Skip to main content

Les meilleures séries Disney Plus diffusées en France

Loki sur Disney Plus
(Crédit photo: Disney)

Disney Plus est disponible depuis le 7 avril 2020 en France. Plus d'un an plus tard, sa gamme de programmes originaux continue de s'étoffer.

Si le choix des séries TV diffusées au lancement de Disney Plus était loin d'être aussi vaste et impressionnant que celui des longs métrages mis à disposition sur le nouveau service de streaming, il y a désormais de quoi satisfaire sa curiosité et même se régaler les rétines des heures et des heures. Particulièrement si vous êtes fan de vieux dessins animés Disney ou de l’univers Star Wars.

Si vous faites partie de la seconde catégorie, vous profiterez, entre autres, de l’une des plus grandes et des meilleures séries télévisées de 2019 : The Mandalorian. Sans doute le principal argument d’abonnement au service pour de nombreux sérivores, alors que cette épopée Star Wars est renouvelée pour une saison 3.  

Depuis janvier, les nouvelles séries Marvel viennent également enrichir le catalogue Disney Plus. Le Faucon et le Soldat de l’Hiver, WandaVision et Loki ont ainsi marqué les esprits en ce premier semestre, par leurs mises en scène et histoires originales. Ces productions sérielles seront-elles à la hauteur des longs métrages du MCU ? En tout cas, les deux genres seront complémentaires et formeront une seule et même trame faisant suite à la conclusion d’Avengers Endgame.

En dehors des franchises Marvel et Star Wars, vous tenez ici des centaines de séries Disney ou Fox qui ont vu grandir plusieurs générations d’enfants. Des programmes familiaux au-dessus desquels trône les désormais 31 saisons des Simpson (en attendant la 32e en cours aux Etats-Unis). A ce jour, Disney Plus est le seul service de streaming à offrir l’intégrale de cette sitcom qui compte parmi les plus drôles de l’Histoire de la TV.

Nous avons sélectionné ci-dessous les séries les plus indispensables du catalogue Disney Plus, celles qu’il convient de partager en famille ou de (re)découvrir en solo. Au fur et à mesure que d'autres titres seront ajoutés, nous modifierons cette liste pour coller le plus possible à l’actualité de la plateforme. En espérant que Malcolm rejoigne un jour - et c’est possible - ce TOP 26.

Monstres & Cie au travail

Monstres & Cie au travail

(Image credit: Disney)

Il n'y a plus de place pour les Terreurs au sein de la Monstres et Compagnie. Sous la joyeuse impulsion de Bob et Sulli, les Blagueurs ont désormais la côte. Sauf que leur train-train hilarant risque d’être mis à mal par Tyler Tuskmon, fraîchement diplômé de la Monstres Université. Aspirant au titre de plus grande terreur de tous les temps, il n’a pas reçu le mémo. Parviendra-t-il à se transformer en Blagueur ou cédera-t-il à ce qu’il sait faire de mieux : effrayer les enfants ?

Monstres & Cie au travail se présente comme la suite directe du film d’animation Monstres & Cie. La série se passe exactement six mois après les événements qui ont conduit à la transformation totale de Monstropolis. Derrière ces nouvelles aventures, Steve Anderson se voit confier le bébé du brillant Pete Docter, après avoir participé aux pools scénaristiques de Tarzan et Bienvenue chez les Robinson. LA vraie série Disney+ de cet été prendra ses quartiers du 7 juillet au 1er septembre, à raison d'un nouvel épisode par mercredi.

Loki

Loki

(Image credit: Disney)

Loki s’incrit comme la troisième série estampillée Marvel Cinematic Universe à venir s’installer sur Disney Plus, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle complète un parfait brelan d’as. Si WandaVision a apporté une touche créative exceptionnelle à la franchise, Falcon et le Soldat d’Hiver a fait le bilan des trois phases précédentes et ouvert un après Avengers: Endgame. Loki ferme la marche en proposant un buddy show à la fois drôle, malin, irrévérencieux qet qui promet de totalement chamboulé la Phase 4 - au moins jusqu’à la sortie de Doctor Strange in The Multiverse of Madness qui débarquera en 2022 avec son lot de réponses. 

