Skip to main content

Intel Raptor Lake nous promet un processeur à 24 cœurs

Processeur Intel Core i9
(Crédit photo: Intel)

Les processeurs Intel de 13e génération devraient arriver plus tardivement cette année, mais commencent à faire parler via diverses fuites informatives. Ainsi, le processeur phare de la série Raptor Lake vient de nouveau d'être repéré, cette fois dans un journal de démarrage (Bootlog) d’un prototype émis par la Team Blue elle-même.

Ce document a été repéré par Coelacanth's Dream . Il appuie quelques rumeurs antérieures faisant état de la configuration et du nombre de cœurs disponibles au sein du Core i9-13900K.

Comme détaillé dans le fameux journal de démarrage, cette puce Raptor Lake contiendra 24 cœurs, avec 32 threads au total. Cela suggère que le 13900K possède 8 cœurs de performance - comme un écho à Alder Lake, la 13e génération se présentant comme un simple rafraîchissement des CPU actuels - et 16 cœurs d'efficience (ces derniers composent sans hyper-threading, d'où le nombre de threads porté à 32).

Par rapport à celui d’Alder Lake, cela signifie que le futur flagship pourrait fonctionner avec le même nombre de cœurs de performance, mais doubler les cœurs d'efficience ; un bond en avant considérable.

La fréquence d'horloge du prototype a aussi été divulguée : 1,8 GHz. Il ne s’agit pas d’une spécification arrêtée pour autant, et elle pourrait encore évoluer au cours du développement de la puce tout au long de l’année. 

Il est également intéressant de noter que Raptor Lake ne prend pas en charge le jeu d’instructions AVX-512, mais Alder Lake non plus - officiellement, en tout cas. Ce n'est donc pas une surprise, en se rappelant que les puces de la prochaine génération seront essentiellement les mêmes que les modèles actuels de la 12e génération (selon les dernières spéculations), juste remaniés et affinés pour livrer de meilleures performances.


Faut-il attendre cette 13e génération ?

La configuration 8 cœurs de performance / 16 cœurs d'efficience a déjà été repérée dans des fuites passées du flagship Raptor Lake. Ainsi, cette ultime observation - que nous devons considérer avec prudence, comme toujours - ajoute ici une pile de preuves supplémentaires de la valeur potentiellement appréciable des processeurs Intels haut de gamme de 13e génération.

Les performances seront améliorées, non seulement parce que le flagship affichera beaucoup plus de cœurs efficients, mais aussi parce qu'Intel sera probablement en mesure de pousser les fréquences d'horloge un peu plus haut, tout comme les IPC (instructions par cycle).

Bien sûr, cette apparition du journal de démarrage est aussi un signe de la progression d'Intel sur le projet Raptor Lake. Espérons-le, celui-ci sera introduit plus tôt que nous le pensons en 2022 - un lancement au troisième trimestre apparaît fort probable.

Au cours du CES 2022, la Team Blue a confirmé que Raptor Lake était sur la bonne voie. Toutefois, comme nous n'avons pas de calendrier de lancement officiel, nous ne savons toujours pas s’il se distinguera au troisième ou au quatrième trimestre.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).