La rumeur d'une collaboration entre Apple et Meta pourrait faire de l'iPhone 16 un meilleur smartphone IA

WWDC 2024
(Crédit photo: Future / Lance Ulanoff)

Selon un rapport du Wall Street Journal, Apple pourrait renforcer ses nouvelles fonctionnalités d'intelligence artificielle (IA) avec des modèles développés par Meta. Les deux géants technologiques discuteraient de l'incorporation des services d'IA générative de Meta dans iOS 18 et la prochaine génération d'iPhone.

Le rapport du WSJ cite des conversations qu'Apple a entamées avec la plupart des grands noms de l'IA, notamment Google (Gemini), Anthropic (Claude) et OpenAI (ChatGPT). Des plans pour inclure un accès gratuit à ChatGPT et une intégration de GPT-4o dans Apple Intelligence ont été mentionnés parmi les nombreuses annonces d'Apple Intelligence lors de la WWDC cette année. Une collaboration avec Meta indiquerait clairement un arrangement non exclusif.

L'intérêt d'Apple pour les modèles de langage Llama 2 et Llama 3 de Meta est logique pour les deux parties. Meta pourrait ainsi proposer son IA au vaste réseau mondial d'utilisateurs d'iPhone, tandis qu'Apple pourrait utiliser les fonctionnalités d'IA de Meta comme argument de vente supplémentaire pour l'iPhone. Et bien que Meta et Apple aient déjà des accords avec OpenAI et son principal financeur, Microsoft, une alliance entre les deux pourrait aider à construire une alternative compétitive, même si OpenAI et ChatGPT sont les références en matière d'IA générative.

Bénéfices mutuels d'Apple et Meta

Pour Apple, en tant que plateforme matérielle, il est particulièrement avantageux d'élargir les choix de modèles d'IA disponibles. De cette façon, Apple peut présenter les iPhones comme un centre d'IA, permettant de passer d'un modèle à l'autre en fonction des besoins des utilisateurs. Apple a explicitement souligné cet objectif lors de la WWDC cette année en annonçant l'accord avec OpenAI pour fournir ChatGPT sur les produits Apple.

"Nous voulions commencer par le meilleur, et nous pensons que ChatGPT d'OpenAI et leur nouveau modèle 4o représentent le meilleur choix pour nos utilisateurs aujourd'hui," a expliqué Craig Federighi, vice-président senior de l'ingénierie logicielle d'Apple, lors de l'événement. "Nous pensons qu'à terme, les utilisateurs auront peut-être une préférence pour certains modèles qu'ils souhaitent utiliser – peut-être un qui excelle en écriture créative, ou un autre qu'ils préfèrent pour le codage, et nous voulons permettre aux utilisateurs de choisir le modèle de leur choix et nous avons hâte de faire des intégrations avec des modèles, comme Google Gemini par exemple, à l'avenir."

Toute spéculation sur les changements qu'Apple Intelligence pourrait apporter grâce à Meta est prématurée, mais le simple fait que cela se produise pourrait surprendre certains. Les revenus publicitaires de Meta ont chuté après qu'Apple a modifié ses politiques pour donner aux utilisateurs plus de contrôle sur leurs données en 2021. Exiger l'autorisation de l'utilisateur avant de suivre ses données sur d'autres applications et sites web a coûté des milliards de dollars à Meta et a poussé Meta à proposer une méthode pour que les annonceurs évitent les frais de service d'Apple pour la promotion des publications publicitaires. Les enjeux de ces batailles commerciales semblent maintenant être éclipsés par les revenus potentiels de l'IA pour Apple et Meta, et les deux entreprises semblent prêtes à tourner la page.

Vous aimerez aussi

Adrien Bar Hiyé
Senior Editor

Quand je ne suis pas en train de plonger dans le monde fascinant de la finance et des nouvelles technologies, vous me trouverez probablement en train de parcourir le globe ou de conquérir de nouveaux mondes virtuels sur ma console de jeux.

Avec la contribution de