Skip to main content

Test de l’Apple Mac mini (M1, 2020)

Petit, mais avec de grandes ambitions.

Apple Mac mini (M1, 2020)
(Image: © Future)

Notre verdict

Le Mac mini (M1, 2020) met à jour le petit ordinateur culte de la compagnie, avec sa première puce maison : l’Apple M1. Pour beaucoup de fidèles de la marque, c’est un nouveau départ excitant avec des performances étonnantes, pour d’autres c’est une belle occasion pour passer sous macOS à un prix plus abordable. Reste quelques compromis avec lesquels tous devront composer.

Pour

  • Le design ne change pas - et c’est tant mieux
  • Des performances remarquables
  • La nouvelle puce M1 a beaucoup de potentiel

Contre

  • Ne peut pas intégrer d’eGPU
  • 16 Go de mémoire vive maximum

L’Apple Mac mini (M1, 2020) en résumé

Avec le nouveau Mac mini (M1, 2020), nous voyons enfin le plus petit des ordinateurs Apple bénéficier d'une mise à jour bien nécessaire. Et elle s’accompagne de promesses audacieuses, la société revendiquant des performances CPU jusqu'à trois fois supérieures à celles du précédent Mac mini, et des performances graphiques jusqu'à six fois supérieures.

Tout cela grâce au nouveau système M1 sur puce (SoC) d'Apple. Le M1, qui fait ses débuts sur le nouveau Mac mini donc, mais aussi sur le nouveau MacBook Air (M1, 2020) et les nouveaux MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020). Il permet à notre petit appareil de compiler le Xcode jusqu'à trois fois plus rapidement, de lancer des jeux vidéo récents et de traiter des projets vidéo sous Final Cut Pro sans balbutier - tout en conservant son châssis compact et discret.

Si le Mac mini l'une des machines les plus polyvalentes de la gamme informatique d'Apple, c'est aussi la machine la plus délaissée de la société à certains égards. Avant le Mac mini de 2018, cette série est restée sans mise à niveau pendant quatre ans. C'est donc un plaisir de voir la firme de Cupertino le choisir comme ambassadeur de premier ordre pour sa puce M1, en plus du nouveau système d'exploitation macOS 11 Big Sur, pré-installé également sur l’ordinateur.

Combien coûte le nouveau Mac Mini ? Comptez 799 € pour la version de base embarquant 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. C'est en fait moins cher que le modèle de base du Mac mini 2018. Vous obtenez de ce fait une augmentation considérable des performances à prix réduit - une vraie bonne affaire.

Toutefois, il faut aussi noter que le passage à la puce M1 plafonne la mémoire vive à 16 Go. De même, vous ne pouvez plus utiliser de cartes graphiques externes (eGPU). Cela risquera de décevoir tous ceux qui ont eu besoin de muscler leur Mac mini précédent et qui aurait désiré recycler leurs composants additionnels.

Dans l'ensemble, le Mac mini (M1, 2020) est un kit impressionnant, compilant les dernières innovations matérielles et logicielles d'Apple, tout en laissant la possibilité d’exécuter les anciennes applications Intel à ses propriétaires. Parallèlement aux applications M1 et iOS. En cette fin d’année, Apple utilise son ordinateur le plus discret comme vitrine de son futur catalogue Mac / MacBook. Et c’est formidable.

Néanmoins, les vidéastes et les photographes qui chercheraient à remplacer leur vieil ordinateur Apple haut de gamme seront refroidis par l’absence d’évolutivité via l’insertion d’eGPU. Avec la disparition de cette fonctionnalité (et sa mémoire limitée à 16 Go), le Mac mini (M1, 2020) se coupe des utilisateurs les plus exigeants.

Apple Mac mini (M1, 2020)

(Image credit: Future)
Caractéristiques techniques

Voici la configuration de l'Apple Mac mini (M1, 2020) évaluée par notre rédaction.

Processeur : Apple M1 (8-core)
Carte graphique : GPU interne 8 cœurs
RAM : 8 Go PDDR4X-4266 MHz SDRAM unifiée
Stockage : SSD 256 Go
Ports : 2x Thunderbolt 3 (USB-C), 2x USB-A, Ethernet, HDMI 2.0, prise jack 3,5 mm
Connectivité : Wi-Fi 6, Bluetooth 5.0
Poids : 1,2 kg
Dimensions : 3,6 x 19,7 x 19,7 cm

Prix et disponibilité de l’Apple Mac mini (M1, 2020)

En termes de prix, le nouveau Mac mini reste la proposition la plus abordable d’Apple. La configuration basique coûte 799 €, elle comprend 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Il est possible d’obtenir un SSD plus conséquent de 512 Go pour 1 029 €, d’1 To (1 259 €) ou de 2 To (1 719 €). Si vos besoins sont plus importants en mémoire vive, il y a le Mac mini « premium » de 16 Go. Là encore avec plusieurs niveaux de stockage : 256 Go (1 029 €), 512 Go (1 259 €), 1 To (1 489 €) et 2 To (1 949 €).

