Skip to main content

Test AOC Agon AG493UCX2

Un écran ultra-large de 49 pouces pour traverser des mondes ouverts épiques.

AOC Agon AG493UCX2
(Image: © Future)

Notre verdict

La dalle 49 pouces révisée d'AOC couvre les environnements vidéoludiques les plus denses, avec des performances de rafraîchissement améliorées à 165 Hz. En contrepartie, elle doit composer avec un format HDR passable et un rapport qualité-prix douteux.

Pour

  • Une couverture ultra-large
  • Assez rapide et réactif
  • De nombreuses entrées

Contre

  • Performances HDR passables
  • Cher

TechRadar Verdict

La dalle 49 pouces révisée d'AOC couvre les environnements vidéoludiques les plus denses, avec des performances de rafraîchissement améliorées à 165 Hz. En contrepartie, elle doit composer avec un format HDR passable et un rapport qualité-prix douteux.

Pros

  • +

    Une couverture ultra-large

  • +

    Assez rapide et réactif

  • +

    De nombreuses entrées

Cons

  • -

    Performances HDR passables

  • -

    Cher

  • -

L’écran AOC Agon AG493UCX2 en résumé

Peut-on se contenter du raisonnable quand on peut avoir accès à l’opulence ? Telle est la question que pose l'épique, l'immense AOC Agon AG493UCX2, un moniteur gaming de 49 pouces. Il s'agit en vérité d'une mise à jour modérée de l'AOC AG493UCX, mais son impact n'en est pas moins immédiat.

Vous obtenez ici aussi une gigantesque dalle VA avec un rapport d'aspect de 32:9 et une résolution de 5120 par 1440 pixels. Sur l’AG493UCX2 cependant, AOC a augmenté le taux de rafraîchissement de 120 Hz à 165 Hz.

AOC Agon AG493UCX2

(Image credit: Future)

Comme chez son prédécesseur, il faudra compter sur un support HDR de base - sous la forme de la certification DisplayHDR 400. La luminosité de pointe revendiquée chute hélas de 550 nits sur l’AG493UCX à 400 nits pour ce qui est de sa mise à niveau. Nous soupçonnons que cela reflète un changement de mesure plutôt qu'une diminution substantielle de la luminosité. Quoi qu'il en soit, ce modèle révisé dispose toujours d'une unique technologie de rétroéclairage monolithique, sans gradation locale. Dès lors, toutes vos attentes sur des performances HDR plus poussées doivent être réfrénées.

Ailleurs, les points forts restent les mêmes. Le temps de réponse de l’écran est évalué à 1 ms MPRT et 4 ms GtG, la courbure de la dalle demeure relativement douce à 1800R (elle n'est pas aussi serrée que celle du Samsung G9 passée à 1000R). Vous pouvez de même compter sur une prise en charge du rafraîchissement à fréquence variable, assurée par la certification AMD FreeSync Premium Pro. Les utilisateurs de cartes graphiques Nvidia pourront toujours exploiter le rafraîchissement variable via G-Sync, mais sans assistance officielle.

ports AOC Agon AG493UCX2

(Image credit: Future)

Enfin, la connectivité se révèle optimale, avec non seulement l’inclusion d’interfaces HDMI et DisplayPort, mais aussi un port USB-C garanti avec le mode alt DisplayPort et une alimentation de 65W - ce qui vous permet de l’associer à un ordinateur portable. A condition que ce dernier renferme une configuration haut de gamme, pour exécuter des jeux AAA à des résolutions dignes de cette “vitrine de luxe”.

Cet avertissement mis à part, que penser des performances réelles de ce méga-moniteur ? L'adoption d’une dalle VA plutôt qu’IPS se traduit par un fort contraste inhérent. En mode SDR standard, l'écran se montre vif, brillant et très coloré.

AOC Agon AG493UCX2

(Image credit: Future)

Mais il ne délivre pas pour autant les performances HDR les plus emblématiques. A contrario, l'écran se révèle terne lorsque la technologie HDR est activée. Les jeux supportant ce format, comme Cyberpunk 2077, apparaîtront plus clairs et fluides en mode SDR. Il s'agit probablement d'un problème d'étalonnage. Inutile d’y voir une anomalie spécifique à l’AG493UCX2 toutefois, car aucun écran possédant une simple certification DisplayHDR 400 ne constitue véritablement une dalle HDR. 

