Test de l'Apple Vision Pro : La révolution de l'informatique spatiale est en marche

Le nouveau casque d'informatique spatiale d'Apple ne ressemble à aucun autre, et il pourrait changer votre façon de travailler, de jouer et de vivre.

Apple Vision Pro Review
(Image: © Future / Dan Ulanoff)

TechRadar Verdict

Il n'y a jamais eu de casque de réalité mixte comme le Vision Pro. Il place la barre très haut en termes de qualité visuelle, de suivi des yeux et des gestes, et d'expérience globale, d'une manière qui modifie votre conception du monde réel. Malgré les inconvénients importants que sont le prix et le poids, et quelques bugs de la V1 (les applications se plantent), c'est un casque que vous voudrez porter encore et encore.

Pour

  • +

    Puissant

  • +

    Contrôle précis et intuitif

  • +

    Une expérience visuelle fantastique

  • +

    La vidéo spatiale est excellente et chargée d'émotion

Contre

  • -

    On aurait aimé qu'il soit plus léger

  • -

    Une batterie qu'on ne peut pas laisser derrière soi

  • -

    Coûteux

Pourquoi pouvez-vous faire confiance à TechRadar ? Nos examinateurs experts passent des heures à tester et à comparer les produits et services afin que vous puissiez choisir le meilleur pour vous. En savoir plus sur la façon dont nous testons.

Apple Vision Pro : revue en 2 minutes

Apple a consacré près d'une décennie au développement du Vision Pro, et cela se voit. Tout y est spectaculaire, de son design exquis aux visuels brillants qui fusionnent le réel et le fantastique, jusqu'à sa polyvalence qui surpasse celle des autres casques de réalité mixte.

Le fait qu'il existe encore des limitations après tout ce travail est frustrant. Bien sûr, on aimerait un casque de moins de 500g intégrant la batterie ; et, évidemment, on le voudrait à 500 dollars. L'état de l'art, même dans sa forme la plus avancée chez Apple, n'en est pas encore là. Cela dit, cela ne diminue en rien notre admiration pour le Vision Pro. C'est une prouesse remarquable en design industriel et technologie, traduisant les mondes insaisissables de la RA, la RV et la réalité mixte en une expérience que presque tout le monde peut comprendre et apprécier.

Utiliser son regard et ses gestes (tapotements du doigt, pincements longs, tirages) pour contrôler un ordinateur est la technologie intuitive de contrôle dont on ne savait pas qu'elle nous manquait – la précision au millimètre est plus ce à quoi on s'attendrait d'un OS aguerri, et non de la toute nouvelle plateforme Vision Pro, visionOS, qu'Apple a introduite il y a neuf mois. Apple a visé juste dès le premier essai, et cela pourrait devenir aussi naturel que de taper, pincer et glisser sur un iPhone ou un iPad aujourd'hui.

Apple Vision Pro

(Image credit: Future)

En tant que nouvelle plateforme informatique, le Vision Pro regorge de fonctionnalités et de possibilités. Le fait qu'il fasse tant de choses si bien, et qu'elles fonctionnent et soient logiques, témoigne des efforts d'Apple. On ne peut qu'admirer le souci du détail, et comment un produit de première génération, à la pointe de la technologie, peut sembler si abouti et complet. Apple a créé un casque qu'on a envie de porter presque tous les jours, et si on ne faisait que travailler avec, le Vision Pro transformerait notre vie. On a longtemps rêvé d'avoir un espace de travail de 150 pouces ou plus, mais on ne pouvait imaginer comment cela serait pratique ou, plus important encore, visible. Avec le Vision Pro, on obtient un bureau presque illimité qui nous donne envie de ne jamais revenir à l'espace confiné de notre ordinateur portable.

Rarement une technologie testée nous a ému de la manière dont le Vision Pro le fait. Les vidéos spatiales sont tellement saisissantes de réalisme qu'elles déclenchent instantanément une émotion qu'une image plate pourrait ne pas provoquer. Être au plus près de créatures surnaturelles ou préhistoriques qui semblent presque nous voir est à la fois déconcertant et excitant. Pour y parvenir, il faut plus que de grandes applications, logiciels, développeurs et artistes ; il faut un système cohérent qui donne vie à tout cela. Le Vision Pro le fait à répétition, avec 23 millions de pixels d'imagery, un audio spatial qui parcourt la distance des haut-parleurs jusqu'à vos oreilles, et un suivi des yeux qui connaît votre regard mieux que vous.

Il y a aussi des frustrations et des faux pas.

Apple Vision Pro

Apple Vision Pro (Image credit: Future)

Il a été difficile de trouver le meilleur ajustement, et bien que nous puissions maintenant porter le Vision Pro pendant des heures, notre visage nous rappelle ensuite qu'il n'est pas conçu pour cela. Nous avons parfois eu du mal à trouver un ajustement qui ne nous cause pas un léger inconfort.

La batterie externe ne nous dérange pas, mais elle semble ne pas être tout à fait à la hauteur lorsque l'on veut regarder un film en 3D et que la puissance semble se drainer à vitesse double. Heureusement, la batterie peut être branchée pour une utilisation continue.

