Skip to main content

Apple veut étendre encore plus son empire publicitaire

Apple logo
(Crédit photo: Sukrita Rungroj / Shutterstock)

Apple prévoit de développer son activité publicitaire avant d'introduire de nouvelles règles de confidentialité pour iOS qui rendront la tâche plus difficile à ses rivaux dans ce domaine.

Comme le rapporte le Financial Times, le fabricant de l'iPhone prévoit d'augmenter le nombre d'annonces de recherche disponibles sur son App Store, que les développeurs peuvent utiliser pour payer afin que leurs applications figurent en tête des résultats. 

Par exemple, si vous recherchez un VPN sur l'App Store, une publicité pour NordVPN s'affiche en tête des résultats, tandis qu'une recherche sur le stockage en cloud affiche une publicité pour Microsoft One Drive.

Apple prévoit d'ajouter un deuxième emplacement publicitaire à la page de recherche de l'App Store dans le but d'augmenter les revenus publicitaires. Selon une personne au fait de la question qui s'est confiée au média, ce nouvel emplacement sera mis en place d'ici la fin du mois et permettra aux annonceurs de promouvoir leurs applications sur l'ensemble de l'App Store, et non plus seulement lorsqu'un utilisateur recherche une application ou une catégorie spécifique.

Protection de la vie privée

Après avoir mis en place l'an dernier des labels de confidentialité pour les applications de son App Store, Apple prévoit d'interdire aux applications et aux annonceurs de collecter des données sur ses utilisateurs sans leur consentement explicite lors de la sortie de la version 14.5 d'iOS, fin avril de cette année.

Comme il est probable que la majorité des utilisateurs d'iPhone refusent d'être suivis par les annonceurs, la nouvelle mise à jour du logiciel pourrait avoir de graves conséquences sur le fonctionnement actuel du secteur de la publicité mobile.

Alors qu'Apple a déclaré que ces changements visaient à améliorer la vie privée de ses utilisateurs, les critiques ont accusé la société d'essayer de donner un coup de pouce à son activité publicitaire naissante. L'un de ces critiques est le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, qui a déclaré au Financial Times que "Apple peut dire qu'elle fait cela pour aider les gens, mais ces mesures vont clairement dans le sens de ses intérêts concurrentiels".

Facebook et Google sont deux des plus grands acteurs du secteur de la publicité en ligne à l'heure actuelle et les deux sociétés utilisent les données collectées sur les utilisateurs pour diffuser des publicités ciblées. Les changements apportés par Apple à iOS 14.5 pourraient nuire à la façon dont les deux entreprises vendent des publicités en ligne.

Nous devrons attendre l'arrivée d'iOS 14.5 pour voir l'impact des changements d'Apple, mais son deuxième emplacement publicitaire dans l'App Store aidera la société à générer des revenus publicitaires supplémentaires, que les utilisateurs d'iOS choisissent ou non d'être suivis par les annonceurs.

  • Apple AirTags : date de sortie, prix et comparatif avec le porte-clés connecté Tile