Skip to main content

Test de l'iMac (24 pouces, 2021)

Le nouvel iMac d'Apple bénéficie d'une refonte bienvenue.

iMac (24 pouces, 2021)
Best in Class
(Image: © Future)

Notre verdict

Le nouvel iMac (24 pouces, 2021) est une amélioration de son prédécesseur de 21,5 pouces à presque tous les égards. Il dispose d'un meilleur écran, plus grand, d'un nouveau look moderne et coloré, et offre d'excellentes performances - le tout pour le même prix. Si vous avez envie d'un tout-en-un pour assurer aisément tâches bureautiques, multimédia et loisirs, c'est un excellent choix.

Pour

  • Écran exceptionnel
  • Nouveau design saisissant
  • Webcam fantastique
  • Très bonnes performances

Contre

  • Toujours un nombre réduit de ports
  • Chargement de la souris difficile
  • Le Mac mini offre un meilleur rapport qualité-prix

L’iMac (24 pouces, 2021) en résumé

Le nouvel iMac (24 pouces, 2021) n'est pas seulement une mise à niveau impressionnante de son prédécesseur à presque tous les égards, c'est aussi la réinvention la plus audacieuse du tout-en-un emblématique d'Apple depuis près de 15 ans.

Il présente un tout nouveau look, à la fois élégant et moderne. Un changement qui arrive à point nommé, le design précédent s’avérant quelque peu obsolète aujourd’hui. Il est également proposé dans une nouvelle taille, 24 pouces, qui “agrandit” le modèle iMac de 21,5 pouces existant. Il est d’ailleurs impressionnant de constater que, malgré la taille supérieure de l'écran, le nouvel iMac (24 pouces, 2021) ne se révèle pas beaucoup plus grand que l’édition de 21,5 pouces, avec des dimensions de 54,7 x 46,1 cm et une profondeur de seulement 14,7 cm (l'écran lui-même ne fait que 11,5 mm d'épaisseur). Contre 52,8 x 45 cm et une profondeur de 17,5 cm pour son prédécesseur.

En fait, comme il est nettement plus fin et plus léger que son prédécesseur (4,48 kg contre 5,68 kg), le nouvel iMac est un ordinateur tout-en-un plus polyvalent, plus facile à transporter et à paramétrer.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Apple a également décliné le nouvel iMac (24 pouces, 2021) en sept couleurs vives, ce qui rappelle l'époque de l'iMac G3 et témoigne de la volonté d’Apple d’impressionner à nouveau son public. Le Magic Keyboard, la souris et le pavé tactile sont tous de la même couleur que l'iMac choisi, et les éléments de l'interface utilisateur macOS Big Sur sont tout aussi coordonnées. C'est un bel effet d'ensemble.

Si le nouvel iMac réussit l'exploit d'être presque aussi petit (et plus fin et plus léger) que son prédécesseur, c'est en grande partie grâce à ce qui s’avère le plus grand changement sous son capot : il est alimenté par la puce M1 d'Apple, plutôt que par un processeur Intel. Comme nous l'avons vu avec le MacBook Air (M1, 2020), le MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020) et le Mac mini (M1, 2020), ce passage à la puce maison d’Apple a largement été couronné de succès. Le système d'exploitation macOS Big Sur se veut rapide et réactif, tandis que les nouvelles applications conçues pour la configuration M1 s’exécutent brillamment. Même les anciennes applications basées sur Intel fonctionnent à merveille grâce à l'outil Rosetta 2. Vous pouvez aussi lancer des applications et des jeux iOS, ce qui vous donnera accès à des milliers de titres.

Grâce au superbe écran Retina 4,5K, aux haut-parleurs époustouflants et à sa fantastique webcam, travailler et créer sur le nouvel iMac se révèle un véritable plaisir. Ce n'est cependant pas le PC le plus puissant du marché, car il n'est pas équipé d'une carte graphique dédiée et vous ne pouvez pas non plus utiliser un GPU externe. La mémoire est en outre limitée à 8 Go, ce qui signifie que si vous recherchez une station de travail puissante, cet ordinateur n'est probablement pas fait pour vous.

Cependant, il y a beaucoup de choses à apprécier dans ce nouvel iMac - et surtout, avec un prix de départ de 1 449 €, l'iMac (24 pouces, 2021) offre toutes ces améliorations pour le même prix que son prédécesseur.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Prix et disponibilité de l’iMac (24 pouces, 2021)

Le nouvel iMac (24 pouces, 2021) est disponible en précommande depuis sa présentation officielle, le 30 avril dernier. Il sera livré à partir du 21 mai.  