En attendant, nous retrouvons notre vilain favori perdu dans une faille temporelle, après avoir volé le Tesseract dans le dernier film Avengers. Loki - qui est en réalité celui de 2012 (toujours incarné par Tom Hiddleston) - vient à attiser la curiosité de l’Autorité des Variations Temporelles, une nouvelle organisation énigmatique, après avoir mis en dessus-dessous toutes les dimensions existantes. D’abord voué à disparaître pour ce crime, le dieu trompeur se voit proposer une mission de la dernière chance par l’agent Mobius M. Mobius (Owen Wilson). Loki jouera-t-il le jeu ?  

The Bad Batch

The Bad Batch

(Image credit: Lucasfilm/Disney Plus)

La Clone Force 99, aussi appelée "The Bad Batch", représente un escadron de clones défectueux. Régulièrement mis sur la touche, ils sont employés pour mener les missions de terrains dont personne ne veut. Ces têtes brûlées sont apparues pour la première fois dans la saison 7 d’une autre série animée Star Wars, The Clone Wars

Bonne nouvelle pour les fans hardcore de la franchise : la Clone Force 99 sera amenée à faire équipe avec des personnages de Star Wars déjà croisés auparavant. Citons entre autres le jeune rebelle Saw Gerrera - que l’on retrouvera interprété à l’âge adulte par Forest Whitaker, dans Rogue One: A Star Wars Story - et Fennec Shand, qui prendra une place importante au générique de The Mandalorian et prochainement sur celui de The Book of Boba Fett. Cette dernière, de nouveau incarnée par Ming-Na Wen, disposera d’un rôle de premier ordre ici. Chronologiquement parlant, The Bad Batch s'immisce entre The Clone Wars et le film Solo.

 Falcon et le Soldat de l’Hiver

Falcon et le Soldat de l’Hiver

(Image credit: Marvel/Disney)

Nous avons besoin de nouveaux héros, des héros en phase avec leur époque”. Sam Wilson / Falcon (Anthony Mackie) ouvre par ces quelques mots l’ère post-Avengers Endgame. Steve Rogers et Tony Stark ne sont plus présents pour veiller sur l’humanité. Une humanité encore traumatisée par le claquement de doigts de Thanos et ses conséquences. Sam, lui-même, semble vouloir tirer un trait sur les événements, tandis que Bucky Barnes (Sebastian Stan) cherche à expier ses crimes en tant que Soldat de l’Hiver.

Cette nouvelle superproduction Marvel pourrait compter comme le premier film de la phase IV, bien avant la diffusion de Black Widow en mai prochain. Elle ressemble en effet davantage à un long métrage chapitré qu’à une série dans la veine de WandaVision ou d’Agent Carter. Pour autant, les fans apprécieront ce rendez-vous hebdomadaire fixé avec ce qu’il reste des Avengers et de leur symbole. Dans un monde qui ne peut pas encore retrouver ses héros au cinéma. 

WandaVision

WandaVision

(Image credit: ©Marvel Studios 2020. All Rights Reserved.)

Le Marvel Cinematic Universe a marqué son retour, avec une Phase IV qui s’ouvre étonnamment sur un « sitcom ». Mais quel sitcom ! WandaVision nous mène en bateau dès le premier épisode, en nous exposant la petite vie parfaite d’un couple lambda dans une banlieue américaine idyllique tout droit échappée des années 50. Sauf que les apparences sont trompeuses : nous sommes dans un futur un peu plus proche et nos Mr et Mrs Smith s’avèrent en réalité deux ex-Avengers (ou peut-être même qu’un ?) - Wanda Maximoff et l’androïde Vision, autrefois seconds rôles, désormais cœur de la machine lancée par Stan Lee. L’humour cède vite la place au mystère, avant que la série ne se transforme en blockbuster Marvel qui ravira les fans de la première heure comme les nouveaux venus. Finalement, WandaVision est un parfait prologue à cette seconde décennie inventive du MCU. On regretterait presque qu’il n’y ait qu’une seule saison.

Agent Carter

Agent Carter

(Image credit: Disney Plus)

Non, la série Agent Carter ne répond pas à l’un des plus grands mystères d’Avengers Endgame (à savoir « qu’a bien pu modifier Captain America/Steve Rogers en retournant dans le passé ? »). Mais elle permet de mieux appréhender le personnage de Peggy Carter, sa dulcinée, ainsi que celui d’Howard Stark (le père de), à qui les Avengers doivent finalement leur création. Stoppée en 2016 après deux saisons, elle représente pourtant l’une des meilleures séries Marvel à ce jour – ses intrigues éclaircissant bon nombre d’événements du MCU (mais générant tout de même des incohérences avec Endgame. Vous pouvez dès à présent vous en rendre compte en binge-watchant l’intégrale des 18 épisodes sur Disney Plus.

