Skip to main content

Le Steam Deck peut-il supporter Cyberpunk 2077 et les sessions multijoueurs longues ?

Steam Deck
(Crédit photo: Future / Valve)

Le Steam Deck de Valve sera lancé en décembre, et des kits de développement ont déjà été envoyés. Une source chinoise possédant l'un de ces kits a divulgué quelques benchmarks centrés sur la durée de vie de la batterie mais aussi sur la fréquence d’images délivrée.

Avant toute chose, il convient de considérer chaque résultat livré ci-dessous avec la plus grande prudence - car, même s’ils s’avèrent réels, le Steam Deck est toujours en cours de développement. Lesdits résultats concernent un Steam Deck tournant sous sa résolution native de 1280 x 800 pixels (en d'autres termes, celle que vous obtiendrez en mode portable).

Ici, Shadow of the Tomb Raider tourne à 30 images par seconde (fps) avec les paramètres graphiques ultra , et à 36 fps avec des paramètres élevés. En réduisant d’autres facteurs - malheureusement, les réglages exacts appliqués n'ont pas été spécifiés - le titre peut enfin tourner à 60 fps. Une bonne nouvelle. 

Doom a également réussi à atteindre 60 fps avec des paramètres visuels moyens. En augmentant les préférences, on obtient 46 fps, ce qui reste tout de même louable (là encore, aucun détail exact n'a été fourni). Dota 2 s’exécute à 47 fps avec des performances graphiques maximales et 80 fps avec un profil plus raisonnable. 

Le vrai défi pour le Steam Deck était de supporter Cyberpunk 2077, qui consomme beaucoup plus de ressources. Et bien dans ce cas précis, la console portable de Valve ne s'est pas effondrée - avec un niveau de détails élevés, elle a réussi à obtenir 20 à 30 fps.

L'autonomie et les températures du matériel ont également été passées au crible, l'arrière du Steam Deck atteignant 42,6 degrés Celsius en utilisation intensive. Tandis que la batterie a tenu trois heures de session vidéoludique, en conservant 46% d’énergie avant recharge. 


Trop beau pour être vrai ?

Revenons à Cyberpunk 2077. Si une fréquence de 30 fps demeure décente, notre bêta-testeur observe tout de même des freezes et des latences aléatoires en cours de partie. La fréquence d'images moyenne n'est pas tout, bien sûr, et de telles saccades vont sérieusement gâcher l'expérience de jeu. Le fait d'abaisser les paramètres à un niveau moyen plutôt qu'à un niveau élevé devrait permettre d'augmenter considérablement le taux de rafraîchissement. Une hypothèse à développer, ce cas de figure n’ayant pas été évalué.

Dans l'ensemble, cependant, ces niveaux de performance semblent prometteurs, particulièrement si vous considérez qu'il s'agit encore d'une unité de développement - et que sa configuration peut toujours être optimisée.

L'autonomie du Steam Deck, de son côté, se révèle remarquable. Elle pourrait théoriquement vous donner près de six heures de matchs multijoueurs en mode nomade (si l’on se base uniquement sur cette fuite). Bien sûr, cela dépend beaucoup du titre auquel vous jouerez, et de la façon dont les paramètres seront définis. Ce résultat confirmerait toutefois l'affirmation de Valve évoquant jusqu’à huit heures d'autonomie. 

Malgré les pincettes requises vis-à-vis des auteurs de ce benchmark, il est difficile de ne pas être séduit par la perspective de cette longévité et des performances générales de la console Valve.

Via Tom's Hardware

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).