Skip to main content

Quelles sont les meilleures distributions Linux pour les jeux en 2022 ?

PRICE
VERDICT
REASONS TO BUY
REASONS TO AVOID
VERDICT
REASONS TO BUY
REASONS TO AVOID
Meilleures distributions Linux pour les jeux
(Crédit photo: Linux)

Les meilleures distributions Linux pour les jeux permettent de jouer facilement à des jeux PC sur votre ordinateur portable (ou de bureau) Linux.

Les jeux sous Linux ont fait des progrès considérables au cours des cinq dernières années. S'il a toujours été possible de jouer sous Linux, les titres qui fonctionnaient parfaitement sur cette plateforme restaient rares.

Lorsque Valve a lancé sa propre distribution Linux pour supporter la bibliothèque de jeux Steam, elle a marqué un véritable tournant. Celui-ci a poussé les éditeurs vidéoludiques à reconnaître et prendre en compte les plateformes open source. Les titres n'ont pas tardé à affluer, et aujourd'hui, même les grands studios affichent fièrement la compatibilité Linux de leurs titres phares. Grâce à des initiatives telles que Proton, les amateurs de la famille d'OS open source bénéficient d'une jouabilité décente même sur des titres conçus uniquement pour Windows.

Avant même que Valve ne s'y mette, les porte-drapeaux des jeux sous Linux ont été les initiatives open source telles que la couche de compatibilité WINE, les plateformes de jeux comme Lutris qui s'appuient sur une forte communauté pour faire tourner des centaines de titres sous Linux, et les pilotes open source de haute qualité de fournisseurs comme AMD.

Grâce à toutes ces initiatives, le système d'exploitation open source n'a pas seulement prouvé qu'il constituait un support gaming très performant, il peut même parfois surpasser Windows.

Dans la plus pure tradition de l'open source, vous disposez d'une poignée d'options qui vous aideront à créer l'environnement Linux idéal pour vos jeux. Voici quelques-unes de nos options privilégiées.


(Image credit: Drauger)

1. Drauger OS

La meilleure distro bureau pour les joueurs

Pourquoi l’acheter

+
Un large catalogue d'applications
+
Prise en charge de plusieurs manettes

Pourquoi attendre

-
Pas de navigateur dans l'environnement Live
-
Système d'installation encombrant

Drauger OS (s'ouvre dans un nouvel onglet) se décrit comme un système d'exploitation de bureau Linux conçu spécifiquement pour les jeux. La distro est basée sur les versions Ubuntu LTS. Cependant, au lieu d'opter pour le noyau d'Ubuntu, Drauger utilise le noyau Linux principal.

Les développeurs ont compilé le noyau avec une faible latence activée et ont également modifié la fréquence d'ordonnancement de 250 Hz à 1000 Hz. Grâce à ces changements, les joueurs devraient bénéficier de taux d'images plus élevés, d'une réduction du déchirement de l'écran et, de manière générale, de meilleures performances gaming.

La distro installe le client Steam directement au démarrage de l'environnement Live. Elle utilise ensuite un environnement de bureau Xfce personnalisé et les nouveaux utilisateurs apprécieront le tutoriel dans l'application de bienvenue qui leur présentera un tour complet du nouvel environnement.

Drauger prétend prendre en charge la plupart des manettes Xbox et Xbox360, ainsi que certaines manettes PlayStation. La distro dispose également de plusieurs applications et outils installés d'emblée pour améliorer l'expérience de jeu, notamment PlayOnLinux, WINE, Lutris, Steam et DXVK.

La distro est livrée avec un large cache d'applications, ce qui signifie que vous pouvez l'utiliser comme une distro de bureau très performante pour les tâches informatiques courantes. En fait, vous aurez besoin d'un disque avec au moins 32 Go d'espace disque pour installer Drauger.

(Image credit: Ubuntu GamePack)

2. Ubuntu GamePack

La distro Linux la plus polyvalente en termes de services gaming

Pourquoi l’acheter

+
Prise en charge de plusieurs plateformes gaming
+
Comprend des optimisations GameMode
+
Des tonnes d'applications de bureau

Pourquoi attendre

-
Pas de jeux préinstallés

Ubuntu GamePack (s'ouvre dans un nouvel onglet) vient des développeurs ukrainiens UALinux, et est très similaire à Drauger OS. Les deux distros sont basées sur Ubuntu, bien qu'Ubuntu GamePack utilise un environnement de bureau Gnome personnalisé. En outre, en plus des codecs et pilotes propriétaires, Ubuntu GamePack fournit également de multiples plateformes et outils gaming, notamment Steam, Lutris, PlayOnLinux, etc.

Cependant, avec Ubuntu GamePack, vous obtenez également une version d'essai limitée dans le temps de CrossOver, qui est une application de compatibilité propriétaire basée sur WINE que vous pouvez utiliser pour exécuter des jeux (et des applications) Windows. La distro comprend également l'émulateur DOSBox pour exécuter des jeux DOS ainsi que ScummVM pour exécuter des jeux d'aventure et de rôle classiques.

Le point fort de la distro est un ensemble d'optimisations connu sous le nom de GameMode qui modifie l'installation pour la rendre plus adaptée aux jeux. La distro comprend également un ensemble d'applications de productivité de bureau ordinaires pour se présenter comme une distro de bureau très performante pour les joueurs. Elle est également plus performante que Drauger car elle utilise une instance personnalisée de l'installateur intuitif Ubuntu Ubiquity.