La bonne nouvelle, c'est que ce design accrocheur et le passage à la puce M1 d'Apple ne s'accompagnent pas d'une augmentation de prix. Le prix du nouvel iMac (24 pouces, 2021) reste de 1 449 € pour le modèle de base. Ce qui vous permet d'obtenir un processeur M1 à 7 cœurs avec un SSD de 256 Go et 8 Go de RAM. Vous pouvez également préférer une configuration plus poussée de 1 669 €, qui vous permettra d'obtenir plus d'options de couleurs et de ports USB-C, et vous fera également passer à la version 8 cœurs de l'Apple M1 - pour le reste, elle est livrée avec le même SSD et le même volume de RAM.

Comme pour les iMacs précédents, il sera possible de mettre à niveau certaines spécifications en fonction de vos besoins, par exemple en ajoutant plus de RAM ou de capacité de stockage. A noter que l’édition la plus haut de gamme du nouvel iMac coûte 1 899 € et comprend 512 Go de stockage.

Le nouvel iMac est livré avec un clavier Magic Keyboard amélioré (nous y reviendrons dans un instant) et une souris Magic Mouse. Cependant, si vous souhaitez remplacer la souris par le Magic Trackpad, il vous en coûtera 135 € supplémentaires.

Malgré tout, le prix de base du nouvel iMac est tout à fait compétitif et nous sommes heureux qu'Apple n'ait pas augmenté le prix du modèle précédent, malgré les mises à niveau conséquentes. Il est également beaucoup moins cher que l'iMac Pro, aujourd'hui abandonné, dont le prix de départ était de 5 499 €. 

Si le nouvel iMac (24 pouces, 2021) semble pouvoir offrir des performances similaires à celles du MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020), il ne pourra pas rivaliser avec la puissance de l'iMac Pro. Il semble également que la limite de 8 Go de RAM de la puce M1 soit à nouveau d'actualité ; si vous recherchez plus de mémoire, ce n'est pas la machine qu'il vous faut.

Il convient de souligner enfin que le modèle le plus abordable du nouvel iMac (24 pouces, 2021), équipé d'un processeur à 8 cœurs et d'un GPU à 7 cœurs, est proposé en quatre couleurs seulement, ne dispose que de deux ports Thunderbolt/USB 4 (il manque les deux ports USB 3 des autres modèles), et n'a pas de capteur Touch ID sur le Magic Keyboard.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Design

Spec Sheet

Voici la configuration de l'iMac (24 pouces, 2021) évaluée par notre rédaction :

Processeur : Apple M1 (8 cœurs)
GPU : Intégré (8 cœurs)
RAM : 16 Go LPDDR4
Ecran : 24 pouces, 4.5K (4480 x 2520) Retina (IPS, 500 nits, P3)
Stockage : SSD 512 Go
Ports : 2x Thunderbolt USB 4 (USB-C), 2x USB 3 (USB-C), prise jack 3,5 mm
Connectivité : Gigabit Ethernet, Wi-Fi 6, Bluetooth 5.0
Caméra : Webcam 1080p FaceTime HD
Poids : 4,48 kg
Dimensions : 46,1 x 54,7 x 14,7 cm

Le design de l’iMac reste largement inchangé depuis 2009 (et ce design n'était lui-même qu'un léger changement par rapport à l'iMac 2007). Alors que d'autres fabricants de PC tout-en-un, comme Microsoft et Lenovo, proposent des transformations majeures, la gamme iMac apparaît dépassée aujourd’hui. 

Nous sommes donc très heureux de constater qu'Apple ait décidé de procéder à quelques-uns des changements les plus spectaculaires de son histoire, en donnant à son tout-en-un une nouvelle apparence audacieuse et moderne, tout en conservant la quintessence du design Apple.

Le nouvel iMac est disponible en sept couleurs, ce qui vous permet de choisir le thème qui convient le mieux à votre personnalité ou à votre déco. Vous avez le choix désormais entre vert, jaune, orange, rose, violet, bleu et argent (bien que vous soyez limité au vert, rose, bleu et argent pour le modèle d'entrée de gamme). A la fin des années 90 et au début des années 2000, cette variété de couleurs était une norme pour l'iMac, avant qu'Apple se tourne vers une esthétique classique grisâtre et passe-partout.

