Skip to main content

Le Sony Xperia Pro-I est le photophone de rêve des YouTubeurs nomades

Le dos du Sony Xperia Pro-I
(Crédit photo: Sony)

Le Sony Xperia Pro a été lancé en janvier dernier à destination des professionnels de la vidéo. Aujourd’hui, une nouvelle version - le Sony Xperia Pro-I - vient d’être annoncée par l’entreprise et elle pourrait fortement intéresser les vloggers. Le photophone sera disponible en précommande à partir du 28 octobre, il vous faudra cependant patienter jusqu’au mois de décembre pour le tester directement chez vous.

Le Xperia Pro-I ("I" pour imagerie) possède presque tous les avantages de son prédécesseur et quelques améliorations propres à un prix inférieur - comptez 1 799 €, ce qui constitue une belle réduction de prix par rapport aux 2 500 € du Xperia Pro initial. Le nouveau Pro-I ne dispose pas du port HDMI cher à l’utilité du Xperia Pro en tant qu'écran externe pour les caméras professionnelles coûteuses. Il s'agit donc davantage d'un smartphone haut de gamme conçu avant tout pour les vidéastes. 

Le Xperia Pro-I dispose d'un capteur photo principal amélioré de 1 pouce. C'est l'un des premiers photophones grand public à disposer d'un capteur de cette taille, ce qui permet d'optimiser les performances en basse lumière, la plage dynamique et une profondeur de champ plus naturelle par rapport au bokeh computationnel que l'on voit sur les photophones dotés de capteurs plus petits. L'objectif à double ouverture de la caméra principale, qui vous permet de passer de f/2.0 à f/4.0, vous donne un contrôle supplémentaire sur ce flou d'arrière-plan.

Le nombre de mégapixels n'a pas changé par rapport au Pro - les trois capteurs arrière - principal, téléobjectif et ultra grand angle - présentent tous une résolution de 12 Mpx. Mais le Xperia Pro-I affiche d'autres évolutions, comme la présence de 315 points d'autofocus couvrant 90% du viseur, contre 247 points sur le Xperia Pro couvrant 70% du viseur. Le smartphone peut également prendre des photos en rafale jusqu'à 20 images par seconde avec l'autofocus.

En dehors de son module photo réorganisé, le Xperia Pro-I est physiquement similaire au Xperia Pro, incluant en bonus la puce Snapdragon 888 - que l'on trouve dans les modèles Android phares de cette année. Il dispose du même écran OLED de 6,5 pouces que le Xperia 1 III, et d’une résolution 4K (3840 x 1644 pixels) relativement rare au sein des smartphones modernes. 

Il embarque une batterie de 4 500 mAh et un chargeur de 30 W, ainsi que les haut-parleurs frontaux du Xperia 1 III plus une prise jack de 3,5 mm. Il dispose d'un bouton de raccourci qui peut être configuré pour ouvrir n'importe quelle application, tandis que le bouton d'obturateur dédié est doté du même module de commutation que les appareils photo compacts de la série RX100 de Sony. Il y a même un petit trou pour fixer une dragonne.

Surtout, le Xperia Pro-I peut enregistrer des vidéos, ce qui manquait cruellement au Xperia Pro.

Pourquoi est-il recommandé aux vloggers ?

Sony Xperia Pro-I : un photophone avec de multiples accessoires pro

(Image credit: Sony)

Le Xperia Pro-I est dédié à l'enregistrement vidéo, avec quelques innovations impressionnantes sur le marché mobile. Il est le premier à enregistrer nativement à 120 images par seconde - et à sauvegarder chaque image, contrairement à d'autres téléphones qui enregistrent à cette vitesse, mais sauvegardent en 24 ou 30 images par seconde pour les lire au ralenti à une vitesse spécifique. La sauvegarde de chaque image permet aux utilisateurs de choisir la vitesse de ralenti.

Il existe aussi un nouveau logiciel, Video Pro, qui offre un niveau de contrôle manuel et d'édition similaire à celui de l'application Cinema Pro de Sony, fournie avec le Xperia Pro. Le large écran 21:9 du téléphone permet d'afficher le viseur en 16:9 avec suffisamment de place sur le côté pour les commandes vidéo manuelles. Avec les fonctions Optical Steadyshot et StableEye qui stabilisent les séquences et suivent les sujets en mouvement, le smartphone promet beaucoup aux vidéastes d'action.

Mieux encore : vous pouvez lui ajouter un écran externe (et optionnel) de 3,5 pouces. Moyennant 199 € supplémentaires, il peut être posé magnétiquement sur le dos du Xperia Pro-I pour obtenir un aperçu en temps réel de l’enregistrement vidéo. 


Un tournant décisif pour les photophones

Sony Xperia Pro-I, un nouveau venu dans la famille des appareils photo Sony

(Image credit: Sony)

Sony a officiellement intégré le Xperia Pro-I à sa gamme d'appareils photo. Si l'on considère que cette gamme contient certains des meilleurs appareils photo du monde, il s'agit d'un moment symbolique dans l’histoire et le développement des photophones. 

En effet, le Xperia Pro-I est l'équivalent mobile des Sony ZV-1 et Sony RX100 VII. Ces deux appareils photo compacts reposent sur un capteur de 1 pouce et des processeurs Bionz X similaires. Jusqu'à présent, ils avaient également un avantage sur la gamme Xperia (et la plupart des autres smartphones) en ce qui concerne la taille du capteur et les fonctions professionnelles.

Avec le Xperia Pro-I, Sony abandonne effectivement tout souci de cannibalisation pour créer un smartphone capable de rivaliser, sur le papier, avec ses meilleurs compacts hybrides. Sony s'engage ainsi sur une voie très différente de celle de ses grands rivaux, Apple, Google et Samsung. Alors que ces derniers se concentrent désormais sur la photographie numérique, le Xperia Pro-I est un appareil photo professionnel qui s'appuie sur les avantages traditionnels de Sony en matière de capteurs, d'objectifs et d'autofocus avec suivi en temps réel.

Les appareils photo traditionnels, comme la série des Sony RX100, ont encore des avantages majeurs en termes de choix d’objectifs. Bien que le Xperia Pro-I soit équipé d'un objectif en verre Zeiss Tessar, les contraintes de taille limitent toujours les possibilités d’un smartphone - nous devrons donc vérifier comment le Xperia Pro-I se comporte en pratique.

Pour autant, il ne fait aucun doute que le Xperia Pro-I est une déclaration d'intention audacieuse de la part de Sony, seul constructeur mobile à produire également des appareils photo autonomes de classe mondiale. La question est de savoir combien de personnes, autres que les fans d'appareils photo Sony, recherchent ce type d'expérience dans un smartphone, par rapport au traitement plus convivial des meilleurs photophones.

David Lumb

David J Lumb is Mobile Editor, US for TechRadar, covering phones, tablets, and wearables. He still thinks the iPhone 4 is the best-looking smartphone ever made.