareil photo polyvalent plus facile à utiliser que celui des générations précédentes.

Sony se vante ici de distribuer le premier smartphone 4K/120 Hz de l’Histoire, même si cette affirmation ne s’avère pas aussi impressionnante qu'il n'y paraît. Après tout, Sony est actuellement la seule marque à concevoir des smartphones 4K. Cette mise à niveau de l’écran permet d’apporter essentiellement un défilement ultra-fluide, en plus d’une résolution de très haute qualité.

Le ratio 21:9, en revanche, ne conviendra pas à tout le monde - il a été élaboré de cette manière pour offrir une expérience "grand écran" lors du visionnage de vidéos, et cela a un impact important sur le design de l'appareil. Celles et ceux évoluant avec des paumes plus petites auront du mal à le tenir à une main. C’est le prix à payer pour profiter de l’un des meilleurs écrans de 2021.

L'appareil photo, de son côté, a été amélioré par rapport au Xperia 1 II - les nouvelles fonctionnalités ne changent pas la donne, mais la société a inclus un téléobjectif variable et quelques retouches au capteur principal qui font de ce modèle un photophone bien plus proche des appareils hybrides Sony que les Xperia haut de gamme précédents.

A vrai dire, nous avons trouvé qu’il s’agissait du module photo le plus simple d’emploi sur un smartphone Sony. Le mode automatique fonctionne admirablement, et si vous êtes prêt à jouer avec les paramètres, vous découvrirez qu'il s’avère possible d'en faire encore davantage via l'application de prise de vue approfondie.

Le téléphone est équipé d'un chipset Qualcomm Snapdragon 888 et de 12 Go de RAM, ce qui nous a permis d'obtenir des performances impressionnantes tout au long de nos tests. Vous avez le choix entre 256 ou 512 Go de stockage. C'est beaucoup de puissance, et plus qu'assez de capacité de stockage pour l'utilisateur moyen.

Sony a de même amélioré le niveau d’autonomie, en augmentant la taille de la cellule, ainsi qu'en mettant en œuvre quelques nouvelles optimisations permises par la nouvelle puce. Nous avons constaté que le smartphone était capable de tenir une journée complète, même avec un usage intensif. Il dispose enfin du chargement sans fil et de la charge inversée.

Il est indéniable que le prix du Xperia 1 III est élevé, et le design au format 21:9 en rebutera certains. Mais si ce ne sont pas des freins pour vous, et que vous souhaitez un smartphone très performant avec un superbe écran, le Xperia 1 III pourrait être le smartphone idéal pour vous.

Prix et date de sortie du Sony Xperia 1 III

Le Sony Xperia 1 III a été révélé le 14 avril 2021, pour une sortie officielle arrêtée au 19 août. Le prix de départ du smartphone est de 1 299,99 $ aux États-Unis, et il devrait atteindre 1 299 € sur le marché européen. Nous constatons ici une augmentation de 100 € par rapport au Xperia I II et de 300 € par rapport à la première génération.

Les dates de précommande n’ont pas été communiquées, mais vous pouvez indiquer votre adresse e-mail sur le site officiel de Sony pour être averti dès le lancement de cette offre. 

Design du Sony Xperia 1 III

Le design du Sony Xperia 1 III n'est pas très différent de celui des récents smartphones phares de Sony, donc si vous avez déjà eu entre les mains les modèles antérieurs, vous pouvez vous attendre à une conception similaire ici.

Vous obtenez donc un smartphone long et étroit, avec un écran 21:9 de 6,5 pouces. Ce ratio est plus important sur le Xperia 1 III que sur bon nombre de flagships rivaux, comme le Samsung Galaxy S21 Ultra et le Xiaomi Mi 11.

La principale différence entre ce téléphone et le Sony Xperia 1 II de 2020 est qu'il se révèle légèrement plus épais - ceci pour permettre l'intégration d'une batterie plus grande, dont nous parlerons plus loin. L'appareil pèse 186 g, et ce poids augmente de quelques grammes si vous optez pour le Xperia 1 III dans sa variante mmWave 5G (proposée aux Etats-Unis).

Image 1 sur 4

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 2 sur 4

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 3 sur 4

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 4 sur 4

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

Le dos de l'appareil mobile est en verre avec une finition brossée qui le rend facile à prendre en main, bien que ses dimensions (165 x 71 x 8,2 mm) vous demanderont d’utiliser régulièrement les deux pour le manipuler. Par prudence, nous vous recommandons de lui associer une coque, car vous risquez de le faire tomber plus fréquemment que beaucoup d’autres modèles. 

