Skip to main content

Puce Apple M1X : date de sortie, performances, Macs, MacBooks et iPads pris en charge

Logo Apple
(Crédit photo: Apple)

La puce Apple M1 a été lancée à la fin de l'année 2020 et a depuis été intégrée dans les nouveaux iMac, iPad Pro, MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac Mini. Le SoC basé sur ARM s'avère depuis extrêmement populaire, ce qui est de bon augure pour la future génération de puces Apple déjà annoncée : la M1X.

Celle-ci devrait piloter la configuration plus musclée d’au moins deux ordinateurs portables en 2021 : le MacBook Pro 14 pouces et le MacBook Pro 16 pouces. Il n'y a pas encore de présentation officielle de la part d'Apple concernant ce nouvel élément, donc nous nous contenterons de rumeurs et de spéculations avancées par quelques analystes et leakers fiables. Ce en attendant l’introduction de la dernière génération de SoC Apple basé sur Arm, à priori avant la fin de l’année.

En 2020, Apple a fait des déclarations assez audacieuses au sujet de sa puce M1, qui ne se sont peut-être pas révélées entièrement exactes au bout du compte, mais il s'agit tout de même d'un processeur indéniablement puissant et présentant un grand bond en avant par rapport aux puces Intel qu'Apple utilisait auparavant.

Avec la puce M1X d'Apple, nous espérons voir davantage de gains de performances que ceux promis par la puce M1 originale. Comme la M1, la puce M1X sera dotée du design big.LITTLE ARM, avec un mélange de cœurs d'efficacité et de cœurs de performance pour mieux gérer l'utilisation du CPU.

Alors que huit cœurs demeurent la norme pour la plupart des processeurs phares, l'architecture ARM permet une certaine flexibilité ici, et le modèle de conception du SoC ajoute également un GPU. La nouvelle puce M1X inclura très certainement la prise en charge de Thunderbolt, tout comme son prédécesseur, et pourrait même tirer parti des standards DDR5 et PCIe 4.0 - ce qui signifie des vitesses d'accès à la mémoire vive et aux SSD plus rapides que celles du M1.

Le MacBook Pro 16 pouces aura probablement besoin d'un processeur plus puissant que le M1 : nous nous attendons donc à découvrir la puce M1X introduite au sein du dernier modèle de MacBook Pro. Nous n'aurons donc pas longtemps à attendre pour en savoir plus sur cette puce next-gen.

Apple M1X en résumé

  • De quoi s'agit-il ? La nouvelle puce ARM d'Apple pour les futurs MacBooks, Macs et iPads Pro
  • Quand sera-t-elle disponible ? D’ici fin 2021

Mac 2020

(Image credit: Apple)

Date de sortie de l'Apple M1X

L'Apple M1X ne sera pas disponible en tant que telle, sa disponibilité étant liée aux lancements des futurs MacBooks, Macs et iPads Pro qui fonctionneront avec la nouvelle puce. Nous nous attendons à ce que le premier de ces modèles soit le nouveau MacBook Pro 16 pouces, qui doit être renouvelé plus tard cette année.

Nous nous attendons également à voir la nouvelle puce M1X dans les ordinateurs de bureau iMac Pro 27 pouces, ce dès la fin de l’année 2021. Le nouvel iPad Pro est actuellement alimenté par la puce M1 - il a été présenté en avril 2021, aussi nous ne devrions pas profiter d’un iPad haut de gamme avec M1X d’ici le printemps 2022.

Mac 2020

(Image credit: Apple)

Prix de la puce Apple M1X

Encore une fois, la puce M1X d'Apple ne sera pas vendue séparément, donc son prix dépend en fin de compte de celui des MacBook, Mac ou iPad qu'elle alimentera.

La puce M1 n'a pas fait baisser les prix des nouveaux modèles iMac, MacBook Pro 13 pouces, MacBook Air ou Mac Mini, mais elle ne les a pas augmentés non plus. Le passage à une production maison permet à Apple de réaliser des économies sur les coûts de fabrication. Il est donc possible qu'avec le M1X, la société puisse répercuter une partie de ces économies sur le prix final, mais cette probabilité reste faible.

Un autre élément à considérer est qu'avec le M1X d'Apple, nous pourrions voir différentes configurations de processeurs à divers niveaux de prix, à la manière dont Intel délivre des puces Core i3, i5, i7 et i9 et AMD des Ryzen 5, 7 et 9. Si Apple emploie le même procédé, nous verrions des échelles de prix plus larges s’imposer sur les catalogues de MacBooks et de Macs en fonction du niveau de la puce M1X adoptée.

Mac 2020

(Image credit: Apple)

Performances de l'Apple M1X

Apple a fait des déclarations audacieuses sur les performances du M1 qui étaient un peu en deçà de ce que nous avons réellement constaté, du moins en termes de performances. Mais le M1 se révèle tout de même étonnamment puissant et la durée de vie de sa batterie couplée s’avère à la hauteur des promesses, grâce à l'efficacité accrue fournie par la conception ARM.

Avec la puce M1X (ou les puces), nous nous attendons à retrouver un niveau de performance plus élevé. Il est encore difficile de prédire le surplus de progrès réalisables à cette date. La puce M1 repose sur un procédé de gravure 5 nm, et bien que TSMC soit censé tenter un nouveau procédé 4 nm dans le courant de l'année, la question reste entière sur la possibilité pour Apple de bénéficier d’une telle avancée sur la future M1X.

Selon le célèbre informateur @LeaksApplePro, l'Apple M1X sera doté de 12 cœurs au total, dont quatre cœurs d'efficacité et huit cœurs de performance, soit le double du nombre de cœurs de performance du M1. Cela devrait sérieusement améliorer les performances in-app, en particulier sur les apps plus exigeantes comme celles utilisées pour le montage vidéo ou la modélisation 3D.

See more

Le GPU intégré de huit cœurs pourrait également connaître un certain perfectionnement, notamment un nombre de cœurs plus élevé pour les modèles Mac Pro généralement utilisés pour la création de contenu multimédia. Mais aussi une amélioration du nouveau moteur neuronal à 16 cœurs pour élargir les tâches liées à l'IA comme la gestion des ressources et de la chaleur, les fonctions de sécurité, l'optimisation de la webcam et des sessions de streaming.

D’après Apple Insider, la nouvelle puce M1X pourrait voir doubler le nombre de cœurs de GPU, de 8 à 16, avec 16 Go de mémoire maximum, 256 unités d'exécution et la possibilité de piloter jusqu'à trois écrans. Une nette progression par rapport aux deux du M1. La consommation électrique sera évidemment plus importante, un TDP de 35W contre 15W pour la M1.

Ces spécifications ont été tirées de CPU Monkey et n'ont pas été vérifiées de manière indépendante, elles doivent donc être considérées comme une projection de ce qui s’avère possible plutôt que de ce qui sera réellement mis en production.

De l’avis du YouTuber Dave2D, la nouvelle carte graphique intégrée d'Apple serait suffisamment puissante pour rivaliser avec les dernières cartes graphiques mobiles Nvidia GeForce RTX 3070, offrant des options intégrées de 16 et 32 cœurs. Ce serait fantastique pour toute personne travaillant dans un domaine créatif exigeant, mais cela ouvre également la possibilité d'utiliser les nouveaux MacBooks Pro comme ordinateur portable gamer.