Skip to main content

Test de la Razer Basilisk V3

Une nouvelle championne en approche.

Vue du dessus de la Razer Basilisk V3
(Image: © Future)

Notre verdict

Si la Basilisk V3 s'inspire de la célèbre Logitech G502 Hero, Razer lui greffe sa propre esthétique singulière et conçoit dès lors l'une des meilleures souris gaming actuellement disponibles sur le marché. Elle possède tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour triompher de vos adversaires dans un match multijoueur. Ainsi qu’une quantité incroyable d’options de personnalisation. Voici un périphérique qui facilite l’usage quotidien de votre PC, et pas uniquement pour le jeu.

Pour

  • Molette intelligente
  • Design ergonomique et confortable
  • Capteur optique de 26K DPI
  • Nombreuses options de personnalisation

Contre

  • Un peu juste pour les petites mains
  • Pour droitiers uniquement

La Razer Basilisk V3 en résumé

La Razer Basilisk V3 est une souris gaming conçue pour offrir à ses utilisateurs un large éventail d'options de personnalisation. Une particularité qu’elle emprunte à l’un des meilleurs modèles de cette catégorie : la Logitech G502 Hero. L’alternative Razer s’impose toutefois comme une souris plus avancée, avec un lot d’améliorations conséquentes par rapport à la Basilisk V2 de 2020. 

Vous pouvez acheter la Razer Basilisk V3 à partir de 79,99 €, soit dix euros moins chère que la V2 à son lancement… et que la Logitech G502 Hero aujourd’hui. 

La première différence que vous remarquerez entre la deuxième et la troisième génération de cette souris, c'est qu'elle intègre un éclairage Chroma RGB plus affirmé - en ajoutant une bande qui illumine votre tapis de souris et se synchronise avec tous les autres périphériques Razer RGB à proximité via l’application Synapse. Il est même possible de paramétrer la séquence d’éclairage, pour qu'elle se synchronise avec une source audio active par le biais du programme Chroma Visualizer, ou qu'elle réagisse à vos actions dans certains jeux tels que Fortnite ou Apex Legends.

Pour autant, un joli éclairage n'a aucune incidence sur la qualité des performances. Si vous craignez d’être déstabilisé en cours de partie par ce type de sollicitations visuelles, sachez également que la désactivation de l’éclairage RGB n’a rien de compliqué.

En réalité, laisser les lumières éteintes vous permettra d’emmener cette souris au bureau, sans vous faire remarquer par l’intégralité de l’open space. S’il s’agit d’une souris gaming avant tout, la Razer Basilisk V3 facilitera en effet vos tâches quotidiennes grâce à un atout précieux : sa molette de défilement HyperSpeed. Celle-ci est inclinable, ce qui vous permet de basculer entre le scrolling tactile standard et un mode de rotation libre pour faire défiler rapidement vos pages Web sur le navigateur de votre choix. Ou des feuilles de calcul depuis Excel et Google Sheets. 

Les boutons et le repose-pouce de la Razer Basilisk V3

(Image credit: Future)

Vous avez par ailleurs la possibilité de passer manuellement de l'un à l'autre, ou d'activer le mode "Smart-Reel" via Razer Synapse. Ce dernier détectera si vous faites défiler les pages de manière excessive et passera automatiquement du mode tactile au mode libre en fonction de votre activité en cours.

Nous étions sceptiques quant à la praticité d’un tel gadget, mais il trouve parfaitement sa place ici - en offrant un scrolling classique pour la plupart des tâches, ou un scrolling qui pourrait être affilié au défilement digital sur mobile et qui va du haut vers le bas puis du bas vers le haut presque instantanément. Idéal pour lire votre fil d’actualités sur Twitter, Instagram et Facebook. Cette fonction reste un peu sensible, il vaut donc la peine de s’attarder sur les paramètres et d'éviter ainsi le scrolling accidentellement trop rapide d’une recette de cuisine ou d’un test produit TechRadar.  

Vous pouvez laisser la molette tourner toute seule, ou si vous avez besoin de l'arrêter, il suffit de la tourner dans la direction opposée et vous entendrez un clic indiquant le retour du défilement manuel.

La molette de défilement peut également être inclinée de gauche à droite, ce qui vous donne deux "boutons" supplémentaires, cette fois pour vous déplacer horizontalement sur un document. C’est un véritable gain de temps lorsque vous avez à éditer d’interminables feuilles de calcul. Mieux encore : lorsque vous ne travaillez pas et que vous exploitez votre souris dans ce qu’elle sait faire de mieux (vous aider à progresser dans un jeu), vous disposez de deux nouvelles commandes personnalisables. Choisissez-les pour faire défiler les items de votre inventaire dans un RPG ou de votre arsenal en plein carnage généré par votre FPS préféré. 

La Razer Basilisk V3 regroupe onze boutons au total, l'un d'eux étant situé sous la souris elle-même pour basculer entre les différents profils enregistrables. Il existe cinq emplacements disponibles pour lesdits profils, de sorte que vous pouvez enregistrer un éventail de combinaisons de touches différentes d’un jeu (ou d’un genre) à l’autre.