Ces deux modèles intègrent bien entendu la puce Apple M1, avec un CPU à 8 cœurs et un GPU à 8 cœurs, qui loge également au sein du MacBook Pro 13 pouces (2020) réactualisé.

C'est moins cher que le Mac mini 2018, vendu 899 € au moment de son lancement - avec moitié moins de capacité de stockage. Tandis que l’édition de 256 Go grimpait à 1 249 €. C’est donc une économie considérable réalisée sur la dernière génération de Mac mini. La plus importante enregistrée par la famille d’ordinateurs « Apple Silicon ».

Le nouveau Mac mini (M1, 2020) est disponible en boutique depuis le 17 novembre 2020.

Apple Mac mini (M1, 2020)

(Image credit: Future)

Design de l’Apple Mac mini (M1, 2020)

Comme les nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces, le Mac mini (M1, 2020) conserve une conception similaire à celle de son prédécesseur.

Avec des dimensions de 3,6 x 19,7 x 19,7 cm, le Mac mini (M1, 2020) est exactement de la même taille que le Mac mini de 2018. Bien que son poids d’1,2 kg soit légèrement inférieur à celui du modèle d’il y a deux ans plus « lourd » de 100 grammes.

Nous avons critiqué Apple pour ne pas avoir innové dans la conception du nouveau MacBook Air (M1, 2020) et du MacBook Pro 13 pouces (M1, 2020), mais dans le cas du nouveau Mac mini, nous sommes un peu plus cléments - et ce, pour deux raisons.

Premièrement, l'aspect et le toucher importent évidemment moins sur ce type de matériel que sur les deux ordinateurs portables d'Apple. L’esthétique du Mac mini a toujours atteint son objectif : fournir une machine discrète et compacte, que vous pouvez placer n’importe où sur votre bureau, voire derrière un écran.

Apple Mac mini (M1, 2020)

(Image credit: Future)

La deuxième raison est que, si les designs du MacBook Air et du MacBook Pro sont aujourd’hui surclassées par des concurrents comme Dell et HP, le Mac mini demeure l'un des plus beaux PC de petite taille jamais fabriqués. Nous ne sommes pas sûrs que les modèles de MacBook répondent à la philosophie du « si ce n'est pas cassé, ne répare pas », mais le Mac mini adhère totalement à ce conservatisme.

Il y a pourtant une infime modification apportée à l’enveloppe du Mac mini M1 : sa couleur Argent, plus claire que le Gris sidéral de l’édition Intel. C’est un moyen pratique de distinguer les deux versions.

Le Mac mini (M1, 2020) est toujours un ordinateur de bureau compact et élégant qui s'adapte facilement à n'importe quel espace de travail. Au niveau de la connectivité, vous disposez d'un port local Ethernet, de deux ports Thunderbolt, d'un port HDMI, de deux ports USB et d'une prise jack pour brancher vos écouteurs ou votre casque audio. Grâce à la puce M1, le Mac mini peut désormais prendre en charge jusqu'à deux écrans (un écran avec une résolution 6K à 60Hz, connecté via Thunderbolt, et un écran avec une résolution 4K à 60Hz, connecté via HDMI 2.0).

Il est à souligner que le Mac mini (M1, 2020) n'est pas livré avec une souris ou un clavier (ni un écran), vous devrez tous les acheter séparément.

Apple Mac mini (M1, 2020)

(Image credit: Future)

Performances de l’Apple Mac mini (M1, 2020)

Si vous craigniez que la transition d’une configuration Intel au processeur Apple M1 ne porte un coup aux performances du Mac mini, nul raison de vous inquiéter. Le Mac mini d'Apple (M1, 2020) est incroyablement performant, avec macOS Big Sur ajoutant de la puissance à la puissance. Nous avons testé quelques applications M1 comme Intel (l'outil Rosetta 2 d'Apple vous permet d’utiliser les anciens logiciels sans problème majeur de compatibilité). Toutes fonctionnent à la perfection (à condition d’avoir été mises à jour en 64 bits).

Le fait que vous puissiez exécuter des applications Mac plus datées sur le Mac mini (M1, 2020) est louable, et avec la puce M1 facilitant l’installation des applications iOS, le Mac mini continue d'être un petit ordinateur très polyvalent.

Le principal argument de vente du Mac mini (M1, 2020) est l'inclusion du système sur puce M1 d'Apple, un nouveau jeu de puces à 8 cœurs qui combine le processeur, les entrées/sorties, une sécurité renforcée et plus encore.

Apple fait de grandes déclarations à ce sujet, promettant que le M1 offrira la meilleure performance CPU au monde. Le M1 équilibre haute performance et efficacité pour des charges de travail pleinement optimisées. Selon la firme de Cupertino, cela permettrait de traiter les tâches près de trois fois plus rapidement que sur le précédent Mac mini.

