Skip to main content

PS5 : date de sortie, prix, caractéristiques techniques, jeux de la dernière console PlayStation de Sony

PS5
(Crédit photo: Sony)

La PS5 (ou PlayStation 5) représente la nouvelle génération de console de jeux PlayStation, elle introduit la 9e génération de consoles de salon au global. Au cours du PS5 Showcase Event du 16 septembre dernier, Sony a confirmé sa date de sortie, ce sera le 19 novembre 2020 en France. Nous avons également appris son prix : 399 € pour la Digital Edition (sans lecteur disque), 499 € pour l'édition standard.

Un peu plus tôt, en juin, Sony a présenté une grande partie du futur catalogue de jeux PS5. L'occasion de découvrir de nombreuses bandes annonces des premiers jeux qui constitueront son catalogue de lancement. Tels que jeux, comme Horizon Forbidden West, Spider-Man: Miles Morales et un remake PS5 de Demon's Souls.

La révélation du design final de la PS5 s’avère un véritable choc. Sony dévoile une PS5 entièrement numérique sans lecteur de disque et donc totalement consacrée au dématérialisé. Un signe évident que les concepteurs de consoles envisagent un avenir sans support physique. 

À bien des égards, les événements du 11 juin et du 16 septembre correspondent à la conférence E3 zappée de Sony. Des surprises, des réponses, des nouvelles attentes et des vidéos alléchantes que nous vous partageons – si vous les avez manquées (ou pour le plaisir de les revoir) :

Les premières infos sur la PS5

  • Qu'est-ce que c'est ? La PS5 sera la console nouvelle génération de Sony, remplaçant la PS4 Slim et la PS4 Pro.
  • Quand sortira-t-elle ? Le 19 novembre 2020 en France.
  • Quels jeux vidéo accompagneront la PS5 ? Des tonnes de nouveaux jeux dont les suites très attendues de Marvel’s Spider-Man, Horizon Zero Dawn, Resident Evil… et des remakes de Demon’s Souls ainsi que de GTA 5.
  • La PS5 sera-t-elle une console de jeux VR ? Oh oui. La console next-gen sera compatible avec le casque PSVR actuel. Il y a également des rumeurs sur la sortie d’un casque PlayStation VR 2.
  • Combien coûtera la PS5 ? 399 € pour la Digital Edition, 499 € pour l'édition standard avec lecteur Blu-Ray.

(Image credit: SIE Santa Monica Studio)

Date de sortie de la PS5

Sony avait laissé entendre, dans un premier temps, que sa future console de jeux serait disponible en rayon pour les fêtes de fin d’année. Si le mois de décembre a d'abord été évoqué, une annonce officielle, communiquée le 16 septembre, a confirmé la date du 12 novembre pour une sortie avancée aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon et en Corée du Sud. Il faudra attendre une semaine de plus, le 19 novembre, pour la découvrir dans le reste du monde, y compris en France.

A noter que les précommandes, elles, démarrent le 17 septembre.

Pourquoi Sony semble jouer contre la montre ? Il s’agit en réalité d’une compétition marketing avec Microsoft. La firme dirigée par Satya Nadella multiplie les effets d’annonce à propos de sa propre console de 9e génération : la Xbox Series X qui devrait être lancée le 10 novembre, en même temps que la Xbox Series S.

Le constructeur a, par ailleurs, certifié que les restrictions sanitaires, adoptées pour faire face à la pandémie du coronavirus, n'auraient aucune incidence sur la sortie de la PS5. Et en aucun cas, elles n’entraîneraient un report en 2021.

(Image credit: Sony)

Prix de lancement de la PS5

Sony a confirmé deux prix correspondant aux deux versions de la PS5 qui seront commercialisées. Il faudra débourser 399 € pour la Digital Edition, version la plus abordable sans lecteur de disque - cette console accueillera uniquement des jeux dématérialisés. Comptez 100 € de plus, soit 499 €, pour l'édition standard avec lecteur Blu-Ray 4K.

