Skip to main content

Les meilleures alternatives à Waze : trouvez le co-pilote parfait

Meilleures alternatives à Waze
(Crédit photo: Apple)

Devenus indispensables au quotidien, les assistants d’aide à la conduite ont investi la majorité des habitacles des automobiles. Les voitures récentes arborent bien souvent un système multimédia qui orne la planche de bord : Apple Car Play ou Android Auto (indisponible sur smartphone depuis peu). Ces derniers sont capables d’afficher l’assistant d’aide à la conduite directement sur l’écran, remplaçant carrément les GPS constructeurs pré-intégrés au véhicule. 

Waze est un acteur majeur dans ce secteur. Sa facilité d’utilisation via smartphone, sa gratuité et son aspect communautaire ont séduit bon nombre d’automobilistes. En effet, Waze permet à chaque utilisateur de signaler aux autres un nid de poule, un ralentissement, un bouchon, une voiture arrêtée sur le bas-côté, voire un radar. Waze utilise également des données en temps réel pour permettre d’éviter au maximum les bouchons en prenant des itinéraires alternatifs. Mais Waze consomme un volume considérable de données mobiles et brûle l’autonomie de votre smartphone - même si de gros progrès ont été réalisés sur ces deux points au cours des dernières années. Pour les usagers aux forfaits bon marché, avec peu de data utilisable, ce n’est pas forcément un compagnon de route à envisager. Et comme la batterie en prend également un sacré coup, cela vous oblige à garder votre smartphone constamment sur secteur. 

La légalité sur le signalement des forces de police interroge par ailleurs (nous reviendrons sur cet aspect plus tard) et certains utilisateurs Android préfèrent exécuter des versions datées de l’application pour continuer à repérer avec précision les radars (une fonctionnalité modifiée depuis quelques années). 

Mais Waze n’est pas le seul service sur le marché, et il existe d’innombrables alternatives plus ou moins fiables, qui, sur le fond, font sensiblement la même chose. C’est-à-dire emmener le conducteur d’un point A à un point B. Découvrez notre liste des meilleures alternatives à Waze ci-dessous. 

Coyote

(Image credit: Coyote)
(opens in new tab)

1. Coyote

L’application idéale pour localiser les radars fixes

Signale avec précision les radars 
Design de l’interface assez moderne 
Application très bien optimisée depuis 2005
Consomme plus de data que Waze 
Info-trafic limitée
Service payant avec abonnement 

Bien qu’il soit un peu moins populaire que Waze, vous avez sûrement déjà entendu parler de Coyote (opens in new tab). C’est une application créée en 2005 par la société Coyote System commercialisant des boîtiers de différentes gammes avec diverses fonctionnalités. Mais ici, on va plutôt se focaliser sur l’application Android et iOS. Coyote, à l’image de Waze, mise sur le partage d’informations entre les abonnés du système. Le principal défaut est qu’il est payant et réclame un abonnement à 9,99€ / mois, sans engagement. A ce prix, Coyote vous signale avec une immense précision les radars et autres défauts de la route, les limitations de vitesse, la signalisation en temps réel, etc… 

L’interface est assez différente et l’entreprise a opté pour un design plus moderne avec plus de reliefs sur un fond noir ainsi que des touches vertes pour mieux suivre les informations affichées à l’écran. Toutefois, Coyote a toujours été le service le plus performant concernant la signalisation des radars. Chez nous ce sont les « zones de danger », mais dans les autres pays, on a clairement droit à la localisation assez pointue du radar fixe. De plus, un bip désagréable (si vous n’avez pas désactivé le son) retentit pour vous inciter à ralentir. Coyote compte plus de 5 millions d’utilisateurs en Europe, ce qui est toutefois moindre que Waze et ses 14 millions d’utilisateurs rien qu’en France.

Bien que Coyote est performant pour signaler avec précision les radars, tout ce qui a attrait à la localisation des travaux ou des véhicules arrêtés sur le bas-côté, en passant par d’éventuels ralentissements, peine à être pris en charge. 

Finalement, les deux applications se montrent assez complémentaires : Coyote pour les radars et Waze pour l’info-trafic. 