Apple Vision Pro

Vous n'irez nulle part sans ce bloc-batterie (Image credit: Future)

Bien que nous pensons que la technologie de visualisation externe qui fusionne le monde réel et le monde généré par ordinateur est parmi les meilleures que nous avons vues, les tentatives d'Apple pour vous garder connecté aux personnes en face de vous et à travers, disons, des appels FaceTime, nécessitent du travail. Les Personas sont juste étranges, et EyeSight, qui montre une vidéo de vos yeux à ceux autour de vous sur l'écran extérieur, semble un peu effrayant. Puis il y a le prix, qui est décourageant, et sera un frein instantané pour beaucoup.

Apple Vision Pro

(Image credit: Future)

Apple Vision Pro : Prix et disponibilité

  • Cher
  • Le prix ne comprend pas les inserts de lentilles
  • Pas encore disponible en dehors des Etats-Unis

Apple a annoncé son casque Vision Pro le 5 juin 2023, lors de la WWDC 2023. Il est maintenant disponible aux États-Unis et coûte 3 499 dollars pour le modèle de 256 Go. Les précommandes ont ouvert le 19 janvier, et le casque a commencé à être expédié le 2 février. La disponibilité et les prix pour d'autres marchés restent à confirmer, mais Apple indique que cela suivra en 2025.

Score de valeur : 4/5

Apple Vision Pro : Contenu de la boîte

Tout ce qui se trouve dans la boîte de l'Apple Vision Pro

Voici ce que vous trouverez lorsque vous déballerez votre Vision Pro (Image credit: Future)

Qu'obtenez-vous donc pour vos 3 499 $ (Apple nous a envoyé la version 1 To, qui commence à 3 899 $ - vous pouvez opter pour un casque de 512 Go à 3 699 $) ? Essentiellement, la boîte contient tout ce dont vous avez besoin pour enfiler et commencer à utiliser la Vision Pro. Par ordre d'importance :

  • Il y a le système Vision Pro
  • Une batterie avec un câble attaché
  • Un câble de charge USB-C et un adaptateur 30W
  • Le bracelet en tricot Solo
  • Une bande à double boucle
  • Deux coussins Light Seals
  • Une housse en tissu
  • Un chiffon de polissage

La seule chose qui n'est pas incluse, et dont vous pourriez avoir besoin, comme nous, ce sont les inserts de lentilles de prescription Zeiss. Cela vous coûtera 99 dollars pour des lentilles de lecture, et 149 dollars pour des lentilles de prescription complètes. Le Vision Pro pourrait être inutilisable pour ceux ayant des problèmes de vue particuliers – Apple peut vous informer à l'avance si cela risque d'être le cas.

Tout arrive dans une grande boîte blanche qui porte toutes les caractéristiques d'un produit Apple haut de gamme.

Vous pouvez acheter une housse de transport optionnelle pour 199 dollars, et, considérant que vous venez de dépenser presque 3 500 dollars, nous pensons que c'est un investissement judicieux, bien que certains pourraient arguer qu'Apple devrait inclure la housse avec le casque coûteux. Apple nous a envoyé la housse ; elle est compacte, et a un espace de rangement pour tout ce que nous avons mentionné ci-dessus, et nous pensons que le corps à coque dure et surface douce fera des merveilles pour protéger votre nouveau jouet coûteux.

Apple Vision Pro : Caractéristiques

Le casque est, à certains égards, de taille typique pour des lunettes : il mesure environ 15 cm de large sur presque 10 cm de profondeur du bord du Joint Lumineux jusqu'à l'avant du verre, et presque 10 cm de haut.

Peut-être la spécification la plus importante de toutes, cependant, est le poids. Selon les bandes utilisées, le Vision Pro pèse entre 600 et 650g. La batterie externe, que nous gardions soit dans notre poche, sur la table, ou sur le canapé à côté de nous (plus tard, nous avons obtenu un joli étui Belkin à 49,95 dollars, pour pouvoir l'attacher à notre ceinture), pèse un peu plus de 350g. Heureusement qu'Apple a choisi de ne pas intégrer la batterie dans son premier casque de réalité mixte.

Swipe to scroll horizontally
Header Cell - Column 0 Apple Vision ProMeta Quest 3Meta Quest Pro
Dimensions152 x 101 x 101mm184 x 160 x 98mm265 x 127 x 196mm
Poids600g515g722g
AffichageDouble mico-OLEDDeux écrans LCDDeux écrans LCD
Résolution de l'écran4K par œil (23 millions de pixels)2064 x 2208 pixels par œil1920 x 1080 par œil
FOV100 degrés110 degrés à l'horizontale, 96 degrés à la verticale120 degrés
Taux de rafraîchissement90Hz, 96Hz, 100Hz72Hz, 80Hz, 90Hz, 120Hz90Hz
Puce (Chipset)Apple silicon M2, R1Qualcomm Snapdragon XR2 Gen 2Qualcomm Snapdragon XR2+
RAM16Go8Go12G0
Stockage256Go, 512Go, 1To128Go or 512Go256Go
Autonomie de la batterie2 heures2 heures 12 minutes 2 heures

Apple Vision Pro : Performance

  • Puce M2 puissante et éprouvée
  • R1 semble supporter la charge visuelle
  • Jamais de décalage
  • Pourrait bénéficier d'une plus grande capacité de stockage de base

Le Vision Pro d'Apple fonctionne aussi bien qu'il le fait non seulement grâce à son design et à une interface remarquablement intuitive. Comme toujours, c'est ce qui est à l'intérieur qui compte vraiment.