Sony contre-attaque ainsi Microsoft, en proposant sa console de salon au même prix que la Xbox Series X. Bien que cette dernière ait à offrir une configuration plus musclée et un mode rétrocompatibilité plus avancé. La Xbox Series S, quant à elle, remporte la bataille des prix puisqu'elle sera facturée à 299 €.

Gageons que les tarifs de la PS5 restent abordables, si on les compare au lancement de la PS3, vendue à 599 € en 2007.

Design de la PS5

Design PS5

(Image credit: N/A)

Le design de la PS5 a été officiellement révélé le 11 juin 2020. Regardez la présentation vidéo de la console dans l’intro de ce dossier.

Sony a offert un énorme cadeau surprise aux spectateurs de la conférence The Future of Gaming qui attendaient essentiellement une présentation des premiers jeux du catalogue PS5. D’autant plus marquante que le constructeur a mentionné non pas une mais deux éditions de la PlayStation 5 à venir : une version standard avec lecteur Blu-Ray 4K et une version numérique plus mince, et surtout sans lecteur de disque.

Les deux utiliseront la connectivité USB-C pour relier leurs périphériques : la DualSense bien sûr, mais aussi une caméra HD, un nouveau casque sans fil maison et une télécommande multimédia. Quant au design lui-même ? Il est clairement singulier et ne manquera pas de diviser l’opinion.

Il s’agit d’un mélange arty de plastiques noirs et blancs avec un éclairage bleu en surbrillance. Nous sommes loin de la « boite noire » usuelle mise en avant par Sony depuis quelques années.

L'édition numérique voit le constructeur japonais évoluer avec ce qui devient de plus en plus une évidence pour l’industrie : se débarrasser définitivement du support physique et passer au 100% dématérialisé. Avec un accès à internet de plus en plus généralisé et véloce, les joueurs se tournent en effet vers les plateformes de téléchargement ou de streaming pour le jeu vidéo comme pour les films et les séries. Leurs avantages : une date de sortie fixe, un prix inférieur, moins de rangement à entreprendre et peu de risque de perdre le jeu en question. Le temps du disque est-il déjà révolu ? Pour ceux qui adorent exhiber leur bibliothèque physique de jeux, la future console Blu-Ray restera une option très courtisée.

Voici quelques visuels représentant le fameux design de la PS5 :

Image 1 sur 4

(Image credit: Sony)
Image 2 sur 4

(Image credit: Sony)
Image 3 sur 4

(Image credit: Sony)
Image 4 sur 4

(Image credit: Sony)

Caractéristiques techniques de la PS5

Demon's Souls sur PS5

Demon's Souls sur PS5 (Image credit: Sony / From Software)
  • Processeur : AMD Zen 2 avec 8 cœurs à 3.5 GHz (fréquence variable)
  • Carte graphique : 10.28 TFLOPs, 36 CUs à 2.23GHz (fréquence variable)
  • Architecture GPU : Custom RDNA 2
  • Mémoire / Interface : 16 Go GDDR6 / 256-bit
  • Bande passante mémoire : 448 Go/s
  • Stockage interne : SSD personnalisé 825 Go
  • Débit IO : 5.5 Go/s (raw), 8-9 Go/s (compressé)
  • Stockage étendu : SSD NVMe
  • Stockage externe : HDD USB (uniquement pour les jeux PS4)
  • Lecteur : Blu-ray 4K UHD

La configuration de la PS5 a été dévoilée en partie pendant la première présentation officielle de la console le 18 mars 2020.

Mark Cerny a révélé que la PlayStation 5 intégrera 16 Go de RAM, un processeur et une puce graphique AMD. Le premier embarquera 8 cœurs à 3,5 GHz (fréquence variable) et sera basé sur la 3e génération de la gamme Ryzen. La carte graphique RDNA 2, quant à elle, délivrera une puissance de 10,3 téraflops (contre 1,84 pour la PS4) - à titre de comparaison encore, la carte graphique de la Xbox Series X atteint 12 téraflops. 