Google Maps

(Image credit: Google )
(opens in new tab)

2. Google Maps

L’application classique présente sur tous les smartphones

Application parfaite pour les piétons
Consomme peu de données mobiles
Itinéraire programmable très facilement
Facilité d’utilisation
Info-trafic assez sommaire
Très peu performant sur la localisation des radars 
Signal GPS parfois capricieux

L’application fonctionne très bien en cas de dépannage, mais peut s’avérer fastidieuse à utiliser au quotidien en voiture. Le design de l’interface n’a pas été retravaillé depuis des années et commence sérieusement à paraître vieillot, alors que d’autres GPS optent pour une interface moderne et accessible. Concernant l’info-trafic, la signalisation reste somme toute assez sommaire que ce soit pour des véhicules arrêtés sur le bas-côté, et pour le signalement des radars, le résultat se montrant anecdotique. 

On ne présente plus Google Maps (opens in new tab), qui est d’ailleurs plus connu que Coyote. On l’a tous déjà utilisé à pied lorsque l’on est perdu dans une grande ville européenne. En mode véhicule, sa facilité d’utilisation s’impose - en revanche, la précision du GPS laisse fort à désirer. Parfois, la position GPS est juste perdue, ou nous emmène dans une fausse direction pendant un court instant. 

Apple Plans

(Image credit: Apple)
(opens in new tab)

3. Apple Plans

L’application GPS intégrée à l’écosystème Apple

Facilité d’usage, c’est Apple
Ne cesse de devenir plus performante d’année en année
Reconnaissance vocale grâce à Siri 
Compatible Apple CarPlay
Seulement disponible sur iOS

Uniquement téléchargeable par les possesseurs d’un iPhone, Apple Plans (opens in new tab) s’est longtemps montré capricieux lors de ses premières années, mais l’entreprise américaine a considérablement amélioré sa précision depuis. Comme tout ce qui est estampillé Apple, la facilitation d’utilisation est déconcertante. L’application intègre même Siri directement pour la recherche vocale, bien pratique lorsqu’on est au volant et qu’on souhaite chercher une destination rapidement. L’avantage c’est qu’Apple Plans peut être projeté sur un système multimédia compatible avec Apple CarPlay. Ensuite, le mode piéton vous permet d’emprunter les meilleurs itinéraires via les transports en commun et ainsi faire abstraction de la voiture au sein d’une grande ville. La carte est toujours efficacement détaillée, avec une interface très claire.

Mappy

(Image credit: Mappy)
(opens in new tab)

4. Mappy

L'application d'aide à la conduite la plus intuitive

Application au design soigné
De nombreux points d’intérêts visibles 
Estimation du coût des trajets, un vrai plus en 2022 
Communauté encore assez limitée 
Détecte occasionnellement les radars fixes 

Mappy (opens in new tab) assure l’essentiel de la fonction GPS, mais ajoute à cela une prise en compte de quasiment tous les moyens de transport. Que vous soyez à pied, en taxi, à vélo, en bus, en train ou en voiture, c’est une application très polyvalente qui vous assurera l’essentiel. L’application estime même le prix du carburant et des péages sur une distance précise. L’info-trafic se montre assez complet avec une signalisation des accidents, des ralentissements et des travaux en temps réel. Pour finir, il est possible de visualiser les points d’intérêts à visiter dans chaque ville. 

ViaMichelin

(Image credit: ViaMichelin)
(opens in new tab)

5. Viamichelin

Le GPS par excellence pour les automobilistes qui veulent un trajet extrêmement détaillé

Carte très détaillée
Possibilité de visualiser les meilleurs établissements aux alentours de votre position 
Permet de filtrer les trajets sur des critères de prix et d’appréciation 
Carte trop détaillée et pouvant déborder d’informations
Ergonomie perfectible 

Concernant le trajet, il vous sera possible de personnaliser l’expérience utilisateur en affichant ou non les radars, les parkings et les bouchons, mais les développeurs n’ont pas vraiment réussi à bien les intégrer puisque la carte s’en trouve vite saturée d’informations

Qu’on le dise tout de suite, Viamichelin (opens in new tab) n’est pas l’application la plus facile à utiliser. Toutefois, fort de son savoir-faire et de ses célèbres cartes routières qui ont traversé les décennies, l’application profite d’un apport plus « professionnel », que les autres applications n’ont pas. 

Avec Viamichelin, vous aurez accès à toutes les informations imaginables sur votre trajet. Le prix de l’essence, les routes alternatives les plus économiques, et celles les plus courtes. Vous pourrez aussi visualiser les stations-service les moins chères, les aires d’autoroute, et les restaurants, que vous pourrez filtrer sur des critères de prix ou de notation. Vous l’aurez compris, Viamichelin ne se limite pas qu’au GPS, mais, s’il vous prend l’envie de vous faire un petit restaurant, vous pourrez visualiser les établissements autour de vous et accéder à des informations complémentaires comme le type de cuisine, les types de paiement autorisés ainsi que l’avis du guide Michelin. Et bien sûr, l’itinéraire pour arriver à bon port. 

