Skip to main content

Le Xbox Game Pass atteint des nouveaux records, Sony tente de s’accrocher

Xbox Game Pass
(Crédit photo: Microsoft)

Le jour même où Microsoft a divulgué son projet de rachat d'Activision-Blizzard (s'ouvre dans un nouvel onglet), la société s’est également vantée d’un nouveau record personnel : celui du nombre d’abonnés au Xbox Game Pass concernant désormais plus de 25 millions de joueurs.

Le service de jeux à la demande de Microsoft devrait attirer davantage de membres dans un avenir proche, compte tenu de l'intégration prochaine des jeux d'Activision-Blizzard au catalogue, une fois le rachat finalisé. Une expansion qui avait déjà profité au Xbox Game Pass, avec l’acquisition de Bethesda l’an dernier.

Face à la success story inarrêtable de la plateforme, Sony tente de créer une copie rivale qui fusionnerait ses services existants : PlayStation Now et PlayStation Plus

Sony peut-il encore tenir tête face à un Microsoft plus gourmand que jamais ?  

Sous le nom de code Spartacus, le futur service d'abonnement de Sony serait lancé au printemps 2022 (en mars, avril ou mai) et offrirait à ses abonnés l'accès à un grand nombre de titres nouveaux et classiques moyennant un forfait mensuel, à l'instar de Game Pass.

Cette stratégie d'imitation s’avérera probablement très efficace sur les consoles PlayStation ; la PS5 et la PS4 sont censées avoir largement dépassé le volume de ventes de leurs rivales Xbox respectives. Donc avec une base de joueurs beaucoup plus importante à séduire, Sony pourrait voir le nombre d'abonnements monter en flèche.

Cependant, tout dépend de l'intérêt que les joueurs porteront au catalogue de jeux proposé. Bien que l'on pense que Spartacus combinera PlayStation Now et PlayStation Plus en un seul service, un peu comme le Xbox Game Pass Ultimate, quels autres extras les gamers obtiendront-ils en échange de leur investissement ?

On ne sait pas encore si Spartacus inclura des sorties exclusives PlayStation. Et avec Activision-Blizzard qui fera bientôt partie de Microsoft, il est peu probable que de nombreux titres classiques associés à PlayStation - comme Crash Bandicoot, Tony Hawk Pro Skater ou Call of Duty - fassent toujours partie du service à terme.  

Sony va devoir sortir le grand jeu s'il veut se réserver une part du gâteau dans un marché de plus en plus monopolisé par Microsoft. Si le géant japonais ne peut pas concéder à ses joueurs le même type de valeur, il pourrait se les mettre à dos plutôt que les fidéliser.

Pour l'instant, nous devons attendre les prochaines annonces de Sony, mais avec un lancement aussi imminent, le destin de Spartacus devrait être scellé plus tôt que tard.

Hamish is a Staff Writer for TechRadar (@Hamish_Hector (s'ouvre dans un nouvel onglet) on Twitter) and has been writing about tech for almost five years. He now lends his experience to cover news and reviews across everything on TechRadar (from Computing to Audio to Gaming and the rest). In his free time, you’ll likely find Hamish humming show tunes while building Lego or playing D&D with his mates.