Skip to main content

Apple TV Plus en situation difficile face à Netflix et Disney Plus ?

Apple TV+ sur iPhone
(Crédit photo: Burdun Iliya / Shutterstock)

Apple s'est toujours montrée réticente à la révélation du nombre d’abonnés de sa plateforme de streaming vidéo. La firme de Cupertino aurait pourtant communiqué la fourchette récente de “moins de 20 millions d’abonnements” Apple TV+ émis au cours de la dernière année, en Amérique du Nord. 

La semaine dernière, CNBC a rapporté la déclaration d'un porte-parole de l'International Alliance of Theatrical Stage Employees, syndicat d’intermittents du spectacle auquel Apple a fourni cette donnée enregistrée en juillet 2021. Un seuil qui permettrait à l’entreprise de rémunérer les équipes de production prestataires à des taux inférieurs à ceux pratiqués par Disney Plus et Netflix.

Les deux diffuseurs rivaux comptent respectivement 38 et 74 millions d'abonnés en Amérique du Nord, ce qui signifie qu'ils sont tenus de verser des sommes plus colossales afin d’assurer la livraison en temps et en heure de leurs programmes phares. 

Pour autant, Apple se défend et affirme que la société paie ses collaborateurs réguliers à ratio équivalent de celui de ses concurrents. Mais ces négociations syndicales mises à part, ce chiffre mystérieux inférieur à "20 millions d’abonnés" révèle un service de streaming frêle et à la santé plutôt incertaine.


Un comparatif déséquilibré ?

Il est évident que moins de 20 millions d'abonnés localisés aux États-Unis - il peut y en avoir entre 1 et 19 millions - ne peuvent faire jeu égal avec la communauté de fidèles Netflix, ou même de son plus jeune rival, Disney+. Cependant, les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tous.

Le premier service de streaming, par exemple, a passé près de dix ans à constituer son impressionnante bibliothèque de contenus - en s'appuyant sur son expertise sur le marché de la location de DVD. Le second a dépensé des sommes astronomiques pour acquérir les deux propriétés intellectuelles les plus précieuses de l'histoire du cinéma (Star Wars et Marvel), ce qui lui a permis de s'assurer un grand nombre d'abonnés dès le jour 1.

En comparaison, il est bon de rappeler qu'Apple TV Plus repose exclusivement sur du contenu original. Cela signifie qu'il n'y a aucun film ou aucune série classiques et populaires au sein de son catalogue. Uniquement des contenus inédits comme Ted Lasso, Mythic Quest et Foundation.

Il est peu probable qu'Apple TV Plus n’atteigne un jour la puissance de la base d’abonnés Netflix. Et même si Disney Plus a du mal à élargir son volume de clients américains cette année, ses ajouts réguliers de franchises phares garantissent un intérêt phénoménal pour son offre. 

Ceci étant dit, Apple a le mérite d'avoir fait progresser sa propre bibliothèque en très peu de temps (deux ans à peine), avec des alternatives originales qui continuent d’attirer de nouveaux téléspectateurs face aux mastodontes mieux installées. La partie est loin d’être achevée. 

Axel Metz

Axel is a London-based Staff Writer at TechRadar, reporting on everything from the latest Tesla models to newest movies as part of the site's daily news output. Having previously written for publications including Esquire and FourFourTwo, Axel is well-versed in the applications of technology beyond the desktop, and a degree in English Literature means he can occasionally be spotted slipping Hemingway quotes into stories about electric sports cars.