Hormis les coloris, le nouvel iMac propose une conception légèrement plus rectangulaire qui rappelle les derniers iPhones. Plus fin et plus compact que jamais, en grande partie grâce à l'inclusion de la puce Apple M1 qui l’équipe. Apple a pu réduire le volume de l'iMac de 50%, pour une épaisseur de 11,5 mm seulement. Et malgré un écran plus grand (24 pouces contre 21,5 pouces pour le modèle précédent), l'encombrement total du nouvel iMac a été réduit de 30%, avec des dimensions de 46,1 x 54,7 x 14,7 cm.

Il est également beaucoup plus léger, avec 4,48 kg contre 5,68 kg pour l'ancien iMac 21,5 pouces. Lorsque vous sortez le nouvel iMac de son emballage, le plus grand changement physique que vous remarquerez est la souplesse impressionnante de l’appareil. Le nouvel iMac peut être facilement transporté et installé presque partout dans votre maison ou dans votre bureau. 

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Par nature, les ordinateurs tout-en-un sont plus compacts et plus faciles à positionner que les modèles traditionnels, puisqu'il n'est pas nécessaire de connecter des câbles à un moniteur, et grâce au clavier et à la souris sans fil fournis avec le nouvel iMac (et le Magic Touchpad dans certaines configurations), il suffit de brancher un câble unique pour être opérationnel : le cordon d’alimentation. 

Et même à ce niveau, Apple a apporté des modifications très intéressantes, qui témoignent de l'attention portée aux moindres détails par les concepteurs du nouvel iMac. L'adaptateur d'alimentation a été redessiné, de sorte qu'il se connecte désormais magnétiquement à l'iMac par le biais d'aimants, soit un retour bienvenu de la technologie MagSafe d'Apple. Cela permet d'insérer le câble rapidement et facilement, alors que son emplacement sur les précédents iMac pouvait rendre l'opération plus délicate. De plus, sur les modèles haut de gamme, l'adaptateur est doté d'un port Gigabit Ethernet et d’un câble réseau de 2 mètres dont la couleur s’harmonise avec celle de la machine. 

Image 1 sur 3

iMac (24-inch, 2021)

(Image credit: Future)
Image 2 sur 3

iMac (24-inch, 2021)

(Image credit: Future)
Image 3 sur 3

iMac (24-inch, 2021)

(Image credit: Future)

À l'instar du câble d'alimentation, le Magic Keyboard, la Magic Mouse et le Magic Trackpad sont tous de la même couleur ; et lorsque vous lancez macOS Big Sur (la dernière version du système d'exploitation Mac), vous remarquerez que certains éléments de l'interface utilisateur, comme le fond d'écran, utilisent la même couleur que votre iMac. 

Sur le fond, les Magic Mouse et Trackpad n'ont pas subi de changements majeurs. Nous n'avons jamais été de grands fans de la Magic Mouse, préférant de loin utiliser une souris avec des boutons séparés et une molette classique - ce que vous pouvez bien sûr privilégier aussi. 

Apple s'en tient à sa décision déroutante de placer le port de chargement de la souris sous l'appareil. De ce fait, le périphérique demeure inutilisable lorsque vous le rechargez - un oubli étrange face à la minutie extrême d’Apple sur l’ensemble du produit.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Le Magic Keyboard, pour sa part, a subi quelques modifications importantes. Il possède de nouveaux boutons dédiés aux emoji, au moteur de recherche Spotlight, à la dictée vocale, ou au verrouillage instantané (accessible via la touche Fn et les touches F en haut). En outre, sur les modèles iMac haut de gamme, le clavier est désormais doté de Touch ID. Son fonctionnement est similaire au capteur biométrique d’un MacBook ou d’un iPhone : après l'avoir configuré, vous posez votre doigt sur le bouton Touch ID et vous pouvez vous connecter instantanément à l'iMac. Ce bouton peut également être utilisé pour passer d'un compte d'utilisateur à un autre et pour effectuer des paiements en ligne en toute sécurité via Apple Pay.

