Skip to main content

Windows 11 dit adieu aux applications préinstallées... ou presque

Windows 11
(Crédit photo: Microsoft)

Lorsque vous avez lancé Windows 10 pour la première fois, vous avez probablement secoué la tête avec incrédulité en découvrant toutes les applications préinstallées depuis le bureau - chez TechRadar, ce fut une réaction globale en tout cas. Microsoft semble s'en être rendu compte aussi, et aurait décidé de supprimer lesdites applications préinstallées sous Windows 11. Du moins, la plupart d’entre elles. 

Selon Windows Latest, les applications préinstallées sur Windows 11, dont vous pourrez télécharger et installer la version définitive dès le 5 octobre, ne seront plus aussi envahissantes que sur le système d'exploitation précédent. Ces programmes n'apparaîtront plus, dans un premier temps, que sous forme de raccourcis. En cliquant sur ces raccourcis, l'utilisateur sera invité à installer (ou non) l'application.

Un porte-parole de Microsoft a confirmé à MSPoweruser que cette décision conceptuelle "augmente l’espace disponible sur votre disque dur / SSD, et limite le nombre de mises à jour en arrière-plan ainsi que la bande passante destinée au téléchargement de celles-ci".

En plus de modifier la façon dont les applications préinstallées s’immiscent par défaut sur votre bureau, Windows 11 optimise également l’usage de votre connexion Wi-Fi ou Ethernet, pour libérer votre capacité de stockage et la destiner intégralement aux applications et jeux qui vous sied. 


Un point de plus en faveur de Windows 11

Par ce biais, Windows 11 fait un grand pas vers l'amélioration des performances par rapport à son prédécesseur. Le fait de naviguer avec moins de bloatwares à bord signifie que votre OS ne croulera pas sous le poids des mises à jour constantes... pour des applications que vous n'utilisez jamais.

D'un autre côté, plusieurs applications préinstallées réellement utiles, comme Microsoft To Do ou Xbox Game Bar, devront probablement être ajoutées manuellement par la suite. C'est une arme à double tranchant dans ce sens, pour autant ces applications resteront téléchargeables depuis le menu Démarrer. Rien d’irrémédiable donc. 

En fin de compte, c'est un point positif pour les utilisateurs qui chercheront à passer sous Windows 11 en octobre. La modification des applications préinstallées aide le système d'exploitation à fonctionner de manière beaucoup plus fluide, et s’avérera certainement une aubaine pour les utilisateurs qui ne peuvent pas (ou qui n'ont pas le savoir-faire technique pour) améliorer manuellement les performances de leur système d'exploitation. Par exemple en le déplaçant sur un SSD plus rapide.