Intel prévoit de supprimer des centaines d'emplois

Logo Intel
(Crédit photo: Shutterstock / Alexander Tolstykh)

Les projets d'Intel de licencier des centaines d'employés ont été révélés dans une multitude de documents.

Une série de nouvelles informations figurant dans la base de données californienne de WARN (Worker Adjustment and Retraining Notification) a dévoilé les plans d'Intel, à savoir le licenciement d'un certain nombre de travailleurs aux Etats-Unis à partir de ce mois-ci.

La loi WARN a pour but de donner aux employés (et aux représentants des États et des collectivités locales) un préavis de 60 jours avant des licenciements massifs ou des fermetures d'usines. Elle permet également aux personnes extérieures d'avoir un aperçu de ce qui se passe au sein de certaines des plus grandes entreprises du monde.

TechRadar Pro a besoin de vous ! (s'ouvre dans un nouvel onglet)
Nous voulons construire un meilleur site web pour nos lecteurs, et nous avons besoin de votre aide ! Vous pouvez apporter votre contribution en répondant à notre enquête (s'ouvre dans un nouvel onglet)et en nous faisant part de vos opinions et de votre point de vue sur le secteur des technologies en 2023. Cela ne vous prendra que quelques minutes et toutes vos réponses seront anonymes et confidentielles. Merci encore de nous aider à rendre TechRadar Pro encore meilleur.

D. Athow, Rédacteur en Chef

Licenciements chez Intel

Grâce à ces données, on apprend que 201 emplois au siège de l'entreprise à Santa Clara pourraient être menacés, et une série de licenciements à Sacramento pourraient avoir lieu, soit 176 et 167 licenciements sur le campus de recherche et développement de Folsom, répartis sur deux sites, soit un total de 544 suppressions d'emplois pour la seule Californie. 

Intel fait donc partie des sociétés technologiques à envoyer leurs employés faire leurs valises, alors qu'elles cherchent à procéder à des réductions d'effectifs à l'échelle de l'entreprise, après la période plus prospère que la moyenne qui a suivi la pandémie.

En raison du ralentissement économique mondial et de l'incertitude croissante, Intel a évoqué un "nombre significatif" de licenciements, entre autres mesures de réduction des coûts, alors qu'elle cherche à réduire son budget annuel de 3 milliards de dollars cette année, et de 10 milliards de dollars d'ici 2025.

Comparé à d'autres entreprises qui licencient jusqu'à 10 % de leur personnel, le plan d'Intel de licencier 544 de ses 120 000 employés (0,5 %) est une mesure incroyablement faible. Bien qu'il s'agisse d'un "chiffre significatif", il est possible que d'autres licenciements aient lieu dans d'autres régions et dans d'autres pays.

Outre la réduction des effectifs, Intel a également réduit le budget d'un certain nombre de ses autres opérations. The Register (s'ouvre dans un nouvel onglet) souligne l'annulation du projet de centre de développement de 200 millions de dollars d'Intel en Israël. D'autres mesures ont été prises par l'entreprise pour réduire les dépenses, comme l'offre de trois mois de congés volontaires sans solde aux travailleurs d'une usine basés en Irlande.

TechRadar Pro a demandé à Intel de confirmer ces chiffres et de préciser si l'entreprise prévoit de procéder à d'autres réductions de ses effectifs au niveau mondial.

Qu'il s'agisse d'Intel ou des autres entreprises qui ont annoncé des licenciements au cours des derniers mois, il est clair que les travailleurs de ce secteur vont connaître des moments difficiles et que beaucoup d'entre eux commencent à envisager un changement total de carrière.

With several years’ experience freelancing in tech and automotive circles, Craig’s specific interests lie in technology that is designed to better our lives, including AI and ML, productivity aids, and smart fitness. He is also passionate about cars and the electrification of personal transportation. As an avid bargain-hunter, you can be sure that any deal Craig finds is top value!