Au cœur se trouve la puce M2, une pièce de silicium Apple de deuxième génération, dotée d'un CPU à 8 cœurs et d'un GPU à 10 cœurs qui alimente, par exemple, le MacBook Air le plus récent (les MacBook Pros ont maintenant des puces M3). D'après notre expérience, c'est une puce puissante, bien qualifiée pour répondre aux exigences de la réalité virtuelle et augmentée.

Cependant, le M2 est soutenu par une nouvelle pièce de silicium Apple, la puce R1, qui semble principalement chargée de gérer ces écrans 4K, et de maintenir une mise à jour de l'image de 12 millisecondes afin que ce que vous voyez soit clair et fluide.

Les deux écrans micro-OLED 4K du Vision Pro avec 23 millions de pixels sont également leaders dans l'industrie. Notre expérience avec le casque est que nous obtenons des images d'une clarté cristalline où que nous regardions, et quelle que soit la taille à laquelle nous réglons les écrans.

Apple Vision Pro

L'audio de la Vision Pro est assuré par une paire de pods audio cachés sous le caoutchouc blanc. (Image credit: Future)

Apple a placé les écouteurs audio stéréo sur les tiges en caoutchouc blanc rigide qui se connectent au cadre du Vision Pro, mais ils fournissent un excellent audio spatial qui est probablement aussi bon que tout ce que vous pourriez obtenir avec des écouteurs intra-auriculaires. Si vous placez une application sur votre gauche virtuelle, l'audio viendra de cet espace. À un moment donné, nous avons pris un écran qui jouait une vidéo et l'avons lentement glissé d'un côté de notre espace à l'autre, et l'audio a suivi parfaitement de notre gauche vers le milieu puis vers la droite. Il y a aussi un ensemble de six microphones qui fait un bon travail de capture des commandes "Siri". Nous aimons invoquer Siri car, dans le Vision Pro, l'assistant numérique se manifeste sous la forme d'une petite sphère de verre flottante.

Apple Vision Pro : caméras de bord inférieur

Les caméras du Vision Pro en bas de l'échelle (Image credit: Future / Lance Ulanoff)

Il y a de nombreuses caméras disposées à l'extérieur et à l'intérieur du Vision Pro. Les deux à l'avant gèrent l'imagerie stéréoscopique que vous pouvez voir et capturer en photos et vidéos que vous regarderez plus tard, et parfois pleurerez.

Le Vision Pro prend en charge le Wi-Fi 6 (bien que curieusement pas le Wi-Fi 7, qui dans quelques années sera omniprésent) et le Bluetooth 5.3, ce dernier m'ayant permis de connecter facilement le Vision Pro à une manette Xbox, un Clavier Virtuel et un Pavé Virtuel.

Clavier virtuel Apple Vision Pro

Le Vision Pro convient mieux pour un message rapide ou des phrases courtes ; il est pratiquement impossible d'y taper quelque chose de plus long. (Image credit: Future)

Le Vision Pro affiche également un clavier virtuel que vous pouvez toucher dans l'espace. Celui-ci peut être redimensionné et positionné selon vos préférences, mais l'absence de retour physique et tactile rend son utilisation difficile, au mieux. Ce qui est pire, c'est que parce que vous ne regardez peut-être pas le clavier lorsque vous tapez, le système de contrôle du regard ne peut pas vraiment vous aider avec la précision. En fin de compte, si nous voulons taper dans visionOS tout en portant le casque, nous trouvons que l'utilisation du Clavier virtuel qu'Apple nous a envoyé est la meilleure (ils ont également envoyé une Souris Virtuelle qui peut fonctionner à la fois sur visionOS et sur l'affichage virtuel de notre MacBook Pro connecté).

Apple nous a fourni une unité de test Vision Pro de 1 To, qui se vend à 3 899 dollars. Le modèle de base, qui coûte 3 499 dollars, commence avec seulement 256 Go de stockage. Apple présente le Vision Pro comme le premier "ordinateur spatial", ce qui nous fait nous demander pourquoi il n'a pas commencé avec au moins un demi-téraoctet de stockage en standard.

Score de performance : 4.5/5

Apple Vision Pro : Design

  • Des matériaux et une construction de qualité
  • Une belle apparence qui cache des caractéristiques impressionnantes
  • Pas très léger
  • Batterie externe

Nous savons que les gens plaisantent sur le fait que le Vision Pro ressemble à une paire de lunettes de neige surévaluées. Peut-être, mais nous dirions qu'il n'y a pas une fausse note dans ce design. Apple, comme il le fait souvent, a choisi le meilleur matériel, avec un accent particulier sur le poids. Ainsi, c'est un mélange de corps en aluminium, magnésium, fibre de carbone et tissu tissé. Il est presque entièrement courbé, avec un devant en verre brillant qui protège l'écran se mariant presque sans couture avec le corps.

