Skip to main content

Test de l’Acer Predator Orion 3000

Le meilleur PC gamer compact pour jouer en 4K.

Acer Predator Orion 3000
(Image: © Future)

Notre verdict

Au-delà de son bel éclairage RVB, l'Acer Predator Orion 3000 vous donnera une nouvelle définition du PC gamer. Une unité puissante qui repose autant sur sa finesse que ses capacités évolutives, avec une alliance des meilleurs composants du moment. Vos jeux AAA les plus récents, comme ceux à venir, tourneront avec fluidité en résolution 4K et avec tous les paramètres Ultra activés.

Pour

  • Conception bien pensée
  • Superbe éclairage RGB
  • Performances 4K impressionnantes
  • Système de refroidissement fantastique

Contre

  • Ports frontaux moins accessibles
  • Norton Antivirus est intrusif

L’Acer Predator Orion 3000 en résumé

La première chose que vous remarquerez en déballant l’Acer Predator Orion 3000, c’est sa taille compacte. Contrairement aux boîtiers Moyen Tour plus encombrants, l'Orion 3000 demeure suffisamment menu pour trouver sa place sur un bureau, à côté de plusieurs écrans. 

Une fois le PC configuré, nous sommes impressionnés par ses superbes effets RVB en façade. Le ventilateur frontal FrostBlade, centré entre deux barres lumineuses, est baigné par un défilé de lumières colorées personnalisables. Le panneau latéral de la tour peut être, lui, remplacé par une alternative en verre trempé. Cela permet non seulement de mieux faire ressortir cette customisation RVB, mais aussi d’admirer l’organisation des composants internes, sans le moindre encombrement.

Un coup d'œil sur le flanc, et les composants internes de l'Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)
Caractéristiques techniques

Voici la configuration de l'Acer Predator Orion 3000 évaluée par notre rédaction : 

CPU : Intel Core i7-10700 à 2,90 GHz
GPU : Nvidia GeForce RTX 3070
RAM : 16 Go
Stockage : SSD Western Digital 500 Go, Disque dur Western Digital 1 To
Ports (frontaux) : 1 x USB 3.2, 1 x USB-C 3.2, 2 x prise jack 3,5mm
Ports (arrière) : 2 x USB 3.2, 2 x USB 2.0, 1 x DisplayPort, 1 x HDMI, 2 x WiFi
Connectivité : Killer E2600 Gigabit Ethernet Controller
Poids : 10 kg
Dimensions : 175 x 386 x 392 mm

Pour autant, ne limitons pas l'Acer Predator Orion 3000 à son esthétique. Comme vous le constaterez en téléchargeant et lançant quelques jeux AAA, ce monstre de puissance peut tout supporter - ou presque. Alimenté par une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3070 et un processeur Intel Core i7-11700F, il vous permet d’exécuter des superproductions récentes en résolution 4K, tous paramètres Ultra sélectionnés, avec une fréquence fluide de 60 images par seconde. 

Avec le bon moniteur, tel que le LG UltraGear 38GN950, l'Acer Predator Orion 3000 est également capable d'offrir 120 images par seconde si vous décidez d’opter pour le mode Full HD - ce qui s’avère très appréciable sur des parties multijoueurs rapides d’Apex Legends ou de CS:GO.

La gestion de la chaleur n'est pas non plus un problème dans des circonstances normales. Le PC dispose d'un système de refroidissement exceptionnel, grâce aux ventilateurs FrostBlade et à l'emplacement dégagé des composants. La vitesse du ventilateur peut même être augmentée, si nécessaire, via le panneau de contrôle PredatorSense préinstallé.

Outre le rendu impeccable des jeux, l'Acer Predator Orion 3000 prend en charge le multitâche et les applications lourdes (comme l’édition vidéo ou la retouche photo) avec aisance. Ce grâce à son CPU Intel musclé, stimulé par un SSD rapide comme l'éclair.  

Le ventilateur FrostBlade en façade de l'Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)

La machine présente cependant quelques inconvénients. S'il est agréable de disposer d'une large sélection de ports en façade, le fait de ne compter qu'un seul port USB 3.0 vous oblige à brancher/débrancher vos périphériques de jeu régulièrement - surtout si vous jouez avec une manette filaire.

Acer a également ajouté un socle pour casque audio à l'avant de la tour. Bien que l’attention soit louable, cet élément peut bloquer l’accès aux ports, selon la largeur de votre casque.