(Image credit: Fedora)

3. Fedora Games spin

La meilleure distro communautaire

Pourquoi l’acheter

+
Des centaines de jeux proposés
+
Environnement Live entièrement utilisable

Pourquoi attendre

-
Steam non inclus

La raison d'être de Fedora Games spin (s'ouvre dans un nouvel onglet) est de présenter les meilleurs jeux open source disponibles dans les dépôts de la distro Fedora.

La distro est distribuée sous la forme d'une image de 4,1 Go et est remplie de toutes sortes de jeux, des jeux de stratégie aux jeux de tir à la première personne, en passant par tous les autres. Mieux encore, vous pouvez profiter de tous ces jeux dans l'environnement Live.

Fedora Games utilise l'environnement de bureau Xfce et les développeurs sortent une nouvelle version à chaque fois que Fedora a une version majeure. C'est pourquoi la dernière édition est basée sur Fedora Workstation 33.

Bien que Fedora Games soit une distribution de jeux très performante et qu'elle fonctionne comme prévu, elle n'a pas la dextérité de certaines des autres distributions de jeux que nous avons présentées ici. Pour commencer, elle n'inclut pas d'autres plateformes comme Steam ou des utilitaires comme PlayonLinux ou WINE, même si tous ces éléments peuvent être installés manuellement.

(Image credit: System76)

4. Pop!_OS

Une bonne base pour construire votre bibliothèque de jeux

Pourquoi l’acheter

+
Prise en charge des systèmes graphiques hybrides
+
Installation personnalisée

Pourquoi attendre

-
Une solution un peu trop basique

La distribution Pop!_OS (s'ouvre dans un nouvel onglet) de System76 est l'une des meilleures options pour les joueurs qui souhaitent profiter de leur propre configuration gaming.

Pop!OS est basée sur la version Ubuntu LTS et propose sa propre interface utilisateur sur Gnome, appelée Pop Shell. La distribution possède toute la plomberie nécessaire pour permettre à ses utilisateurs de la modeler selon leurs besoins. Pour les joueurs, cela signifie notamment que les systèmes graphiques hybrides fonctionnent sous Linux et que vous avez la possibilité de lancer des jeux sur le GPU dans le menu contextuel.

Bien que la distro ne soit pas livrée avec des plateformes de jeux, contrairement aux autres options de ce guide, vous pouvez facilement exécuter des jeux venant de plateformes comme Steam, Lutris et GameHub via son magasin d'applications, sans trop d'efforts. De plus, la distro est disponible en deux versions : une image standard et une autre avec le pilote propriétaire Nvidia préinstallé.

(Image credit: Lakka)

5. Lakka

La meilleure distro pour les retrogamers

Pourquoi l’acheter

+
Émule des dizaines de consoles rétro
+
Peut être installée sur un vaste choix d'ordinateurs

Pourquoi attendre

-
Il vous faudra chercher les jeux installables dans un second temps

Lakka (s'ouvre dans un nouvel onglet) est une version légère de Linux qui peut transformer votre ordinateur en une console de jeux rétro. Elle est construite sur le noyau libretro et utilise RetroArch comme support frontal.

Lakka est disponible sous forme d'image USB amorçable pour les PC. Il existe également des versions pour les machines basées sur ARM, comme le Raspberry Pi.

Cette distribution prend en charge la plupart des claviers ainsi que les manettes sans fil PS3 et PS4, de même que les manettes Xbox 360 si vous disposez du dongle propriétaire. RetroArch possède une fonction d'autoconfiguration très pratique qui devrait permettre à la plupart des contrôleurs de fonctionner sans que vous ayez à configurer manuellement les touches. La documentation de Lakka contient également d'excellentes instructions pour les configurations plus inhabituelles.

Pour des raisons de copyright, le système d'exploitation est livré sans jeux préinstallés. Vous devrez obtenir des copies légales d'images ISO de CD de jeux que vous possédez ou de fichiers ROM précompilés de jeux d'arcade. Consultez l'Internet Archive qui contient des ROMs du domaine public.

Comment choisir les meilleures distributions Linux pour les jeux ?

Vous devrez prendre en compte de nombreux facteurs pour choisir vous-même les meilleures distributions Linux pour les jeux. 

Pour commencer, vous devez vous assurer que vous disposez d'un espace disque suffisant pour installer la distribution. Vous devrez ensuite vérifier si la distribution prend en charge les plates-formes de jeu, comme Steam ou GameHub. Si vous préférez utiliser des manettes pour vos sessions, assurez-vous que la distribution prend en charge les manettes, comme celles de la Xbox ou de la PlayStation. Vous pouvez également vérifier si la distribution est fournie avec d'autres applications de bureau ordinaires.

Les meilleures distributions Linux pour les jeux : comment nous les testons ?

Nous avons testé plusieurs distributions pour trouver la meilleure distribution linux pour les jeux et les avons évaluées en fonction de leur taille, des exigences matérielles, de la facilité d'installation et des performances de jeu. Nous avons examiné le nombre de plates-formes de jeu prises en charge, la présence ou non de jeux préinstallés ou d'autres applications pour une utilisation régulière, la compatibilité avec les contrôleurs (avec ou sans fil) et le mappage automatique des touches des contrôleurs. Nous avons également vérifié si les distributions présentaient des optimisations susceptibles d'améliorer l'expérience de jeu.

With almost two decades of writing and reporting on Linux, Mayank Sharma would like everyone to think he’s TechRadar Pro’s expert on the topic. Of course, he’s just as interested in other computing topics, particularly cybersecurity, cloud, containers, and coding.