Il y a beaucoup de technologie emballée dans le Vision Pro, mais Apple a fait un effort pour la cacher. Il y a des caméras derrière le verre, et un ensemble d'entre elles le long du bord inférieur qui observent votre visage et vos mains. Les haut-parleurs AudioPod qui délivrent un audio spatial presque parfait sont cachés derrière du caoutchouc blanc rigide.

Sur un côté du bord supérieur se trouve un morceau de technologie familier : la Couronne Digitale. Lorsque nous l'avons vue pour la première fois, nous nous sommes demandé pourquoi Apple reprendrait une idée de l'Apple Watch et la placerait sur son nouvel appareil. Mais Apple considère le Vision Pro comme un vêtement, il y a donc une certaine logique à cela. De plus, la Couronne Digitale s'avère être une pièce incroyablement utile et importante de la technologie Vision Pro.

Le "Bouton Supérieur" sur le côté supérieur gauche, qui est principalement utilisé pour les Photos et Vidéos Spatiales, est beaucoup moins utilisé.

Il y a de grandes ouvertures d'aération sur le haut du cadre, et une grille sur le bas, et elles semblent travailler ensemble pour aspirer l'air et le faire circuler loin de votre visage. Le Vision Pro devient chaud, mais jamais au point d'être inconfortable.

Le Vision Pro et le Joint Lumineux se courbent pour rencontrer votre visage, mais la pièce cruciale qui fait fonctionner ce design est le coussin du Joint Lumineux, en mousse. Il repose sur et suit les contours de votre visage, et il est aussi confortable que cela devrait l'être, bien qu'à l'occasion pendant notre période de test, nous nous sommes demandé s'il devrait être soit plus épais, soit plus dense.

Apple Vision Pro

Une fois que nous avons opté pour la bande à double boucle, nous avons trouvé notre zone de confort pour le Vision Pro. (Image credit: Future)

Attacher cet ordinateur spatial à votre tête nécessite une bande, ou une paire de bandes. La bande Solo Knit par défaut est large et peut être ajustée via un cadran pour la rendre plus serrée ou plus lâche. Cependant, elle n'a jamais offert assez de soutien pour nous.

Score du design : 4.5/5

Apple Vision Pro : Mise en place

Nous ne qualifierons aucune partie du processus de configuration du Vision Pro de compliquée ou rebutante. Il y a plusieurs étapes à suivre, mais la plupart visent à personnaliser l'expérience. En ce qui concerne l'assemblage, il s'agit de choisir la bande pour le confort, et de monter le Joint Lumineux adéquat (le plus mince est standard, le plus épais est pour ceux qui portent des lunettes et ont ces inserts Zeiss). Vous devez également attacher le câble de la batterie, qui se clipse sur le côté droit (si le verre du casque est face à vous) et se verrouille avec un tour – il n'y a aucune chance qu'il se détache. Le câble est assez long pour que vous puissiez laisser la batterie assez lourde dans votre poche.

Les bandes se clipsent et se déclipsent des ergots en métal à l'aide de petites languettes de tirage orange ; nous mettons habituellement le couvercle de l'objectif, afin que nous puissions basculer le Vision Pro sur son devant pendant que je change de bande. À part l'écran coloré derrière le verre, qui est juste noir lorsque l'appareil est éteint, cet orange est le seul éclat de couleur sur le casque.

Si vous avez commandé des lentilles de prescription Zeiss, comme nous, vous devrez les mettre avant d'utiliser le casque. Elles, comme la plupart des autres pièces du Vision Pro (par exemple le Joint Lumineux et son coussin) s'attachent magnétiquement. Elles sont également étiquetées, donc vous ne vous tromperez pas de côté. La boîte vient avec un code QR que vous utiliserez pour enregistrer les lentilles avec le casque.

Il y a aussi un moment code QR lorsque vous voulez synchroniser votre Vision Pro avec votre téléphone et votre compte iCloud. Rien de cela ne prend longtemps, ni n'est même vaguement confus.

Le reste de la configuration se fait principalement avec le casque sur la tête. Les fans d'Apple apprécieront le démarrage, qui inclut un logo Apple flottant puis le mythique 'Bonjour' écrit en lettres scriptes 3D flottant dans votre espace réel. C'est juste un aperçu de ce qui va suivre.

L'une des clés de l'excellence technique du Vision Pro est sa capacité à suivre votre regard (en plus des écrans micro-OLED 4K doubles à l'intérieur du casque, il y a des caméras pointées directement sur vos yeux). Ainsi, la configuration commence par presser la couronne pour obtenir la distance pupillaire – c'est-à-dire, la distance entre vos pupilles – correcte. Les écrans se déplacent mécaniquement pour s'aligner sur vos pupilles.

Apple Vision Pro

L'examen et la sélection de ces points constituent une étape importante du processus de configuration (Image credit: Future)

Ensuite, pour s'assurer que le Vision Pro comprend parfaitement où vous regardez, vous passez par une série de tests de calibration de la vision, pendant lesquels un cercle de points apparaît et vous regardez chacun d'eux, et pincez votre index et votre pouce ensemble. Vous faites cela trois fois dans trois paramètres de lumière environnementale différents. Nous avons déjà essayé cela cinq fois au cours des sept derniers mois de démonstrations, donc nous étions devenu plutôt bon à cela.