Le prix peut par ailleurs décourager certains acheteurs potentiels. Le modèle de test envoyé à TechRadar coûte 1 999 €. C'est évidemment un investissement colossal, et en même temps le moyen le plus rapide de bénéficier d’un GPU Nvidia Ampere insaisissable tel que le RTX 3070.

L'interrupteur de l'Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)

Prix et disponibilité de l’Acer Predator Orion 3000

Le PC gamer Acer Predator Orion 3000 n'est pas bon marché, loin de là. Comme indiqué précédemment, le modèle haut de gamme de 1 999 € vous donne accès à un processeur Intel Core i7-11700F, une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3070, 16 Go de RAM et un SSD de 1 To. Ce qui en fait un ordinateur 1440p/4K très robuste.

Il existe d'autres configurations budgétairement plus raisonnables. Ainsi pour 500 € de moins (soit 1 499 €), vous composerez avec un processeur Intel Core i5 de 10e génération, la carte graphique RTX 3060 Ti, un SSD de 256 Go (avec disque dur complémentaire de 1 To) et la même capacité de mémoire vive. Entre les deux, vous dépenserez 1 699 € pour un Core i5 11400F et toutes les autres caractéristiques du modèle le plus cher. 

Malheureusement, aucune édition récente de l'Orion 3000 n'est équipée du GPU Nvidia GeForce RTX 3080, il vous faudra donc chercher ailleurs si vous souhaitez exécuter des jeux 4K à 120 fps. 

Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)

Design de l’Acer Predator Orion 3000

Le vrai facteur wow de l’Acer Predator Orion 3000, c’est sa taille. Compact et facile à déplacer en cas de besoin, son châssis relativement léger peut se placer sur votre bureau - et non plus sous. Cela multiplie les possibilités de rangement, un gros poids en moins pour tout joueur PC qui se respecte. 

Malgré sa conception compacte, les composants internes du PC ne sont pas serrés les uns contre les autres. En fait, il reste beaucoup d'espace à l'intérieur de la machine, ce qui permet aux ventilateurs FrostBlade de travailler plus efficacement. Il s'agit d'un PC très bien pensé en termes de circulation de l’air, qui comprend tout ce dont il a besoin sans aucun remplissage inutile.

Ce soin s'étend à la gestion des câbles de la machine. En tant que PC pré-monté, Acer a veillé à garder l'intérieur de la machine aussi présentable que possible. C'est fantastique pour tous ceux qui apprécie un éclairage RVB bien visible, sans câble perturbateur.

L'Orion 3000 est une sublime créature RVB. L’éclairage s’avère merveilleusement vivant, et un panneau en verre dépoli est mis à disposition pour remplacer facilement celui installé par défaut. Voici une option qui plaira plus particulièrement aux esthètes qui adorent exhiber leur configuration PC. 

A l’extérieur, la tour se révèle également très élégante. Le design noir et angulaire attire immédiatement l'attention, supporté par les ventilateurs éclairés FrostBlade ainsi que les barres lumineuses s’imposant sur les flancs.

Les ports frontaux de l'Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)

Si nous sommes satisfaits de la multitude de ports présents à l'arrière de la machine, les ports en façade laissent malheureusement plus à désirer. À l'avant, il n'y a qu'un seul port USB 3.2, rejoint par un port USB-C 3.2 et deux prises jack de 3,5 mm pouvant accueillir un casque et un micro.

Les connexions viennent donc à manquer ici, surtout si vous faites usage de plusieurs dispositifs filaires. Si vous utilisez fréquemment une manette, par exemple, vous devrez peut-être passer la main derrière la machine pour profiter d’un port disponible.

L'emplacement d’un socle pour casque audio à l'avant de l'ordinateur vous paraîtra une bonne idée en théorie. Mais après quelques heures de pratique, si vous disposez d’un casque gamer épais, vous vous agacerez de sa capacité à obstruer les ports frontaux. 

Si l’interface de l’Orion 3000 est dépourvue de bloatware, Norton Antivirus - proposé par défaut - peut se révéler intrusif - avec des pop-ups qui viennent régulièrement troubler votre expérience utilisateur. C'est loin d'être rédhibitoire, mais il nous est arrivé à quelques reprises de devoir revenir sur un jeu en actionnant alt-tab, après l’affichage impromptu d’une énième publicité Norton.

