Skip to main content

La rumeur veut que l'iPad Air 5 avec puce A15 - et support 5G - débarque en début d'année

iPad Air 4
(Crédit photo: TechRadar)

Quelques spéculations récentes ont indiqué qu'Apple lancerait son iPhone SE de 3e génération en mars ou avril de cette année lors d'un événement virtuel. Un appareil mobile en cacherait un autre, puisque l’iPad Air 5 pourrait être annoncé au même moment.

Le blog technologique japonais Mac Otakara (opens in new tab) affirme en effet, via une "source fiable localisée en Chine", que l'iPhone SE 3 et l'iPad Air 5 seront lancés durant le "printemps 2022" (donc entre mars et mai).

La dernière fuite suggère aussi que le design général de l'iPad Air 4 de 2020 sera conservé dans sa cinquième itération, y compris sa caméra primaire à objectif unique, son écran de 10,9 pouces et ses bords carrés.

Cependant, comme on peut s'y attendre, les composants internes doivent être mis à niveau - le chipset A15 Bionic de la gamme iPhone 13, dont on dit qu'il équipera l'iPad Air 5, ainsi que la prise en charge de la 5G pour les modèles cellulaires et un appareil photo frontal ultra grand angle de 12 Mpx.

En 2021, Apple a présenté le nouvel iPad 10.2 (le neuvième de sa gamme standard) ainsi que le puissant iPad Pro 11 doté de la puce M1 et le plus grand iPad Pro 12.9. La société a même lancé un iPad Mini de 6e génération pour remplacer son édition de 2019.

Étant donné que tous les autres modèles actifs de la gamme iPad ont connu un rafraîchissement très récent, il va de soi que l'iPad Air 4 2020 doit compter sur un successeur. Cela dit, comme toujours, il s'agit d'une rumeur officieuse, donc à prendre avec des pincettes.

Faut-il encore étoffer la gamme ?

Avec pas moins de cinq iPads mis à disposition - ajoutons à cela divers options de configuration -, nous pouvons craindre qu’Apple ne déconcerte les acheteurs potentiels par ce choix trop large.

La variante la moins chère ne possède pas le plus petit écran, la variante la plus fine n'est pas la plus compacte ni la plus légère… et la puissance de chaque iPad ne se veut pas totalement corrélée à son prix. Tout s’avère question de compromis ici. 

La cinquième itération de l'iPad Air pourrait apporter un certain équilibre à cette équation en faisant correspondre directement le prix au chipset embarqué. Et (si les rumeurs se révèlent authentiques) il sera essentiellement positionné comme un iPad Pro 11 moins puissant, avec quelques concessions.

La réponse à la question de savoir si nous avons besoin ou non de cet immense éventail d'options sera probablement donnée par la future étude de marché d'Apple, qui devrait se montrer assez exhaustive. Quoi qu'il en soit, il est clair maintenant que le suffixe "Air" ne désigne plus le modèle le plus fin et le plus léger, mais plutôt le modèle "Pro-mais-pas-trop-Pro".

Harry is an Australian Journalist for TechRadar with an ear to the ground for future tech, and the other in front of a vintage amplifier. He likes stories told in charming ways, and content consumed through massive screens. He also likes to get his hands dirty with the ethics of the tech.