Le système doit également calibrer pour vos mains. Ce processus consiste à les lever devant le Vision Pro. Vous verrez une lueur faible autour des bords extérieurs de vos doigts, puis vous retournez vos mains et le faites à nouveau.

Bien que le système puisse occasionnellement vous demander de réinitialiser la distance pupillaire en maintenant enfoncée la Couronne Digitale, vous n'aurez pas à refaire aucune autre partie de la configuration. Pour le Mode Invité, si vous voulez laisser quelqu'un d'autre essayer le casque, ils passeront par la calibration de la vision et des mains, mais les résultats ne seront pas utilisés par le Vision Pro lorsque leur session se termine.

Comme nous l'avons dit, nous avons trouvé cette configuration simple et assez efficace car, à partir de ce moment, le système semble nous connaître chaque fois que nous avons mis le Vision Pro, et il a fonctionné aussi bien que la fois précédente. La seule étape que nous devons suivre maintenant pour commencer est de nous connecter avec un PIN. Vous pouvez également vous connecter avec une numérisation de l'iris (OpticID) mais, bien que nous ayons réussi à enregistrer notre iris, nous n'avons jamais pu déverrouiller le Vision Pro avec nos yeux. Nous avons demandé à Apple à propos de ce problème et mettrons à jour cet avis avec leur réponse.

Apple Vision Pro : Logiciel et interface

  • Excellent système d'exploitation intuitif
  • Une véritable interface optimisée
  • L'informatique spatiale transforme le monde en un espace numérique illimité

On débute sur l'écran d'accueil, ou Vue Principale, accessible d'une simple pression sur la Couronne Digitale. Cet écran semblera familier à de nombreux fans d'Apple : il affiche une grille d'icônes d'applications préinstallées, dont beaucoup sont similaires à celles que l'on trouve sur iPad ou iPhone (Notes, Safari, Photos, Podcasts, Calendrier, Mail, Fichiers, etc.), disposées horizontalement et flottant dans l'environnement réel. Il est possible de naviguer à travers plusieurs écrans d'applications en utilisant le geste pincer et onduler. C'est ici que résident les applications installées – il est possible de télécharger de nombreuses autres applications depuis l'App Store, qui propose désormais plus de 600 applications pour visionOS. On trouve également un accès au dossier 'Applications Compatibles', regroupant toutes les applications iOS et iPadOS installées sur Vision Pro. Apple affirme qu'environ un million d'applications iOS et iPadOS fonctionnent déjà avec Vision Pro, même si elles n'ont pas été conçues pour visionOS et le Vision Pro. Cependant, il n'est pas difficile de trouver des applications, comme la plupart des applications Google, qui ne le sont pas.

La compatibilité est variable. Parfois, elle fonctionne parfaitement, d'autres fois moins bien. NBA2K reste bloqué sur les écrans de configuration et ne permet pas d'accéder au jeu. Dans le cas de Paramount Plus, qui n'est pas officiellement conçu pour fonctionner sur le casque, l'application se lance, mais il n'est pas possible d'agrandir la vidéo en direct pour l'afficher en plein écran. Les applications qui n'ont pas été spécifiquement conçues pour visionOS sont celles qui ont le plus tendance à planter.

Par défaut, le Vision Pro est réglé sur un mode de transparence complet, bien que ce soit un abus de langage ; on ne regarde jamais directement son environnement. Au lieu de cela, les caméras situées à l'avant fournissent un flux vidéo clair de l'environnement directement aux yeux. C'est la meilleure manière d'intégrer des informations virtuelles à la réalité, et c'est très efficace.

Le Vision Pro suit constamment le regard, ainsi que les mains et les doigts, donc tant que les mains sont visibles par les caméras, il est possible de contrôler tout ce que l'on voit simplement en regardant et en pinçant. Le casque ne reconnaît pas les gestes effectués derrière la tête, ni si on baisse les mains sur les côtés ; on a généralement les mains sur les genoux, ou on les lève devant la poitrine pour pincer, glisser et zoomer. Pour signaler ses intentions, il suffit de regarder quelque chose puis de pincer pour, par exemple, ouvrir une application.

Une fois une application ouverte, il est possible de la déplacer dans la pièce en saisissant une fine barre blanche située en bas de l'écran de l'application. Ce n'est pas compliqué ; il suffit de la regarder, de pincer pour saisir, et de déplacer. Ce geste permet également de rapprocher ou d'éloigner la fenêtre de l'application. Dans le coin inférieur droit se trouve une barre courbée qui permet de redimensionner l'application, par exemple, d'une taille équivalente à celle d'un grand écran de télévision à celle d'une application murale. À l'intérieur d'une application, il est possible de regarder, par exemple, une photo dans l'application Photos, et d'utiliser les deux mains avec un geste de pincement pour zoomer.