Vous disposez en outre de deux boutons sous la molette de défilement (l'un d'eux est configuré par défaut pour basculer entre les modes de défilement, mais peut être réaffecté), des boutons gauche et droit standard de la souris et de trois boutons situés sur le côté gauche de la souris - dont une gâchette multifonctionnelle. 

Le clic de cette gâchette s’avère très agréable, elle sert de bouton macro ou peut être utilisée pour déclencher le Razer Hypershift. Ce qui vous permet de basculer entre deux ensembles de contrôles différents, doublant ainsi le nombre d'actions à votre disposition.

Ce point de vue latéral montre clairement la surcouche d'éclairage RGB de la Razer Basilisk V3

(Image credit: Future)

Le design ergonomique de la Razer Basilisk V3 la rend agréablement confortable, quel que soit l’usage. Son repose-pouce moulé, situé sur le côté gauche, soutient votre main pendant de longues parties, sans douleur constatée. Bien sûr, comme il n’y a pas d'orientation ambidextre, les gauchers auront plus de mal à l’adopter. L'emplacement des boutons sous le repose-pouce est également un peu difficile d’accès pour les petites mains.

Les dimensions de la souris sont de 129 mm x 62 mm x 43 mm et son poids affiche 101 g, sans compter le câble - ce qui en fait une souris de taille moyenne, mais adaptée à n’importe quelle prise en main. 

Le logo Razer est des plus admirables sur la Basilisk V3

(Image credit: Future)

Vous bénéficiez de même de 26 000 DPI (vs 25 600 DPI pour la Logitech G502 Hero), et d'un capteur de suivi intelligent qui se calibre automatiquement lorsque vous déplacez la souris sur une nouvelle surface. Certains joueurs très sérieux recalibrent manuellement leur souris chaque fois qu'elle change d'emplacement pour obtenir des performances optimales. Ce que la plupart des futurs utilisateurs de la Basilisk V3 ne feront probablement pas, et c’est dommageable car le suivi de l’IA entraîne une légère amélioration de la jouabilité, sans aucun effort manuel.

Les capteurs optiques promettent une précision affûtée de 99,6%, et vous profitez en plus de la seconde génération de commutateurs optiques Razer, avec non seulement un clic plus agréable mais aussi un temps de réponse de 0,2 ms seulement.

Dans l'ensemble, il s'agit d'une souris touche-à-tout, qui parvient à vous accompagner avec brio comme périphérique gaming et/ou bureautique. Côté jeux, la Basilisk V3 s’adapte à tous types de gameplays grâce à la fonction Razer HyperShift. Cerise sur le gâteau : vous pouvez l’utiliser non-stop toute une journée, sans la moindre crampe au poignet. 

Achetez-la si...

Vous êtes fan de l’éclairage RGB Razer
Si vous aimez les jolies séquences d’éclairage, la Basilisk V3 en héberge beaucoup. Et avec Razer Chroma, vous pouvez profiter d'une foule d'effets lumineux réagissant aux sons environnants, à certains jeux et aux autres périphériques RGB de la marque. 

Vous emportez votre souris partout avec vous
Si vous voyagez souvent, la fonctionnalité Smart Tracking vous aidera à optimiser automatiquement votre souris en fonction de chaque surface sur laquelle vous l'utilisez. Afin que vous puissiez jouer n’importe où, n’importe quand, sans être désavantagé.

Vous avez besoin d'une seule souris pour travailler ou vous divertir
La molette de défilement de la Razer Basilisk V3 ne facilite pas seulement l’accessibilité à votre FPS ou RPG préférés, elle vous permet de naviguer avec fluidité au sein d’une feuille de calcule ou d’une page web denses. 

La Razer Basilisk V3 vue du dessous

(Image credit: Future)

Ne l'achetez pas si...

Vous avez de petites mains
La taille standard de la Basilisk V3 répond à n’importe quelle prise en main, mais si vous composez avec des petites mains, l’emplacement des boutons sur la gauche nuit à votre réactivité sur certaines commandes. 

Vous détestez les souris filaires
Si vous trouvez que les câbles et les fils nuisent à votre espace de travail, alors vous devriez opter pour une souris sans fil - la Razer Basilisk V3 possède un câble USB fixe indispensable.

Vous aimez calibrer le poids de votre souris
Razer a spécifiquement choisi de ne pas inclure un jeu de poids car la plupart des utilisateurs n'ont pas besoin de faire des ajustements. Mais si vous appréciez cette couche personnalisable supplémentaire, dirigez-vous vers la Logitech G502 Hero. 

Jess Weatherbed

Jess is TechRadar's Computing writer, covering hardware, PC gaming and peripherals. She also likes to dabble in digital art and can often be found playing games of both the PC and Tabletop variety, occasionally streaming to the disappointment of everyone.