Un combo qui permettra de supporter la technologie Ray Tracing pour donner un maximum de photoréalisme aux jeux vidéo exécutés sous PS5. « Nous rêvons de démontrer à quel point l’expérience de jeu peut être radicalement différente à partir du moment où nous utilisons la puissance matérielle nécessaire », appuie Cerny dans une interview donnée précédemment au magazine Wired.

Pour aller dans ce sens, la console de Sony prendra en charge l’affichage 8K et proposera des textures beaucoup plus riches et détaillées. La direction artistique des jeux vidéo va devenir plus complexe mais ces derniers ne seront pas forcément plus lents à charger. Car Sony mise sur un nouveau SSD pour réduire les temps de chargement. Nous passerons ainsi de 1 Go affichés en 20 secondes via le disque dur de la PS4 à 2 Go obtenus en 0,27 seconde grâce au SSD de la PS5. La vitesse de calcul, elle, évoluera de 100 Mb/s (PS4) à 5,5 Gb/s (PS5). Sachant que les SSD les plus puissants atteignent aujourd'hui 7 Gb/s.

Le SSD utilisera aussi la solution Kraken pour garantir une compression des données améliorée en moyenne de 10% versus la PS4. Le risque de latence et de freeze deviendrait quasi-nul. Dans un MMO, cela se traduirait par une fluidité absolue des textures pendant le passage d'une carte à l'autre.

SSD PS5

(Image credit: Sony)

Bien sûr, pour profiter pleinement de l’apport du SSD, l’installation complète des jeux deviendra obligatoire. Reste qu’en exploitant pleinement la puissance du SSD, les développeurs pourraient réduire aisément la taille du fichier d'installation des jeux. Comme l’explique Donnelly : « il ne sera plus nécessaire de dupliquer les données pour compenser la lenteur du temps de recherche par les lecteur optique et disque dur ». Enfin, le SSD donnera la possibilité aux joueurs de choisir les éléments du jeu qu’ils souhaitent installer ou supprimer. Ainsi, au lieu d'installer un titre complet, vous pourrez décider de conserver seulement la campagne solo puis de télécharger le mode solo ultérieurement. Ou l’inverse.

Un lecteur Blu-Ray 4K viendra compléter ces spécifications techniques haut de gamme. Il permettra de lire les jeux vidéo gravés sur des Blu-Ray de 100 Go en moyenne.

Le son, lui, pourrait être la dernière bonne surprise de cette configuration spéciale. Cerny mentionne un nouveau moteur audio maison, Tempest 3D AudioTech, qui offrira un son surround et immersif. Une centaine de sources sonores seront ainsi prises en charge simultanément. Les casques et écouteurs sont-ils prêts à recevoir ce gain technologique ? A priori oui, pour la plupart, mais il faudra attendre encore un peu pour les téléviseurs.

Quelle manette pour la PS5 ?

Image 1 sur 2

(Image credit: Sony)
Image 2 sur 2

(Image credit: Sony)

La PS5 sera livrée avec sa propre manette, selon Sony. Baptisée officiellement DualSense, il s’agira toujours d’une manette haptique, améliorée par une sensation du toucher plus immersive. Ce qui se traduirait par une plus grande variété de vibrations pour coller au plus près à l’action du jeu représentée.

La manette PS5 comportera également des gâchettes L2 et R2 à retour de force. Les développeurs de jeu eux même seront chargés de programmer leur résistance pour simuler des actions plus réalistes. Si votre personnage manie un arc, par exemple, la gâchette résistera plus à la pression de votre doigt que si vous maniez un revolver.