Runaways

(Image credit: Disney Plus)

Runaways

Que feriez-vous si vos parents se révélaient être la pire menace qui ait jamais menacé l’humanité ? C’est le cruel dilemme qui s’impose à Alex, Nico, Karolina, Gert, Chase et Molly, six adolescents nantis de Beverly Hills. Pire encore : certains vont se découvrir des superpouvoirs insoupçonnés. Runaways apporte un scénario original qui tranche avec la plupart des productions Marvel. N’essayez pas d’y voir de quelconques liens avec le Marvel Cinematic Universe, la série a voulu construire son propre univers, avant d’être annulée après trois saisons. La plateforme de Disney en programme actuellement deux, l’ultime chapitre ne devrait pas tarder à les rejoindre.

Star Wars: The Clone Wars

(Image credit: LucasFilm)

Star Wars: The Clone Wars

Stoppée en 2014 après six ans d’antenne, la série animée The Clone Wars est à ce jour aussi populaire que les neuf épisodes cinématographiques de la saga. Et pour cause : elle est le chaînon manquant parfait entre les trois trilogies, porté par des personnages souvent bien plus profonds tels que le Général Grievous ou Ahsoka Tano. Le rachat de Lucasfilm par Disney avait achevé la série prématurément mais, grâce à la persévérance des fans, celle-ci est de retour pour une septième et ultime saison. Avec plus de 130 épisodes, de 22 minutes chacun, elle vous tiendra en haleine pendant quelques semaines.

The Mandalorian

(Image credit: Lucasfilm)

The Mandalorian

C’est le produit phare de Disney Plus dans le monde. La première saison a coûté 100 millions de dollars, un investissement de taille qui a contribué pleinement à l’engagement sans faille des abonnés de la plateforme Disney. The Mandalorian se passe entre les Episodes VI et VII, dans un monde où l’Empire n’est plus mais où beaucoup tente de le restaurer. Un western futuriste porté par Jon Favreau (Iron Man) derrière la caméra, Pedro Pascal (Game of Thrones) et Baby Yoda devant. Bonus : la saison 2 fait le liant avec The Clone Wars. Chaque épisode dépasse rarement 40 minutes, vous en ferez le tour assez rapidement.

Fourchette se pose des questions

(Image credit: Disney)

Fourchette se pose des questions

Le dernier héros « jouet », tout droit venu de Toy Story 4, a désormais droit à son spin-off. 10 épisodes de 3 à 4 minutes pendant lesquels il livrera aux plus jeunes téléspectateurs ses plus incroyables questions existentielles. Avec des sujets philos aussi variés que « Qu’est-ce qu’un ami ? », « Qu’est-ce que le temps ? » ou « Qu’est-ce que l’Art ? ». L’examen du bac sera probablement annulé cette année et c’est fort dommage car il y avait de quoi réviser son épreuve la plus emblématique ! Personnellement, nous avons été soufflés par l’épisode 6, nous vous laissons découvrir sa thématique.

SparkShorts

(Image credit: Disney/Pixar)

SparkShorts

Depuis les premiers pionniers comme Luxo Jr jusqu'au récent Kitbull, les courts métrages Pixar ont régulièrement contribué à la popularité du studio. Ils trônent même au-dessus de ceux historiques de la maison-mère Disney, dans bien des tops de critiques comme de spectateurs. Il est donc normal que Disney Plus leur offre une tribune. SparkShorts propose ainsi une compilation de six courts expérimentaux imaginés par les jeunes talents de la société. Retenez bien leurs noms, vous les retrouverez aux génériques des futurs grands films d’animation Disney.

Le monde selon Jeff Goldblum

(Image credit: Disney)

Le monde selon Jeff Goldblum

Jeff Goldblum pourrait rendre la lecture d'un annuaire téléphonique fascinante, il est donc difficile d'imaginer un animateur plus charismatique pour une série documentaire. Chaque épisode, de 30 minutes environ, part dans l’histoire et les coulisses d’objets cultes des sneakers à Fortnite. Il traite également du rapport des humains au café, au maquillage ou encore à l’eau. Des thèmes improbables narrés par l’éternel interprète de scientifiques déjantés. La saison 2 est en cours de développement.