Apple Vision Pro

Mon espace de travail, de divertissement, d'information et de créativité est tout autour de moi (Image credit: Future)

Lorsqu'on travaille et joue dans des applications, il est possible de les superposer à son monde réel, ou de choisir l'un des Environnements d'Apple pour changer de décor. On trouve Yosemite, le Mont Hood, Joshua Tree, Haleakalā, Hawaï, et même la Lune, chacun offrant une expérience immersive 'en direct' à 360 degrés, complétée par des sons spatiaux. Une fois un Environnement choisi, on peut tourner la Couronne Digitale pour augmenter ou diminuer l'immersion (ce qui permet également de monter ou de baisser le volume – il suffit de regarder l'icône du Volume au lieu de celle des Environnements). Augmenter l'immersion signifie que le monde réel s'estompe progressivement, et l'on se retrouve entouré à 360 degrés par, par exemple, la surface poussiéreuse de la Lune. Les mains ne disparaissent pas, mais elles ne reposent pas sur les genoux et semblent flotter au-dessus de la surface lunaire.

Apple Vision Pro

Vous pouvez voir notre EyeSight ici. Il ne s'agit pas d'un passage ; vous regardez des écrans qui affichent un flux vidéo de nos yeux depuis l'intérieur de notre casque. (Image credit: Future)

Bien que le Vision Pro puisse plonger l'utilisateur dans la réalité virtuelle, il est suffisamment intelligent pour le maintenir connecté au monde extérieur. Lorsqu'une personne a commencé à me parler pendant une session immersive, nous avons pu la voir apparaître progressivement devant nous alors que nous discutions. De son côté, elle voyait un flux vidéo de nos yeux sur l'avant du casque. Apple a nommé cette fonctionnalité EyeSight, et son efficacité est variable.

EyeSight montre une reconstitution vidéo de vos yeux basée sur ce que la caméra voit à l'intérieur du casque. La couleur est bleue et pourpre, et cela peut paraître, disons, étrange. Notre collègue n'a jamais apprécié, mais nous avons remarqué qu'elle s'habituait à nous parler alors que nous portions le casque.

Score pour le logiciel et l'interface : 5/5

Apple Vision Pro : L'expérience

  • Il n'y a rien de tel que d'utiliser un Vision Pro
  • Il peut être difficile de transmettre l'expérience à des personnes extérieures
  • Votre vie professionnelle changera également

Si on parvient à bien ajuster le casque (ce qui peut nécessiter quelques essais), il n'y a rien de tel que l'expérience d'utilisation du Vision Pro. Même lorsque nous ne portions pas le casque, il nous arrivait de penser à le porter et à l'utiliser.

C'est une machine capable de réalité virtuelle et de réalité mixte, et nous avons encore beaucoup à partager à ce sujet, mais sa capacité à intégrer notre environnement de travail réel a été transformative pour nous.

Nous avons passé de nombreuses heures à travailler dans le Vision Pro. Pour ce faire, on utilise le Centre de Contrôle, accessible en levant les yeux jusqu'à voir une flèche verte et en pinçant pour ouvrir, pour lancer l'affichage virtuel Mac. Dans notre cas, cela nous a montré notre MacBook Pro comme option, donc nous l'avons sélectionné et notre bureau est apparu devant nous comme un énorme écran de 55 pouces. Nous pouvions l'agrandir jusqu'à, disons, 150 pouces (ou plus), puis le rapprocher de nous – c'est le bureau sans fin dont nous avons toujours rêvé, et rien de cela ne fonctionnerait si chaque fenêtre, application et morceau de texte n'était pas d'une clarté cristalline.

Le fait d'avoir notre bureau de travail devant nous ne signifie pas que nous perdons le reste de l'expérience Vision Pro. À notre droite, nous avions Messages ouvert (quand un nouveau message arrive, une icône de message verte flotte devant notre visage), et, à notre gauche, nous avions nos Photos. Parfois, nous transférions une image (souvent une capture d'écran du Vision Pro que nous avions capturée en disant "Siri, prends une capture d'écran") du Vision Pro vers notre bureau, puis nous l'éditions dans Photoshop sur notre écran virtuel géant.

Il est possible de placer des applications n'importe où autour de soi, et pas seulement dans un seul espace. Le Vision Pro comprend votre espace, même les différentes pièces de votre maison.

Un jour, nous avons voulu essayer JigSpace, une application qui permet de manipuler et de démonter de grands objets 3D comme une voiture de course. Nous voulions un grand espace pour travailler, alors nous sommes allé dans notre salon. Les capacités de transparence du Vision Pro sont suffisamment bonnes pour que nous ne nous inquiétons jamais de nous déplacer dans notre maison, bien que nous ayons parfois besoin de regarder où nous mettons les pieds. Nous ne recommanderions pas de porter votre Vision Pro en marchant dans la rue, où il faut faire attention aux trottoirs et autres obstacles.

Une fois dans le bureau, nous avons ouvert JigSpace et commencé à démonter un moteur à réaction - chaque pièce que nous regardions, nous pouvions l'attraper et la déposer quelque part dans la pièce. Puis nous nous sommes remis au travail.