Les commandes de volume et le bouton d'alimentation (incluant un capteur d’empreintes digitales) sont sur le flanc droit du téléphone. Ce qui freine quelque peu sa modernité, la plupart des concurrents premium proposant un capteur biométrique sous l’écran aujourd’hui. Ce bouton d'alimentation peut également activer Google Assistant, une option peu utilisée pendant notre test.

L'obturateur dédié à l'appareil photo se trouve au bas de cette tranche, positionné de manière à ce qu'il soit facile à atteindre lorsque vous tenez le téléphone en mode paysage ; Sony a même ajouté du relief pour vous permettre de le repérer plus facilement.

La partie inférieure du flanc abrite le port USB-C, tandis que l’emplacement pour carte SIM se positionne à l'opposé, sur le bord gauche. Tout comme la prise jack de 3,5 mm qui vous invitera à brancher votre casque ou vos écouteurs filaires.

Le Xperia 1 III est par ailleurs équipé de haut-parleurs stéréo en façade, ce qui a toujours été un point fort des smartphones haut de gamme de Sony. Pour cette génération, ils délivrent un volume sonore  30% plus fort et la différence se révèle notable ; si vous cherchez un téléphone avec des haut-parleurs puissants, vous tenez un bon candidat.

Ecran du Sony Xperia 1 III

Image 1 sur 3

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 2 sur 3

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 3 sur 3

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

Sony vend le Xperia 1 III comme étant le premier smartphone au monde avec un écran 4K/120Hz. Comme nous l'avons mentionné, ce n'est pas une grande surprise, puisque Sony est à ce jour la seule entreprise à introduire des écrans 4K sur ses appareils mobiles. Pour autant, l'expérience s’avère fantastique.

Une résolution 4K est souvent gaspillée sur un écran de smartphone en raison de la taille limitée de ce dernier. Sur une dalle de 6,5 pouces, il peut s’avérer difficile de visualiser la différence entre une résolution QHD et 4K. Lancez la lecture de vidéos 4K et vous constaterez tout de même un léger plus.

Le taux de rafraîchissement de 120 Hz, quant à lui, change totalement la donne. Les précédents smartphones 4K de Sony n'offraient rien de plus que 60 Hz. L’écran du Xperia 1 III rafraîchit l’image 120 fois par seconde, garantissant un défilement plus fluide lorsque vous exécutez des jeux mobiles ou que vous regardez des films. Ou même plus simplement lorsque vous faites défiler votre flux d’activité Instagram.

Il existe deux modes de qualité d'image sur le Xperia 1 III : le mode standard (qui est activé par défaut), ou un mode Créateur, qui est conçu pour offrir une reproduction fidèle des couleurs... et une variété d'autres améliorations du traitement de l'image pour rendre le contenu aussi proche que possible de la façon dont ses créateurs l'ont prévu.

Nous nous sommes retrouvés à activer ce mode plus régulièrement, et il n'a pas semblé avoir d'effet néfaste sur l'autonomie de l'appareil. Les couleurs ne se veulent pas aussi vives quand vous naviguez sur une application usuelle, mais elles semblent extrêmement réalistes lorsque vous lancez une vidéo.

Si vous recherchez avant tout un téléphone sur lequel visionner vos séries et films, le Xperia 1 III est une excellente option. Le format 21:9 offre en outre quelque chose d'unique pour les jeux mobiles, car il vous permet d’englober tout l'environnement du jeu, bien plus efficacement que la majeure partie des smartphones - y compris haut de gamme.

Appareil photo du Sony Xperia 1 III

Sony a modifié l'interface photo de son smartphone phare plutôt que de remanier le matériel, et ce n'est pas une mauvaise chose. Sans s’installer tout en haut du podium des meilleurs photophones 2021, le Xperia 1 III capture des images de grande qualité.

Au sommet du module photo, se trouve un objectif grand angle de 12 Mpx à ouverture f/1,7 et 24 mm, qui fait office de capteur principal. Il y a également un ultra grand angle de 12 Mpx f/2,2 16 mm pour les situations ou davantage de sujets / objets doivent entrer dans le cadre.

Image 1 sur 2

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)
Image 2 sur 2

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

L'ajout le plus original de cette nouvelle configuration est un téléobjectif adaptatif, qui comprend un capteur de 12 Mpx et deux objectifs - un téléobjectif f/2.3 de 70 mm et un objectif f/2,8 de 105 mm pour une portée encore plus grande.

Pourquoi vouloir un appareil photo adaptatif ? Sony affirme que cette innovation facilitera la bascule entre deux téléobjectifs distincts. Une fluidité que nous avons retrouvée dans nos tests, avec une grande qualité d'image et un usage plus flexible que sur d'autres téléphones.