Il était une fois les Imagineers

(Image credit: Disney)

Il était une fois les Imagineers, les visionnaires Disney

Divisée en six épisodes, cette série documentaire nous plonge dans les coulisses des plus grands héros Disney, devant les Avengers, les Jedis et les princesses : ses parcs d’attractions. Cette superproduction livre les secrets de la magie de Disneyland, en suivant les pas de ses artisans prodiges, les Imagineers. A éviter toutefois si vous n’aimez pas qu’on vous livre ce qui se cache derrière les meilleurs tours de passe-passe. Ici encore, notre guide fait partie de l’écosystème Marvel : il s’agit d’Angela Bassett, l’interprète de Ramonda dans le film Black Panther.

Projet Héros Marvel

(Image credit: Marvel)

Projet Héros Marvel

Nul besoin d’attendre le mois d’août pour visionner une vraie série de super-héros. Avec Projet Héros Marvel, nous nous immergeons dans le quotidien de cinq nouveaux Avengers, qui ne possèdent ni marteau divin, ni armure autoguidée. Leurs pouvoirs ? Changer la vie ordinaire de leur famille, leur école ou leur communauté, à travers des initiatives extraordinaires. 20 épisodes de 25 minutes démontrant qu’un super-héros existe en chacun de nous.

Pixar en vrai

Vous appréciez les émissions de caméra cachée ? Vous adorez les productions Pixar ? Alors, vous devriez totalement accrocher à Pixar en vrai, une série de cinq courts-métrages dans lesquels Wall-E, la famille des Indestructibles, les émotions de Vice-Versa ou encore Dory prennent d’assaut New York et ses habitants. Les épisodes font moins de six minutes et à regarder comme des pastilles récréatives assez uniques. D’autant que la série risque de ne pas être renouvelée pour une saison 2.

Gargoyles

(Image credit: Disney)

Gargoyles, les anges de la nuit

En France, nous avons découvert l’odyssée fantastique des Gargouilles dans les années 90, au sein des programmes jeunesse de Canal Plus puis de TF1. Dessin animé profondément mature, dans la veine de la série animée Batman imaginée par Bruce Timm, Gargoyles a su ouvrir un tout nouveau public aux comics - des épisodes complémentaires étaient édités par Marvel -, lectures très confidentielles à l’époque. Jamais rediffusée en intégralité depuis, Disney Plus offre ici un véritable cadeau aux trentenaires / quadragénaires d’aujourd’hui qui peuvent désormais partager cette madeleine de Proust avec leurs enfants.

Ultimate Spider-Man

(Image credit: Disney/Marvel)

Ultimate Spider-Man

Pour des raisons de droits, aucun des films Spider-Man ne sera présent dans le catalogue Disney Plus. Qu’il s’agisse de la première trilogie de Sam Raimi, du diptyque porté par Andrew Garfield, des deux épisodes du MCU et même du meilleur d’entre eux : Spider-Man: New Generation. En cadeau de consolation, la Maison de Mickey met à votre disposition toutes les séries animées consacrées à l’Homme-Araignée, depuis les années 80. Notre coup de cœur va à la déclinaison Ultimate, diffusée entre 2012 et 2017, et dans laquelle entre en scène un certain Miles Morales…

La Bande à Picsou

Dans les 80’s, Disney cherche à occuper massivement le petit écran en y infiltrant quelques-unes de ces créations secondaires plutôt destinées à des périodiques comme Le Journal de Mickey. Parmi celles qui deviendront de vraies légendes, on compte Tic et Tac, les rangers du risque et… La Bande à Picsou. Une adaptation des aventures de Picsou, l’oncle de Donald Duck, dessinées par l’illustre Carl Barks. Apparue en 1988, le dessin animé squattera le paysage audiovisuel français pendant près de 10 ans et 100 épisodes (en seulement trois saisons). Un long métrage, Le Trésor de la lampe perdue, conclura le titre. Avant qu’il ne subisse un remake - avec bien moins de charme - en 2017.

Les Simpson

(Image credit: Disney)

Les Simpson

Sans doute le meilleur investissement de Disney via le rachat de la Fox en 2017. Les Simpson traversent trois décennies d’histoire de la télévision, trente et une saisons complètes, soit plus de 600 épisodes disponibles à ce jour sur Disney Plus. Bien sûr, toutes les années passées auprès de la famille la plus déjantée du petit écran ne sont pas égales. Les meilleures se situent entre la saison 3 et la saison 9, ainsi que quelques épisodes de la dixième. Mais quelle pièce de collection que voici ! Une sitcom qui vous emplira de nostalgie et qui reste par bien des points, incroyablement contemporaine. N’avait-elle pas prédit l’élection de Donald Trump, l’avènement des montres connectées et… l’acquisition de 20th Century Fox par Disney ?

