Skip to main content

Windows 11 veut vous aider à détecter les applications qui vous espionnent

Windows 11
(Crédit photo: Shutterstock / Stardock - kathayut kongmanee)

Windows 11 dispose d'un nouvel outil de protection de la vie privée, actuellement en phase de test, qui vous permet de voir quelles applications ont récemment accédé aux propriétés de vos composants matériels sensibles - comme votre webcam.

La fonction d'audit de confidentialité a été présentée sur Twitter par David Weston, vice-président de Microsoft chargé de la sécurité des entreprises et des systèmes d'exploitation. Elle est présente dans une nouvelle version préliminaire de Windows 11 (testée depuis le canal Dev, où les premières versions anticipées du système d'exploitation sont mises à l'épreuve).

See more

Cette option se niche dans les Paramètres (plus exactement dans Confidentialité et sécurité > Autorisations des applications). Elle vous permet d’afficher une liste des activités récentes pour voir, par exemple, quelles applications ont accédé à votre microphone ou votre caméra au cours de la semaine écoulée. Ce pour mieux identifier toute activité potentiellement suspecte.

Elle garde également un œil sur les applications qui ont accédé à vos contacts, ou aux détails relatifs à votre localisation, à vos appels téléphoniques, etc.

Dans chaque cas, l'utilisateur est également informé de l'heure et de la date exactes de l'accès à la configuration matérielle intégrale ou à un composant en particulier.

Audit de confidentialité Windows 11

(Image credit: Microsoft)

Un outil rassurant ?

La couverture de cette nouvelle fonction Windows 11 est assez large pour surveiller divers éléments sensibles, des caméras et micros évidents, aux réseaux activés.

Il s'agit d'une information précieuse en termes de transparence. Vérifier périodiquement les audits de confidentialité présents dans les paramètres peut potentiellement donner lieu à des découvertes intéressantes, en signalant les applications les plus indiscrètes. Ou en mettant en évidence un événement malveillant passé sous le radar de votre suite de sécurité.

Microsoft a longtemps subi une réputation douteuse en ce qui concerne la protection de la vie privée sous Windows, en particulier depuis l'arrivée de Windows 10. Il est donc bon de voir le géant faire un pas en avant sur ce front. La nouvelle option devrait aider les utilisateurs de Windows 11 à maintenir un meilleur niveau de vigilance et de sécurité globale sur leur PC. En supposant que la fonctionnalité passe le stade des tests, bien sûr...

Via Bleeping Computer (opens in new tab)

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).