Les processeurs Intel de 14e génération vont-il tuer les cartes graphiques haut de gamme ?

Intel Core
(Crédit photo: Intel)

Les processeurs Meteor Lake, la prochaine génération de CPU Intel prévue pour 2023, devraient prendre en charge le ray tracing via un GPU intégrée - de quoi vous passer de l’une des cartes graphiques Nvidia ou AMD les plus onéreuses ?

Le ray tracing est un processus qui éclaire une scène rendue en imitant la façon dont nous voyons réellement la lumière. Cela semble presque basique, mais pour qu'une scène artificielle ait l'air naturelle, il faut calculer la physique complexe impliquée dans le comportement de la lumière.

À l'heure actuelle, la technologie de ray tracing n'est viable que sur les PC gamer et PC portables gamer dotés des meilleures cartes graphiques. Ce qui en fait une option haut de gamme extrêmement chère. 

L'intégration de cette technologie dans un GPU "intégré" Intel Iris Xe constituerait une avancée majeure qui pourrait la rendre beaucoup plus accessible. Nous avons mis "intégré" entre guillemets car, comme le souligne Wccftech, cette puce graphique diffère du modèle actuel : il s'agit en fait d'une architecture en mosaïque qui ressemble davantage à un système sur puce qu'à une intégration traditionnelle dans un processeur.

Ce type de puce devrait équiper les ordinateurs portables standards tels que les Ultrabooks ou même les meilleurs Chromebooks dotés de spécifications plus poussées.

Intel travaille déjà sur une mise à l'échelle des performances graphiques au sein des GPU Intel Arc. Et cette technologie pourrait facilement trouver un chemin vers les processeurs Intel de 14e génération. Si c'est le cas, cela pourrait faire de certains des meilleurs ordinateurs portables bon marché des machines de jeu 1080p très performantes.

Des configurations gaming bien plus abordables dès 2023 ?

Ray Tracing activé dans Shadowlands

(Image credit: Blizzard Entertainment)

Alors que nous n'avons pas encore mis la main sur les processeurs Intel Raptor Lake - ceux-ci devraient être lancés dès octobre de cette année - les premières puces Intel Meteor Lake pourraient débarquer dès la fin 2023. Si c'est le cas, vous pourriez exécuter un jeu comme Cyberpunk 2077 avec des paramètres modestes et le ray tracing activé sur un Dell XPS 13 de base, à une fréquence d'images décente.

Cela ne veut pas dire que cette famille de processeurs va transformer les meilleurs Ultrabooks en véritables ordinateurs portables gaming. Mais avec les progrès de la technologie du ray tracing, il y aura des avantages secondaires pour les performances globales et, avec les réglages appropriés, vous ne serez pas limité à lancer des jeux légers ou classiques comme Civilization VI sur un ordinateur portable de base.

Pour ce qui est des ordinateurs de bureau, l'avancée sera moindre, puisque la plupart d'entre eux disposent d'un emplacement PCIe libre pour y glisser l'une des meilleures cartes graphiques bon marché capables de délivrer du ray tracing. Et celles-ci surpasseront toujours les meilleurs GPU intégrés, y compris ceux des processeurs Intel haut de gamme de 14e génération.

C'est donc surtout un bonus pour les ordinateurs portables, qui constituent de loin le segment du marché informatique qui connaît la croissance la plus rapide. Ces dernières années, les ordinateurs portables traditionnels ont eu tendance à stagner en termes de performances gaming pour maintenir une efficacité énergétique et des prix de lancement viables.

Un GPU intégré offrant le ray-tracing permettra d'obtenir des performances beaucoup plus élevées pour toute une série d'applications gourmandes en ressources graphiques, du streaming vidéo aux jeux… à un prix beaucoup plus abordable.

Un teaser intéressant

Asus Zenbook S 13 OLED

(Image credit: Future)

Nous avons déjà testé une configuration du même acabit (ou presque), par le biais de l’Asus ZenBook S 13 OLED - qui est l'un des premiers ordinateurs portables à disposer d'un processeur AMD avec des GPU RDNA 2 intégrés. 

Alors que les performances gaming ne se veulent pas époustouflantes en termes absolus, le fait que vous puissiez même exécuter Port Royal sur un Ultrabook constitue une avancée majeure.

Bien qu'il faudra encore un certain temps avant de voir ces ordinateurs portables next-gen nous parvenir, il est bon de savoir qu'ils existent en tant que projet. Cela ne peut être que bénéfique pour le grand public, que vous soyez un hardcore gamer ou non.

John Loeffler
Computing Editor

John (He/Him) is the US Computing Editor here at TechRadar and he is also a programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. 


Named by the CTA as a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, as well as general science writing and the social impact of the tech industry.


You can find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: The Last Stand: Aftermath, Cartel Tycoon