Le clavier étant sans fil, Apple nous a assuré que la transmission de l’empreinte digitale s’effectue en toute sécurité. Lors de notre test, nous avons constaté que le système d’authentification répondait bien, identifiant rapidement notre empreinte digitale et nous connectant sans latence perceptible causée par la connexion sans fil.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Le nouveau design de l'iMac (24 pouces, 2021) apporte également une nouvelle connectivité à l’arrière de l’appareil. Sur le modèle de base, vous disposez de deux ports Thunderbolt/USB 4 Type-C, qui offrent des vitesses de transfert de 40Gb/s. Sur les modèles plus chers, vous disposez également de deux ports USB 3 Type-C supplémentaires, avec des vitesses de transfert de données de 10 Gb/s. Une différence conséquente qui vous obligera à surveiller de près le branchement de vos périphériques sur les bons ports, notamment les disques durs externes. Les ports USB 4 les plus rapides sont indiqués par des icônes en forme d'éclair.

Le bouton d'alimentation reste dans le coin gauche à l'arrière de l'iMac, alors que la prise jack a été déplacée sur le côté gauche de l'écran. Il est ainsi plus facile d'y accéder.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Avec une sélection d’entrées aussi simplifiée, le dos de l’iMac 2021 se veut plus soigné et élégant. En contrepartie, vous devez composer avec des périphériques composant avec des connecteurs USB-C et vous aurez besoin d’un adaptateur le cas échéant - une fois de plus.  

Sans port Ethernet sur le modèle de base, il sera nécessaire d’activer une connexion Internet sans fil - heureusement vous profitez ici de la prise en charge de Wi-Fi 6. Si vous préférez une connexion filaire, là encore l’achat d’un adaptateur reste indispensable.

L'écran, de son côté, est magnifique, avec une résolution Retina 4,5K qui équivaut à 4480 x 2520 pixels et une densité de pixels de 218 ppp (pixels par pouce). Par rapport à la résolution 4K (4096 x 2304) du modèle précédent, vous bénéficiez d'une dalle nettement améliorée qui offre la meilleure qualité d'image que nous ayons jamais vue dans un ordinateur tout-en-un.

Cet écran supporte également une luminosité de 500 nits et prend en charge la gamme de couleurs étendue P3, qui permet d'obtenir des couleurs vives, éclatantes et précises. Les images sont vraiment impressionnantes, vous permettant de retoucher vos photos ou de monter vos films avec efficacité et précision. 

Si vous craignez que le look coloré soit un peu trop criard ou plus adapté à un jeune public, rassurez-vous. Nous avons choisi la version violette pour notre test, et sa nuance pastel subtile l’invite à se fondre partout. Sans jurer avec le reste de la pièce. Évidemment, vous pouvez également opter pour la couleur argentée classique si vous préférez un design plus discret.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Performances de l’iMac (24 pouces, 2021)

Le nouvel iMac (24 pouces, 2021) ne s’impose pas seulement par sa façade extérieure. C’est aussi le premier iMac à fonctionner avec la puce M1 d'Apple. Il s'agit de la même puce qui équipe le Mac mini (M1, 2020), le MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020) et le MacBook Air (M1, 2020), et qui remplace les processeurs Intel jusqu’ici préférés.

La décision d'Apple de passer d'Intel à son propre processeur fut audacieuse, mais a porté ses fruits. Les autres appareils M1 nous ayant tous impressionnés leurs utilisateurs de par leur gain de performances considérable. En fait, le MacBook Air (M1, 2020) est actuellement en tête de notre classement des meilleurs ordinateurs portables de 2021.

Selon Apple, le passage à la puce M1 rend le nouvel iMac jusqu'à 85% plus rapide que l'iMac “Intel” précédent. Vous avez ici le choix entre une puce M1 dotée d'un processeur à 8 cœurs (quatre cœurs de performance et quatre cœurs d'efficacité) et d'un GPU à 7 ou 8 cœurs - les mêmes options que pour les MacBook Air / Pro et Mac mini M1.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Le modèle de test que nous avons reçu est équipé d'un CPU et d’un GPU à 8 cœurs chacun, ainsi que de 16 Go de RAM, ce qui en fait le modèle d'iMac le plus sophistiqué. Cependant, pour la plupart des usages quotidiens, vous ne remarquerez pas une grande différence de performances si vous optez pour le modèle proposant un GPU 7 cœurs.

Comme sur les précédents Macs équipés de M1, macOS Big Sur démarre rapidement et se veut extrêmement réactif - même avec de nombreuses applications ouvertes en même temps, le passage d'une application à l'autre demeurant fluide. Apple a continué à faire un excellent travail pour que les grandes applications tierces, comme Adobe Photoshop et Microsoft Office, prennent en charge la puce M1, et beaucoup fonctionnent aujourd’hui en mode natif sur les appareils M1.