S’il fallait identifier un défaut singulier à ce moniteur AOC, ce serait sa colorimétrie légèrement éprouvée. Être capable de décoder le contenu HDR avec les couleurs correctes paraît pratique. L'AG493UCX2 peut effectivement opérer ce processus, mais au détriment de la vivacité des couleurs.

Qu'en est-il de la vitesse du moniteur ? AOC propose un overdrive configurable par l'utilisateur dans le menu OSD. En réalité, les différents niveaux d'overdrive ne semblent pas très différents subjectivement. Mais au moins, le mode le plus rapide ne génère aucun glitch ni phénomène de ghosting. Dans tous les cas, le temps de réponse est considéré comme bon, mais pas tout à fait aussi parfait que celui des meilleurs moniteurs gaming IPS à 1 ms.

Quant à la latence, avec un rafraîchissement de 165 Hz, ce moniteur sera suffisamment rapide pour tous les amateurs de jeux en ligne, sauf les plus exigeants. La faute à la distorsion du champ de vision pratiquée par la plupart des éditeurs d’arènes multijoueurs - un frein imposé pour éviter que les propriétaires d’écrans comme celui-ci ne bénéficient d'un avantage injuste sous la forme d'un champ de vision plus large. 

AOC Agon AG493UCX2

(Image credit: Future)

L'autre point à retenir est beaucoup plus positif. L'expérience de jeu sur un écran de cette taille et de cette forme se révèle incroyablement immersive. C'est une de ces qualités spectaculaires qu'il faut essayer pour vraiment y croire. 

La densité de pixels est moins impressionnante. Une résolution native de 5120 x 1440 pixels semble décente. Mais répartie sur un écran ultra-large de 49 pouces, elle ne représente que 109 DPI. Si vous aimez les détails et les polices très nettes, ce n'est pas l'écran qu'il vous faut. En ce qui concerne le prix, il est actuellement disponible pour 1 199,95 € en France, là où le Samsung G9 de première génération coûte désormais moins de 1 000 € (et s’impose donc comme un rival plus attractif).

AOC Agon AG493UCX2

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous avez l’habitude de parcourir des mondes ouverts épiques
L'énorme écran de 49 pouces de l'AOC Agon AG493UCX2 offre une expérience incroyablement immersive. Il vous plonge en immersion dans des RPG sublimes ou des MMO aux frontières indéfinies.

Vous souhaitez assurer vos arrières dans les sessions multijoueurs
L’AG493UCX2 vous offre une fréquence appréciable de 165 Hz. De même, si le temps de réponse de 4 ms de l'AG493UCX2 est plus lent que celle des meilleurs moniteurs IPS, il reste assez réactif pour vous assurez un bon ratio de victoires sur le jeu sportif ou compétitif de votre choix. 

Vous êtes un joueur PC avant tout
Le rapport d'aspect 32:9 de l'AG493UCX2 ne convient pas aux jeux sur console. Ce n'est pas non plus l'idéal si vous occupez votre temps principalement sur des jeux de tir en ligne.

Ne l'achetez pas si...

Vous souhaitez goûter à une véritable expérience HDR
L'AOC Agon AG493UCX2 est certifié DisplayHDR 400. Mais ce n'est pas un vrai moniteur HDR et il ne dispose pas de fonctions avancées telles que la gradation locale.

Vous ne jouez qu’en très haute définition
Malgré sa résolution native de 5120 x 1440 pixels, l'énorme dalle VA de 49 pouces affiche une densité de 109 DPI - ce qui ne jure que par l’ultra-réalisme repasseront.

Contributor

Technology and cars. Increasingly the twain shall meet. Which is handy, because Jeremy (Twitter) is addicted to both. Long-time tech journalist, former editor of iCar magazine and incumbent car guru for T3 magazine, Jeremy reckons in-car technology is about to go thermonuclear. No, not exploding cars. That would be silly. And dangerous. But rather an explosive period of unprecedented innovation. Enjoy the ride.