Incorrigible Cory

(Image credit: Disney)

Incorrigible Cory

Encore une série des années 90 qui a prolongé sa légende grâce à la nostalgie de ses millions de téléspectateurs. Plusieurs ont vu grandir le facétieux Cory Matthews au cours des années collège puis lycée et ont partagé avec lui les leçons de vie de son mentor / souffre-douleur, Monsieur Feeny. 14 ans après sa conclusion, Incorrigible Cory accouche d’une série dérivée, Le Monde de Riley. Même esprit, même humour potache distillé cette fois par la fille de Cory. Les deux titres sont aujourd’hui disponibles sur Disney Plus.

Souvenirs de Gravity Falls

(Image credit: Disney)

Souvenirs de Gravity Falls

Si David Lynch avait dû réaliser un jour un reboot de Twin Peaks adapté aux enfants, il aurait donné naissance à Gravity Falls. C’est finalement Alex Hirsch, l’un des scénaristes de Spider-Man: New Generation, qui a créé cette bourgade étrange de l’Oregon et qui l’a peuplée de créatures étranges et de phénomènes paranormaux. Nous en découvrons un nouveau par épisode (42 au total, de 22 minutes chacun), à travers les yeux de Dipper et Mabel Pines, des jumeaux de 12 ans aussi loufoques que cette série animée tous publics.

Les Muppets

(Image credit: Disney)

Les Muppets

En plus de posséder Marvel, Pixar et Lucasfilm, Disney possède dans son coffre à trésors la collection complète des marionnettes de Jim Henson. Faisant écho au Muppet Show des années 70, la version 2015 que nous vous proposons suit les coulisses de la célèbre émission. Kermit nous emmène à la rencontre de ses collaborateurs déjantés d’Animal à Miss Piggy. Des visages familiers qui n’ont de cesse de torturer leurs invités. Méfiez-vous des apparences, ce n’est pas forcément le programme le plus « familial » de Disney Plus, rapport à son sous-texte souvent graveleux.

Myster Mask

(Image credit: Disney)

Myster Mask

Quelques décennies avant de mettre la main sur Marvel, Disney s’aventurait déjà dans les productions super-héroïques, avec cette série mettant en scène un volatile masqué qui combat la pègre de Bourg-les-canards. Parodie évidente de Batman, The Shadow et du Frelon Vert, ce dessin animé frappadingue n’a pas passé la première saison (91 épisodes tout de même). Mais nous vous la recommandons si vous vous délectez des gags de Jim Carrey dans The Mask… et de la direction esthétique de La Bande à Picsou, citée plus haut.

Baymax et les Nouveaux Héros

(Image credit: Disney)

Baymax et les Nouveaux Héros

Disney n'a jamais produit de suite au film d’animation Les Nouveaux Héros - dont les personnages appartiennent à l’écurie Marvel. Aujourd’hui, un long métrage s’avérerait inutile même au format direct-to-video. Et pour cause, une série TV réunit tout le casting original depuis 2017. Nous y retrouvons Baymax et Hiro Hamada face à de nouveaux challenges et ennemis. Il est évidemment conseillé d’attaquer le film de 2014 avant de ce lancer dans les 46 épisodes des deux premières saisons.

Tron : la Révolte

(Image credit: Disney)

Tron : la Révolte

Séquelle tournée en 2010, Tron : L'héritage n'est pas parvenu à reproduire le succès populaire du film Tron original. Pour ne pas rester sur un échec, Disney a voulu offrir une conclusion à cet univers via cette série animée de 19 épisodes, diffusée de 2012 à 2013. Visuellement époustouflante, cette production a le mérite de composer aussi avec un casting mémorable emmené par Elijah Wood et Bruce Boxleitner… qui reprend son rôle de Tron, le Protecteur du Programme, interprété en 1982. La boucle est bouclée.

Star Wars: Rebels

(Image credit: Disney/Lucasfilm)

Star Wars: Rebels

Connue comme substitut officiel de The Clone Wars, cette série animée reprend la même équipe créative et se situe entre les films La Revanche des Sith et Un nouvel Espoir. A l’instar de Rogue One, nous suivons la fondation de l’Alliance Rebelle durant quatre saisons épiques et une prestigieuse conclusion. Les fans de la première trilogie seront ravis des caméos fréquents incluant la Princesse Leïa, Lando Calrissian et Dark Vador.