TomTom

(Image credit: TomTom)
(opens in new tab)

6. TomTom Go

Toujours un grand co-pilote

Service GPS très complet
Possibilité de naviguer hors connexion, pratique pour les petits forfaits internet
Compatible Apple CarPlay et Android Auto 
Abonnement payant 

TomTom est une référence illustre chez les utilisateurs réguliers de GPS. Il a commercialisé pendant de nombreuses années des GPS portables à fixer sur le pare-brise, avant l’apparition du smartphone. L’ère du TomTom a été révolue il y a longtemps et c’est tout naturellement que l’entreprise a développé une application mobile. Même si celle-ci n’a pas eu le même succès que Waze et Coyote, l’application compte tout de même plus de 10 millions de téléchargement sur le Play Store. 

Toutefois, TomTom Go (opens in new tab) demande de mettre la main à la poche pour profiter du service. Avec trois formules d’abonnement : 

  • 1 mois pour 3,99€ 
  • 6 mois pour 13,99€ 
  • 12 mois pour 19,99€ 

L’expérience utilisateur ressemble sensiblement à Viamichelin, qui lui est gratuit. L’application GPS et vous propose un itinéraire classique suivi de chemins alternatifs pour éviter le plus possible les embouteillages. Il est possible de naviguer hors connexion grâce aux cartes hors ligne mises à jour régulièrement qui affichent quand même la limitation de vitesse et les routes fermées. Le GPS intègre également un guidage pour les changements de voie, pour emprunter la meilleure ligne en fonction des intersections et des sorties. TomTom Go est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Malgré un abonnement payant, le résultat s’avère complet et assez facile d’usage. Les informations affichées se révèlent facilement lisibles et le design de l’application est plutôt bien ficelée pour une expérience utilisateur excellente. 

FAQ

Les signalements de radars sont-ils légaux ?

Il y a longtemps eu un flou juridique sur le signalement de radars par les applications concernées. Un détecteur de radar externe sous forme de boîtier et placé à l’avant d’un véhicule ne repose pas sur l’entraide d’une communauté, mais est capable de clairement percevoir les ondes électromagnétiques émises par les radars fixes. Par conséquent, ce dispositif est clairement illégal et l’utilisation de ce type de boîtier vous expose à de lourdes sanctions. 

Il en est de même pour le boitier antiradar qui lui s’avère même capable de perturber les ondes électromagnétiques des radars empêchant la mesure de la vitesse. 

Cependant, le Conseil Constitutionnel a tranché l’année dernière et a décrété que le signalement par la communauté d’automobilistes pour les radars fixes n’était pas concerné par l’interdiction. Celle-ci vise uniquement les contrôles routiers comme le dépistage d’alcoolémie, de stupéfiants, ou encore la recherche d’individus pour des faits criminels. Il a aussi estimé que l’interdiction pour les utilisateurs de signaler les radars allait à l’encontre de la liberté d’expression et de communication. En théorie, les radars peuvent toujours être signalés par Coyote, Waze et d’autres applications GPS car ces signalements s’appuient sur des actions participatives et communautaires… et que l’objectif final est atteint : le ralentissement des usagers de la route. 

Comment utiliser votre application d’aide à la conduite sans dépasser votre enveloppe data ?

Difficile de trouver des informations sur la consommation réelle des données mobiles pour chaque application : cela dépend du smartphone utilisé, du type de connectivité, et de la position géographique du smartphone. Toutefois, les développeurs n’ont cessé de réduire la consommation de data et on estime aujourd’hui que 10 heures d’utilisation sur Waze équivalent à une consommation de 60 Mo. Mais d’autres applications comme Viamichelin ou TomTom Go permettent aux utilisateurs de télécharger la carte et les travaux en temps réels pour ensuite les utiliser hors connexion. 

Vous l’aurez compris, il suffit de télécharger les données depuis votre WiFi et d’utiliser le mode hors connexion lorsque vous quittez votre domicile. C’est très pratique, d’autant que les cartes sont mises à jour régulièrement pour éviter une mauvaise surprise et se retrouver face à une route barrée ou une déviation.