Quelques heures plus tard, nous étions en train d'écrire sur JigSpace, mais nous voulions revérifier quelque chose dans l'interface. Ne trouvant pas l'application, une intuition nous a fait nous lever et retourner dans la pièce - et l'application était là, à l'endroit où nous l'avions laissée quelques heures plus tôt. Ce que nous avons ici avec l'informatique spatiale et le Vision Pro, c'est, peut-être pour la première fois, le concept d'informatique consciente de l'espace. Nous pourrions peut-être laisser des applications partout dans la maison et le Vision Pro se souviendrait de l'endroit où elles se trouvent. Pour ramener toutes les applications ouvertes dans la fenêtre locale, il suffit de maintenir le bouton Digital Crown enfoncé.

Score d'expérience : 5/5

See more

Apple Vision Pro : Divertissement

  • Une expérience de divertissement immersive
  • La prise en charge de l'audio spatial est solide, avec ou sans AirPod Pros
  • Les jeux conçus pour Vision Pro sont souvent inspirés par les jeux originaux
  • Les jeux compatibles ne fonctionnent pas toujours comme prévu

Nous avons essayé de regarder des films sur d'autres casques de réalité virtuelle, et cela n'a jamais vraiment fonctionné. Le Meta Quest Pro est un excellent appareil, mais nous le trouvons toujours trop inconfortable pour le porter plus de 20 minutes à la fois. Cependant, il y a quelque chose de spécial à regarder un film dans l'Apple Vision Pro, surtout si on ajoute les AirPods Pro 2 (qui incluent le support pour l'audio spatial et, grâce à leur nouvelle puce H2 – également à l'intérieur du Vision Pro – ajoutent un support pour l'audio sans perte avec une latence ultra-faible).

Ce qui fonctionne si bien n'est pas seulement la fidélité 3D presque parfaite (Disney Plus dispose d'une bibliothèque particulièrement excellente de films 3D, y compris le trippant Doctor Strange in the Multiverse of Madness), mais aussi la façon dont on peut s'immerger dans l'expérience théâtrale avec différents Environnements. L'application Disney Plus propose certains de nos favoris : il y a un espace Avengers, une usine Monsters Inc., et le Théâtre Disney, qui est probablement notre choix préféré au global.

Apple Vision Pro

A l'intérieur du Théâtre virtuel de Disney (Image credit: Future)

Quand les lumières s'éteignent, et que vous regardez un écran virtuel géant de 70mm ou même de classe IMAX dans un théâtre sombre, vous pouvez presque sentir le popcorn. Il n'y a pratiquement aucune fuite de lumière pour briser l'illusion, et nous n'avons eu aucun problème à nous perdre dans l'expérience de regarder un film de deux heures. Une chose que nous avons remarquée, cependant, c'est que les films en 3D peuvent consommer beaucoup de batterie. Si vous prévoyez de regarder, disons, Killers of the Flower Moon de trois heures et 26 minutes (une production Apple, d'ailleurs) il vous faudra brancher la batterie avec le câble et l'adaptateur de charge inclus. Ils fourniront toute l'énergie nécessaire.

Au moment où nous écrivons ceci, YouTube et, plus problématique, Netflix, jouent un jeu d'attente avec la nouvelle plateforme. C'est dommage. nous aimerions pouvoir regarder le prochain Squid Game à l'intérieur du Vision Pro.

Le marketing pour le Vision Pro montre souvent des gens assis en l'utilisant, mais, bien que nous ayons passé la plupart de notre temps assis, nous avons joué à des jeux debout. Synthriders est un jeu prêt pour le Vision Pro qui a des éléments de Beat Saber ; vos mains sont des orbes, et il y a des orbes basés sur le rythme musical qui volent vers vous que vous devez renvoyer ou sur lesquels vous devez surfer avec vos mains. Nous avons joué à cela debout, et entre agiter nos bras et esquiver des trapézoïdes de verre volant vers notre tête, c'était tout un exercice.

Apple Vision Pro jouant à Synthrider

Apple Vision Pro jouant à Synthrider (Image credit: Future)

Score de divertissement : 4,5/5

Apple Vision Pro : Photographie spatiale

Apple Vision Pro

(Image credit: Future)
  • Le Vision Pro est une solide machine à photographier l'espace
  • Un excellent partenaire d'imagerie spatiale pour votre iPhone 15 Pro
  • L'effet de lecture de la photographie et de la vidéographie spatiales est souvent émouvant

Nous adorons comment Apple parvient toujours à inventer de nouveaux termes pour des technologies existantes qui parviennent d'une manière ou d'une autre à capturer l'imagination des gens ordinaires.

La stéréophotographie existe depuis plus d'un siècle, et de nombreux baby-boomers et membres de la génération X l'ont d'abord expérimentée dans les années 1970 avec les jouets View-Master. L'effet était correct, bien que pas du tout immersif. Avec le Vision Pro, Apple a introduit le concept de photographie spatiale, une mise à niveau du 21e siècle de la photographie et de la vidéographie 3D qui met la capture d'images 3D entre les mains, ou plutôt sur la tête, de tout le monde. Il a même étendu le concept en intégrant la capture vidéo spatiale dans l'iPhone 15 Pro et l'iPhone 15 Pro Max.

