Skip to main content

Test de l’Amazon Echo (2020)

L’enceinte intelligente premium d'Amazon est totalement revue et corrigée.

Amazon Echo (2020)
(Image: © Future)

Notre verdict

Le nouvel Amazon Echo est un sérieux pas en avant par rapport à ses prédécesseurs, même s'il n'a toujours pas le son haut de gamme d’une enceinte intelligente Sonos. Ajoutez à cela le hub Zigbee intégré et un nouveau processeur AZ1 qui réduit le temps de réponse d'Alexa, et vous obtenez la recette de l’appareil Echo le plus performant à ce jour.

Pour

  • Design futuriste
  • Son amélioré et adaptable
  • Alexa réagit plus rapidement
  • Intégration du hub Zigbee

Contre

  • Le volume ne paraît jamais maximum
  • Les Chromecast et Home Kit non pris en charge
  • La protection de la vie privée reste une préoccupation majeure

Le design de l’enceinte intelligente emblématique d’Amazon n’a jamais bougé depuis 2014. Six ans plus tard, l’Echo prend une toute nouvelle direction avec une forme plus compacte, des finitions plus raffinées et une vision « à 360° ». Cet Echo sphérique s’illustre comme une refonte complète et pas seulement esthétique : la qualité sonore est nettement revue à la hausse, le hub Zigbee apporte un vrai plus et le processeur AZ1 réduit le temps de réponse d'Alexa.

Toutefois, bien que la génération 2020 soit flambant neuve, nous retrouvons toujours le même vieux assistant vocal Alexa sous le capot. Celui-ci continue de répondre à vos questions basiques, de passer des appels dans votre pays de résidence, et de contrôler tous les appareils intelligents présents dans votre foyer.

Alors, existe-t-il des points négatifs ? Très peu, en fait. Les seuls problèmes réels recensés sur l'Echo concernent le niveau de volume maximum plutôt faible, surtout par rapport aux grosses enceintes intelligentes comme le HomePod d'Apple et le Home Max de Google, mais aussi la compatibilité limitée de la technologie Amazon avec des appareils non conçus par la firme. Dès lors l’activation du Bluetooth devient obligatoire - particulièrement pour relier votre smartphone et l’enceinte.

Il faut également tenir compte de la protection de la vie privée : Amazon conserve un enregistrement de chaque requête effectuée auprès d’Alexa. Et il y a toujours la crainte que la société puisse utiliser ces données à votre insu, bien qu'elle insiste sur le fait que vos enregistrements sont et resteront privés. Le fait qu'Alexa sache quand vous ouvrez votre garage ou éteignez vos lumières est toujours une grande source d'inquiétude pour beaucoup d'entre nous, cependant, et Amazon n'a pas fait grand-chose pour dissiper les doutes. Cela ne suffit pas à empêcher, pour autant, des millions d'entre nous d'user et abuser des appareils d'Amazon.

Si vous accordez au géant du e-commerce le bénéfice du doute et que vous avez décidé d’investir dans un système domotique complet, le nouvel Amazon Echo pourrait en devenir le cerveau relativement abordable et l’un des plus réactifs que nous ayons testés en 2020.

Amazon Echo 2020

(Image credit: Future)

Date de sortie et prix de l’Amazon Echo (2020)

L'Amazon Echo (2020) est disponible depuis le 22 octobre 2020 au prix de 99,99 € - le même tarif que le modèle précédent au moment de son lancement, en 2019.

En termes de concurrence, l'Amazon Echo fait jeu égal avec le futur HomePod Mini, annoncé début octobre et qui sera commercialisé le 16 novembre prochain. Le Google Nest Audio, déployé il y a quelques semaines, est facturé lui aussi à moins de 100 €. Vous êtes donc libre de choisir l’écosystème qui pilotera votre maison connectée, aucun n’est plus cher que les autres aujourd’hui.

Design de l’Amazon Echo (2020)

C'est un point de départ évident.  La conception du nouvel Echo contraste grandement avec tout ce que nous avons pris l'habitude de voir sur les appareils connectés Amazon. Si ce n’est les coloris assez classiques (anthracite, blanc ou bleu-gris), la forme sphérique apporte un renouveau esthétique marqué.

Son châssis se divise en deux parties : il y a le tissu maillé rugueux et la structure plastique qu’il recouvre, disposant d’un socle en caoutchouc pour ne pas rayer votre table. Vous remarquerez également un anneau translucide sur la base qui sert de témoin lumineux LED. A chaque couleur, sa signification : Alexa écoute (bleu), le micro est coupé (rouge), le locuteur a perdu sa connexion internet (jaune).

Amazon Echo 2020

(Image credit: Future)

Au sommet de la sphère se trouvent quatre boutons de contrôle : augmentation du volume, diminution du volume, activation/désactivation du microphone et un « interphone » qui appelle Alexa. Tous ces boutons peuvent être remplacés par des commandes vocales, à l'exception de celui lié au microphone éteint, qui nécessite une mise en sourdine digitale et à proximité de l’appareil.

