Skip to main content

Vous détestez Windows 11 ? Microsoft tente d'y remédier

Utilisateur excédé
(Crédit photo: Marjan Apostolovic / Shutterstock)

Depuis son lancement en octobre 2021, Windows 11 a reçu un accueil mitigé en raison d’une série de bugs gênants et de choix conceptuels divisant les utilisateurs les plus actifs des systèmes d’exploitation de Microsoft. Il semble aujourd’hui que l’éditeur cherche à gommer cette jeune réputation déjà ternie.

Comme le rapporte The Verge, une nouvelle mise à jour déployée pour Windows Insiders - les utilisateurs qui se sont inscrits pour aider à tester les premières versions de Windows - vient de restaurer la date et l’heure sur la barre des tâches Windows 11.

En effet, de nombreux utilisateurs disposant d’une configuration multi-écrans s'étaient plaints du fait que la date et l'heure ne s'affichaient plus dans la barre des tâches de leurs moniteurs secondaires. Ce retour peut sembler anodin, mais il a contribué au téléchargement d’applications tierces et donc de surcouches affaiblissant la qualité de l'expérience utilisateur globale de Windows 11. 

Microsoft marche sur des œufs

The Verge informe également qu'une nouvelle build Insider modifiera le menu Démarrer de Windows 11, donnant aux utilisateurs plus d'options de raccourcis, liées aux applications épinglées et aux recommandations.

Le menu Démarrer est l'un des éléments les plus exploités de Windows, ce qui signifie que le public peut se montrer très attentif et exigeant à son égard. Toute modification majeure apportée par Microsoft au dit menu risque d’agacer plus d’un usager - comme ce fut le cas sous Windows 8, par exemple. 

L'application Paramètres a également été étendue pour offrir davantage d'options, présentes habituellement dans le Panneau de configuration. C’est le cas notamment de la vérification de l’état du réseau et du partage des imprimantes. Microsoft a pour ambition de supprimer progressivement le Panneau de configuration vieillissant - il existe depuis 1985 -  et de le remplacer par l'application Paramètres plus moderne.

Là encore, nous nous attendons à des frictions potentielles entre Microsoft et ses clients. La société devra procéder avec prudence et adopter une lente migration des outils du Panneau de configuration vers l'application Paramètres.


Système d'exploitation et stress

(Image credit: Stokkete / Shutterstock)

Il n’est pas question de faire machine arrière

Lors du lancement de Windows 11, un certain volume de modifications apportées ont frustré les premiers adhérents du système d’exploitation. À son crédit, Microsoft a écouté les commentaires et, pour certains de ses changements les plus controversés, a ajouté des options qui permettent de restaurer les fonctions antérieures de Windows 10. 

C'est sans aucun doute une bonne chose, car cela donne aux utilisateurs plus de choix quant à la façon dont ils utilisent Windows 11, plutôt que d’appliquer une simple marche arrière. Après tout, la stratégie de la firme de Redmond reste d’imposer une adoption progressive de Windows 11.

Il y a encore du travail qui attend Microsoft, cependant. Certains des changements les plus ennuyeux - et les plus déconcertants - de Windows 11, tels que l'impossibilité de faire glisser et de déposer des raccourcis d'applications sur la barre des tâches, doivent encore être traités. 

Comme nous l'avons observé dans notre test complet de Windows 11, le nouveau système d'exploitation ressemble à un chantier en cours, et c'est un fait positif. Car s’il y a des éléments que vous n’appréciez pas sous Windows 11, il suffit de se montrer patient : Microsoft pourrait chercher à le modifier dans une prochaine mise à jour.

Senior Computing editor

Matt (Twitter) is TechRadar's Senior Computing editor. Having written for a number of publications such as PC Plus, PC Format, T3 and Linux Format, there's no aspect of technology that Matt isn't passionate about, especially computing and PC gaming. If you're encountering a problem or need some advice with your PC or Mac, drop him a line on Twitter.