Dans certaines de nos précédentes démonstrations du Vision Pro, nous avons lu sur le Vision Pro des vidéos spatiales que nous avions capturées à l'aide de notre iPhone 15 Pro Max. Il ne s'agissait pas d'une expérience View-Master : Nous pouvions visionner les vidéos dans une fenêtre flottante, ce qui les plaçait à une certaine distance, ou utiliser un geste de pincement et d'expansion avec les deux mains pour entrer presque dans la vidéo. Les bords s'estompent, de sorte que la vidéo spatiale semble flotter dans un nuage.

Le Vision Pro peut capturer des images spatiales fixes et vidéo. Pour capturer, il suffit d'utiliser le bouton dédié situé en haut à gauche de la visière. Une simple pression fait apparaître l'option de prise de photos ou de vidéos, et après avoir sélectionné l'une des options, vous appuyez à nouveau sur le bouton pour capturer une seule photo ou commencer l'enregistrement d'une vidéo spatiale (vous appuyez à nouveau sur le bouton pour mettre fin à la capture de la vidéo). C'est ce que nous avons fait avec des photos de notre main. Chaque fois que nous voyons des images spatiales, nous avons une réaction émotionnelle immédiate et automatique.

Il faut reconnaître à Apple le mérite de ne pas se contenter d'inventer de nouveaux termes, mais de réinventer l'expérience.

Score pour la photographie spatiale : 5/5

Apple Vision Pro : Communication et personas

  • Les personas peuvent sembler étranges, mais ils sont plus utiles que vous ne le pensez
  • Communiquer par iMessage et FaceTime sans problème

Pendant la configuration, le Vision Pro vous guide pour créer une Persona, une représentation 3D de votre tête que vous pouvez utiliser dans FaceTime et d'autres appels vidéo. Pour construire la notre, nous avons suivi les instructions, retiré le casque, puis pointé l'affichage vers notre visage. Il nous a capturé en train de regarder vers le haut, vers le bas, à gauche et à droite, ainsi qu'en faisant quelques expressions faciales. Toutes ces informations ont permis aux caméras spatiales de créer une carte 3D de notre visage.

Apple Vision Pro

(Image credit: Future)

Lorsque nous avons remis la Vision Pro en place, nous avons pu voir notre nouveau Persona, qui a automatiquement commencé à imiter nos expressions faciales (les caméras à l'intérieur et celles pointées vers le bas sur notre visage et nos mains capturent nos expressions en direct). Nous avons ajouté des lunettes semi-translucides à notre Persona, et nous étions prêts à passer un appel FaceTime avec un de nos proches.

Apple Vision Pro

Conversation avec le Persona de mon collègue Ray Wong via FaceTime (Image credit: Future)

Plus tard, pendant un appel, nous avons discuté avec un collègue qui testait également le Vision Pro. Nous avons tous deux fait remarquer les limites de nos Personas, mais tout au long de notre conversation de 20 minutes, ces préoccupations se sont estompées, et nous avons oublié que nous ne regardions ni nos vrais visages, ni nos vraies mains. Cependant, nous sommes toujours convaincus qu'Apple peut faire mieux, mais c'est pour cette raison que les Personas sont encore en version bêta. Lorsque vous vous déciderez enfin à acheter un Vision Pro (ou une version de celui-ci), on peut s'attendre à ce que les Personas soient beaucoup plus réalistes et agréables à l'œil.

Score pour la communication et les personas : 4/5

Apple Vision Pro : Dernières réflexions

L'Apple Vision Pro est cher, mais nous ne sommes pas sûr de pouvoir dire qu'il est trop cher pour ce qu'il fait. Quelqu'un nous a demandé si nous l'achéterions. Nous savons maintenant que si nous pouvions nous le permettre, la réponse serait un oui enthousiaste.

Il n'y a jamais eu de dispositif portable / connecté comme le Vision Pro, encore moins un casque de réalité mixte comme lui. Il est puissant, mais aussi accueillant. Il est amusant à utiliser, mais aussi complètement prêt pour le travail. Il peut vous faire ressembler à un insecte, mais il y a aussi de la beauté dans son design.

Apple Vision Pro

Cela semble bizarre à l'extérieur, mais c'est incroyable à l'intérieur. (Image credit: Future)

Nous aurions aimé qu'il soit plus léger, mais il n'empêche que nous pouvons oublier que nous le portons et nous abandonner à l'expérience du travail, du jeu ou du divertissement dans un théâtre sombre et virtuel.

Nous adorons travailler avec le Vision Pro, mais nous sommes conscients que si nous passons des heures à travailler avec, il est peu probable que nous ayons envie de garder le casque à la fin de la journée. Avec le temps, les adeptes du Vision Pro parviendront probablement à trouver un équilibre entre le travail et le jeu, mais il ne fait aucun doute que l'attrait pour cette technologie unique en son genre restera très fort.

L'Apple Vision Pro se hisse instantanément en tête de notre liste des meilleurs casques de réalité virtuelle. Il n'est peut-être pas encore un best-seller, mais ceux qui en possèdent un en parleront sans cesse, et ils vous laisseront peut-être même l'essayer. Nous vous