Skip to main content

L’Apple M1 écrase l'Intel Xeon de l'iMac Pro - une bataille hertzienne qui donne le vertige

Mac 2020
(Crédit photo: Apple)

Les publications de benchmarks se suivent concernant la nouvelle puce Apple M1, et ils nous laissent envisager des versions futures de Macs sérieusement impressionnantes. Les stations de travail équipées du processeur maison de la firme de Cupertino seraient capables, en effet, de gérer les charges de travail les plus gourmandes en ressources.

Par exemple, sur la version 1.9.0 de l'application Affinity Photo, le nouveau processeur d'Apple s’est révélé plus performant que la puce Intel Xeon W à 8 cœurs de 3,2 GHz - présente dans l'iMac Pro 2017. Et ce, à plusieurs égards.

Sur Twitter, Andy Somerfield, l'un des principaux développeurs de l'application Affinity, a exprimé son incrédulité face à certains des scores affichés par la puce M1 : « Si je n'avais pas relevé les performances du processeur moi-même, je n'y croirais pas. C’est un monstre... »

Déjà une référence

Bien que les résultats de l'analyse comparative n'indiquent pas la vitesse d’horloge exacte du M1, mais seulement celle de l'application Affinity, ils devraient donner aux fans d'Apple de nombreuses raisons de s'enthousiasmer. Les scores du processeur, en particulier, sont époustouflants.

Actuellement, on ne sait pas exactement quel ordinateur M1 a été utilisé pour mesurer les performances de l'application Affinity - seulement qu'il s'agissait d'un appareil de 16 Go, et non d'une puce prise isolément depuis un kit de transition pour développeurs Apple. Ces chiffres exceptionnels sont confirmés par d'autres résultats de l'évaluation comparative du M1 et par le fait qu'Apple l'a déjà définie comme « la puce la plus puissante qu'elle ait jamais créée ».

Depuis qu'Apple a annoncé que la société allait passer par ses propres puces Apple Silicon pour équiper son prochain parc d’ordinateurs, le marché se montre de plus en plus enthousiaste quant aux niveaux de performance qu'elles offriront. Aujourd'hui, avec la sortie des premiers appareils M1, ces niveaux de performance commencent à faire tourner les têtes.