L'objectif de 70 mm se veut conçu pour zoomer jusqu'à 2,9x, tandis que l'objectif de 105 mm libère un zoom de 4,4x ; au-delà, vous pouvez compter sur un zoom numérique 12,5x. Le zoom ne garantit pas la même qualité que le zoom téléobjectif de Samsung (sur le Galaxy S21 Ultra, par exemple) mais il offre une bonne expérience aux côtés du capteur principal.

S’il vous faut spécifiquement un téléobjectif, vous feriez mieux de vous tourner vers un smartphone Samsung Galaxy S21. Néanmoins, la proposition du Xperia 1 III demeure appréciable et décente lorsqu’il s’agit de capturer des photos à longue distance. Voici un exemple de ce que les téléobjectifs du Xperia 1 III peuvent obtenir :

Image 1 sur 5

Sony Xperia 1 III camera samples

Ultra grand angle (Image credit: TechRadar)
Image 2 sur 5

Sony Xperia 1 III camera samples

Grand angle (Image credit: TechRadar)
Image 3 sur 5

Sony Xperia 1 III camera samples

Zoom 2,9x (Image credit: TechRadar)
Image 4 sur 5

Sony Xperia 1 III camera samples

Zoom 4,4x (Image credit: TechRadar)
Image 5 sur 5

Sony Xperia 1 III camera samples

Zoom numérique 12,5x (Image credit: TechRadar)

Sony installe aussi la technologie autofocus rapide Dual PDAF sur le Xperia 1 III. Celle-ci est capable de suivre des objets tels que des animaux ou des humains avec une précision fantastique, s’assurant qu'il y ait un flou minimum (ou pas de flou du tout) lorsque vous appuyez sur le déclencheur.

C'est particulièrement pratique quand vous désirez prendre vos animaux de compagnie en photo, ou d'autres spécimens plus sauvages et peu connus pour leur immobilité. L'autofocus nous a permis d'obtenir constamment une excellente image. Les clichés contiennent des niveaux de détail impressionnants et les couleurs sont toujours fidèles à la réalité. 

La caméra frontale est exactement la même que celle du Xperia 1 II, qui, selon nous, produit déjà des selfies de bonne qualité. Cette caméra 8 Mpx f/2,0 est logée dans le cadre supérieur du téléphone, elle se montre totalement adaptée pour vos portraits destinés aux réseaux sociaux, ou encore pour lancer un appel vidéo.

Quelques photos prises avec le Sony Xperia 1 III

Image 1 sur 9

Sony Xperia 1 III camera

(Image credit: TechRadar)
Image 2 sur 9

Sony Xperia 1 III camera

(Image credit: TechRadar)
Image 3 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 4 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 5 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 6 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 7 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 8 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)
Image 9 sur 9

Sony Xperia 1 III camera samples

(Image credit: TechRadar)

Performances du Sony Xperia 1 III

Le Sony Xperia 1 III délivre des performances phares, avant tout grâce à sa puce Qualcomm Snapdragon 888. Vous pouvez choisir entre 256 ou 512 Go de stockage, mais contrairement aux générations précédentes, vous disposerez de 12 Go de RAM sur les deux éditions commercialisées - et si vous avez besoin d’un surplus d’espace disponible, vous pouvez l'étendre en glissant une carte Micro SD dans l’emplacement prévu à cet usage.

Au quotidien, le Xperia 1 III s’avère capable d'exécuter n'importe quel jeu téléchargé depuis le Google Play Store, tandis que les applications peuvent se charger aussi rapidement que sur n’importe quel smartphone haut de gamme.

Nous n'avons pas rencontré de latence, et le système d’exploitation Android 11 embarqué tourne sans problème. Sony dispose de sa propre surcouche utilisateur - nous apprécions le look qu'elle apporte, et elle emmène également quelques extras que vous n'obtenez pas sur l’interface Android native.

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

Le Xperia 1 III a obtenu un score moyen de 3233 points dans nos tests Geekbench 5, ce qui est un peu en dessous de ce que nous attendons d'un smartphone haut de gamme en 2021. Par exemple, le Samsung Galaxy S21 (avec chipset Exynos 2100) a obtenu un score de 3367 points, et le OnePlus 9 Pro l'a battu avec 3630 points. Cela peut sembler sous-estimé sur le papier, mais en utilisation réelle, nous n'avons pas remarqué de baisse de performances par rapport au OnePlus 9 Pro.