Performances de l’Acer Predator Orion 3000

Comme vous pouvez l'attendre d'une machine propulsée par la RTX 3070, l'Acer Predator Orion 3000 ne se contente pas de garantir des performances 1080p à haute cadence, il délivre aussi des performances 4K grisantes, avec de nombreux titres récents exécutés à 60 fps en haute résolution.

En lançant Forza Horizon 4, un jeu graphiquement exigeant et lourd en processus, nous sommes heureux d'annoncer que nous n’avons rencontré aucun problème de latence - y compris avec les paramètres Ultra activés.

Des jeux AAA aussi intenses que Doom Eternal et Cyberpunk 2077 se sont montrés plus que réactifs, avec une routine de 60 fps en mode 4K. Pour le second, nous avons eu droit à quelques chutes de fps occasionnelles - provoquées principalement par l’optimisation infâme du RPG jusqu'à présent.

Malgré tout, l'Orion 3000 est capable de supporter certains des jeux 4K les plus époustouflants, tout en conservant un taux d'images constant et élevé. En grande partie grâce aux prouesses de son GPU haut de gamme. 

Si jouer en 4K ne vous intéresse pas, les performances Full HD sont encore meilleures, et vous pouvez vous attendre à des parties fantastiques avec un taux de rafraîchissement supérieur et non bridé. C'est une excellente alternative si vous privilégiez les titres compétitifs comme Apex Legends, League of Legends ou d’autres à venir à l’instar de Battlefield 2042

Vue arrière de l'Acer Predator Orion 3000, incluant un ventilateur et une belle connectivité

(Image credit: Future)

Nous vous recommandons également d'essayer toute option ray tracing, qui offre dans le cas de l’Orion 3000 une luminosité et un réalisme satisfaisants. Bien sûr, l'un des gros inconvénients du ray tracing est son impact négatif sur les performances globales. Et alors que notre session n'a certainement pas ralenti notre partie, les taux de trame ont pris un petit coup de temps en temps, et la température du PC ainsi que la vitesse du ventilateur ont augmenté. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, cependant, et l'excellent système de refroidissement de la machine s’est avéré plus qu'à la hauteur de la tâche.

Enfin, l'Orion 3000 est compatible avec la technologie VR. Au cours de nos tests, son couplage avec le casque Valve Index VR s’est révélé tout simplement exceptionnel. Si vous possédez un dispositif VR comme celui-ci ou l'Oculus Quest 2, faire tourner des titres VR graphiquement exigeants comme Half-Life: Alyx paraîtra aussi simple que si vous lanciez un jeu 2D ou 3D.  

Le socle pour casque audio dissimule les ports frontaux de l'Acer Predator Orion 3000

(Image credit: Future)

Faut-il acheter l’Acer Predator Orion 3000 ?

Achetez-le si...

Vous avez besoin d’un PC gamer passe-partout
Mis à part quelques petits défauts de conception, l'Orion 3000 est un PC superbement construit. Il est compact, facile à déplacer et dispose d'une gestion des câbles incroyablement soignée.

Vous êtes ébloui par les éclairages RVB
Nous adorons les effets RVB de l'Orion 3000, supportés par les ventilateurs FrostBlade et les barres lumineuses sur les flancs de la machine. Un spectacle lumineux que vous pouvez personnaliser à outrance. 

Vous recherchez des performances gaming de premier ordre
Les modèles Orion 3000 font l’impasse sur une carte graphique aussi puissante que la Nvidia GeForce RTX 3080, mais la RTX 3070 reste l'une des meilleures alternatives capable d’exécuter des jeux 4K à 60 fps et des jeux 1080p à 120 fps. Associée à un SSD rapide,16 Go de RAM et un CPU Intel fantastique, vous obtenez ici une combinaison gagnante pour jouer en très haute définition ou en mode VR.

Ne l'achetez pas si...

Vous disposez d’un budget limité
C'est inévitable, mais l'Orion 3000 n'est certainement pas bon marché. Des configurations plus abordables sont toutefois disponibles, si cela ne vous dérange pas de composer avec un processeur de la génération précédente. 

La 4K n'est pas une priorité pour vous
Il existe des PC plus accessibles si vous n'êtes pas trop regardant sur les résolutions. En mode 1080p, vous obtiendrez probablement des fréquences d'images encore plus élevées. Quitte à sacrifier un certain réalisme graphique.