Dans les différences majeures qui semblent la séparer de la DualShock 4, la DualSense serait légèrement plus trapue, avec des gâchettes plus grandes et un microphone intégré pour commander la console vocalement. Il sera de même possible de communiquer avec les autres joueurs sans casque micro supplémentaire. En outre, le port Micro USB du DualShock 4 serait remplacé par un port USB-C plus petit, placé sur la partie supérieure de la manette.

En revanche, la LightBar, traditionnellement placée sur le devant de la manette, disparaît définitivement sur la DualSense, laissant place à une LED. Un choix qui nous rend inquiets sur la gestion des jeux compatibles PSVR et PS Camera, la commande lumineuse s’étant illustrée comme un relais indispensable de ces périphériques.

Enfin, fait le plus étonnant : la DualSense sera la première manette bicolore de Sony, jusqu'ici habitué au noir uniforme ou au blanc cassé. Un choix esthétique qui pourrait nous amener à imaginer une console également bicolore.

Jeux PS5 : ce que nous savons sur les premiers titres

Horizon Forbidden West PS5

Horizon Forbidden West (Image credit: Sony / Guerrilla)

Nous avons enfin eu droit à un premier aperçu de la gamme de jeux PS5 pendant la conférence du 11 juin 2020. Des annonces extrêmement convaincantes de la part des éditeurs partenaires de Sony. Des dizaines de titres ont été présentés, avec une grande variété de jeux indés côtoyant les jeux AAA de grands noms comme Capcom et Bethesda.

Parmi les plus attendus, citons la suite de l’extraordinaire Horizon Zero Dawn : Horizon Forbidden West. Le jeu original a poussé la PS4 dans ses retranchements, avec des graphismes époustouflants de plages ensoleillées, de récifs tropicaux et de robots dinosaures nous terrorisant autant que la protagoniste principal, Aloy. Dans ce second épisode, cette dernière débute une nouvelle odyssée tout aussi visuellement sublime, dans les ruines d’une Amérique futuriste presque photoréaliste.

D'autres franchises devraient également signer leur grand retour. A l’instar de Spider-Man, encore porté par le prometteur studio Insomniac Games, et qui donnera la vedette à un personnage secondaire du premier opus : Miles Morales. Réjouissez-vous : vous pourrez de nouveau survoler les buildings de Manhattan dans un monde encore plus ouvert.

Le remake de Demon's Soul, dont la rumeur se montrait tenace depuis des mois, a également été confirmé. A réserver aux joueurs qui aiment les RPG masochistes. La saga Resident Evil, quant à elle, proposera une autre sortie à la première personne, intitulée Resident Evil 8: Village. Un come-back en Europe sur les traces de l’angoissant Resident Evil 4 ?

Des épisodes inédits de Ratchet et Clank, Oddworld et Gran Turismo raviront les fans. Ainsi que la future version « étendue et améliorée » de Grand Theft Auto 5 qui marquera assurément la next-gen. Enfin, citons le très énigmatique Deathloop, déjà présenté durant l'E3 2019, promet un mix étrange entre Dishonored et une production de Quentin Tarantino.

Nous avons également reçu la confirmation qu'une suite de God of War est en route, tout comme Final fantasy XVI et un RPG Harry Potter appelé Hogwarts Legacy

Interface, PlayStation Now et rétrocompatibilité

The Last of Us 2

The Last of Us 2 (Image credit: Sony/Naughty Dog)

L’architecte de la console déclare, par ailleurs, que l’interface utilisateur sera remodelée. Rejoindre une partie multi-joueurs en temps réel, lancer une mission solo inédite ou débloquer une récompense sur votre ou vos jeux en cours, tout devrait s’opérer directement à partir de la page d’accueil de l’environnement PlayStation.