Quant aux applications plus anciennes qui n'ont pas encore de mise à niveau M1, vous devriez pouvoir les exécuter sans trop de problèmes grâce à l'outil Rosetta 2. Celui-ci permet aux applications conçues pour les configurations Intel de fonctionner sur les Mac M1 avec un minimum de problèmes ou de dégradation des performances. Dans l'ensemble, il fait un travail impressionnant, et il vous sera difficile de savoir si une application est exécutée via Rosetta 2.

Le SSD est tout aussi véloce, et cela signifie non seulement que macOS Big Sur et ses diverses applications se chargent rapidement, mais aussi que les transferts de fichiers sont incroyablement express - nous avons déplacé un dossier de 3 Go d'un disque dur externe vers le SSD de l'iMac en moins de cinq secondes.

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Pour mettre l'iMac (24 pouces, 2021) à l'épreuve, nous avons chargé Final Cut Pro (qui est maintenant une application native M1) et réaliser le montage d’une vidéo 8K. C'est une charge intensive, mais comme le MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020), le nouvel iMac s'est très bien comporté. La lecture de contenu 8K, la prévisualisation et le montage de clips ont été gérés sans problème, et à aucun moment le système de refroidissement du nouvel iMac n’a paniqué. Si les professionnels du montage vidéo préfèreront peut-être s'en tenir à l'iMac 27 pouces (ou attendre de voir ce qu'Apple proposera par la suite), en raison des performances supplémentaires qu'apporterait un GPU dédié, l'iMac (24 pouces, 2021) fait un excellent travail pour les amateurs qui cherchent à monter leurs films / streams personnels. Grâce à des plateformes comme YouTube et Twitch, tout le monde peut devenir un créateur de contenu de nos jours, et l'iMac (24 pouces, 2021) répond parfaitement aux besoins de ces utilisateurs.

Nous devons également glorifier l'écran du nouvel iMac : les contenus 8K rendent superbement sur cette dalle. Et comme il offre une définition 4,5K, vous pouvez regarder des contenus 4K de façon optimale sans avoir à passer en mode plein écran. L'écran lumineux et éclatant transforme vos tâches créatives sur l'iMac en un véritable plaisir. L'espace supplémentaire par rapport au modèle 21,5 pouces est également très utile, le bureau macOS ne semble jamais trop encombré.

Contrairement à l'iMac 27 pouces, il n'est pas possible d'opter pour la finition en verre nano-texturé de l'écran, qui a été introduite pour la première fois sur le moniteur Pro Display XDR d'Apple et qui permet d'éviter les reflets sur l'écran, quelles que soient les conditions de luminosité dans lesquelles vous travaillez. Cette finition a été ajoutée à l'iMac 27 pouces, pour un coût supplémentaire de 500 € - pour des résultats vraiment impressionnants. 

Les haut-parleurs du nouvel iMac, qui, selon Apple, sont les "meilleurs haut-parleurs jamais installés sur un Mac", complètent bien l'écran. Il y a deux paires de woofers à annulation de force délivrant des basses profondes. Ils intègrent la même technologie remarquée dans les MacBooks, et offrant des sons graves sans faire vibrer leur source très fine. 

L'audio spatial avec Dolby Atmos est également inclus, et dans l'ensemble la qualité sonore du nouvel iMac se révèle excellente - le volume sonore remplissant la pièce sans distorsion. Bien que les basses fassent un peu défaut, ce qui a conduit à un son un peu faible sur certains titres, la clarté demeure fantastique, le son produit par le nouvel iMac dépassant de loin les haut-parleurs similaires des tout-en-un concurrents. Pour la plupart des gens, il ne sera pas nécessaire de brancher des haut-parleurs externes sur le nouvel iMac.

Il est également équipé d'un réseau de trois microphones de qualité studio, qui donne des résultats exceptionnels grâce à sa fonction avancée de suppression du bruit. La fonction de formation de faisceau permet aux micros de capter clairement votre voix, où que vous soyez assis par rapport à eux.

Comme les autres Macs équipés de la puce M1, l'iMac (24 pouces, 2021) peut également exécuter des applications iOS et iPadOS, ce qui vous donne accès à une énorme bibliothèque de logiciels et de jeux. De nombreux titres conçus pour les iPhones sont assez impressionnants visuellement, et l'iMac (24 pouces, 2021) fait un bon travail pour les adapter sur grand écran.