Les performances gaming ont également été améliorées. Si, pour une raison quelconque, vous décidez de lancer des jeux récents à partir du nouveau Mac mini, la puce M1 garantit des performances graphiques plus élevées et un framerate multiplié par quatre (au maximum). Nous avons essayé quelques jeux, tous téléchargés sur Steam, ainsi que quelques jeux iOS. Les jeux Steam réclament quelques préréglages - mais une fois ceux-ci effectués, vous obtenez de bons résultats. Pour autant, le Mac mini n'est pas un PC Gamer. Il est bien plus à l'aise pour exécuter des titres iOS, et de nos jours, beaucoup d'entre eux sont graphiquement impressionnants et détaillés, même s'ils sont conçus originellement pour iPhones et iPads.

De plus, une bonne nouvelle vient s’immiscer pour les graphistes et les vidéastes. Leurs projets Final Cut Pro bénéficieront en effet d’un rendu jusqu'à six fois plus fluide que sur les modèles précédents.

Lors de nos tests en situation réelle, le Mac mini a superbement répondu. Dans le test multi-core Cinebench R23, la puce M1 a obtenu un excellent score de 7 755 points. Cela la place au-dessus du puissant Intel Xeon X5650 à 12 cœurs, et offre un niveau de performance sérieusement impressionnant.

Le Mac mini (M1, 2020) se limite à 16 Go de RAM maximum, là où la version Intel peut contenir jusqu'à 64 Go de RAM non unifiée. Les 8 ou 16 Go de mémoire unifiée du Mac mini (M1, 2020) sont partagés entre le CPU et le GPU, ce qui présente des avantages, car Apple affirme que « l'architecture de mémoire unifiée donne au CPU, au GPU et au moteur neuronal l'accès au même pool de mémoire ultrarapide », de sorte que les données stockées dans la mémoire peuvent être transférées entre le CPU et le GPU sans perte. Toutefois, si une tâche utilise beaucoup de mémoire du côté graphique, cela pourrait avoir des répercussions sur les performances du CPU.

Autre chose à noter : avec les modèles précédents du Mac mini, vous pouviez connecter une carte graphique externe (eGPU), pour ajouter une puissance de feu graphique supplémentaire - un choix populaire chez les éditeurs vidéo et les animateurs 3D ; hélas, vous ne pouvez pas embarquer d'eGPU avec le Mac mini (M1, 2020).

Ce sera un coup dur pour ceux qui ont besoin de cette mise à niveau supplémentaire, plus encore si vous avez investi précédemment dans un eGPU. Cela fait du Mac mini (M1, 2020) une machine légèrement moins évolutive que les anciens modèles, ce qui est dommage.

La puce M1 obtient tout de même de bonnes performances graphiques. Nous avons déjà évoqué le fait qu'elle peut gérer certains jeux sans faiblesse, en ce qui concerne le montage vidéo, elle ne dépérit pas non plus. L’ordinateur est capable de suivre un projet complexe en résolution 8K sous Final Cut Pro. En plus d'avoir plusieurs applications ouvertes en même temps.

N’oublions pas de préciser que, tout au long de nos tests, le Mac mini est resté pratiquement silencieux. Si vous l’avez subtilement dissimulé, vous pouvez oublier qu'il est allumé.

Achetez-le si...

Vous recherchez un ordinateur puissant et compact
Le Mac mini (M1, 2020) est un ordinateur petit et silencieux qui impressionne vraiment par ses performances.

Vous passerez volontiers sous macOS, si le prix des Macs était moins cher
Le nouveau Mac mini est le moyen le plus abordable de se procurer un Mac. Et grâce à ses puissants composants, il rivalise facilement avec les iMacs, mais sans besoin de souscrire un crédit à la consommation.

Vous possédez beaucoup d'applications iOS
Vous avez un iPhone ou un iPad avec des tas d'applications et de jeux iOS ? Vous pouvez maintenant les faire fonctionner sur ce Mac mini grâce à la puce M1.

Ne l'achetez pas si...

Vous avez besoin d’une puissance de feu (graphique) sérieuse
Bien que le Mac mini offre d'excellentes performances vidéo, même en résolution 8K, il n’égale pas celles des stations de travail équipées de GPU discrets. La perte du support eGPU est également un problème.

Vous jouez régulièrement sur PC
Evidemment, le Mac mini peut lancer certains jeux depuis des plateformes comme Steam. Mais ne comptez pas sur lui pour lancer des jeux AAA, oubliez-le si vous avez précommandé Cyberpunk 2077.

Vous préférez les ordinateurs évolutifs
Le Mac mini est un ordinateur qui ne peut pas être mis à niveau matériellement. Avec la puce M1, la mémoire vive et le stockage ne peuvent être amplifiés. Optez plutôt pour un Intel NUC.