La 5G est un critère crucial pour le Xperia 1 III, et c'est la première fois que Sony propose la connectivité next-gen sur sa gamme mobile. Lors de nos tests limités (dus aux restrictions sanitaires), nous avons constaté que la 5G fonctionnait bien, la force et la fiabilité du signal étant comparables à celles d'autres appareils mobiles de ce type.

Autonomie du Sony Xperia 1 III

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

Sony a inclus une batterie plus grande que celle du Xperia 1 II, et la différence se révèle notable : le téléphone dure au moins une heure de plus que lors de nos tests avec le smartphone de la génération précédente.

Il s'agit d'une cellule de 4 500 mAh, contre 4 000 mAh pour le Xperia 1 II. Cela ne semble pas être une différence énorme en théorie, mais combinée aux optimisations de la consommation d'énergie permises par le Snapdragon 888, nous bénéficions ici d’une mise à niveau appréciable.

Nous avons souvent remarqué que le Xperia 1 III conservait un niveau d’autonomie important en fin de journée, avec 10% de charge garantie après 23h. 

Sony a également amélioré son système de charge rapide et le téléphone est livré avec un chargeur de 30W. Ce, alors que de nombreux constructeurs ont décidé de supprimer le leur. Que signifie la charge de 30W en termes pratiques ? Si la batterie de votre téléphone est à plat, elle sera rechargée à 50 % en seulement 30 minutes. Dans les faits, cette rapidité de chargement n’a jamais fait défaut. 

La compagnie a enfin inclus la recharge sans fil inversée pour la première fois dans le Xperia 1 III, et ce bonus fonctionne à merveille - cela vous permet de charger des appareils tels que des écouteurs, des montres connectées ou d'autres téléphones à partir de la batterie de votre Xperia.

C'est particulièrement utile si vos écouteurs - entre autres - sont morts et que vous voulez leur donner un coup de boost éclair. Comme pour la technologie de charge inversée des autres marques, les vitesses de chargement ne sont pas particulièrement impressionnantes, mais c'est toujours une option de secours qu’il vaut mieux transporter avec soi.

Faut-il acheter le Sony Xperia 1 III ?

Sony Xperia 1 III

(Image credit: TechRadar)

Achetez-le si…

Vous désirez un écran haut de gamme
Tout le monde n'a pas besoin d'un écran 4K sur son téléphone, mais si vous recherchez un appareil mobile doté d'un écran fantastique, le Sony Xperia 1 III est une excellente affaire. La mise à niveau de 120 Hz constitue également un argument commercial conséquent. 

Il vous faut un smartphone résistant
Sony a amélioré la durée de vie de la batterie du Xperia 1 III. Elle surpasse celle des générations précédentes et même d’un bon nombre de grandes marques en circulation. De plus, le modèle est livré avec quelques extras comme la recharge sans fil inversée. 

Vous utilisez un casque ou des écouteurs filaires
Voici maintenant quelques années que les smartphones Android ont abandonné l’insertion d’une prise jack de 3,5 mm. Sony l’a réintroduite sur le Xperia 1 III, ce qu’apprécieront les porteurs de casque ou d’écouteurs avec câble.

Ne l'achetez pas si… 

Vous avez besoin d'un téléphone bon marché
Le Xperia 1 III délivre des performances premium, et forcément son prix élevé a été fixé en conséquence. Si vous recherchez un téléphone Sony moins cher, vous pouvez envisager le Xperia 5 III.

Vous avez des petites mains
Le Xperia 1 III sera un peu difficile à manipuler pour certains, surtout si vous êtes habitué à un modèle plus petit. Le ratio 21:9 se veut bluffant, mais il est difficile à tenir du bout des doigts. Et l’achat d’une coque est plus que recommandé.

Vous aimeriez un capteur d'empreintes digitales plus réactif
Sony a conservé son capteur d’empreintes digitales couplé au bouton d'alimentation, sur le flanc droit du smartphone. Si vous êtes frustré par les multiples tentatives d’identification ratée, il est nécessaire de se tourner vers les nouveaux smartphones embarquant un capteur d’empreintes sous l’écran.

James Peckham

James is Phones Editor for TechRadar, and he has covered smartphones for the best part of a decade bringing you news on all the big announcements from top manufacturers making mobile phones. James is often testing out and reviewing the latest and greatest mobile phones, smartwatches, tablets, virtual reality headsets, fitness trackers and more. He has also worked on other leading tech brands, such as T3 and Gizmodo UK, as well as appearing as an expert on TV and radio for the BBC and other publications. Be sure to follow him on Twitter for all the latest smartphone news.