Faites pivoter l'Amazon Echo 2020 vers l'arrière et vous trouverez un connecteur d'alimentation, ainsi qu’une prise d'entrée/sortie de ligne auxiliaire de 3,5 mm - chacune peut être employée pour envoyer le signal audio à un haut-parleur externe ou pour connecter l'Echo sur une source séparée comme votre smartphone ou votre tablette. Pour choisir le mode de fonctionnement, allez dans l'application Alexa > Appareils > Sélectionnez votre appareil Echo > Réglages (la fameuse icône du rouage) > AUX Audio (où vous pouvez sélectionner Entrée ligne ou Sortie ligne).

Sous le capot du nouvel Echo, vous trouverez un haut-parleur de 3 pouces qui pointe légèrement vers le haut, et deux tweeters de 0,8 pouce qui sont inclinés pour fournir un cône sonore assez large. C'est légèrement différent de l'ensemble audio à 360 degrés présent sur l'Amazon Echo 2019 et complétement éloigné du HomePod d’Apple équipé de six haut-parleurs. Cela changera radicalement le son du nouvel Amazon Echo par rapport au modèle de l'an dernier, mais nous en parlerons en détails un peu plus loin dans ce test.

Amazon Echo 2020

(Image credit: Future)

Alexa et le nouvel Amazon Echo

Alors que par le passé, il fallait à Alexa une seconde ou deux pour traiter nos demandes, le nouvel Echo répond en deux fois moins de temps grâce au nouveau processeur neural AZ1 qui fonctionne en tandem avec un moteur vocal révisé pour traiter les commandes. Encore en développement, cette mise à niveau sera pleinement opérationnelle dans le courant de l'année, affirme Amazon. Quoique, nous constatons déjà une légère amélioration des performances.

Non seulement Alexa promet de gagner en vitesse d’exécution, mais l’assistant prendra en charge des appareils connectés supplémentaires grâce au hub Zigbee inclus. Pour connecter un appareil connecté, il suffit généralement de brancher le produit en question et de demander à Alexa de le rechercher. S’il est compatible, vous avez la possibilité de le définir au sein de l’application, de le renommer… et la procédure s’arrête là.

Une fois que vous avez paramétré tous les appareils de votre maison connectée, il ne vous reste plus qu’à définir les routines d’usage pour vous simplifier la vie. Ces routines peuvent être créées via l’application Alexa et consistent, par exemple, à allumer la lumière chaque fois que vous ouvrez votre placard à l'aide d'un capteur de porte et d'une ampoule intelligente, ou à faire en sorte que le thermostat s'allume à votre retour du bureau ou de l’école, en prévenant vocalement Alexa quand vous rentrez chez vous. Configurer des routines se révèle assez basique, et c'est une façon amusante de se sentir comme si on vivait dans le manoir de Tony Stark... même s’il vous manque clairement un sous-sol rempli d’armures sophistiquées. Désolé, Amazon ne fournit pas encore ce supplément.

Au-delà des routines, vous avez la possibilité d’ajouter quelques compétences à Alexa, depuis l’application dédiée. Aucune n’est vraiment utile mais certaines vous divertiront sûrement - telles que Song Quiz qui transforme votre haut-parleur en animateur de quiz musical. Ce sont des expériences amusantes et éphémères, rien de plus.

Amazon Echo (2020)

(Image credit: Future)

En parlant de divertissement justement, Alexa prend en charge la plupart des services majeurs de streaming musical, notamment Amazon Music (Standard et HD), Apple Music, Spotify, TIDAL, Deezer, Pandora, SiriusXM, iHeartRadio et TuneIn. En principe, la plateforme maison d’Amazon reste suffisante, avec une programmation par défaut de quelques 30 000 chansons. Plus un ensemble de podcasts. Si vous possédez une clé Fire TV, Alexa peut aussi la contrôler, néanmoins pour émuler efficacement votre téléviseur, nous vous conseillons de coupler l’assistant vocal avec le Fire TV Cube.

Bien que ce ne soit pas exactement un système Sonos, vous pouvez utiliser Alexa pour créer une installation musicale multiroom, ce en regroupant vos différentes enceintes Amazon. C'est particulièrement utile si vous souhaitez diffuser la même playlist musicale dans toutes les pièces de votre maison.

Enfin, il est important de mentionner qu'Alexa peut surveiller votre foyer pendant votre absence grâce à une fonction appelée Alexa Guard. Une fois qu'elle est configurée, vous pouvez informer Alexa de votre départ et l’assistant passera en mode « Garde ». Il vous alertera dès lors s’il entend le son d'un détecteur de fumée, d'une alarme au monoxyde de carbone ou d'un bris de verre.

