Skip to main content

Test du Huawei MateView GT

Un affichage et un rapport qualité-prix fabuleux.

Huawei MateView GT
Great Value
(Image: © Huawei)

Notre verdict

Le nouvel écran gaming incurvé de 34 pouces conçu par Huawei est magnifiquement pensé, avec un rapport qualité-prix qui ne fait qu’amplifier son pouvoir d’attraction. Si vous apprécierez à n’en pas douter sa robustesse, sa connectivité et surtout sa fréquence de rafraîchissement portée à 165 Hz, la qualité audio pèche encore quelque peu.

Pour

  • Une ingénierie et une qualité de fabrication grandioses
  • Un ensemble de fonctionnalités solides
  • Couleurs et contraste au sommet

Contre

  • Qualité sonore décevante
  • Performances HDR limitées

Le Huawei MateView GT en résumé

L’arrivée du Huawei MateView GT a fait l'effet d'une bombe sur le marché des moniteurs PC, qui a aujourd’hui perdu de sa vigueur. Disons-le d’emblée : cette dalle gaming ultra-large de 34 pouces n'est pas parfaite et peut perdre de son intérêt face à l’un des meilleurs téléviseurs HDMI 2.1 du moment. Pourtant, elle fait aussi passer la plupart des moniteurs en circulation pour des gadgets sans standing et de qualité inférieure.

Il faut dire qu’un moniteur incurvé de cette taille, proposant une résolution de 3 440 par 1 440 pixels, un rafraîchissement de 165 Hz et un chargement USB-C (même si limité à 10 W) configure un très bel ensemble sur le papier.

Le Huawei MateView GT épouse parfaitement votre bureau sans le surcharger

(Image credit: Huawei)

Il est également proposé à un prix attractif : 449,99 €. D'accord, il n'a pas de fonctions de pointe comme la gradation locale à matrice complète (ou FALD), et les performances HDR sont ici en deçà. Mais les moniteurs dotés de telles fonctionnalités premium coûtent des centaines d’euros de plus.

Au lieu de cela, le Huawei MateView GT vous offre ce que peu d'autres moniteurs peuvent égaler à n'importe quel prix, à savoir un design terriblement élégant et une qualité de fabrication exceptionnelle. Vous le rangerez aisément au rayon de gamme si vous n’aviez pas connaissance de son prix.  

Sa coque en plastique brossé délivre une impression de luxe que lui jalouserait presque le Samsung Odyssey G7. Il peut également compter sur un pied réglable jusqu’à 14 cm de hauteur et avec un angle inclinable de 25°.

La barre de son RGB du Huawei MateView GT

(Image credit: Huawei)

Le Huawei MateView GT dispose en outre d’une bande lumineuse RVB tactile et programmable, qui fait par la même occasion office de commande de volume. Bien sûr, il ne s’agit pas d’une fonctionnalité indispensable, mais elle se révèle simple d’usage et deviendra vite un réflexe immédiat lorsque vous regarderez des contenus en streaming via ledit moniteur.  

La barre de son du MateView GT est soigneusement élaborée et intégrée à la base. Reste que si esthétiquement, il n’y a rien à lui reprocher, techniquement, la qualité audio apparaît quelque peu terne, avec une distorsion désagréable lorsque le volume est poussé au maximum. 

Huawei MateView GT, un écran incurvé remarquablement immersif

(Image credit: Huawei)

Pour ce qui est de l'image, qui est l'objectif ultime de tout écran, vous remercierez Huawei d’avoir adopté une dalle VA, ce qui se traduit par des couleurs riches et vibrantes, avec un fort contraste. Le revers de la médaille est une réactivité juste décente des pixels, comme l'indique le temps de réponse annoncé de 4 ms.

Huawei a inclus une température de l’écran paramétrable directement par l'utilisateur, via le menu OSD du MateView GT. Mais même réglée sur un affichage blanc, nous dérivons vers des bleus et des verts, dérive succincte mais qui aurait pu êtrer évitée en amont.

Ceci dit, la courbure de l’écran corrige agréablement ce défaut presque anodin. Et la résolution native de 3 440 x 1 440 pixels est sans doute le compromis parfait entre vitesse et haute exigence graphique. La combinaison des deux facteurs, ainsi que les 34 pouces imposants, confèrent une expérience immersive fantastique quel que soit votre type de jeu favori, du RPG / open world épique comme The Witcher III aux simulations sportives extravagantes à l’image de la franchise Forza

La connectivité du Huawei MateView GT vu de dos

(Image credit: Huawei)

Tout cela rend le Huawei MateView GT assez extraordinaire, bien que souffrant de micro-imperfections. Compte tenu de son prix, vous obtenez le moniteur incurvé ultra-large 1440p / 165 Hz le plus rentable. Mais aussi le plus solide et le plus facile à configurer. Si vous passez outre sa qualité sonore et un temps de réponse légèrement en dessous, il trônera fièrement au centre de votre bureau gamer.  

Le Huawei MateView GT vu de dos

(Image credit: Huawei)

Achetez-le si...

Vous recherchez un écran incurvé grand format
Le Huawei MateView GT est le point de rencontre idéal entre prix raisonnable et performances bluffantes : une taille de 34 pouces, une résolution de 3 440 par 1 440 pixels, un taux de rafraîchissement de 165 Hz aideront à vous immerger totalement dans vos environnements de jeux préférés. 

Il vous faut un moniteur solide pour supporter vos parties multijoueurs rythmées
Ce moniteur dépasse de loin tous les autres moniteurs de jeu de prix similaire, et même ceux qui coûtent beaucoup plus cher. Robuste, réglable et inclinable comme vous le souhaitez, il devrait vous tenir plusieurs années sans enregistrer le moindre incident. 

Vous préférez les dalles LCD VA à leurs équivalents IPS
Le Huawei MateView GT présente un contraste statique fantastique et des couleurs riches et vibrantes impressionnantes grâce à sa technologie VA qui s’adapte à toutes les directions artistiques, de la plus photoréaliste au pixel art indé. 

Ne l'achetez pas si...

Vous exigez le meilleur en matière de temps de réponse
Avec un temps de réponse de 4 ms, le Huawei MateView GT n'est pas vraiment un boulet. Mais il est nettement plus lent que les écrans IPS à 1 ms actuels, et même que les derniers écrans VA à 1 ms de Samsung.

Vous mettez audio et image sur un pied d’égalité
Bien qu'elle produise un volume décent, la qualité audio de la barre de son manque de puissance et d’équilibre avec des médiums moins impactants. C'est la petite frustration au sein d’une fiche technique en tout point admirable. 

Vous courez après un support HDR haut de gamme
Le Huawei MateView GT prend en charge les contenus HDR10, mais ce n'est pas un véritable écran HDR et il ne dispose pas de fonctions telles que la gradation locale. À ce prix, bien sûr, il faut s'y attendre.

Contributor

Technology and cars. Increasingly the twain shall meet. Which is handy, because Jeremy (Twitter) is addicted to both. Long-time tech journalist, former editor of iCar magazine and incumbent car guru for T3 magazine, Jeremy reckons in-car technology is about to go thermonuclear. No, not exploding cars. That would be silly. And dangerous. But rather an explosive period of unprecedented innovation. Enjoy the ride.