Dans ses confidences adressées à Wired, Cerny est confiant sur l’avenir de PlayStation Now, le service de cloud gaming de Sony, face à l’arrivée de Google Stadia et du Projet X Cloud de Microsoft : « [PlayStation Now] vous apportera une expérience de jeu immersive à tout moment, où que vous soyez ». Rappelons que la PS4 permet déjà de diffuser un jeu vidéo de la console vers un ordinateur, un smartphone, une tablette ou même votre PS Vita. Demain, le service « tirera parti des dernières technologies informatiques, de streaming, de cloud et de 5G ». Pour s’affranchir définitivement de la console ?

Une « écrasante majorité » des 4 000 jeux disponibles sur PS4 seront également jouables sur PS5, y compris les jeux PSVR, grâce à la rétrocompatibilité. « Presque tous » les 100 meilleurs jeux de la console occuperont le catalogue PS5 dès son lancement, tandis que le reste de la bibliothèque PS4 rejoindra ces premières propositions via des mises à jour régulières du système.

Nous nous attendons également à ce que toute prochaine sortie de l’année sur PS4 soit proposée instantanément sur PS5, de Ghost of Tsushima à The Last of Us 2. En outre, tous les nouveaux jeux PS4 propriétaires, soumis à Sony après le 13 juillet, devront être compatibles PS5.

Plusieurs titres ont déjà reçu l’aval de la firme japonaise. Godfall est présenté comme un action-RPG à la croisée entre Destiny et Borderlands, vous pourrez y jouer en solo ou en coop jusqu’à 3 joueurs. Watch Dogs: Legion, troisième opus de la franchise populaire d’Ubisoft, sortira sur PS4 entre avril et novembre, avant de devenir l’un des premiers ambassadeurs de la PS5. Même programme pour Assassin’s Creed Valhalla, Gods and Monsters et Rainbow Six Quarantine, trois poids lourds du studio immensément réclamés par les joueurs.

D’autres opus Far Cry, God of War, The Elder Scrolls compléteront surement la mouvance, tout comme Destiny et Fortnite qui débarqueront avec assurance sur PS5.

En revanche, si vous espérez que l'une des exclusivités PS5 révélées lors de la présentation soient portées sur PS4, vous serez déçu. Dans une interview accordée à  GamesIndustry.biz, le président-directeur général de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, a semblé rejeter cette possibilité.

« Nous avons toujours revendiqué que nous croyons d’abord aux générations. Nous pensons que lorsque vous vous donnez la peine de créer une console de nouvelle génération, elle devrait inclure des fonctionnalités et des avantages que la génération précédente ne comprend pas […] Nous pensons qu'il est temps de donner à la communauté PlayStation quelque chose de nouveau, quelque chose de différent, qui ne peut vraiment être apprécié que sur PS5 ».

En plus des révélations sur le gameplay à venir de la nouvelle génération, nous avons aperçu quelques performances visuelles exhibées via le moteur Unreal Engine 5 d'Epic. Une démo à visionner ci-dessous :

Une PS5 Pro en vue ?

PS5 Pro

(Image credit: Shutterstock)

L’une des dernières rumeurs en circulation suggère que Sony développerait une PlayStation 5 Pro qui sortirait en même temps que la PS5 standard. A l’origine de cette hypothèse : l’éminent YouTuber japonais Zenji Nishikawa qui, par le passé, avait déjà partagé des révélations solides sur la PS4 Pro et la Nintendo Switch Lite.

Selon Nishikawa, la PS5 Pro coûterait environ 100 à 150 € de plus que la console PS5 de base. « [Sony] a reconnu l'intérêt d’un modèle premium désiré par les joueurs et la compagnie souhaite donner aux joueurs ce qu'ils veulent dès le début de la génération », analyse-t-il en prenant pour appui le succès commercial de la PS4 Pro.

En décembre 2019, le magazine de jeux vidéo Famitsu a évoqué une console de jeux Sony mise en vente avec un SSD de 4 To, au prix exorbitant de 900 €. Un scoop corroborant les propos de Zenji Nishikawa mais démenti assez rapidement par Sony.