Qualité audio de l’Amazon Echo (2020)

Comment sonne le nouvel Amazon Echo ? Sa conception sphérique pourrait vous faire croire qu'il offrira un son à 360 degrés, mais en réalité, vous obtenez un son assez concentré et directionnel qui culmine à son meilleur lorsque vous vous tenez à quelques mètres devant lui.

En termes de qualité tonale, vous obtenez une bonne quantité de basses et de médiums, sans exagérer dans les sous-basses pour éviter les distorsions inutiles. Le résultat ne vous garantit pas la scène sonore la plus riche du marché, reste une authentique amélioration dans ce domaine depuis l’Echo original.

Ici, le problème est double. Le premier frein  est qu'à un niveau de volume moyen, la musique ne s’avère pas aussi détaillée qu'elle pourrait l'être en raison de sa sonorité limitée. Les paroles, les voix demeurent audibles mais elles sont beaucoup trop mêlées aux autres pistes pour paraitre suffisamment claires. Le deuxième obstacle est que, si vous montez le son, le mixage ne gagne pas en netteté et le niveau de volume maximum reste inférieur à celui de certaines enceintes Bluetooth destinées aux festivités, comme l'Hyperboom d’Ultimate Ears.

Amazon Echo (2020)

(Image credit: Future)

En écoutant le morceau Californication des Red Hot Chili Peppers, vous entendrez la batterie fracassante, la guitare mélodique de John Frusciante et la basse entraînante de Flea - toutes sonnent très bien individuellement - mais l’ensemble du titre commence à s'effondrer légèrement lorsque le chanteur Anthony Kiedis se fait entendre 20 secondes plus tard.

Mieux vaut dès lors jouer de l’égaliseur en utilisant les commandes vocales d'Alexa. Vous pouvez demander l’aide de l’assistant pour augmenter les basses, les médiums ou les aigus, ce que nous avons essayé un certain temps, à la recherche du son parfait. Bien que l'égaliseur puisse corriger certaines compositions, vous devriez tempérer vos attentes de mélomane, car il y a des limites à ce que l'on peut faire depuis l’Amazon Echo 2020.

Cela dit, la qualité sonore que vous obtiendrez de l’enceinte demeurera impressionnante pour qui ne s’est jamais retrouvé face à des modèles plus premium comme l'Apple HomePod ou le Sonos One. Ou pour qui possède déjà l’Echo de l’an dernier, plus étouffé que la génération actuelle.

Faut-il acheter l'Amazon Echo (2020) ?

Amazon Echo 2020

(Image credit: Future)

Achetez-le si...

Vous recherchez une enceinte intelligente bon marché et polyvalente
Pour son prix, l'Amazon Echo 2020 répond à toutes les attentes. Non, elle ne sonne pas aussi bien que d'autres enceintes intelligentes qui coûtent deux fois plus cher, mais ce que vous obtenez à la place, c'est un assistant vocal plus réactif et un catalogue de commandes plus large.

Vous aimez votre vieil Echo mais vous souhaitez le mettre à niveau
Si la qualité audio des enceintes Echo s'accroît généralement d'année en année, il ne fait aucun doute que le son est nettement meilleur sur l’édition 2020. Si vous utilisez toujours l'original, vous ne serez pas déçu par le rendu de l’itération ultime.

Amazon propose des soldes immanquables
Bien entendu, le meilleur moment pour acquérir un appareil Amazon est le Prime Day annuel. Vous avez manqué celui de 2020 ? Bonne nouvelle, il reste le Black Friday avec des réductions de prix qui promettent d’être fantastique sur toute la gamme Echo.

Amazon Echo 2020

(Image credit: Future)

Ne l'achetez pas si...

Vous courez après la meilleure enceinte intelligente
Bien que nous apprécions vraiment les mises à jour audio déployées aujourd’hui par Amazon, l’Echo 2020 n'est toujours pas en mesure de rivaliser, en termes de puissance et de clarté, avec certaines des meilleures enceintes intelligentes d'Apple et de Sonos.

Vous vous souciez de votre vie privée
Comme toutes les enceintes intelligentes, nous vous conseillons de faire preuve de prudence avec l'usage de l’Amazon Echo. La firme respecte probablement sa politique de confidentialité, cependant il n’est pas rare que les entreprises tech collectent des bribes d'informations personnelles pour améliorer leurs produits - ce qui signifie que quelqu'un, quelque part, écoute peut-être des morceaux choisis de vos conversations.

Vous n'avez pas de compte Amazon Prime
Le plus grand facteur distinctif entre l'Amazon Echo et le Google Nest Audio est probablement le fait que le premier a réellement besoin d'un compte Amazon Prime pour exploiter tout son potentiel (tandis que le second peut composer totalement sans un compte Gmail). Alors oui, vous pouvez vous en passer, mais l'utilisation de votre compte Prime débloque le streaming Amazon Prime Music, qui est de loin le service de streaming qui résonne avec le plus de fluidité depuis l’Echo 2020.