Dans notre utilisation quotidienne du nouvel iMac, nous avons été impressionnés par ses performances, même si nous n'avons pas été surpris, compte tenu de nos expériences précédentes avec la puce M1. Nos benchmarks ont montré à quel point l'iMac (24 pouces, 2021) est proche des performances des autres Macs équipés de la puce M1. Par exemple, le test CPU Cinebench R23 a obtenu un score de 7 754 points, à peu près identique aux 7 590 points obtenus par le MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020), et presque exactement identique aux 7 755 obtenus par le Mac mini.

Les similitudes de performances entre l'iMac (24 pouces, 2021) et les autres Macs M1 conduisent à un dilemme intéressant. Si elles ne sont pas un facteur important dans votre choix de machine, tout se résume alors au design et au prix. Vous voulez la puissance du nouvel iMac mais dans un ordinateur portable ? Prenez plutôt le MacBook Air ou le MacBook Pro 13 pouces. Mais, si vous voulez un ordinateur tout-en-un qui peut gérer votre flux de travail créatif aussi bien qu'un MacBook 13 pouces, alors optez pour ce nouvel iMac en toute confiance.

Webcam

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

La webcam de l'iMac (24 pouces, 2021) a également été optimisée. Il s'agit d'une caméra FaceTime 1080p, ce qui constitue une mise à niveau immédiate par rapport à la caméra 720p du modèle de 21,5 pouces. Outre l'augmentation de la résolution, elle dispose d'un capteur plus grand pour de meilleures performances en basse lumière, tandis que le processeur de signal d'image (ISP) avancé de la puce M1 améliore encore la qualité de l'image. Avec d'excellentes couleurs, une grande clarté et très peu de décalage.

Les progrés apportés à la webcam et aux microphones sont particulièrement importants pour les nombreuses personnes qui travaillent à domicile de nos jours et qui passent beaucoup d’appels vidéo à des fins professionnelles et sociales. Si vous participez de plus en plus à des sessions Zoom ou Skype avec vos amis, votre famille et vos collègues, ce matériel constitue un argument commercial majeur.

Faut-il acheter l'iMac (24 pouces, 2021) ?

iMac (24 pouces, 2021)

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous voulez le meilleur PC tout-en-un
Le nouvel iMac (24 pouces, 2021) est le meilleur PC tout-en-un que nous ayons testé jusqu’ici. Avec son design revu et corrigé, ses excellentes performances et son prix raisonnable, c'est la machine absolue qu'il vous faut.

Vous êtes un streamer en herbe
La taille compacte et le design coloré font de ce PC un choix parfait pour les créateurs de contenus pour réseaux sociaux et plateformes de streaming type Twitch / YouTube. Sa webcam et ses microphones impeccables vous permettent de vous lancer sans avoir à investir dans des périphériques additionnels.

Vous recherchez un écran exceptionnel
Le gros plus du nouvel iMac par rapport au Mac mini moins cher réside en partie dans son superbe écran 4,5K. Qu'il s'agisse de lancer des jeux AAA, de regarder des films en très haute définition ou de retoucher vos photos et vidéos, ce nouvel écran plus grand est un trésor.

Ne l'achetez pas si...

Vous disposez d’un budget limité
L'iMac (24 pouces, 2021) n'est pas le tout-en-un le plus cher du marché, mais si vous voulez faire des économies, le Mac mini (M1, 2020) demeure une alternative plus économique pour obtenir les mêmes performances.

Les performances graphiques comptent au-dessus du reste
Pour toutes les tâches quotidiennes et la plupart des montages photo et vidéo, le nouvel iMac effectue un travail impeccable. Cependant, son système graphique intégré ne peut pas rivaliser avec un GPU dédié ou un GPU externe, que l'iMac (24 pouces, 2021) ne prend pas en charge.

Vous souhaitez faire évoluer votre ordinateur par la suite
La plupart des ordinateurs tout-en-un sont difficiles à mettre à niveau, et le nouvel iMac n’échappe pas à la règle. Si vous désirez avoir la possibilité d’augmenter votre niveau de RAM, votre capacité de stockage et d'autres composants ultérieurement, envisagez un PC de bureau.

Matt Hanson

Senior Computing editor

Matt (Twitter) is TechRadar's Senior Computing editor. Having written for a number of magazines and websites, there's no aspect of technology that Matt isn't passionate about, especially computing and PC gaming. If you're encountering a problem or need some advice with your PC or Mac, drop him a line on Twitter.